Les marchands dans le temple

Jesus-cleansing-the-temple+

Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple. Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables.  Jean.2:14-15

Lire la suite »

L’écharde de Paul

Powpry3 fois j’ai prié …

Lire la suite »

Guérir: un commandement de Jésus

NOUVEAU COFFRET DVD DISPONIBLE!

On l’attendait, il est enfin arrivé!

Lire la suite »

La guérison divine: un acte d’amour

COEUR-EN-FEU


Pour moi ce chapitre est l’une des révélations les plus importantes concernant la guérison divine.
Trop souvent, il est parlé de la guérison divine comme un acte de puissance, nous mettons l’accent sur la puissance de Dieu. Il peut le faire !!! J’ai prêché de la sorte durant de nombreuses années, avec des résultats. Mais réfléchissons un peu, s’il est Dieu, il est évident qu’Il peut le faire. Personne n’irait contester que s’il existe un Dieu, il est forcément assez puissant pour le faire.
La vraie question ne porte pas sur le pouvoir de Dieu mais sur son vouloir. Est-il enclin à nous guérir ?
Il y a quelques années, j’ai goûté de manière si réelle et si concrète l’amour de Dieu, que cela a changé mon approche de la guérison divine. Depuis cette révélation, j’ai vu les guérisons se multiplier.
Les gens ont moins de problème de foi quand ils se savent aimés par Dieu.
Il est temps que l’on présente la guérison, non seulement comme un acte de puissance mais surtout comme un acte d’amour.

* La nature de Dieu
1Jn.4 :8 Dieu est amour
C’est ce que Jean dira à la fin de sa vie, comme la chose la plus importante qu’il ait découverte. Que de choses il pourrait dire pourtant: il a vu Jésus dans sa chair, il était l’un de ses proches disciples, il a été un témoin privilégié, il était à la Pentecôte, il a eu des révélations de Jésus à Patmos …Cependant à la fin de sa vie, ce qu’il ressort c’est que Dieu est amour, c’est comme son testament !

Mc.10 :18 …un seul est bon, Dieu…
Ceux qui ne le connaissent pas l’appellent souvent le bon Dieu, mais ceux qui le connaissent vraiment, savent qu’il est un Dieu bon !

Ps.34 :8 goûtez et voyez combien l’Éternel est bon
Dieu ne veut pas seulement que nous sachions qu’il est bon, sa bonté n’est pas destiné à être juste connue sous forme doctrinale il nous invite à la goûter, il nous invite à la voir.

Ps.100 :5 ; Ps.136 ; sa bonté (miséricorde) dure à toujours
Le mot traduit bonté est le mot hébreu checed (kheh-sed)qui signifie littéralement: grâce, miséricorde, bienveillance, amour, faveur, compassion
Retranscrivez ce verset avec chacun de ces mots, pour en apprécier la richesse.
car sa grâce dure à toujours
car sa miséricorde dure à toujours
car sa bienveillance dure à toujours
car son amour dure à toujours
car sa faveur dure à toujours
car sa compassion dure à toujours

Ps.23 :6 le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie
Dans ce verset on retrouve le mot hébreu checed traduit ici par « grâce ». Le verbe traduit « accompagner » est le verbe hébreu radaph qui signifie littéralement : poursuivre, persécuter, harceler.
L’amour de Dieu, sa grâce, sa miséricorde, sa compassion me persécuteront, me harcèleront tous les jours de ma vie Amen !

* La révélation : Dieu m’aime !
Le Père m’aime comme il a aimé Jésus
Il m’a aimé avant la fondation du monde, je n’ai eu le temps de rien faire. Cela signifie qu’il m’a aimé avant même que je ne fasse quoique ça soit, il ne m’aime donc pas à cause de ce que je fais, il m’aime à cause de qui je suis. Il n’y a rien que je puisse faire pour qu’il m’aime davantage, rien non plus qui l’amène à m’aimer moins. Dieu m’aime, Il m’aimait déjà alors que j’étais loin de lui mais je ne le savais pas, Il m’aimait aussi de ce même amour au début de ma conversion, alors que pour moi, cet amour n’était qu’un concept général.

* Combien plus votre Père…
Mat.7 :11 vous donc qui êtes méchants vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père qui est dans les cieux…
Ici, Jésus nous qualifie de méchants parents (en comparaison avec notre Père céleste) et cependant méchants comme nous sommes, quel est parmi nous le père qui ne voudrais pas voir la guérison de son enfant ?
Quel père parmi nous qui souhaiterait voir son enfant malade ?
Quel père parmi nous infligerait, s’il le pouvait, une maladie à son enfant ?
Quel père parmi nous, s’il pouvait quelque chose, ne ferait rien pour la guérison de son enfant ?
Combien plus ! Combien plus ! Combien plus notre Père dans les cieux…
Quel blasphème de penser autrement, de prêter de telle pensée à notre Dieu !

* La révélation de Sa volonté
Jésus est venu faire la volonté du Père, c’était sa « viande », sa nourriture (Jn.4). Il n’a jamais fait que Sa volonté et une des plus grandes parties de son ministère a été de guérir. Il est donc évident que la guérison est la volonté de Dieu. 1 verset sur 5 dans les évangiles concerne la guérison, Jésus-Christ y manifeste la volonté divine.
Un fait à relever, c’est qu’il n’y a aucun exemple scripturaire où un malade soit venu à lui et n’ait pas été guéri. Il n’y a pas un seul cas où Jésus ait dit à un malade « il faut que tu restes malade » ou « c’est ta croix » ou encore « je vais seulement te donner la force de l’endurer ». Si vous me trouvez un verset de la sorte je mange ma bible si vous m’en trouvez deux je mange aussi la vôtre! Depuis des années que je fais cette proposition, je ne connais toujours pas le goût physique d’une bible.
De plus, en disant que Dieu ne peut pas vouloir toujours nous guérir, nous ferions de la prise de médicaments un péché, en cherchant à nous soustraire à la volonté de Dieu, en Lui désobéissant délibérément !

Si en guérissant, Jésus a fait la volonté du Père c’est que Dieu nous veut en bonne santé !
Act.10:38 Dieu a oint Jésus qui allait de lieu en lieu FAISANT LE BIEN et GUÉRISSANT TOUS CEUX qui étaient sous l’emprise du Diable.
Jésus faisait la volonté de Dieu qui nous veut en bonne santé. Seul Satan veut nous nuire…

* DES PROMESSES POUR TOI!
Apprenons à nous approprier Sa Parole, à la considérer comme une Parole pour nous. Il se tient lui-même derrière Sa Parole, et il veille sur Sa Parole pour l’accomplir. Nous pouvons le croire, IL NOUS A DONNE SA PAROLE !
Cela change notre façon de comprendre la Parole voyez plutôt les exemples suivants:
Exod.15:26 … car je suis l’Éternel, qui te guérit. Qu’est-ce que TE veut dire?
1Pie.2:24lui, par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. Qu’est-ce que VOUS veut dire?
Jac.5:14-15 Quelqu’un parmi vous est–il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que ceux–ci prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Y a t’il une exception dans ce QUELQU’UN? La promesse est pour tous ceux qui sont compris dans ce QUELQU’UN. Le Seigneur le relèvera et la prière de la foi guérira le malade.

(extraits du livre « Impact de Guérison » de Patrick Fontaine)

Mission Martinique

Service d’été Paris


La vidéo de mon passage à la campagne d’évangélisation de JEM à Paris juillet 2008.
Lire la suite »

Ascension 2008


La vidéo de mon passage à la conférence de Paris Tout Est Possible du 1er au 3 mai 2008.
Lire la suite »

Conférence de Guérison

Nous étions ce week-end à Meyzieu pour une conférence de Guérison organisée par le Forum…
Lire la suite »