Testament Spirituel

Ces paroles sont de cet homme, il ne les a pas prononcés à la légère. Il en avait calculé le prix…


Mercredi 2 mars, des islamistes ont assassiné M. Shahbaz Bhatti, 42 ans, le seul ministre chrétien du gouvernement Gilani.
Alors qu’il quittait le domicile de sa mère à Islamabad pour se rendre au conseil des ministres, il été assassiné par quatre hommes qui ont arrêté sa voiture et l’ont abattu de 25 balles avant qu’il ne puisse sortir. Son chauffeur est aussi grièvement blessé. Les assassins laissent sur place des pamphlets attribués à la mouvance des talibans pakistanais.
En charge des minorités religieuses, il se savait menacé de mort depuis sa prise de position sur la question du blasphème. Peu avant sa mort, il avait contacté la BBC, soulignant qu’il avait été informé que ses jours étaient plus que jamais comptés.
Le décès de M. Shahbaz Bhatti, c’est une tentative de décapitation d’un mouvement militant pour la suppression de la peine de mort en cas de blasphème. Cette loi tirée de la charia (loi islamique) est défendue par de puissants groupes religieux, prêts à recourir aux armes pour se faire entendre.
En janvier dernier, le gouverneur de la province du Pendjab, Salman Taseer, avait déjà trouvé la mort, après avoir pris la défense d’une chrétienne condamnée à la peine capitale, en raison d’une accusation de blasphème. Selon ses détracteurs, elle aurait «insulté» le prophète Mahomet.
Ce billet n’est pas un bulletin d’information, voici le testament spirituel de M. Shahbaz Bhatti, ce sont ses propres mots.
De quoi méditer.

Je veux servir Jésus

De hautes responsabilités au gouvernement m’ont été proposées et on m’a demandé d’abandonner ma bataille, mais j’ai toujours refusé, même si je sais que je risque ma vie. Ma réponse a toujours été la même : « Non, moi je veux servir Jésus en tant qu’homme du peuple ».

Cette dévotion me rend heureux. Je ne cherche pas la popularité, je ne veux pas de positions de pouvoir. Je veux seulement une place aux pieds de Jésus. Je veux que ma vie, mon caractère, mes actions parlent pour moi et disent que je suis en train de suivre Jésus-Christ. Ce désir est si fort en moi que je me considérerai comme un privilégié si – dans mon effort et dans cette bataille qui est la mienne pour aider les nécessiteux, les pauvres, les chrétiens persécutés du Pakistan – Jésus voulait accepter le sacrifice de ma vie. Je veux vivre pour le Christ et pour Lui je veux mourir. Je ne ressens aucune peur dans ce pays.

À de nombreuses reprises, les extrémistes ont tenté de me tuer et de m’emprisonner ; ils m’ont menacé, poursuivi et ont terrorisé ma famille. Les extrémistes, il y a quelques années, ont même demandé à mes parents, à ma mère et à mon père, de me dissuader de continuer ma mission d’aide aux chrétiens et aux nécessiteux, autrement ils m’auraient perdu. Mais mon père m’a toujours encouragé. Moi, je dis que tant que je vivrai, jusqu’à mon dernier soupir, je continuerai à servir Jésus et cette pauvre humanité souffrante, les chrétiens, les nécessiteux, les pauvres.

Je veux vous dire que je trouve beaucoup d’inspiration dans la Bible et dans la vie de Jésus-Christ. Plus je lis le Nouveau et l’Ancien Testament, les versets de la Bible et la parole du Seigneur et plus ma force et ma détermination sont renforcées. Lorsque je réfléchis sur le fait que Jésus a tout sacrifié, que Dieu a envoyé Son Fils pour notre rédemption et notre salut, je me demande comment je pourrais suivre le chemin du Calvaire. Notre Seigneur a dit : « Prends ta croix et suis-moi ». Les passages que j’aime le plus dans la Bible sont ceux qui disent : J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! ». Ainsi, lorsque je vois des personnes pauvres et dans le besoin, je pense que c’est Jésus qui vient à ma rencontre sous leurs traits.

Pour cette raison, j’essaie toujours avec mes collègues d’aider et d’assister ceux qui en ont besoin, les affamés, les assoiffés.

Shahbaz Bhatti

Ce document a été publié en Italie dans le livre Cristiani in Pakistan. Nelle prove la speranza, Marcianum Press, Venezia. Traduction française : OASIS, centre études autour du dialogue inter religieux, basé à Venise.

5 Responses to Testament Spirituel

  1. Nathalielavie

    Je te rends grâce pour ta Parole Vivante, merci de te révéler à ceux qui te cherchent, qui t’aiment  ; en Jésus-Christ par ton Esprit Saint. Merci Seigneur parce que tu apprends à marcher par la foi et non par la vue et que tu construits ton Eglise avec des pierres vivantes et pas avec des clones ou des héros….simplement des être fragiles et faibles mais qui ont toutes forces en toi au moment convenable….Qu’il est bon mon Dieu de s’abandonner à ta voix et de ne dépendre que de toi . Le combat est rude Seigneur mais tu ne nous a rien caché . » Toi, suis-moi » .La victoire est acquise. .Persévérer jusqu’à la fin pour que ta gloire soit pleinement manifestée, témoigner de ton amour et ta puissance et n’aspirer qu’à être conformément à ta Parole :  une source de joie pour toi et savoir  simplement ( parce que  tu l’as dit et moi je te crois) être une source de bénédiction; ne pas croire aux mensonges de l’ennemi qui accuse d’orgueil, ça n’est pas de l’orgueil, c’est mon héritage d’enfant de Dieu.  « comme le Père m’a envoyé, moi aussi,je vous envoie »Partager la Parole,partager Christ, la pleine révélation de l’amour du Père.Gloire à ton saint nom.

    Comme dit Patrick, nous avons un grand Dieu et un petit diable.
    Je t’ aime mon Dieu.Merci pour l’action de grâces, la louange, l’adoration … au-delà des chants, des paroles,(et surtout des phrases pompeuses et ‘tarabiscotées.’..qui sonnent faux ) dans cette intimité avec toi, ces temps de silence en toi. Toujours nous garderons l’espérance et la joie en toi Seigneur pour peu que nous gardions toujours les yeux fixés sur toi .Amen.

    Nathalie

  2. François

    Un de plus qui a rejoint la nuée des témoins.
    Essayons de lui faire honneur en continuant la course !

  3. ça fait réfléchir…
    nous aussi sommes-nous capable de prendre position même quand notre vie en dépent?
    sommes-nous capable de suivre l’Esprit quelques en soit les circonstances?

    Il y a un prix à payer…

    comme tu nous l’as si bien dit le jour de la rencontre
    « le prix de la désobéissance est plus grand que le prix de l’obéissance »

    Quand je vois ça je me dis qu’on ne prend pas assez en considération (dans nos assemblées) ces martyrs, on a plus le regard fixé sur les « pasteurs superstars » ou les « supers groupe de louanges » oui c’est sur on a plus tendances à applaudir ces personnes là…
    mais tout ces persécutés qui eux, chaque jours, chaque heures, paient le prix de leurs foi… pense t-on vraiment à eux?

    Vous savez ces gens là (et là je pense particulièrement au persécuté en Inde) ont besoin de prière car ils ont peur de perdre leurs foi… « veillez et priez les uns pour les autres » ces paroles ne furent pas anodines quand elles furent écrites.

  4. Bereen Radic

    Cet homme fait partie des héros de la foi, il aura sa récompense comme martyr. Merci Paddy de nous l’avoir fait connaitre, pour moi cet illustre inconnu est un modèle de consécration. Je suis étonne que ce billet n’est pas suscite plus de commentaire.

  5. cr'dee

    c’est vrai que pour moi c’est un exemple à suivre;des chrétiens vivent dans des pays opposés à la foi en Dieu avec la notion de salut en jésus et vivent dans une ambiance de violence.mais j’ai entendu dire qu’ils priaient pour nous.je ne suis pas sur qu’ils nous envient de notre confort.Dans notre pays,ce sont des frères et des soeurs qui demandent à ce que les chrétiens qui veulent révéler Jésus dans leur vie se taisent .Nous avons en France la liberté de lire la bible mais entrer dans le plan de Dieu provoque une opposition chez certains qui veulent à tout prix décourager leur prochain(bible en main et diffamation en sus si ça n’est pas suffisant)on peut dénoncer les pasteurs superstars mais je trouve que le pire sont le laxisme et le plébiscite.Je sais que, en France,des gens en souffrent et retrouvent parfois isolés notamment à cause du don de prophétie (entre autres) qui est refusé dans beaucoup de milieux y compris des assemblées de maison.Si en plus de cela on parle de guérison alors là! ou va t’on! Je prie pour ces gens qui sont persécutés dans les pays totalitaires à cause de leur foi mais en France il faut se garder de ceux qui veulent nous la prendre voire nous posséder(on peut prier pour eux aussi)certes j’ai encore beaucoup à apprendre(je suis tétu)mais je suis parfois exaspérer quant à l’indifférence vis à vis du danger qui nous guette et des avertissements que Dieu nous donne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download