Sentir et goûter intérieurement

sentir-et-gouter-intérieurement

Article tiré du site Cap-Hesychia

J’aimerais juste apporter une résonance à une parole d’Ignace de Loyola, fondateur de La Compagnie de Jésus dont les membres sont appelés « jésuites ». On pourrait penser que la spiritualité Ignatienne, portée vers l’action, la mission, la théologie, l’éducation, dédaigne l’intériorité, les sens spirituels et les saveurs intérieures. Rien n’est moins vrai. Les notions de sentir et de goûter intérieurement apparaissent très fréquemment dans les écrits d’Ignace de Loyola (cf. les Exercices spirituels, le Journal spirituel, l’Autobiographie ou les Lettres).

La mention la plus significative à mes yeux (parmi celles dont j’ai fait la lecture bien-sûr) se trouve dans la deuxième annotation des Exercices spirituels: « Ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l’âme, mais de sentir et de goûter les choses intérieurement. » Ces deux verbes, sentir et goûter, concentrent de nombreuses composantes de l’expérience de Dieu vécue puis proposée par Ignace. Les sens corporels, les affects, les sentiments et la connaissance, sont tous ici convoqués à rendre tangible le plan intangible de l’Esprit. Ignace invite à entrer dans le monde de l’intériorité pour apprendre à en nommer, à en discerner et en approfondir les multiples aspects, afin d’aspirer à une expérience intégrale.

Cette parole concerne également l’intériorité. nous pourrions lire d’innombrables livres, courir les conférences sur le sujet, surfer sur le net à l’affût du moindre site qui en ferait mention, discourir dessus et accroître notre savoir ; notre âme ne serait pas rassasiée car ce n’est pas d’en savoir beaucoup qui rassasie et satisfait l’âme, mais de sentir et de goûter les choses intérieurement.

28 Responses to Sentir et goûter intérieurement

  1. LM

    Merci de ce court et efficace message qui ravie mes papilles.
    Car oui, plus que du parler, du lire, c’est toute une vie qu’on savoure pour la première fois en un instant magique éternel.

    Je viens te demander à propos du baptême des églises évangéliques ta position. Il me semble que tout ça ne résonne plus trop en moi. Je le demande depuis novembre au pasteur qui me le refuse d’ailleurs mais depuis, il s’en est passé des choses dans mon cœur et ma vie avec Seigneur…et je pense que peut être Jésus à déchiré le voile du temple comme pour nous donner l’accès en direct à ce Royaume, sans passer par la case religion. alors pourquoi un baptême d’eau lorsqu’on à un « coaching » à vie avec Lui, un soutient constant, la satisfaction parfaite de tous nos besoin et surtout cet Amour nouveau et grandiose qui nous remplit le cœur à déborder.
    comment ça s’est passé pour toi dans ton église ? Car je sens la fin des religions, ils sont de plus en plus dans le rejet, le jugement, la maladie et la souffrance. Et je ressens le retour de Jésus dans nos cœurs qui nous révèle sa vérité.
    Leur incohérences nous sont montrées, Ils se plaisent à choisir leurs « clients » selon des critères d’intérêt, n’accorde pas la même estime à tous les fidèles, voir, y en a qui les dérange, les maintenir dans une culpabilité et la peur d’un Dieu vengeur de parler de diable alors que rien que notre égo peut nous mener bien bas, et de toucher plus de 3000 euros par mois avec la dîme alors que ses fidèles se débattent avec l’essence pour se rendre aux réunions…c’est révélateur d’un système qui ne fonctionne plus, tout comme les autres systèmes de cette planète d’ailleurs
    Que faire à part ouvrir les yeux et aimer de façon contagieuse ?
    tout comme l’air est gratuit, et nous permet à TOUS de vivre, son Amour l’est de même. Pourquoi faire une différence, une séparation avec les gens de cette planète qui auraient le privilège de respirer cet air d’Amour pour la première fois. A qui à le droit au baptême ? même le pain m’apparaît comme absurde aujourd’hui. Aimer Dieu en premier facile lorsqu’on ferme les yeux, aimer son prochain comme sois même … DE quoi ? franchement, je ne vois pas du tout ça au seins des églises du tout, en revanche je sens comme une « masturbation » mental, un plaisir à la limite du pervers qui les branchent dans un état de satisfaction solitaire, rien à voir avec un Amour divin qui se voit et se répand à la vitesse d’un regard. Chez eux, leur sourire et leurs intentions sont fausses, hypocrites, c’est vraiment troublant de voir à quel point ils parlent de Dieu et de
    Jésus Christ avec admiration sans aucun respect et même comme une insulte. Le pire, c’est qu’ils me renvoient exactement ce qu’ils pensent tout bas de moi, en réalité, ce n’est pas de moi mais plutôt de ce qu’il pensent de Jésus Christ en moi. Car ce n’est pas moi qu’ils rejettent, mais Christ en moi. Quelle aventure ces religions :)

    • Paddy

      Tes mots, tes phrases, la lucidité et le recul sur les choses sont autant de signes que OUI le voile s’est déchiré pour toi. Tu es sortie d’un sommeil et tu t’éveilles.
      Quand les yeux s’ouvrent, ils s’ouvrent autant sur le merveilleux plan de salut qu’il a pour nous que sur « l’étendue des dégâts » et l’horreur de la religion. Ça provoque la foi, l’espérance, la reconnaissance, l’amour et en même temps une compassion sincère.
      Il ne reste plus qu’a aimer et être contagieux, en sommes à le laisser s’incarner librement en nous.
      Pour la question du baptême, je ne voudrais ni imiter un système qui impose son dogme ni court-circuiter ton enseignant intérieur, je laisse la lumière t’éclairer. Je ne m’inquiète pas pour toi, ce qu’il a commencé en toi, il va l’achever.
      Tu vas vite voir que souvent, pour les différentes questions, ce n’est pas une question de mot mais de définition.
      Bienvenue dans la tribu.

      • LM

        Oh merci de ta lumière, tes précisions et de ton accueil. Cela m’encourage à garder le cap sur l’Amour et sa diffusion plutôt que de m’oublier dans le jugement et la critique. Oui, ce qui est devant nous est tel en enseignement pour notre intérieur, et notre chemin vers Dieu ;la paille et la poutre.
        Mais parfois, alors que ce n’a jamais été dans mon tempérament, je m’exaspère à la vue et la précision spéciale de ce que mes sens perçoivent. J’ai comme une envie de les secouer, replacer la vérité remettre en ordre simplement, avec justesse et amour, mais je m’empêche, dans le soucis de faire du tord même,à celui qui me rejette délibérément. Alors c’est moi qu’on essaye de secouer, mais c’est drôle comme cela glisse sur moi et ne m’atteint pas du tout, plus rien ne s’accroche, ne s’emprise, ne vient percuter ou me faire souffrir, j’ai envie que les autres soient aussi dans cet état de paix. Et je n’ai plus l’envie de fréquenter l’église, Le pasteur me demande à chaque fois quand est ce que je part ou si je vais partir pour les vacances, ou même une fois je lui disais que je devais m’absenter pour aller chez mes parents, et il était content comme tout mdr, il m’a dit bon, c’est dommage que vous quittez la région, mais je lui disais que je ne quittais pas la région définitivement..hahahaha il est drôle

        Je sens que j’ai une place spécial dans cette église, et que je peux y rester, car je vais être témoin de plein de belles choses. Les gens s’éveillent, et alors que la majorité va ouvrir les yeux, il ne restera que ceux qui « contrôlent » et maintiennent le secret de la vie qu’ils ignorent eux même, c’est dire l’incohérence.
        Car, oui,La source de la création est diffuse et présente dans toute la création et elle existe aussi dans la dimension éternelle. Avant mon éveil, je t’ai rencontré sur les vidéos, et après mon éveil, j’ai été dirigé par un livre je te partage le site dédié à ce livre très spécial et très personnel
        https://quartiergeneral.voiechristique.co.za/index.php?f=x&i=1&l=dta

        avec Amour

        • Paddy

          Ton commentaire confirme mon précédent, il y a les signes de l’éveil.
          Pour être franc, je ne suis pas complètement à l’aise avec le lien (c’est perso, je ne m’octroie aucune autorité pour juger), alors que je suis en phase avec une grande partie du contenu ( de ce que j’ai pu lire) je suis moins en paix avec d’autres parties, le mode de réception, de transmission et l’idée d’un quartier général qui serait du coup extérieur à « nôtre » intérieur.
          Je ne veux pas débattre là-dessus et je suis complètement conscient que le contenu puisse être une aide sur le chemin comme d’autres livres (même non-chrétiens).
          Garde le feu de son amour et continue de briller.

  2. Dams

    Salut Patrick,

    Depuis un moment tu avais promis de continuer les Apocalypse Now. Est ce que tu penses bientôt reprendre ces billets ?

    • Paddy

      Oui mais pense surtout à les réviser, compléter et en ajouter pour faire un livre, ce qui sera plus pratique au niveau format (plus dense, mettre des notes, des sources).

  3. Seb

    Mr Fontaine, Jésus m’a dit que vous avez blasphémé contre le Saint-Esprit. Vous êtes un vrai apostat par exemple du au fait que vous avez dit aimer le style musical punk « chrétien », que vous niez l’enlèvement et l’Antichrist, que vous êtes pour la dîme, que vous faites payer vos enseignements (livres, conférences,…), et vous vous êtes rapproché des catholiques, enfin, presque la totale. Je sais que plusieurs vous ont avertis par le passé et que vous avez mal réagi. On récolte ce qu’on sème. Que ce commentaire donne à réfléchir à beaucoup !!!

    • Paddy

      C’est votre 3ème commentaire, ils sont tous de la même teneur (accusation, jugement, intolérance, aigreur, moralisation, légalisme…) je n’en publierai pas de quatrième. Peut-être que ça vous fait du bien sur le moment mais vous vous faites du mal. Revenez à votre bon sens, goûter son amour et sa grâce et détendez-vous.
      Je rassure les lecteurs que ce type de comportement n’est pas représentatif de ceux qui croit en Christ.

  4. Bonjour Patrick.

    Pour commencer, je suis ravi de pouvoir participer au prochain séminaire de Cap Hesychia :)

    Honnêtement, j’avoue être, pour le moment, dans cette phase de découverte, de lecture de tout ce qui touche ce « domaine ». Oraison, hésychasme, mystique, sont mes recherches favorites sur Google. J’ai commandé et commencé à lire les confessions de St Augustin et un livre sur l’oraison de Mme Guyon. Je pense avoir réalisé des expériences, où plutôt avoir gouter intérieurement sans toujours l’avoir cherché.

    Un élément qui me revient, c’est qu’à chaque fois que j’ai gouté puissamment à l’intériorité (deux fois, ma conversion et il y a deux ans), c’est lorsque je me suis tu. je n’ai pas parlé. Oui même pour ma conversion, je suis resté silencieux ne sachant pas quoi dire. (Mais si j’ai l’occasion de développé, ce serait je pense très interessant).

    Puis aujourd’hui je surfe sur Google pour connaitre le sens de mystique. Alors rien d’abouti et de pris pour acquis mais un enchainement de résultat m’a fais sourire … et réfléchir.

    Je résume grossièrement ma recherche:

    « Ok Google, que veux dire mystique » = Mystique vient de mystère.
    Ok, direction Wikipédia qui me le confirme.

    En parallèle j’écoute la vidéo « Euh mystique » sur le blog de la Nouvelle Jérusalem.

    Mystère du Grec « Musterion » me dit on.

    Ok, je pars vérifier sur la Bible en ligne d’EMCI, onglet « Strong », recherche « Musterion ».

    Et là grand sourire: Musterion, dérivé de « Muo » = Fermer la bouche.

    J’avais envie de partager mes 5 minutes de découverte du jour :)

    • Paddy

      Merci pour ce commentaire et l’enthousiasme partagé.
      Je rajouterai que cette racine « muo» a aussi été interprété comme fermer la bouche pour garder un secret et donc à ouvert la voie à la conception d’une spiritualité sécrété, constituée de « gourous » et d’initiés. Depuis Bossuet, le mot mystique n’a pas bonnne presse en Français.
      Ce qui compte ce n’est pas ce que les hommes pensent mais ce que Dieu veut.

      • Merci pour cette précision. D’ailleurs c’est ce que je remarque. N’appréciant que moyennement d’être un mouton, je regarde et m’informe un peu sur l’histoire de la Bible, et donc je tombe sur « l’histoire » de l’évangile selon Thomas. Et en effet, on assimile vite le mystique avec le gnostique. Le second ayant était qualifié d’hérétique (croyance d’un sous Dieu qui aurait emprisonné le nous divin dans un corps mortel si j’ai bien compris…) et donc ces textes associés, dont l’évangile de Thomas ont dû être caché de la destruction par une communauté copte (je suis pas un spécialiste, loin de là, mais c’est ce qu’il m’a semblait lire). Et en résulte un amalgame incroyable entre livres cachés (apocryphes) de la destruction et connaissance cachée réservée à des initiés comme tu le mentionne dans ta réponse. Mais j’avoue qu’il devient compliqué de démêler, le vrai du faux, l’inspiré du pas inspiré juste en se fiant aux écritures et à l’histoire de celles-ci. D’ailleurs les écritures disent bien que c’est l’Esprit qui nous convaincra et non elles-mêmes. Pour finir, David Vincent, un étudiant en histoire des religions dont j’apprécie le travail a réalisé une vidéo dans laquelle il différencie les « religions de livre » de notre « religion » de l’Esprit. Tout m’indique que la seule source fiable est donc là où réside l’Esprit de Dieu … mon corps qui est son temple. Ce qui ne veut pas dire que l’on ne peut pas prendre ce qui déborde à l’extérieur de notre prochain et qui est bon pour nous.

        • Paddy

          Nous sommes d’accord.

  5. Bonjour Patrick,

    Petite question pratique: La pratique de l’intériorité est-elle compatible avec des exercices de sophrologie? J’éprouve de l’anxiété régulièrement, et la sophrologie permet un certain lâcher-prise, une meilleure cohérence cardiaque qui permet un retour au calme du corps et donc des pensées.
    Et il est vrai que dans la pratique, je me pose la question de comment « enchainer » ou plutôt faire cohabiter mes moments de relaxation par la sophrologie et l’intériorité, au risque de « mélanger » un peu les deux. Pour moi, l’intériorité est focus sur Dieu et non sur nous, alors que la relaxation est axé sur notre nous physiologique. Pour moi, il y a un complément évident, comme l’est une bonne hygiène alimentaire. Mais en ce qui concerne le pratico-pratique… je nage un peu. J’imagine que la réponse peut-être longue et que Cap-Hésychia est justement là pour ça, mais tu as un début de réflexion et/ou de réponse. Merci.

    • Paddy

      Effectivement, cap-hesychia est l’espace idéal pour traiter cette question et on la traitera. Maintenant, t’as déjà saisi 7ne grosse partie de la réponse.

  6. maria

    Bonjour Patrick,

    Certains disent que le parler en langues nous édifie et nous permet d’entrer en communion avec Dieu, ma question est la suivante : a t-il toute sa place dans l’intériorité ?

    • Paddy

      Dans l’intériorité pure, le silence est de mise donc le parler en langue n’a pas sa place.
      En dehors de ces moments, il peut effectivement avoir une utilité.

      • marie-ange LEBLANC

        Bonjour Patrick,
        merci pour ta réponse. Pour en revenir au parler en langue, celui-ci peut nous permettre de faire grandir en nous le « moi divin » et créer de ce fait une relation très étroite avec Dieu et de ce fait, l’homme intérieur prend le dessus sur le mental(qui malheureusement nous domine bien souvent) et si l’homme intérieur domine sur notre intellect , on peut , on doit même voir s’accomplir des miracles, guérisons.
        l’intériorité pure a t-elle également cet objectif, est-elle un « tremplin » pour accéder à une relation christocentrée ?

        • Paddy

          Complètement d’accord avec tes propos, effectivement l’intériorité est le tremplin vers une relation christocentrée. Ça fait grandir la conscience de sa présence en nous.

  7. Neli

    Bonjour.
    Colossiens 1:27: …., Christ en vous l’espérance de la gloire.
    Dans mon entourage (je suis en Afrique), Il y a une doctrine aujourd’hui qui s’appuie sur ce verset en disant que une nouvelle créature en Christ ne tombe pas malade, doit être riche, ne pêche plus, avoir du succès en toute chose, n’échoue jamais, est instopable, inarrêtable,…toujours en haut et non en bas. Est-ce que c’est ça une vie de gloire en Christ ?
    Est-il anormale qu’un enfant de Dieu manque de l’argent, tombe malade, redouble de classe, échoue, se fâche quelquefois ?
    Est-ce quelqu’un qui mène une vie d’intimité avec le Seigneur, conscient de Christ en lui, ne rencontre jamais ce genre de problèmes ?
    Je voudrais vous demander des éclaircissements là-dessus.

    Merci d’avance.

    • Paddy

      Tout ça sont des symptômes d’un faux évangile. Si jamais de problème pourquoi toutes ces promesses à celui qui vaincra, pourquoi cette parole  » nus sommes plus que vainqueur ».
      Si pas de combat, pas de vainqueur.

  8. Bonjour Patrick,

    Ma question va peut-être faire rire ou sourire, peut-être empreinte d’incrédulité, mais en écoutant une courte vidéo sur la vie de Maurice Zundel, il est fait mention de cas de lévitations… Du coup je regarde un peu sur ce sujet et je m’aperçois que dans certains cas, des personnes en contemplation ont été vues en lévitation.
    Alors, mon esprit a légèrement été formaté et traumatisé par les films d’épouvantes et d’exorcisme d’Hollywood, ainsi la lévitation me fait plus penser à ces films là qu’à une rencontre avec Dieu.
    Peut-on me rassurer sur ce sujet en m’expliquant un peu ce phénomène? Avons-nous des passages dans la Bible qui pourrait l’expliquer?
    Je crains d’avoir une nouvelle pensée m’envahir à ma prochaine « session » de silence :) J’ai pas envie d’ouvrir les yeux toutes les 2 minutes pour voir si mes fesses touchent toujours le canapé :D

    • Paddy

      Pour ma part ça ne m’est jamais arrivé, je ne le cherche pas non plus. Maintenant Dieu est plus grand que ce que j’imagine et dépasse largement le cadre « biblique » donc tout est possible.
      Tu peux garder tes yeux fermés, et si ça t’arrive, il reste Amour.

  9. LM

    Merci pour tout Patrick. j’aimerais tellement être parmi vous à cap Hesychia connaître la technique complète que t’a soufflé Christ. Je vous souhaite à tous un bon séminaire avec beaucoup de joie et de partage. Je suis très reconnaissante déjà pour ce que tu offres à connaître par tes articles et tes réponses. Tu as été sur mon chemin juste avant mon éveil, donc tu y as contribué. Merci, Merciiiiii à toute la tribu.

    • Paddy

      Merci, que Son sourire sur ta vie t’embrase

  10. Paty

    Bonjour
    J’aimerais bien savoir comment pratiquer la technique complète soufflée à Patrick par Christ.
    Merci pour votre réponse.

    • Paddy

      Dans ce cas allez sur https://cap-hesychia.fr/ Sur l’onglet séminaire. Et pour vous faire une idée voyez aussi les articles sur les précédents séminaires ainsi que les commentaires des participants.

  11. Bonjour Patrick,

    J’ai commencé le livre des exercices spirituels d’Ignace de Loyola. J’ai d’abord lu un livre qui retrace brièvement son cheminement spirituel. Il était très porté sur la pénitence quand même, mais j’imagine que c’était un trait de la spiritualité de son époque.
    Concernant les exercices, j’ai lu l’introduction (très importantes pour comprendre le reste)et survolé les exercices, j’avoue être un peu perdu devant tant de choses à assimiler notamment sur le péché.
    Comment ce livre t’a t’il aider dans ton cheminement intérieur?

    • Paddy

      En fait ce n’est pas un livre a lire d’un trait, c’est comme un manuel pour ceux qui guide des retraites, où le silence à une grande place. Ceux qui animent les retraites arrive à tirer les pépites de cette méthodes. Personnellement, ce livre ne m’a pas aider mais je connais plusieurs personnes qui ont assisté à ces retraites qui les ont beaucoup aidés. C’est surtout destiné à un public catholique mais pas que.

Répondre à Dams Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download