Vous avez un nouveau message

Dieu n'est pas mon nom+

Volontairement ce qui suit a été vulgarisé pour permettre la compréhension du commun des chrétiens et non juste celle d’une classe d’érudits.

Si l’on remonte des siècles en arrière, une superstition juive non-biblique a amené les juifs à ne plus prononcer le nom de Dieu. Aujourd’hui, je remarque que de plus en plus de gens écrivent le titre D.ieu ainsi, en séparant le d majuscule des autres lettres (il existe d’autres déclinaisons comme D-ieu, ou D’ieu ou D. et sûrement d’autres qui m’ont échappées) montrant ainsi une ressemblance avec ces pratiques judaïques.

Au début, j’ai souri, j’ai trouvé ça folklorique. Cela allait bien avec la recrudescence des mots à consonance hébraïque que l’on trouve sur beaucoup de sites chrétiens (à tort ou à raison, mais c’est un autre débat). Je pensais innocemment que c’était juste pour marquer ses orientations théologiques. Mais avec l’ampleur j’ai réfléchi et j’ai vu l’absurdité d’une telle pratique.

Dieu est un mot et non un nom propre! Le mot Dieu n’a rien à voir avec le nom de Dieu. Même en hébreu le mot Dieu (Elohim) est différent de son nom que l’on appelle Tétragramme (YHWH). Le mot Elohim est utilisé pour aussi désigner des divinités étrangères.

Bref, si vous voulez quand même sacraliser le nom « Dieu » ou en faire un nom propre, rappelez-vous juste de son étymologie. Dieu vient du latin deus qui vient lui-même du grec zeus (qui lui est un nom propre!) et je ne pense pas que c’était votre intention de sacraliser Zeus.

Concernant le mot « Dieu », le respect dû à Celui qu’il désigne est suffisamment marqué en français par la majuscule, point besoin d’y rajouter un point pout être au point.

 

Cette coutume juive de ne pas prononcer ou écrire son Nom était une déviation du commandement de Dieu. En effet, selon Exode.20:7  le commandement  de Dieu est:

Tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain.

et non:

Tu ne prendras pas le nom de Dieu. (Remarquez qu’il y a encore ici un problème de point, en effet le commandement ne s’arrête pas là).

De la notion de prendre, la compréhension a glissé sur la notion de prononcer. Du coup pour être sûr de ne pas le prononcer en vain, on ne le prononce plus du tout. Le problème c’est qu’avec la lecture, son nom revient assez régulièrement, donc nouvelle déviation (d’autres appelleront ça précaution) on met un nom de substitution ce qui permettra durant la lecture de ne pas prononcer son nom. Cette pratique est plus issue de la tradition, de la coutume voir de la superstition que des prescriptions de Dieu.

Plusieurs siècles plus tard (en 1270), un moine dominicain espagnol pris les consonnes du Tétragramme et les voyelles du nom de substitution et ça a donné le nom Jéhovah, choix assez fantaisiste même si le résultat peut peut-être se rapprocher phonétiquement de la vérité (mais nous n’avons aucune certitude). Avec ce nouveau nom « sorti du chapeau », d’autres débats seront déclenchés sur le Nom de Dieu. Ces  débats ne sont pas le thème de ce billet.

Heureusement que c’était de l’hébreu et non du français et que le tétragramme équivalait à YHWH  et non a BNNS avec un nom de substitution « Lazare », je vous laisse imaginer les dégâts) 

 

Revenons à notre sujet. Certains traitent le mot « Dieu » au travers du filtre du commandement concernant son nom en y mixant la déviation judaïque. Là où cela devient ridicule c’est que Dieu n’est précisément pas le nom de Dieu. Il est donc permis de l’écrire, de le prononcer…

Les adeptes du « D.ieu », doivent sûrement croire que Dieu est son Nom et ne veulent pas le prononcer en vain (déjà, comme dit précédemment, il y a une altération du commandement). Pour eux j’ai une question.

Vous l’écrivez comme ça, soit! Mais vous le prononcez comment ?

Ne me faites pas croire que mentalement ou oralement vous lisez phonétiquement parlant « Dé point hieu » ou « Dé tiret hieu » ou « dé point ». Donc quelle différence ?

Linguistiquement parlant, « D.ieu » est une faute.

En français, un point sert à terminer une phrase et est suivi d’un espace puis d’une majuscule.

Si le point signale une abréviation que veut dire le « D »? et que veut dire « ieu »?

On pourrait parler aussi du trait d’union, de l’apostrophe mais bon, je ne veux pas transformer ce billet en cours de français, je ne suis pas Maître Capello.

Tout ça pour dire: Si la motivation était de se sentir plus proche de la vérité c’est juste une séduction.

Chercher à mieux comprendre le contexte culturel juif de la Bible pour mieux comprendre les textes je dis un grand OUI. Imiter les erreurs du judaïsme là c’est un grand NON.

On peut plonger dans l’Hébreux sans pour autant y perdre son latin.

Allez un peu d’humour pour un sujet si sérieux: Pendant qu’on y est, pour les matheux pourquoi ne pas penser Dieu = Deux +i –x

 

Stay Tuned

 

37 Responses to Vous avez un nouveau message

  1. :D :D :D

    Ce que tu viens de dire est encore plus sensible dans l’anglais
    - Jesus = Jah Zeus
    - sunday = le jour du soleil (baal)
    - god = dieu ou idole

    Quant à mettre un point après le D. (je parle pour moi) c’est se faire « tout à tous » quand on partage avec des Juifs (et exclusivement avec eux) car l’irrespect affiché des goyim face au Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, ferme la porte de leurs cœurs.

    Je crois que Son Nom public est le  » JE SUIS CELUI QUI SUIS  » (Éternel) le Seigneur le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

    C’est comme pour tout : faire parce que les autres le font ne laisse plus la place au Christ Jésus en nous.

    Merci pour tes partages qui sont bénédictions en LUI.

  2. Turuani

    En tous cas, ce fameux nom que les juifs ne prononcent pas et qu’on traduit souvent en effet par l’Eternel (Celui qui est) contient des trésors.
    J’ai été scotchée de découvrir ce que contient le tétragramme « yod-hé-vav-hé » (pour toi Patrick qui étudie l’hébreu, mais tu sais peut-être déjà ça) :
    le yod s’apparente au mot yad (la main ), le hé se rapporte au souffle (l’Esprit), le vav correspond… au clou (!!!) et le deuxième hé, au deuxième souffle donc !
    Magnifique non ?
    La main de Dieu, l’Esprit de Dieu, le clou (dans la main) et le souffle nouveau du Saint-Esprit, tout y est ! Jésus « Yeshoua » est déjà contenu et annoncé dans les premiers versets de la Bible dès la Genèse.
    J’ai trouvé ça incroyable ! Notre Dieu est grand !

  3. Binelli jean marc

    Dans ses lettres Paul utilise le nom Dieu.
    Quel est le mot grec qui est employé? qui a été traduit par Dieu.

    • Paddy

      Le mot grec theos Qui signifie Dieu

      • sounard

        excellent post…pis mon fils ainé s apelant Théo…je me serais mal vu l appeler t point éo !!! héo. t es où??? :-)…mmm plus subtil…bon allez je sors…

    • did

      CECI EST TRES PERTINENT SURTOUT SI IL FAUT AVOIR LES DIFF TRADUCTIONS
      DE DIEU CHAQUE FOIS QUON LE CITE

  4. Stéphanie

    Merci pour ce message ! Dans l’esprit de la « Réforme », il est temps de sortir aussi des bondieuseries pseudo chrétiennes et pseudo juives qui sont une façon de se donner une bonne conscience religieuse à peu de frais, selon moi. Quand Paul, ce pharisien bien élevé, écrivait « THEOS », il ne mettait des points nulle part, parce qu’il savait de Qui il parlait, ses lecteurs aussi, ainsi que toutes les autorités spirituelles alentour !Et de même pour tous les écrivains du Nouveau Testament.

    • :D …si ! si !

      Il mettait toujours  » les points sur les I « 

      • En grec il n’y a pas de point sur le « i » :D

        • :D :D
          Oui… le Y (i grec) n’en a pas

          Babel a vraiment compliqué les choses… l’expression est française

  5. Lalie

    Tout à fait d’accord ! C’est de la pure superstition !
    Je suis abondamment bénie par tous les enseignements et que notre Seigneur vous fasse au moins autant de bien que vous nous faîtes. Quelle est la marche à suivre pour soutenir le ministère ?

    • Pure superstition ??
      Oh non !

      Je ne le crois pas : les scribes hébreux s’arrêtaient chaque fois qu’ils écrivaient le N.OM :D (à ne pas confondre avec le N O M Nouvel Ordre Mondial) et se lavaient et changeaient de vêtements par respect de la sainteté du Grand JE SUIS.

      La superstition se trouve là où l’on pense qu’IL FAUT FAIRE ceci ou cela POUR être protéger du mauvais œil et recevoir la bénédiction du dieu que l’on vénère…

      Paddy a voulu montré que ce que nous faisons – parce que les autres le font – n’a aucun sens. Mais si ce que nous faisons, nous le faisons, eu égard au Seigneur, dans une démarche de foi, personne n’a le droit devant Dieu de nous mépriser ou juger ?

      Est-ce que je me trompe ? En tous les cas c’est ainsi que je comprends l’épitre aux Galates !

      http://www.youtube.com/watch?v=kdmw7VdFYjg

  6. cr'dee

    ton sujet ,Paddy, est un petit caillou (petit plouf) qui cache un gros pavé (gros plouf);j’ai découvert une religion qui employait ce terme ;ça cache quelque chose de malsain.Pour certains c’est évident,il nous faut lire la bible avec le Saint Esprit.C’est Dieu qui m’a invité à entrer dans son repos et d’entrer dans ce qui a été accompli par Jésus;il m’a aussi demandé de l’appeler Père.ça me parait de plus en plus évident,pour certains croyants Jésus devient génant.il est meme dit que de parler de lui en dehors de l’assemblée peut mettre en danger l’église;bien sur ce sera plus finement dit mais (ça n’engage que moi)la lecture de actes 17 me fait beaucoup réfléchir

  7. Peit

    Je découvre ce blog ,j’ai lu,je reviendrai!!!

  8. Ismaele Gargiulo

    Père saint, garde-les en ton nom, ce nom que tu m’as donné, afin qu’ils soient un comme nous. Lorsque j’étais avec eux, je gardais en ton nom ceux que tu m’as donnés. Jean 17 :11-12

    Quel est le nom de Dieu sinon celui de Jésus, le nom qu’il a donné à son Fils, Jésus image du Père.

    C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé et lui a donné LE NOM qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de JESUS tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. Philippiens 2:11

    Jésus est maintenant Celui qui représente notre Dieu d’une façon plus compréhensible pour nous et en même temps il est Dieu car partie du Père. C’est pour ça que je peux dire que Père, Fils et Saint-Esprit sont la même personne, le même Dieu, et Le Nom par lequel il s’est révélé c’est celui de JÉSUS, ce qui revient à dire : Jésus le Père, Jésus le Fils et Jésus le Saint-Esprit.

    Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a pas connue. Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçue ; mais à tous ceux qui l’ont reçue, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en SON NOM Jean 1 : 16 (Le nom de La Parole, de la lumière qui est venue dans le monde : Jésus. Croire en SON NOM)

    Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Matthieu 28:19

    Cela explique pourquoi Jésus parle du baptême dans le nom (pas les noms) et ensuite il est toujours parlé du baptême dans le nom de Jésus. Les disciples l’avaient compris, pour eux c’était clair qu’il y a un seul Dieu, et qu’il s’est manifesté a nous avec LE NOM de Jésus.

    Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Actes 2 : 38

    Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Christ-Jésus, c’est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d’entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. Romains 6 :3-4

    Dire « Notre Père JESUS qui est aux cieux, que TON NOM soit sanctifié, que ton règne vienne » c’est vraiment reconnaître Jésus comme Dieu, comme Seigneur, comme « Celui qui est – JE SUIS », comme égal au Père, comme l’image du Père, comme seul intermédiaire, pour la gloire de Dieu le Père, Saint-Esprit.

  9. Coucou.
    On en reviens en fait toujours à la même chose (je trouve) peu importe le sujet que l’on aborde sur la « religion ».
    Nous avons souvent tendance a mettre un nom, un livre une idée au dessus de celui qui est mort pour nous.
    Je pense que la plus grande réforme aujourd’hui que l’on puise apporter chez les chrétiens c’est la simplicité. La simplicité dans notre relation avec Dieu, dans notre relation avec les autres. Tout simplement donner envie, sans traité de religieux ceux qui n’ont pas les même idées que nous. Bon la je déborde désolé…
    Merci pour ses partages…
    Bénédictionssssssssssssssssssssssss

  10. Ismaele Gargiulo

    Salut, c’est vrai qu’il y en a certains qui ont accentué le nom de Dieu et ne parlent quasiment que de ça, en faite ils veulent pas reconnaître Jésus et son nom et ils ont du trouver autre chose.
    Pour moi le nom de Jésus ou de Dieu n’était pas important, je croyais au Seigneur Jésus (Actes 16 :31) et je pensais cela suffisant. Puis j’ai vu qu’il est parlé de croire en son nom (Jean 1 :16) pour devenir enfants de Dieu, donc pas seulement croire au Seigneur Jésus mais aussi croire dans le nom du Seigneur Jésus et un beau jour la lumière s’est faite et j’ai compris qu’il y avait un nom et ce mon représentait le Père, le Fils et le Saint-Esprit : le nom de Jésus et qu’il fallait y croire. J’ai compris que le nom était important, raison pour laquelle Adam a nommé tout les animaux (Genèse 2 :19,3 :20), que Dieu a changé plusieurs fois le nom (Abraham (Genèse 17 :5) Sara (Genèse 17 :15), Israël (Genèse 32 :38), …) et que maintenant c’est nous qui devions choisir de croire dans le nom de Dieu et de le porter comme un signe d’appartenance, fiers d’être ses enfants.

    Apocalypse 22 :3-4 Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville. Ses serviteurs le serviront et verront sa face, et SON NOM sera sur leurs fronts. (Un nom, un seul nom, le même nom, pour Dieu et l’Agneau).

    Simplicité dans notre relation avec Dieu oui, mais il faut déjà être son enfant. Pour moi cela passe par le nom : c’est ce que j’ai compris sans Sa Parole, mais je ne juge personne : Dieu seul est juge et sait toute chose. A chacun de chercher la vérité sans juger les autres (je parle pour moi ;-) ).

  11. Tiffanie

    Bonjour,

    J’avais écouté il y a env. 1 an votre témoignage « une vie remplacée » sur le site de enseigne-moi. Le premier audio s’y trouve encore mais plus le 2e audio. Et même sur le blog de Michelle d’Astier, il n y est plus.
    Savez-vous où je pourrai avoir cette 2e partie?
    Bien fraternellement!
    Tiffanie

    • Paddy

      Aucune idée, je ne l’ai pas en ma possession, le mieux c’est de demander aux sites concernés.

    • Binelli jean marc

      Bonsoir Tiffanie,

      Si tu as une boîte Mail qui peut recevoir les gros fichiers,communiqué la moi et je t’envoie le fichier audio.
      Amicalement
      Jean marc

  12. oliv

    Lire « Qui a visité Abraham ? » d’Asher Intrater (juif messianique). Des révélations du début jusqu’à la fin des annexes !
    Yeshoua, contraction du nom Yehoshuah (Josué), contraction des mots Yehovah yoshi (l’Éternel sauve). A se demander pourquoi le choix de Jésus… mais bon.
    On y réalise aussi que c’est bien le futur homme de chair baptisé Yeshoua qui apparait depuis l’origine sous forme d’Ange de l’Éternel (buisson ardent par ex), sous forme humaine (Abraham à Mamré ou combat avec Jacob par ex), sous forme glorifiée mais masquée par une nuée ou autre (dix commandements, exode désert…), puis en tant que Fils de l’homme. Et c’est aussi la Parole de Dieu qui préexistait et qui est à l’origine de la création, Parole qui visitait Adam et Eve dans le jardin d’Éden et qui les a cherchés après leur chute.
    Bref, c’est ce Dieu-ange-homme qui a fait alliance avec Israël et qui est venu en chair et en os accomplir la loi et en donner tout son sens dans une perspective d’amour.
    Tout ceci doit débloquer les Juifs à l’encontre de Yeshoua et amener les Chrétiens dans la plénitude de l’alliance et de l’héritage. Remarquable, tout se décoince, ça devient limpide, c’est glorieux, cette Terre va être restaurée et unie à nouveau au Ciel. Les cieux vont s’ouvrir car les rachetés pourront à nouveau voir la face glorieuse de Dieu sans crainte de mourir. Que ta volonté soit faite et que ton règne vienne sur la terre comme au ciel, comme à l’origine !!!

  13. Moulin

    Bonjour,

    nous venons de rentrer de St Jean Le Thomas et sommes très heureux d’avoir vécu ce week-end. C’était la 1er fois que nous avons eu l’occasion de vous rencontrer et d’écouter votre message.
    D’origine Africaine, je suis très déçu de l’actualité de ce continent et de ce qui s’y passe, vous m’avez permis, grâce à Dieu, d’accepter de garder 1 espoir malgré tout !

    Merci pour tout !

    Je souhaite que cette nouvelle semence germe et porte de nouveaux fruits !

    Fraternellement,

    Brigitte et David

  14. OUI, nous aussi nous venons de rentrer de St Jean Le Thomas ou à chaques instants nous étions fortifiés et bénis, parce que la force de la résurrection nous a complétement secouée et vivifiée ! Dieu est en train de ressusciter la Normandie j’en suis convaincue , et cette résurrection commence dans nos coeurs et àmes !
    MERCI encore une fois, et nous attendons la suite !

    Bien fraternellement
    Kati (la violoniste )et Christophe (qui a joué du djambé)

  15. Kat

    Eh oui moi aussi j’y étais… Ce qu’as dit Patrick est toujours aussi percutant, ca sort du coeur, son message « ne prend pas une ride »… Dommage que certains semblaient le découvrir….Dommage aussi que les témoignages donnés étaient basés sur la personne elle-meme avec un peu de Jésus seulement !! Dommage que les dirigeants n’aient pas réellement compris le message de Patrick- a peine Patrick avait terminé son message percutant, ils ont préché pour « leur paroisse » en forçant presque les gens à adhérer à leur mouvement…
    Il faut Jesus et uniquement Jésus et ça ils ne l’ont pas compris.
    Merci Patrick pour le courage que Dieu te donne. Merci Patrick et sois béni pour l’oeuvre que tu opères auprès des jeunes drogués. Merci pour tout ce que tu nous donne de la part de notre Seigneur Jesus Christ.
    Sois béni toi et toute ta famille.

  16. au bien aime

    bien aimes peut etre qu’aussi se trouve la reponse dans ce verset lisons bienheureuse la nation dont L’ETERNEL est le DIEU (psaumes 33 verset 12)

  17. Il est dommage que dans ton billet tu ne t’arrêtes pas un peu plus sur « Tu ne prendras pas le nom de Dieu ».

    Prendre dans quel sens?
    - nommer son fils YWHW?
    - dire des jurons à base de sacré (ostie, jisus, mariejoseph, nomdidiou)?
    - dire « Dieu a dit » à tout bout de champ pour justifier ses propres fins?
    - prendre et ne plus redonner?

    • Paddy

      Mais je n’ai pas encore écrit mon dernier mot sur le sujet.
      Tes remarques sont déjà une super base de réflexion.

    • Salut,effectivement,la bible dit clairement »tu ne prendra pas le nom de Dieu en vain: ce qui veux dire pour moi qui ai vécu dans la rue avant d’être chrétien : que si tu jure sur le nom de Dieu, tu lui dit je n’ai pas besoin de toi, ou tu lui fait un bras d’honneur j’essaie d’Être positif dans mes propos. Dieu a un tel Amour pour nous ,que l’on ne se rend pas compte de cet impact sur nos vie. J’ai été un fouteur de « M…. » , est un provocateur,je jurais a grand cris de révolte; Mais si je regarde derrière-moi, j’avais un gros problème :Manque d’amour , d’affection,d’écoute,de compréhension et je ne comprenais pas que Dieu puisse aimer un gars comme moi.Quand tu touche a certaines forme de péchés, Le Diable nous tire toujours+ vers des penchant négatifs pour nous, et beaucoup de « chrétiens » pensent qu’ils n’ont pas besoins de prières, alors qu’ils on « joués avec les devins,mages,guérisseurs les jeux de divination, soit disant inoffensifs l’horoscope,et j’en passe!… souvent ils ne se rendent pas compte qu’ils se coupe de la présence du St-Esprit en eux, en se disant »c’est pas grave, le pasteur ne m’as pas vu… et… ils se mettent a jurés comme je le faisait avant de connaitre Jésus. Ou sont les enseignant dans l’Église???OU est la crainte du péché ??? Alors que la Grâce de Dieu est tellement grande, et nous sommes si petits!…Que Dieu vous Bénisse dans vos réflexions

      • …que si tu jure sur le nom de Dieu, tu lui dit je n’ai pas besoin de toi, ou tu lui fait un bras d’honneur j’essaie d’Être positif dans mes propos.

        Il me semble que c’est le contraire ? en fait : si on prononce un juron avec le Nom de Dieu, en réalité, on fait appelle à Dieu – qui est notre partenaire d’Alliance. Mais ne le sachant pas, on prend donc Son Nom en vain, puisqu’on n’en a rien à faire

        L’Alliance est basée sur des paroles – serment et promesse. Quand on prononce le Nom de Dieu, on fait appel à Lui ; mais peut-on faire appel à Lui sans Le connaitre ?

        Il nous est demandé de «  tout faire au Nom du Seigneur Jésus « . C’est donc très facile de prendre le Nom en vain… sans le réaliser et Dieu ne tient pas le coupable pour innocent. C’est donc plus une question d’actes que de paroles.

  18. Ha ! Ha ! Mdr ! Enfin quelqu’un qui dénonce ce snobisme à la mode. Je savais bien qu’il y a fait un truc débile dans cette façon d’écrire Dieu, mais je n’avais aucun mot. Merci ! çà c dit !

  19. Chère Déborah Ester, Je crains que vous avez pas compris une chose : Quand une personne qui nage dans l’occulte, et jure sur le nom de Dieu, c’est très souvent prononcé avec révolte, et sur un tons de colères. J’étais tellement enchainé dans les choises occultes, qu’il a fallut qu’on prie pour moi, car je savais que je jurais contre le nom de mon Sauveur, et contre mon Père Céleste. Je crains que vous ne pouvez pas comprendre ma démarche, et je ne suis pas un « religieux qui plane ». Quand je vois des chrétiens qui jure, cela me pose un problème! ou sont les bergers, prophètes et les sages dans l’Église!!!les enseignants. Eh Paddy,toi t’en pense quoi!!!Que le Seigneur vous Bénisse et vous ouvre les yeux. Mathieu

  20. Petrola Gianluca

    J’ai eu des débats sur ce fameux mot de D.ieu. Et a ma grande surprise, je remarque que beaucoup des chrétiens écrivent de cette façon là. Le mot « dieu » vient du latin Deus qui vient du mot « dei » qui veut dire « briller ». Pour moi ce n’est pas un problème car la bible dit que Dieu est lumière. En plus qu’on écrit Dieu ou D.ieu, il y a toujours le mot « Dieu ». Shalom

  21. Elodie

    Cher Patrick,
    Je comprends ta manière de voir/ressentir la chose.je me permet de t’expliquer ce qui brûle en moi. Je ne te reprends pas ni te condamne, qui suis-je?
    Le Nom de l’Eternel est tellement grand que je ne peux me permettre de l’appeler Zeus. Certes Dieu ou D.ieu dans mon coeur Il Est celui qui reste le plus grand. Or, l’appeler D.ieu me permet de casser la traduction de
    Zeus(bien que mon coeur tend à l’appeler de plus en plus par Ses Noms hébreux, afin qu’il n’y ai aucune comparaison à la mythologie et aucunes déformations de ce qu’Il Est, tant Il Est parfait).
    Surement cela en dérange plus d’un que je l’appelle Elohim, YHWH ou Jehovah… certes notre Père ne tient pas compte des temps d’ignorance mais quand Il nous révèle l’importance d’une chose devons-nous en déroger?
    Je tiens à insister sur le fait que « notre Père ne tient pas compte sur les temps d’ignorance » donc ne condamnons pas ceux qui ne font pas ce que notre Roi nous révèle, exprimer la vérité est une toute autre paire de manche.
    Que ta maison soit dans la paix.
    Elodie

    • Paddy

      Je comprends ce que tu veux dire, j’ai du mal à adhérer. Quel différence entre Zeus et Z.eus?
      Jésus l’appelait Père, il nous appelle ses frères, donc nous pouvons l’appeler Père. C’est un privilège énorme, pour moi l’appeler autrement c’est nier que je suis son enfant.

      • Elodie

        Oh Amen pour ce que tu viens de dire sur le fait que c’est privilège énorme.
        Pour répondre à ta question il n’existe à mon sens AUCUNE différence entre Zeus et Z.eus.
        C’est pourquoi je tenais à preciser dans le commentaire d’avant que mon coeur tend à l’appeler par Ses Noms hébreux. Enfaite j’aurais du mieux m’exprimer en disant que de passer de Dieu à D.ieu fût pour moi une étape pour ne plus l’appeler du nom d’une divinité païenne (dont, entre nous, la Bible fait allusion).
        Il Est notre Père oh que oui!
        Mais le nommer dans l’adoration, la louange, c’est tellement… OUF pas de mot pour le dire cela se vit! Heu.. je parle de la vraie louange pas celle du dimanche matin, je parle de celle qui rien que quan d tu regardes un arbre pousser ou l’immensité du ciel « Elohim! Rien n’est plus beau que Toi rien… toute la création te loue tant tu es Elohim. »
        Après surement est-ce mon coeur qui est fait ainsi pour aimer notre Père Eternel avec la langue des patriarches, et je ne permettrais pas de te dire que cela doit etre universel, je n’ai aucune leçon à donner.
        Enfin tout ça pour expliquer que cela peut ètre pour certain une mode mais pour d’autres (comme moi) ce n’est qu’une étape. Oui, nous marchons pour le même Amour mais ne sommes-nous pas tous
        différents?
        Peut etre ma logique est fausse sur ce dernier point mais pour ce qui est de L’appeler par Ses Noms comme le faisais Abraham Isaac Jacob ou Moïse m’edifie comme jamais. Cela me brise me montrant combien je ne suis que poussière et que ma vie ne m’appartient pas.

  22. stephanie

    Did a ajouté un commentaire le 10 décembre 2014 c’est pourquoi moi aussi je me permets de revenir sur ce texte car justement cette semaine je repensais à ce sujet.
    Si quelqu’un veut faire des distinguos au sujet du nom « Dieu », il faudrait qu’il en fasse aussi pour le nom « Jésus ». En effet des milliers de personnes se sont appelées ou s’appellent actuellement « Jésus », et en France c’est même un nom commun. Alors, comment savoir de qui on parle ? En toute logique, faut-il rajouter un point ? Ou une croix (+)? Ou réciter la généalogie du Seigneur?
    C’était pour faire avancer le schmilblick, car je vois que cette mode continue…

  23. Julie

    Oui et d’ailleurs ne devrait-on pas appeler Jesus notre sauveur de son vrai nom hébreu Yah-shua : Yah (Dieu, YHWH) sauve ? (YAH est la contraction du nom de Dieu qui est Yahvé/YHWH)
    http://www.yaiy.org/literature/FrenchHowSaviorName.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>