Religion Chrétienne ou Christianisme Biblique

Dans le monde il existe plusieurs religions. Chacune propose un salut, un plan pour améliorer la situation de l’homme. Chacune a ses croyances, ses livres sacrés, son (ou ses) fondateur(s), sa sagesse, ses miracles, ses rites, ses exigences, ses promesses, son histoire, ses grands personnages, ses penseurs, ses auteurs, ses martyrs, ses hypocrites et ses personnes réellement consacrées… J’inclus dans ces religions la religion chrétienne et celle-ci n’est pas supérieure aux autres!

Le christianisme biblique n’est pas une religion. Étymologiquement, le mot religion vient du latin « religare » qui signifie : lier, relier, attacher. Jésus n’est pas venu pour nous lier mais pour nous libérer. Il a donné sa vie, non pour que nous ayons une religion mais pour que nous ayons la vie en abondance.

Bien sûr il existe une religion chrétienne (comme il existe aussi des sectes chrétiennes), mais je fais une distinction. Pour moi la religion chrétienne est très différente du christianisme initié par Jésus. Le point commun de toutes les religions est de faire des choses (rites, sacrements, bonnes œuvres, etc.) pour monter au niveau de Dieu, se rapprocher du Divin ou d’une conscience. L’évangile propose l’inverse: c’est Dieu qui descend au niveau des hommes, qui s’en rapproche en la personne de Jésus, et là, non plus pour une religion mais pour une relation.

Ce christianisme ne peut légitimement être comparé à aucune de ces religions. La religion et le christianisme sont aussi différents que la nuit et le jour, la fiction et la réalité, la mort et la vie. Tenter d’inclure le christianisme dans un cours de comparaison sur les religions du monde c’est vouloir comparer ce qui n’est pas comparable. Le christianisme est unique. C’est la réalité singulière de l’activité de Dieu restaurant la race humaine de sa chute au travers de son Fils Jésus-Christ. Le christianisme n’est pas la propagation d’une philosophie. Ce n’est pas la performance d’une liturgie religieuse. Ce n’est pas la perpétuation d’un programme organisationnel. Le christianisme est la réception d’une personne, Jésus-Christ, le fils de Dieu, Dieu lui-même dans l’être et en notre faveur. La religion chrétienne est comparable aux autres religions, pas le christianisme biblique.

Dans toutes les religions, nous pouvons retirer le fondateur et continuer d’avoir la religion. On peut enlever Bouddha du Bouddhisme, il restera les 4 nobles vérités et le noble sentier octuple et les 10 préceptes. On peut retirer Mahomet de l’Islam il restera les 5 piliers et les 6 articles de foi. Si tu retires Christ de la religion chrétienne il restera le credo, la doctrine et les programmes.

Si le Dieu de ces religions pouvait mourir et qu’Il mourrait ce soir, que se passerait-il dans celles-ci ? Rien de spécial. Chaque religion a sa propre synergie, elle continuerait de fonctionner. Même la religion chrétienne ? Tout à fait, l’église des hommes n’a plus besoin de Dieu pour fonctionner, même dans la branche charismatique ! La religion chrétienne a juste besoin d’hommes et d’argent pour fonctionner !

Par contre le vrai christianisme (et je ne parle pas ici de « l’églisianisme » si populaire en occident) requiert la présence de Christ et ne peut fonctionner, exister sans Lui. Jésus-Christ n’est pas seulement le fondateur historique d’une religion chrétienne, Il est l’essence spirituelle du christianisme. Il est celui qui est l’auteur mais aussi l’acteur, celui qui a commencé et aussi celui qui continue !

Il ne peut s’identifier au grand phénomène religieux occidental appelé religion chrétienne. Il est beaucoup plus que le fondateur d’une des plus grandes religions mondiales. Il sera juge de tout ce qui s’est fait en son Nom!

Dans le christianisme biblique il y a des exigences comme dans les religions, mais à la différence de celles-ci, il ne nous est pas demandé de les accomplir. Là celui qui nous appelle est fidèle, c’est Lui qui le fera, Il le fera en nous et au travers de nous. Ce que Jésus a proposé n’est pas une liste de choses à faire, à dire, à penser et à prier mais une vie à vivre, SA VIE !!! Le christianisme est la seule croyance dans laquelle on peut être « sauvé » non par nos œuvres mais celles d’un autre, la seule croyance où le salut n’est pas espéré mais obtenu.
Christ ne nous propose pas d’œuvrer à changer, réparer ou améliorer notre vie mais de le laisser remplacer nos vies par la sienne. La réforme qui arrive n’est pas une réforme de la religion chrétienne, celle-ci n’est pas à réformer mais à quitter. J’en ai fini d’essayer d’améliorer la religion. La réforme qui arrive est une réforme de nos cœurs qui va réformer notre manière d’être l’Eglise.

Quand on me demande de quelle religion je suis, je réponds: d’aucune ! Et vous comprenez maintenant pourquoi.

Tout ça pour dire

 

 

 

 

 

 

 

 

OUI A LA VIE ! Et la religion ? NON MERCI !

82 Responses to Religion Chrétienne ou Christianisme Biblique

  1. Manu Leroy

    Bonjour mon frère .
    Je dis amen à ce que tu viens d’écrire,
    le verset qui m’a toujours soutenu dans mes moments de doutes est celui-ci: » Si le fils vous affranchit, vous serez réellement libres »!Ma vie a été transformée quand ce verset a pris vie en moi par la grâce de Jésus !!!
    Sois béni Patrick !!!

    • Sylvie Sheehy

      Et je dis aussi amen!j’admire le courage des gens qui osent dire la vérité.

  2. John Colt

    Hello Paddy,

    Comme d’habitude, tes posts sont à propos…en plein dans le mille. Il est vrai qu’autour de nous, il y a beaucoup de « mots » spirituels qui ne veulent plus rien dire : Dieu, église, chrétien en particulier. Je suis entièrement d’accord avec les différences entre christianisme biblique et religion chrétienne et aussi sur le fait que Jésus est venu rendre « libre ». Cependant, je proposerais une facette « positive » du mot religion, surtout pour les non-croyants : j’ai une relation, une religion dans le sens où je suis « relié » à celui qui donne la vie, connecté avec l’auteur de la vie (Jean 15)…mais certainement pas à une « activité intello-spirituelle » fondée sur des dogmes humains. En somme, si tu es « relié » à la Vie et UNIQUEMENT à la Vie, tu seras réellement libre et tu ne voudras pas (ou plus !) de ce que les hommes appellent « religion ».
    Voili, voilou…c’est juste un partage et qui m’a aidé plusieurs fois lors de partages avec des gens.

    Bizz à tous
    Blessings
    John Colt

    • Paddy

      Merci pour la belle nuance, un bel apport

  3. JeanLuc77

    Merci Paddy de rappeler que tout homme né d’En Haut est libre et n’est plus assujettit à toute forme humaine, charnelle, de vie religieuse. Nous avons revêtu Christ, et Il nous a acquis une position spirituelle en Lui que nous devons saisir par la foi. Nous croissons en Lui et Lui en nous, il y a là une conquête, de victoire en victoire et de gloire en gloire jusqu’à Sa perfection, jusqu’à la pleine mesure de Sa stature parfaite formée en nous ! La manifestation de la Vie de Christ en nous et à travers nous commence lorsque nous sommes conscients et que nous croyions en Sa présence permanente et vivante en nous ! La Vie de Christ est de dépendre seulement de Dieu et de laisser libre le Saint-Esprit d’agir en nous et à travers nous pour Sa gloire ! Revenons à la simplicité qui est en Christ, vivons et marchons, conduits, guidés, influencés, contrôlés par l’esprit dans l’Esprit ! Efforçons nous d’entrer dans le repos de la foi pour Lui être pleinement agréable et ainsi réjouir Son cœur de Père, cherchons, les choses d’En Haut, Son Royaume et Sa justice et Lui pourvoira à tous nos besoins selon Ses richesses infinies !

    • Paddy

      JeanJean le retour, ça fait plaisir.

  4. Stephane

    Alors ça c’est bien dit, bien vrai et tellement indispensable de s’en rendre compte !

    Surtout que dans les milieux évangéliques charismatiques on a tellement tendance à croire qu’on est supérieur aux autres religions… Mais ce qui fait la grande différence pour les hommes est tellement insignifiant pour Dieu ! Lui voudrait qu’on lâche la religion des hommes pour s’attacher à Lui et arrêter de regarder au nombre de dons spirituels dans les différentes assemblées locales !!!

    Pour ma part, le jour où le Saint-Esprit m’a montré que ma sécurité spirituelle était dans l’église des hommes et pas en Lui, ça m’a fait un électrochoc intérieur qui m’a poussé à l’extérieur du bocal ;-)

    D’ailleurs, super sympa les deux photos ;-) L’idée étant bien entendu de quitter les eaux stagnantes du bocal pour trouver les eaux vives de Son Esprit et non de dépérir hors de l’eau !

    • Paddy

      Bien vu le décodage des photos ;-)

  5. JeanLuc77

    Que dire du bocal à poissons ? Il est réduit et limité. Il est transparent mais pas clair voir trouble, sa transparence est déformante. Il prive de communication extérieure ceux qui s’y trouve, les obligeant à tourner en rond. Il exclut toute intimité. Il contraint ceux qui y sont à être ensemble pour le meilleur et pour le pire en faisant croire qu’il y a là la vie. La nourriture est spécialement conçue pour ceux qui sont dedans, elle les rend dépendant de ceux qui l’ont préparée. Cette nourriture est sèche, sans saveur, inerte, sans vie. Elle est stockée dans une boite hermétique n’en laissant pas l’accès ! Elle est distribuée quotidiennement et à heure fixe empêchant toute surprise et émerveillement. L’eau qui s’y trouve est morte et stagnante car non alimentée par une source d’eau vive, c’est, aussi, un lieu de mort car l’oxygène contenu dans l’eau s’épuise et ne peut même pas se renouveler. Heureusement, étant en verre, il peut être facilement brisé pour libérer ses poissons ! Mais, alors que dire des poissons….? Nous pouvons parler de notre bocal et du poisson captif que nous étions, mais par la grâce de Dieu nous avons fait une rencontre vivante avec la Personne du Christ ressuscité et glorifié et ça sa change la mort en Vie ! Cherchez à Le rencontrer Lui et Lui Seul car en Lui est la Vie.

    • Paddy

      une vraie parabole des temps modernes, bien joué JJ

      • cocor

        ah mister jean luc!! Bien joué, un vrai délice de te lire ;-)

    • Fleur

      Merci Jean-Luc, ça fait vraiment plaisir de te relire :-) et c’est tellement profond ce que tu écris (comme d’hab !). Soit béni et merci. Miriam

    • Loïc

      oui et le poisson quand il est dans le bocal, il est retenu par les parois en verre et s’il essaie de sortir il va se faire mal… c’est la même chose quand on est dans une structure humaine avec des cadres, si on essaie d’aller contre ses cadres on se fait mal….

  6. sandra lenoir adamini

    MERCI!!! en écoutant le CD « L’eschatologie revue et corrigée » du 14 juin 2011, j’ai de nouveau envie de vivre , paske le suicide n’est pas logique avec la foi chrétienne… j’étais très embêtée…
    et comme toi j’ai la chance la chance d’avoir un regard neuf sur la bible : je t’explique : pour les chrétiens c’étaient des crétins, et pour démolir leur théorie^fallait que je sache de quoi on cause, donc j’ai dû lire la bible, avec un regard très très critique, je me suis baptisée il y a déjà 4 ans, mais je crois toujours que ce que je comprends moi, mais je ne crois pas les humains même chrétiens, p’t’et même les pire pour te démolir ta foi … merci biz, à la prochaine, j’habite à 10 min d’yerdon, donc je viens souvent à la boule
    sandra love

    • Paddy

      Merci pour l’enthousiasme.
      Pour les autres, le CD en question est un enregistrement d’un message donné en Suisse du style « Apocalypse Now? »

      • Binelli jean marc

        Bonjour Patrick,
        où peuton se procurer ce ou ces CDs
        fraternellement
        jean marc

        • Paddy

          Pour l’instant je ne suis pas certain de sa disponibilité, sur Prodimpact ce thème sortira sur cd courant septembre.

  7. JeanLuc77

    Tu as raison Paddy, cela me rappelle une autre parabole d’un temps plus ancien. Nous trouvons cette parabole dans Jean 10, où il est parlé de bergerie, de brebis, de troupeaux, de bergers et du bon Berger, de La voix, de porte et de portier, mais aussi de mercenaires, de larrons et de brigands…. Là, aussi, les brebis (comme pour nos poissons) sont parquées à l’étroit et sont nourries dans la bergerie avec de l’herbe coupée, sèche et sans vie, du foin, de la paille, préparés à l’avance pour elles. Mais aux versets 3 et 4, l’Esprit nous éclaire et nous révèle que pour avoir la vie abondante promise, il faut sortir dehors de la bergerie par la porte(Christ) pour entrer en Christ, libre d’être conduit par Sa voix dans Ses pâturages ou règne Sa vie.

    • Paddy

      Hé oui! ça me rappelle les bons moments d’Helikia tout ça ;-)

  8. Pierre-Elie

    Super le choix du thème car j’avais une question sur ce sujet depuis longtemps.

    Je suis convaincu de cette vision du christianisme que tu as décrite.

    Mais ce que je ne comprends pas c’est que dans le nouveau testament il y a plein de passage décrivant « une liste de chose à faire » nécessitant bien souvent des efforts. Par exemple dans Romain 12; v.9-21, dans Colossien 3;5 « faites mourir votre nature terrestre ». Toujours dans Colossien 3 au verset 12 « revêtez vous d’ardente compassion, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience ». Dans 1Pierre 2; 19 3 « … car c’est une grâce que de supporter des peines, par motif de conscience envers Dieu quand on souffre injustement ». Et puis il y a aussi « résistez au diable et il fuira loin de vous ». Le temps utilisé est l’impératif ça semble donc bien être des ordres. En lisant l’ancien testament on voit qu’on a plutot intérêt à obéir sans murmures quand Dieu nous demande quelques chose.
    Je suis convaincu que la religiosité doit être rejetée mais comment ne pas tomber dans la religion en lisant tout ces passages du nouveau testament???

    • Paddy

      Tout est une question de lecture, si on lit l’AT avec la mentalité du NT, nous allons trouver Christ, si nous lisons le NT avec la mentalité de l’AT nous allons y trouver une loi, des choses a faire.
      Nous devons nous rappeler cette parole de Paul aux Thessaloniciens « celui qui nous appelle est fidèle, c’est Lui qui le fera ».

    • Stephane

      Moi aussi je m’étais posé cette question ! C’est vrai qu’on peut avoir l’impression de contradictions entre le fait de faire (obéir aux « commandements ») et le fait de laisser Christ agir…
      Puis finalement, en lisant un verset un jour où Paul « ordonnait » (c’est à dire utilisait l’impératif, en faisant confiance à la version française), je l’ai compris complètement différemment. En fait, plutôt que d’y voir un ordre j’avais l’impression que Paul exhortait ses frères avec un cœur rempli et débordant d’amour ! Ça change la façon d’aborder les textes !!! Pour moi il y a une règle d’or à suivre dans la mise en pratique de la parole : ne pas mettre en pratique tant que l’Esprit n’a pas vivifié la parole (vivifié=révélé, expliqué) car la lettre tue et du coup l’impératif utilisé par Jésus ou Paul par exemple devient un danger de mort.
      Comme on doit marcher par l’Esprit, ce qu’on doit faire doit être fait par l’Esprit et non par la chair qui obéirait à un commandement écrit. Personnellement, ça m’a libéré de ce genre de « contradictions » (entre guillemets car ce ne sont pas des contradictions !)

      • Pierre-Elie

        Je vous remercie vraiment tout les deux pour votre réponse ça m’apporte une vrai assurance.
        De tout manière ça ne pouvait pas être autrement car dans Matthieu 5 v. 48 Jésus nous dit : « soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait ». Si c’est un ordre ça veut dire que soit on est capable d’être parfait par nous meme et dans ce cas Jésus est mort pour rien car on est capable de vivre le salut sans Christ. Soit on n’est pas capable et dans ce cas Dieu est un dieu sadique qui nous condamne à marcher dans l’échec!
        Donc définitivement cet impératif ne peut pas être un ordre mais une exhortation à rechercher le Saint Esprit, tout comme les autres « impératifs » de la bible.
        Merci!

        • cocor

          belle conclusion!!! Effectivement on ne peut pas être parfaits de nous même, la bible nous dit que tous ont péchés! Il n y a donc que Christ en nous qui puisse accomplir un tel exploit, il suffit juste de l’accepter!

          • Hello

            Permettez que je rebondisse?

            J’ai essayé depuis là avec l’aide du seigneur de relire la bible comme le suggèrait le frère paddy dans une de ses vidéo et depuis là, beaucoup de choses changent. Nottament Romain franchement dont j’ai toujours eu du mal a comprendre, maitenant je comprend.

            Pour que nous manifestions cette vie de Christ, que l’Esprit produise en nous le fruit, marchions dans la vérité(la lumière, Dieu),on doit être EN LUI.C’est la condition siné quanone. Et ETRE EN JESUS= obeir aux désirs que l’Esprit susite en en nous( qui sont opposé a ceux de la chair)= marcher par l’Esprit et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.

            Dans un prochain article, j’expliquerai ça plus en détail, mais je ferai bref ici.

            Depuis ADam, deutéronome, avec Jésus, l’homme ne peut déroger, ni échapper à cette épreuve nécessaire à toute personne voulant vivre dans le royaume de Dieu, obeissance, soumission.

            Adam, à été confronté à l’ordre d’obeir de ne pas toucher à l’arbre de la connaissance du bien du mal si non la mort, ISRAEL a obeir aux commendements, si non la mort(par la malédiction), Jésus le modèle parfait a montré la voix en ceci que sa nourriture était de faire la volonté du Père, une fois de plus l’homme est soumis à un choix, celui d’obeir ou pas à Dieu ici ne pas obeir à la chair(manger l’arbre de la connaissance du bien du malà mais obeir à l’Esprit( arbre de la vie).

            Ce n’est qu’à la condition de l’obeissance que on demeure en lui.

            Comment obeir? C’est là où on peut dire, comme paul si il vous maqnue l’amour, demandez au seigneur il vous le donnera, ne donnera t’il pas le père de bonnes choses à ses enfants dit jésus.

            Notre part, c’est de soupirer après ces bonnes choses et le père qui met en nous le vouloir et le fair va nous les donner. Comme dit paul chercher les dons les meilleurs et celui par excellence est l’amour or il est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit.

            C’est là où se situe notre part d’effort à faire.

            Et encore, j’ai lu dan s l’ancien testament un verset intéréssant qui dit, que jamais nul ne s’est approché de toi sauf si tu ne l’a attiré.Pour preuve inconverti est-ce que l apensée de s’approché de lui nous traverssais? Non, mais désormais il attire nos coeurs en sa présence.

            Comme dit jésus endehors de lui, on ne peut rien faire, si ce n’est notre chair qui se pare d’un habit de fausse piété(religion).

            Et c’est pas évident de lâcher, quand on a été habitué, a produire les oeuvres, mais il saura nous désabituer, remettre les conteurs à zéro.Maintons nous juste à sa disposition quand il nous attire.

            Dans le jardin Dieu allait voir adam et c’est lui qui appelait adam et il venait à Dieu. Comme lui quand il nous apelle, venons, ça peut être a n’importe quel moement de la journée. Qu’il nous y aide au nom de Jésus, par sa grâce.

      • franco

        Soyez parfait comme votre Pere celeste est parfait  » est un impératif!

        Sauf qu’il faut comprendre ce que Jésus dit

        La perfection est un endroit et cet endroit Est Jésus Christ !

        La perfection est en Christ seulement et est un don donné par la foi en Jésus !

        C’est pour celà que Jésus emploit le mot  » Pére » Comme le Pere est parfait , Car Celà nécecette d’etre ses fils et pour etre ses fils , il faut naitre de l Esprit et pour le faire il faut croire en l’Oeuvre de Jésus a la croix qui nous sanctifie et nous relie au Pere qui est la perfection

        • Bonjour frères et soeurs,
          Voici les deux versets où Jésus parle de la même chose en Matthieu et en Luc.

          Matthieu 5.48: « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. »

          Luc 6.36: « Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. »

          On voit que lorsque Jésus parle d’être parfait, il parle d’être miséricordieux comme Dieu l’est; donc marcher dans l’amour lequel se démontre par la manifestation de l’Esprit au travers nous. En un mot, la seule façon d’être parfait comme Dieu, est que ce soit Dieu lui-même qui agisse en nous, que ce soit l’Esprit de Dieu qui produise l’amour, la miséricorde envers les autres.
          Être parfait comme Dieu, c’est laisser Celui qui est parfait vivre Sa vie au travers nous, c’est marcher par le Saint-Esprit. Ainsi, quand Celui qui est parfait AGIT en nous, alors on est parfait, car c’est celui est parfait (Dieu) qui le fait. Quand l’Esprit produit Son amour, SA joie, SA paix en nous (Ga 5.22), alors on ne peut pas pécher en même temps, car il est écrit que si on marche par l’Esprit on ne peut pas accomplir les désirs de la chair en même temps. Pourquoi ? Parce que c’est l’Esprit qui agit dans ce cas et non pas nous; et l’Esprit ne peut pas pécher. Donc on ne peut pas faire ce qu’on veut (Ga 5.17), soit on agit selon ce que veut l’Esprit, soit selon ce que veut la chair. Par exemple, si l’Esprit parle au travers de ma bouche je ne peux pas pécher en parole en même temps. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas moi qui parle, mais c’est l’Esprit qui parle au travers moi. Or, l’Esprit de Dieu ne peut pas pécher.
          Voilà la seule façon d’être parfait: christ (par l’Esprit) vivre en nous; c’est Lui qui doit prendre la place en nous; et ceci est une libération. C’est donc la foi DE Dieu que l’Esprit manifeste en nous, c’est Sa vie. Vivre de SA foi est vivre de SA vie, vivre de sa substance (Héb 11.1; 12.2; Ap 14.12; 1 Jn 3.9). C’est pourquoi Dieu doit nous briser par des épreuves pour qu’on cesse d’agir selon la chair et qu’on le laisse agir Lui, car Jésus est la tête (Col 1.18; 1 Cor 11.3) et notre corps lui appartient (1 Cor 6.20). Il le fait par amour et il sait toujours bien faire les choses intelligemment (Phi 1.6; Rom 8.28), même si quelquefois on pense qu’il nous aurait mis de côté (2 Tim 2.13); tout a un but, Celui de Dieu pour nous.

          Hébreux 12.6: « Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. »

          Romains 9.21: « Le potier n’est-il pas maître de l’argile, pour faire avec la même masse un vase d’honneur… »

          Philippiens 1.6: « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne oeuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. »

          Galates 5.16: « Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. »

          Matthieu 10.19-20: « …ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz… car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

          Galates 2.20: « …si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au (en grec: DU) Fils de Dieu,… »

          Que Dieu vous bénisse.
          Raymond Houle

  9. Cela me fait penser à tous ses documents ou l’on devais renseigner la religion. A l’époque je mettais le nom de ma religion de baptême, sans avoir aucune idée de ce que cela représentait.
    Aujourd’hui lorsque l’on me le demande je dit souvent que je suis un amoureux de Jésus… Et c’est là que l’on me regarde avec des yeux qui en disent long sur ce qui se passe dans leur tête…
    Mais bon c’est cela, je suis amoureux de Jésus…

  10. Erick-Ralph

    hahahahahah!!!! Yes!!! mon Dieu!!! c’est ça! Cet enseignement est une verre d’eau fraîche qui a rafraîchi mon âme! c’est comme Un puzzle dont les touches se réajustent automatiquement, faisant voir de plus en plus la face de Christ.

    Be overblessed Paddy! ;-)

    • Paddy

      héhé c’est le but!!!!
      merci pour l’encouragement

  11. Lex

    Salut, Paddy

    T’as un compte facebook ?

    Salut

    • Paddy

      No facebook for me, just my Faith Book (Bible ;-) )

      • Erick-Ralph

        hahahahahah!!!!!! :-D :-D :-D ça!!!

  12. dilson

    slt paddy, j’en profite vu que tu as un peux toucher ce point et que j’ai attendu aussi ça dans « une vie remplacer » quand tu dis « Là celui qui nous appelle est fidèle, c’est Lui qui le fera ». Il a quand même des efforts à faire de notre pars ! Je pense au verset ou Paul parle de discipliner ça propre chair, de la traité durement, ou il emploie des mots comme s’efforce, chercher. Cela fait penser quand même à des efforts fournie par l’homme, je veux dire que ça tombe pas du ciel, il a quand même une pars de nous dans cet accomplissement. C’est pas du tout dans un esprit de contradiction, c’est juste pour mieux comprendre et trouvé un sens entre ces passages qui peuvent sembler contradictoire. Merci

    • Paddy

      Hello
      Vouloir laisser vivre Christ en nous et au travers de nous est très violent pour la chair (dans ce sens elle est traitée durement). Il ne faut pas seulement l’empêcher de faire le mal mais aussi le bien.
      Ce sont de véritable effort pour l’empêcher de participer (même dans notre service pour Dieu!)
      Un des plus gros effort à fournir est de rentrer dans le repos, c’est le paradoxe de l’évangile.
      Oui nous avons notre part, c’est de connaitre la la promesse, de nous l’approprier et de progresser dans sa réalisation (le progrès est dans l’effacement de nous même, dans la pratique de notre mort avec Christ).
      Nous sommes mort, c’est accompli. C’est comme Canaan, c’était donné au juifs, après il fallait entrer sur le terrain, combattre cette bataille gagné d’avance.

      • dilson

        hum j’ai une impression que c’est un peux sensible ce truc « c’est lui qui le fera ». Après avoir écouté une vie remplacer, ça m’avais VRAIMENT libéré, prcq je m’étais rendu compte que j’avais fournie tellement d’effort et qui étais même parfois juste pour l’assemblé. Mais après +- 2semaine c’étais le contraire, j’avais une impression que je m’étais grave relâcher et que je fessais plus rien. Je veux dire que tu ne peux pas rester sans prier, sans lire la parole, sans une certaine « violence » envers toi-même et grandir en Christ, et en même temps, quand j’écoute tes enseignement j’ai une tristesse intérieur qui me dit « Dilson c’est pas ça »… J’essaie peut-être de comprendre quelque chose qui n’est que possible par révélation, mais bon… exemple avec philippiens 2.13-14, entre ces deux verset je me dis qu’il a quand même de la prière (pour pas dire beaucoup) enfin de justement faire sans murmure sans discuter…

        • Paddy

          voilà des questions de chercheurs!!!
          Quand nous « acceptons » la mort de notre chair, très vite elle veut « ressusciter » avec des suggestions du style: tu te relâche, tu ne va pas rester a rien faire, tu rétrogrades, tu es moins zélé qu’avant, ton amour se refroidit etc… d’un point de vue de la chair toutes ces affirmations sont vraies.
          C’est un moment difficile, le moment entre la prise de conscience de la vérité et le moment ou l’on commence à incarner cette vérité. Il n’y a pas de raccourci.
          Dieu veut nous faire perdre nos illusions sur nous même et c’est un moment difficile pour la chair et pour la volonté propre.
          Maintenant il ne faut pas confondre « repos dans le Seigneur » et oisiveté. Christ en toi n’est pas oisif.
          Maintenant tu as raison, le chemin royal c’est la révélation personelle.
          Concernant la prière, si c’est comme une discipline c’est non, si c’est comme un besoin ou une respiration c’est oui.
          La pensée maîtresse qui doit nous accompagné tout le long du chemin, c’est la notion de progrès. Progrès dans la mort du vieil homme même s’il est déjà mort une fois pour toute. progrès dans la vie même si elle est déjà pleineent en nous.
          c’est la même démarche que la conquête de Canaan. Le pays est déjà donné, la victoire déjà acquise mais il faut l’occupé, le fouler avec les pieds et progresser dedans.
          Courage Dilson, c’est trop beau ce qu’il y a devant. jésus a prmis que celui qui cherche et continue de chercher va trouver ;-)

          • Tu soulève un point intéréssant, dont je posais des questions. Que la chair voudra raisonner en nous, oui tu prie pas , tu lis pas, genre rentrer à nousveau comme dans une discipline, s’imposer.ET je suis en plein dedans, c’est dur d’entrer dans le repos, et de faire face à nos illusions.

            MAis nous laisser attirer chaque fois qu’il nous attire, nous alisser aller a lui, chaque fois qu’il nous appelle.

            Dieu vous bénisse

  13. dilson

    hahahahahaha le truc sur la chair qui nous pousse a œuvrer pour Dieu et trop vrai, et parfois on se dit, ça c’est l’esprit qui me conduit. Sois béni merci pour c klk échange, c’est toujours ça de sourire qui reviens. Et oui derrière tous ça, il y a la révélation personnelle.

  14. Sylvie

    La photo de ce poisson sautant du bocal me rappelle un songe que j ai eu en mai 2009:il y avait un bocal avec des poissons et dans ce bocal un poisson souffrait, avait du mal à respirer et je savais que ce poisson c était moi;alors une grande main que je savais être celle de Dieu est entrée dans le bocal , a retiré le poisson et quand il est sorti du bocal, ce poisson s est transformé en oiseau et s est mis à voler.
    Pour moi c était la confirmation d une promesse reçue de Dieu des années auparavant: si le Fils vous affranchit vous serez réellement libres!
    En effet je faisais partie des ADD mouvement issu d un réveil mais devenu religieux avec plein d interdits surtout pour les femmes et le Seigneur ma rétablie dans mon rôle de femme me libérant du machisme ambiant et moi si timide ai osé affronté les religieux qui d ailleurs m ont exclue!Mais quel vent de Liberté en Christ souffle maintenant sur ma vie!Je suis en cours d affranchissement pour Le Servir sans crainte comme celà a été annoncé à sa naissance par Zacharie!
    Comme toi je dis NON à la religion chrétienne et OUI à la Vie de l Esprit car Christ grandit en moi grâce à l oeuvre de son Esprit en moi et je peux dire que je suis son ouvrage afin d entrer dans les oeuvres préparées d avance pour moi! ALLELUIA!Je m attends aussi à de grandes choses de la part de Dieu dans ce pays où le Visage de Dieu a été défiguré par la religion chrétienne!L Eglise que Jésus bâtit et dont Il est la Tête va révéler le vrai Visage du Père à notre génération et celà va la faire revenir vers Lui!

  15. JeanLuc77

    C’est par une rencontre personnelle du Seigneur Jésus-Christ et de la parole de Dieu que nous pourrons croire dans notre nouvelle position spirituelle, en Christ, dans laquelle Dieu nous a déjà placés avant la fondation du monde. Passons de la Croix à la Pentecôte, de la réconciliation avec Dieu par la mort de Christ et en Christ pour entrer par le Saint-Esprit dans la Vie éternelle par la résurrection de Christ et en Christ. Nous entrons dans le repos de la foi, dès que nous nous approprions par la foi la grâce de Dieu qui nous rend capables de croire, ce que Dieu dit que nous sommes et que nous avons déjà en Christ (révélation des épitres de Paul) et ainsi de permettre au Saint-Esprit de manifester, librement et pratiquement, Christ en nous et à travers nous, pour Sa gloire, c’est la vie de résurrection de Christ ! Il n’y a pas d’effort ni de sueur à fournir, bien au contraire. C’est la foi, un sens spirituel qui produit en nous une conscience spirituelle de ce que nous sommes et de ce que nous avons déjà en Christ. Révélation de la Personne de Christ et de Son Œuvre. La foi venant de ce que nous comprenons (par révélation du Saint-Esprit) la Parole de Dieu. La foi sans laquelle il nous est impossible d’être agréables à Dieu. Aujourd’hui, nous pouvons marcher par l’esprit, conduits, guidés, contrôlés par lui, car Dieu a pourvu que lors de notre naissance d’En-Haut un esprit régénéré parfait nous soit donné (Eph4-24). Lors de notre naissance d’En-Haut, nous n’avons pas été libérés de la présence de la chair (puissance de péché et de mort encore présente dans nos membres jusqu’à l’obtention de notre corps glorifié) mais nous avons été, complétement, libérés de son emprise, de sa domination, de son contrôle tant que nous marchons par l’esprit (dès que nous cessons de marcher par l’esprit, nous sommes de nouveau contrôlés par la chair). Le Saint-Esprit nous ayant été donné, entre autres, pour nous révéler et nous éclairer sur tout ce qui est, encore, charnel en nous, afin de nous en repentir après avoir été convaincu de péché et de nous en séparés en comptant sur l’œuvre que Dieu a accompli par Christ à la Croix, pour nous. Justifiés devant Dieu, nous pouvons alors reprendre, par la foi, notre position spirituelle en Christ, notre marche en vainqueur en nous revêtant de la victoire que Christ a acquise, sur le péché, la mort, le monde et la chair pour atteindre Sa perfection, la pleine mesure de la stature parfaite de Christ en nous, l’espérance de la gloire ! Nous sommes, sans cesse, en Lui et Lui en nous. Nous croissons, sans cesse, en Lui et Lui en nous. Nous sommes, sans cesse, en conquête de Sa perfection et Lui en nous est en conquête, pour détruire tout ce qui n’est pas à Lui, tout ce qui ne glorifie pas Dieu. Efforçons nous de ne jamais oublier notre position spirituelle en Christ, ce que Dieu a fait de nous en Christ est pour l’éternité, c’est grandiose et infini, là est la victoire sur toutes les circonstances et situations de notre quotidien. La vie nouvelle et abondante que Christ nous donne, se vit. Nous sommes les porteurs de Sa vie mais c’est Lui qui la donne ! Venez à Lui, et saisissez par la foi, Sa Vie et Son Esprit, Sa Personne Vivante.

    • Sylvie

      Amen à tout ce que vous dites Jean Luc!

  16. Bereen Radic

    Encore de la bombe, c’est comme le B.A. Ba avant d’aller plus loin, on devrait faire un traite d’évangélisation pour les chrétiens dans les églises. Et aussi partager ce texte avec nos amis non chretiens. C’est tellement accessible. Merci pour la vie et la simplicité.

  17. Que dire, a ce message Paddy?

    Juste Amen!

    Car je viens des églises catholiques et ADD.

    Avant d’avoir la révélation de Jésus, j’ai d’abord eu celle du Père on va dire, qui lui va me donner a son fils Jésus, comme il le disait, que nul ne peut venir à lui si le père ne l’y a conduit et lui nous mène vers le père.

    Et durant tout ce processus, expérimenté, ce n’est pas une religion, mais une relation, réellement qui s’établit et crée. Car on peut parler à tout instant avec lui, ce qui veut dire pas de chichi, ni de rite, ni de protocole, on s’approche avec assurance.

    Mais fréquentant une ADD, après avoir délaissé les eglises catho, sans m’en rendre compte, j’ai glissé peu à peu dans la religion, pas entièrement car en parallèle il me révélait en même temps ce qu’était Son Eglise( et m’avait même mis en garde contre mon passé catho avec ce qu’elle a de religieux), car j’ai grandi dans un environnement proche de l’eglise primitive(hors dénominationnel) et en même temps dans un environnement dénominationnel(ADD), soupirant que la dénomination devienne l’environnement que le Seigneur me montrait et me permettait de vivre en miniature dans un environnement hors dénominationel.

    Et aussitot parti de là, je n’ai fait qu’une année réel entièrement dans la dénomination( ADD, pentecotiste,evangelique,protestante ,oui elle était tous les 3 à la fois, c’est déjà plus riche) et aussitot il m’a sortit complètement et ce depuis 2002. La séparation a été dur, mais il m’a aidé à survivre car c’est lui qui conduit ses brebis, les nourris, les abreuve.

    4 année a vivre dans le bocal(samedi et dimanche) et dans la grande mer( Lundi-vendredi), des aller – retour, + 1 année dans le bocal( 7/7 j) + depuis 2002 hors du bocal.

    CE qui est le plus dur alors c’est de perdre les habitudes du bocal( notamment la communion fraternel), car le bocal infentilise, déresponsabilise, rend paresseux etc., et le chair rafole de ces choses. Fort heureusement j’avais déjà apris a vivre aussi hors du bocal.

    Et chose bizarre, le pasteur de l’assemblée nous avait donné un message très parlant qui depuis 2001 m’est resté en mémoire, c’est celui des aigles qui pour aprendre a leur enfant a voler, doivent parfois les précipiter hors du nid( jeter dans le vide), mais avant qu’ils s’écrase au sol(pour ceux qui aurontpas reussi a battre des ailes) la mère les récupère au vol et que c’est ce que Dieu allait faire.

    La suite des temps l’a démontré. Comme l’église de jérusalem, confortable entre eux, dans le nid, à grandir, mais à un moment la persécution les a fait sortir du nid et permis de voler et ainsi se répandre.

    Dieu ne nous gardera jamais dans le nid, mais nous responsabilisera, nous apprendra a entrer dans notre identité( ici d’aigle, donc voler), première leçon. Le sevrage en quelque sorte. Car on doit parvenir à la stature parfaite de christ, à l’état d’homme fait. Et le seigneur me rappelait cet parole de paul, tant que le maître reste enfant, il ne diffère en rien d’un esclave.

    Par là le seigneur nous invite à grandir en lui, si non, même si on est bénis en jésus, on ne jouira pas de celles-ci comme on devrait.

    Donc même hors assemblée, c’est nos coeurs qui doivent être délivré de la religion.CAr on peut être hors église mais trainer encore la religion dans nos coeurs, et en celà on a besoin du discernement de l’Esprit pour nous aider à en désceller les moindres manifestations, veiller a ne pas donner d’occasion à la chair de faire des siennes( fauss piété).Et c’est ma prière actuel pour chacun de nous mes frères et soeurs en jésus.

    Dieu nous bénisse et soit avec chacun de nous.

    • Paddy

      Merci pour ton apport, c’est vrai que nos cœurs doivent être délivrés de la religion et qu’être hors assemblée ne garanti rien a ce sujet, rien n’est automatique mais tout reste « christomatique ».

      • Sylvie

        D accord avec ce que tu dis; il faut sortir de la religion quelle qu elle soit et surtout que la religion sorte de nous!C est comme le peuple d Israel; ils étaient sortis d Egypte mais l Egypte n était pas encore sortie d eux!Et celà se fait progressivement par l éclairage du Saint Esprit afin que nous soyons réellement libres pour Le Servir sans crainte et non servir un système babylonien appelé à disparaître car hors sujet pour Dieu!

  18. excellent le coup « si le dieu de ces religions mourrait ce soir il ne se passerait rien »… J’ai découvert ces dernier temps qu’en fait de réforme, il s’agit d’entrer dans ce dont Dieu a connu de nous de toute éternité. « ceux qu’il a connu, il les a appelé… » (Rom8) Est-ce pour cela que certains entendrons « je ne vous ai jamais connu » ? Est-ce possible que notre christianisme soit en dehors de ce que Dieu a pour nous?…

    • Paddy

      Hello
      Voici une question très intéressante à laquelle il ne faudra pas répondre que par OUI ou NON, merci pour ta contribution

    • franco

      Pour répondre a Bayle , je pense que ceux que Dieu a connu sont ceux qui sont en Christ et non pas dans une servitude religieuse, Car Dieu connait son Fils et rien d’autre !

      dis en peu de temps lol

  19. Rochet

    Avec mes meilleures salutations
    Citation de « Jeremiah Project »

    Dans de nombreux domaines, l’Eglise a accepté les croyances, les enseignements et les pratiques du monde et des sectes. Je ne citerai que la mode de la Psychologie humaniste dans les milieux évangéliques conservateurs, ou encore les grandes démonstrations de pouvoirs quasi divins dans les milieux charismatiques les plus extrêmes, entichés de surnaturel. Certains mouvements et enseignants très populaires poussent ainsi l’Eglise à « conquérir le monde pour Christ » et à instaurer sur la terre le Royaume de Dieu avant le retour de Christ, à produire des signes et des prodiges, ou à résoudre nos problèmes par toutes sortes de méthodes non bibliques, comme les thérapies visant à stimuler l’estime de soi, les « programmes de rétablissement en 12 points », les rites de guérison intérieure, les stratégies de délivrances des démons, ou le « mysticisme chrétien ». Aujourd’hui, dans beaucoup d’églises, l’enseignement se réduit à satisfaire les besoins des auditeurs. On cherche à les aider à résoudre leurs problèmes, pour qu’ils puissent vivre plus confortablement. Peu d’églises cherchent à développer une foi fondée sur Christ, foi qui aide le Chrétien à tenir ferme au milieu de ses épreuves. Beaucoup de responsables chrétiens veulent aussi promouvoir l’unité au détriment de la saine doctrine, et encouragent un œcuménisme extrême, jusqu’à s’allier ouvertement avec le paganisme.

    • Paddy

      Ouh lala, il y a besoin ici de faire un tri sélectif.
      L’enseignement qui se réduit à satisfaire les besoins des auditeurs, vouloir promouvoir l’unité au détriment de la doctrine, s’allier avec le paganisme, les méthodes non-bibliques dans la liste noire, c’est a rejeter catégoriquement).
      Par contre: Conquérir le monde pour Christ, qu’il y aient des signes et prodiges, que la guérison et la délivrance soient encore d’actualité dans la liste verte (à rechercher urgemment).
      Attention aux amalgames.
      Dernière note: la foi ne sert pas uniquement a tenir ferme au milieu des épreuves mais aussi à vaincre la monde (1Jn.5:4)

  20. jpeg

    J’avoue c’est ce que j’entends à chaque fois de la bouche des évangélos et particulierement des pentecotistes. J’ai des fois l’impression que c’est le jargon du coin pour jeter au loin surtout le gars qui dirait « je suis catholique » (et oui les papistes mariaux on ne veut pas de ça ici ;)).

    Mais s’afficher d’une religion n’empeche pas d’avoir une rencontre personnelle avec Dieu par Jésus qui devient seigneur et sauveur.

    Par ailleurs, juste pour information, l’étymologie de Religion est loin de faire l’unanimité (de mémoire).

    Enfin si ça peut faire des gens qui sont touchés par le christ au lieu de s’enfermer dans leur identité pourquoi pas

    • Paddy

      ça n’est pas l’emballage qui compte c’est ce qu’il y a dedans ;-)

  21. guilesh

    Ma réflexion: et si la religion n’était que le système élaboré par l’homme pour exprimer sa relation à l’ »Ultime », donc ni bon ni mauvais en soi?
    Malheureusement l’homme finit par se soumettre à ce système et ne plus voir que ce système. C’est le cœur de l’homme qui rend oppressif le système: il révèle l’oppression qui règne dans son cœur…
    Et s’il suffisait simplement de réinverser l’ordre: ce n’est plus le système qui domine sur l’homme mais l’homme qui domine et façonne le système?
    (je pense par exemple à ce que Jésus disait, Marc 2.27-28)
    J’aurais plus compris ceci: que Christ n’était pas venu pour abolir les systèmes humains mais pour en libérer les hommes, inverser le rapport de force… est ce que ça pourrait être un indice de la réforme dont tu parles?
    Ou est-ce que tu imagines une vie quotidienne de l’église qui rejetterait toute forme de système défini accepté par les participants (c’est un défi en soi, crois moi, sans aucune ironie, je suis curieux et intéressé de le voir :) )?

    • Paddy

      je répondrai juste par cette pensée, un système signifie qu’on a systématisé des vérités, des valeurs et des concepts or le but n’était pas de systématiser la vérité, le but c’est la vie.

      • guilesh

        Je te rejoins complètement dans le sens ou la vérité n’est pas une idée ou un quelconque message, mais une personne, Christ. Donc c’est juste malhonnête vis-à-vis de Lui de le réduire à un système (moi ça me saoulerais d’être réduit comme ça)

        Ma remarque n’est pas en opposition à ta réaction sur ce post, au contraire, complètement dans le sens de ta démarche, maintenant que tu as identifié ce qui pèse, je m’intéresse au quoi.
        C’est le terrain sur lequel nous amène le Christ dans notre assemblée. C’est un vrai défi, bien plus grand que celui de tourner le dos aux méchantes institutions! ;)
        Que l’anti-conformisme, lutte contre le système, ne devienne pas une prison. C’est ma prière pour l’Eglise: combattre le bon combat!
        L’anti-conformisme est une forme de conformisme, non?
        Être libre, pour moi, c’est pouvoir vivre librement ma vie quotidienne avec Christ (et permettre à l’Evangile partout où il se manifeste).

        • Paddy

          Complètement d’accord avec toi, attention de combattre le bon combat. L’anti conformisme peut devenir conformisme, l’anti religieux peut devenir une nouvelle religions.

  22. Salut Paddy;

    J’avais une question concernant une intervention de toi que j’ai écouté, tu dit « La première fois ou j’ai été rempli de l’Esprit », le même jour ou tu a fait la rencontre de ta femme il me semble ;) Je voulais savoir comment sa c’est passé ? combien de temps après ta conversion ?
    Parceque je m’intéresse et j’aspire en ce moment au baptême dans le Saint Esprit, surtout parlé dans le milieu charismatique, mais au vu de certain témoignages et au travers des Ecritures il n’y a pour moi aucun doute qu’il y a plusieurs expériences avec le Saint Esprit et ces derniers temps j’ai vraiment envie d’être plus prêt de mon Sauveur, je passe du temps à rechercher la vérité, à rechercher sa face, tout comme toi je VEUX voir la vie de Christ se manifester à travers moi, je veux que ma vie se transforme par la sienne et je ne sais pas trop mais je pense que le fait d’avoir cette expérience avec l’Esprit me rapprochera encore plus de mon Dieu et pourra l’amener encore plus dans ma vie. Je lui est donc bien sur fait la demande pour ce cadeaux, pour le moment rien, j’ai confiance que sa se passera en temps voulu, si tu a des conseils…
    merci bien
    K.

    • Paddy

      Hello
      Ta question est importante, pour y répondre pleinement de manière pratique ça serait beaucoup trop long. Pour l’instant je ne peux que te renvoyer à mes 2 livres « s’approprier l’esprit de la promesse » et « Impact de feu » qui peuvent t’apporter une aide énorme. Cela n’est pas une pub déguisé, si tu connais quelqu’un qui peux te les prêter c’est pareil. En tout cas j’en connais le contenu (jusqu’à là rien de surprenant) et le contenu répondrai vraiment à ta question et à ta soif.
      Sinon, je pense prochainement (mais pas tout de suite) faire une série de billet sur le sujet.
      Désolé de ne pas pouvoir répondre plus précisément

    • franco

      Moi je voudrais t envoyer à ce que Jésus a dit et SURTOUT a le croire ;

      « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de lui, comme l’a dit l’Ecriture.»  »

      « Il dit cela à propos de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, l’Esprit [saint] n’avait pas encore été donné parce que Jésus n’avait pas encore été élevé dans sa gloire.  »

      Jean 7 : 37, 38, 39.

      Le Saint Esprit est donné a celui qui a cru en Jésus ( c’est a dire a son oeuvre sur la croix pour nous sauver)

      Il est dommage que les personnes au lieu de croire ce que Jésus a dis croient des enseignements humains.

      Juste rappeler que depuis Jésus est mort il est monté au ciel et a été glorifié donc la Promesse est pour nous .

  23. Sandrine

    Juste un mot AMEN pour cette révélation et je suis complètement d’accord avec ce récit…j’ai toujours rejeté la religion qui est le plus souvent dirigé et créé par l’homme.Le seul trésor, le seul cadeau que Dieu nous a donné est Christ qui apporte cette vie en nous… Nous sommes une goutte d’eau dans l’univers et cet univers représente Jésus Lui-même.

  24. Michel BONTEMPS

    Bonjour Paddy,
    Je viens de visualiser tes messages de 2006 en Suisse et vraiment je me réjoui
    Je me suis moi aussi converti au Seigneur dans une église pentecôtiste il y a plus de 45 ans, j’ai même été pasteur pendant 2 années
    Et aujoud’hui tout ce que tu dis là est au fond de mon coeur depuis très longtemps et en t’écoutant, ouah, je me dis voilà ce que je veux prêcher aujourd’hui, c’est la Vérité
    Et je dis gloire à Dieu qui a décidé cette réforme indispensable avant son retour
    Je suis en Martinique, y viens-tu ?
    Je serais très heureux de te rencontrer, sinon je viens en métropole aussi chaque année
    Sois béni mon frère

    • Paddy

      J’étais en Martinique en Fev.2009, notamment à Ducos. Tu peux voir le rapport sur ce blog en remontant à la date.
      Ce n’est pas impossible que j’y retourne mais pour l’instant il n’y a pas de date de posée.

  25. bonjour,
    il est vrai que la vie en Christ est loin très loin au-delà de ce que nous proposent les religions.
    il est malheureux de voir combien les croyants sont entichés des systèmes humains, au point de prendre toutes paroles, enseignements ou doctrines comme la vérité, sans avoir placé sa confiance en Dieu qui vit en nous par l’Esprit de vérité qui seul nous révélera individuellement les profondeurs de Dieu.
    Christ est Roi, il est Seigneur, mais ce mot a perdu toute vraie signification dans le coeur des croyants, qui reçoivent tout sous prétexte que les doctrines ont été éprouvées par d’autres. Le salut est individuel, et la relation avec Christ est ce salut. abandonnons nous simplement et véritablement entre ses mains , reconnaissant que son règne est établi.

  26. Pierre

    Bonsoir Paddy
    Je viens d’écouter dans ma voiture un de tes message qui s’appelle « une vie remplacée ». Je dois dire que ça a eu un effet percutant pour moi; c’est comme si un poids me quittait et que je réalisais vraiment ce qu’est la paternité de Dieu envers moi. Je crois que jusqu’à présent je connaissais intellectuellement cette réalité, mais sans toutefois l’avoir vécue…Quel message libérateur! Je voudrais savoir si tu as d’autres messages qui prolongent ce que tu as reçu du Seigneur et qui pourraient m’aider à assimiler ces choses car les forteresses de raisonnement religieux ont besoin d’un sacré coup de balai dans ma vie. En tous cas, merci pour tes conseils.
    Sois béni!

    • Paddy

      Merci pour l’encouragement.
      Oui il y a d’autres messages sur cd à http://www.prodimpact.com/
      très bientôt, de nouveaux titres vont venir compléter la liste.

  27. La réforme qui arrive n’est pas une réforme de la religion chrétienne, celle-ci n’est pas à réformer mais à quitter. J’en ai fini d’essayer d’améliorer la religion. La réforme qui arrive est une réforme de nos cœurs qui va réformer notre manière d’être l’Eglise.

    C’est le coeur même de la réforme à laquelle je souscris.
    Quitter la religion chrétienne, c’est quitter le système babylonien après avoir essayer de nous changer et de changer les structures.
    Si je me laisse changer, c’est Lui Jésus qui bâtit, alors l’Eglise et ses structures se réforment automatiquement au travers de mon changement.
    Alors l’Ekklesia est totalement affectée par notre changement.
    Tu vois j’ai la même ADN que toi, celle du royaume de Dieu. J’ai la joie de voir certaines personnes embrasser le mouvement de réforme des coeurs, c’est super de revenir à l’essentiel : Jésus !
    j’espère pouvoir faire une descente dans la Drôme.
    Ton ami Nicolas

    • Paddy

      Hello mon ami
      Même combat, même convergence
      Au plaisir de se revoir
      PS: les projets avancent bien

  28. rosita

    Amen lorsque tu dis que Christ et la religion sont différents.

  29. martine

    Bonsoir Paddy,
    Franchement je ne sais pas trop dans quelle thème placer mon cheminement de pensée, mais voici quand même.

    Alors que je relisais pour la n ième fois ce verset de 1 Thess. 5 : 23, « Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement (dans la Présence) de notre Seigneur Jésus Christ! » J’ai réalisé que l’esprit devait être lui aussi conservé irrépréhensible !
    Cela me donne à penser, contrairement à ce que j’ai toujours cru, en me basant sur Ephésiens 4 :24 « et à revêtir l`homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. » que l’esprit recrée est pur, mais doit être gardé pur car apparemment il peut être pollué !
    En effet je pensais que notre esprit recrée à l’image de Dieu et qui de surcroit est le trône de l’Esprit de Christ en nous, à partir duquel IL veut nous conquérir totalement (âme et corps), que cet esprit était parfait et intouchable Mais apparemment notre esprit peut devenir « répréhensible » ?
    Et en poursuivant plus loin, ça viendrait du coup, corroborer la théorie d’une possibilité de perte de son salut total (c’est à dire même pas « sauvé de justesse » !) car si l’esprit humain peut devenir le « fief » de l’ennemi, il peut arriver à un point extrème (le péché contre le St Esprit) où notre esprit renie l’Esprit de Jésus-Christ, qui alors quittera sa demeure dans notre esprit et de là entrainera la perte de la Vie Eternelle pour la personne concernée. On se retrouve presque dans le cas d’Adam qui avait un esprit pur au départ, (si ce n’est que lui n’avait pas encore l’esprit de Christ en lui) il s’est laissé conquérir, envahir par satan et il y a eu coupure avec l’esprit de Dieu et mort éternelle.
    Certes Jésus ne perdra aucun de ceux que le Père Lui a donné, et personne ne peut les Lui arraché de sa main….. sauf si tu décides consciemment de le renier ( je reconnais qu’il faut une grande dose de séduction … mais si le Seigneur en parle à plusieurs reprises c’est que c’est possible !) voir Hébreux 3 : 12-13 ; Héb . 6 : 4 – 8 ; Hébreux 10 : 26-29 ; sans parler d’Apoc 3 : 5 où le Seigneur Lui-même dit à l’assemblée de Sardes (donc des frères et sœurs) « Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n`effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. »
    Si le Seigneur parle de ne pas effacer cela n’implique t-il pas qu’Il peut effacer les noms du livre de Vie ? même ceux des chrétiens ?
    Dans la foulée ça m’amène à une autre interrogation.
    Crois-tu que le verset d’Apoc 17 : 8 est bien traduit ? « Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie »
    J’aurais plutôt penser que tous les noms des êtres humains « potentiellement rachetés » (puisque Dieu veut que tout le monde soit sauvé) sont à priori tous écrits dans le livre de Vie (même si Dieu connaît d’avance ceux qui ne répondront pas à l’appel) et que les noms seront effacés soit à la mort physique de la personne ou soit au jugement dernier, (je ne sais pas trop) si la personne n’est pas né d’En Haut ou si elle a renié Jésus.
    Merci d’avance Paddy pour ton éclairage sur ces points, quand tu auras un peu de temps.
    PS : Si un jour le cœur t’en dit (ou plutôt le Saint-Esprit) ça serait bien de lancer quelques pistes d’études sur l’esprit, l’âme et le corps
    Affection en Christ
    Martine

    • Paddy

      hello
      je vais répondre courtement mais je pense que ça va te donner du grain moudre.
      1° Concernant la « perfection » de notre esprit humain
      2 Corinthiens 7:1 Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. (Il peut donc rester des souillures de l’esprit…)
      1Thessalonic 5:23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible… (l’esprit fat partie des composants de notre être qui doit être conservé irrépréhensible, ta remarque est donc exacte)
      Hébreux 4:12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, (Litt. jusqu’à partager et l’âme et l’esprit, autant l’âme que l’esprit et non l’ame de l’esprit, je sais que ce point de vue n’est pas encore très populaire et qu’il ruine certaines doctrines mais je ne fais qu’en remarque par rapport au texte grec (et pas seulement en utilisant la bible online ;-)
      - cela signifie que la Parole (mais au fait quelle parole? La bible ou Christ selon Jn1:1?) peut avoir des choses à partager dans notre esprit.

      2° En Apoc.13 :8 et 17 :8 l’expression « n’a pas été écrits dans le livre de vie » peut-être aussi traduite par « n’a plus été écrits dans le livre de vie » ou « n’ait pas resté écrit dans le livre »
      Nous avons aussi
      Apoc.20:15 Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.
      Apoc.21:27 Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau.
      Le verbe « ecrit » en grec est grapho, dans ce texte nous le voyons conjugué au parfait intensif (parfait de l’indicatif à la voix passive) « gegraptai » qui signifie : « demeurer écrit ». Quand la particule négative est ajoutée, cela peut se lire: “qui n’ont jamais été écrit” ou “qui ne sont pas demeuré écrit”
      Donc tu as raison de penser que tout les noms sont déjà écrits ils ne peuvent qu’être effacer. Nous n’avons aucune mention dans la bible qu’un nom puisse être rajouté au livre de vie.
      voilà, bénédictions.

      • Bonjour,
        En « Apoc.13.8″ et « 17.8″ il est bien question de noms qui n’ont JAMAIS été écrits dans le livre de vie, car c’est DÈS LA FONDATION DU MONDE qu’ils n’ont PAS été écrits dans ce livre, ils n’ont donc JAMAIS été rajoutés par la suite, car le mot « DÈS » signifie « DEPUIS », donc JUSQU’À aujourd’hui.

        Ap 13.8: « Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit DÈS LA FONDATION DU MONDE dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé. »

        Vu que Dieu veut que TOUS arrivent à la repentance (2 Pi 3.9), cela signifie que Dieu voyait à l’avance DÈS LA FONDATION DU MONDE tous ceux qui se repentiraient (et qui sont appelés les brebis), c’est pourquoi il pouvait écrire leur nom dans le livre de vie DÈS LA FONDATION DU MONDE; pour les autres que Dieu voyait qu’ils n’allaient pas se repentir, leur nom n’a tout simplement jamais été écrits dans ce livre. Ainsi, Jésus est venu plus tard dans le monde via Marie pour mourir pour ses brebis (ceux écrit dans le livre) que le Père lui a à l’avance données DÈS LA FONDATION DU MONDE; c’est donc pour ces brebis que Jésus est devenu chair pour mourir pour elles, car le Père lui avait écrit leur nom à l’avance; Jésus a donc décidé de faire partie de ce plan pour venir mourir plus tard pour ces brebis-là que le Père lui a donné à l’avance, en ce sens ce plan était donc aussi un plan de rédemption.
        Donc, concernant ceux qui ont été prédestiné à la vie éternelle, ce sont ceux dont le nom a été écrit et qui ne seront jamais effacés du livre, ils sont appelés ses brebis (Jean 10.27, 29; 17.24); ce sont ses élus (en grec c’est le mot « choisis », donc « les choisis »). Ils faisaient donc partie de la création future qui était dans le plan de Dieu au début. Quand Dieu a CHOISI de mettre à exécution son plan (dans lequel faisait partie CETTE CRÉATION dont il voyait tout à l’avance, y compris les repentants) il a donc du même coup CHOISI tout ce qui allait arriver dans cette création : les uns qu’il voyait qui n’allaient pas se repentir (donc pour la perdition) et les autres qu’il voyait qui allaient se repentir (donc pour la vie). Il a donc prédestiné les uns pour la vie et les autres pour la perdition (Ro 9.22). Les « choisis » (les élues) sont des « choisis » parce qu’ils font partie de la création que Dieu a « choisi » de créer en mettant son plan à exécution; car Dieu aurait pu annuler ce plan pour en faire un autre, mais il a CHOISI de mettre à exécution ce plan et donc CHOISI de tout créer selon ce plan, y compris les repentants et les non-repentants qu’il voyait à l’avance dans ce plan; c’est pourquoi ces brebis (les futurs repentants) ont eu leurs noms écrit dès la création, dès l’exécution de ce plan (Eph 1.10; 3.11).
        Une personne ayant le plan d’une maison (la création) dont il sait que la toiture va coulé (les uns qui ne se repentiront pas), s’il met ce plan à exécution, il a non seulement choisi de contruire cette maison (la création avec les actions des hommes qu’ils décideront de faire), mais il a également choisi le bris futur de son toit (les non-repentants qui seront perdus) qu’il connaissait à l’avance. La prédestination peut donc être bien comprise.
        Raymond Houle

        • Paddy

          je suis en désaccord avec cette vue sur la prédestination qui a un gout de fatalisme. Cette vision des choses ne peut se confirmer bibliquement.
          J’aurai occasion de développer ma pensée à l’occasion d’un billet dédié à ce thème.

  30. martine

    Merci Paddy,
    Effectivement cela casse complètement certaines théories et du coup plein d’autres questions se lèvent !
    De quel ordre sont les souillures de l’esprit?
    Comment les nettoyer?
    Jusqu’où ses souillures peuvent-elles nous amener (perte du salut?)
    Pour moi, l’âme était le seul élément maitre (avec tous ses attributs)qui pouvait encore se nourrir à la mauvaise source, être encore activée par la loi de péché et de mort chez un chrétien né d’En haut et qu’il nous fallait continuellement marcher à la lumière de ce que le Seigneur nous montre, dans la repentance et l’amener soumise à l’Esprit de Christ ( l’Epoux et l’Epouse).
    Mais l’esprit est-il contaminé via l’âme?
    Par quoi est-il sali?
    Et si il devient « trop crade » cela n’amènera-t-il pas une insensibilité progressive et peut-être irreversible à l’Esprit de Christ qui finalement se retirera ?
    Bon je vais méditer sur tout cela, et j’espère que bientôt nous pourrons lire les Ecritures telles qu’elles ont été écrites ( que le Seigneur continue de t’éclairer de t’équiper et de t’encourager dans cette divine initiative ! )
    A bientôt à PTEP
    martine

  31. LIBERATORE

    Bonjour,
    Personnellement je pense que toutes les religions sont là pour nous conduire à Dieu, chacune avec ses propres points de repères, nous sommes tous au bas de la montagne et tous, chacun à notre rythme, nous arriverons au sommet, seul Dieu connait le temps pour y arriver. Inutile de critiquer telle ou telle religion qui ne pense pas comme nous parce que le Christ lui, n’en critique aucune.
    Nous chrétiens, nous sommes sur terre pour faire réssuciter le Christ en nous, de façon à ce que ce ne soit plus nous mais lui qui vive en nous .Arrivé à ce stade là, l’être fusionne totalement avec Dieu, beaucoup d’âmes qui dialoguent avec le Christ ne sont pas encore arrivées à ce niveau là, il faut beaucouop d’amour et de souffrances pour y parvenir, ce n’est pas l’ampleur de nos connaissances bibliques qui va faire que nous atteindrons ce niveau plus rapidement, mais l’Amour,l’humilité et la sagesse dans la toute puissance de leur terme. Un chrétien qui critique la doctrine d’un autre chrétien n’est pas encore arrivé à ce stade là parce qu’il y a trop d’orgueil en lui, se croit supérieur et manque d’amour. Le Christ lui, ne critique jamais. Notre but à tous est de s’employer à devenir d’autres Christs à l’image et la ressemblance parfaites de Jésus, le reste n’a pas d’importance
    Cordialement
    MC

    • Paddy

      Je ne suis pas d’accord.
      1° Les religions ne sont pas là pour conduire à Dieu mais sont un substitut au manque de Dieu.
      2° Quand je lis les évangiles je vois Jésus qui ne mâche pas ses mots concernant certaines pratiques et croyances religieuses
      Attention au syncrétisme

  32. Tom

    Salut paddy petite question j’ai un ami dans mon entourage qui se dit spirite et ma demandé si tu connaissait les spirites?? Ceux qui suivent la « doctrine des esprits » et qu’en penses-tu??

    • Paddy

      Oui, j’ai connu des spirites mais pas la doctrines des esprits. Doctrine signifiant enseignement je préfère de toute façon l’enseignement de l’Esprit que celui des esprits, Jean nous mets en garde par rapport à cela dans sa première épître.

  33. Corinne Rizzo

    J’aime ! Merci.

  34. Sand

    Bonjour ,

    Vous avez fait là une analyse pertinente à laquelle j’adhère totalement.
    j’ai chercher partout sur top chretien, youtube, facebook…

    Serait il possible de vous joindre dans le cadre de la mission de Dieu ? un numéro de télephone, une adresse mail ?

    Dans l’attente ,
    Que notre seigneur vous garde .

    S.B

    • Paddy

      on peut me joindre via les commentaires, si c’est perso ils ne seront pas publié.

  35. Bonjour Corps de Christ voici une vidéo qui ira parfaitement avec cet article!

    https://www.youtube.com/watch?v=DHT14bf5ZCU

    Soyez tous bénis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download