Pensées et citations #1

Karl-Barth-Quotes+   Voici une nouvelle rubrique, elle s’appelle Pensées et citations, nous la démarrons avec Karl Barth, d’autres suivront. A noter que de citer les auteurs de ces pensées ne signifie pas adhérer à l’ensemble de leurs croyances ou fermer les yeux sur leurs incohérences. le but de ces billets est de provoquer une réflexion salutaire.

Karl Barth (1886 -1968) est un théologien et pasteur protestant suisse considéré comme l’une des personnalités majeures de la théologie chrétienne du xxe siècle, toutes confessions confondues. Toute son œuvre est une protestation contre les tentatives humaines (politiques, morales, religieuses et même théologiques) pour instrumentaliser Dieu en l’identifiant à une cause ou à une doctrine. Barth rappelle l’altérité radicale de Dieu : il est donc libre à l’égard de tout ce que l’on peut en dire ou en faire dans les Églises ou les doctrines. Ainsi l’Église chrétienne n’est pas là où nous croyons qu’elle est, mais là où Dieu décide qu’elle est. Par sa rigueur et sa profonde originalité, l’œuvre du théologien Karl Barth a bouleversé bien des certitudes et a suscité, au fur et à mesure de son rayonnement mondial, d’intenses et passionnantes polémiques.

Voici un petit clip de citations de Karl Barth. matière à méditer

 

D’autres de ses citations qui ne figurent pas dans la vidéo:

* Le contenu de la Bible, ce ne sont pas les idées justes des hommes sur Dieu, mais les idées justes de Dieu sur les hommes.

* les hommes n’ont jamais été bons, ils ne sont pas bons et ne seront jamais bons.

* La plénitude du salut parfait se trouve dans notre soumission à Dieu; et par cette soumission à Lui, nous vivrons dans une juste coordination avec les autres créatures.

* La grâce doit trouver une expression dans la vie sinon ça n’est pas la grâce.

* La théologie qui est la meilleure n’a pas besoin d’avocat, elle se prouve par elle-même.

* Jésus-Christ, tel qu’il nous est attesté dans la Sainte Ecriture est l’unique Parole de Dieu que nous ayons à écouter, à laquelle nous ayons, dans la vie et dans la mort, à nous confier et à obéir

* Il ne saurait y avoir ni ecclésiastiques ni laïcs…

* …Nous rejetons… la fausse doctrine selon laquelle l’Église pourrait, en dehors de ce ministère, se donner ou se laisser donner des chefs munis de pouvoirs dictatoriaux…

* Il plaidoyait en 1948 pour le renouvellement de l’Église : « une congrégation vivante de Jésus-Christ, le Seigneur vivant : la maintenir libre, vigilante, prête à répondre aux initiatives sans cesse nouvelles de son Seigneur ».

* Un savant discutait un jour avec Karl Barth :

- Nous, savants, dit-il, nous partons d’hypothèses, de suppositions, pour faire nos découvertes. Mais pour vous, théologiens, quel est votre point de départ ?

- La résurrection, lui répondit Barth. Mais ce n’est pas une supposition, c’est une certitude!

 

Bonne méditation Stay Tuned…

12 Responses to Pensées et citations #1

  1. Julien

    Wov c’est décoiffant ! c’est vraiment d’une grande profondeur.

    Pour d’autre théologien, j’ai commencé un livre de Jacque Ellul, c’est aussi assez intéressant.

  2. André Robquin

    ça pique. Merci
    :-)

  3. Line

    très bon, ce Karl Barth était très en avance sur son temps. Bravo à lui.

  4. tanguy

    CA FAIT DU BIEN DE LIRE CE QUE L ON RESSENT MAIS QU ON ENTENDS PEU AU SEIN DES CHRETIENS …

  5. Tom

    Excellent!!! Je vais aussi en faire un article sur mon blog, je vais faire un copyright Paddy si cela ne te dérange pas?!

    • Paddy

      pas besoin de copyright, la petite vidéo je l’ai trouvé sur le net et les autres citations dans les livres. Donc libre.

      • Tom

        Okay merci à très bientôt Paddy!! ;-)

  6. Valenzuela Jean

    Bonjour Paddy. Je vous écris ici car je ne sais comment vous contacter. En lisant le livre que je cite ci-dessous (Le manuel de Luc 10 de Steve Hill), je ne peux m’empêcher de penser à certains principes bibliques que vous défendez, donc je voulais vous le faire découvrir si ce n’est déjà fait.
    Sur l’onglet LUKE 10 de son site ci dessous.
    Fraternellement.
    http://www.harvest-now.org/

    • Paddy

      Bonjour, Merci pour le lien, je connais Steve depuis plusieurs années et j’ai son livre sur Luc 10. Un bon site à découvrir.

  7. Coucou Patrick.
    Moi j’ai une question.
    Désolé de le faire ici mais j’ai beau chercher je ne sait pas ou le faire d’autre ;-) .
    Depuis que tu a mis des vérification mathématiques, as tu encore des commentaire en dessous de la ceinture ?
    Parce que du coup le niveau d’intelligence doit être beaucoup plus élévé pour passer les mailles du filet. Genre une barrière naturelle pour certain ;-)
    Bon ben sinon ce message de la réforme je l’avais déjà entendu (venant de ta bouche d’ailleurs). Mais la dernière fois que je l’ai entendu ct d’abord une déception de réentendre ce message (ben oui on a pas souvent l’occasion, de t’entendre en petit commité) moi qui m’attendai à d’autre révélation ect… Puis il faut bien l’avouer que quelque part cela reste un message qui secoue toujours autant. Qui bouscule même je dois dire, et quand on y réfléchi bien je pense vraiment que la réforme doit arriver avant un réveil. Comme c’est le seigneur qui va faire, alors je veux tout simplement lui dire oui je veut bien être dans la barque de la réforme.

  8. Michaël

    Bonjour, petite touche historique sur Karl Barth, qui nous rappelle que personne n’est à ‘révérer’, même si certains sont tout de même de vrais modèles au final :

    Comme beaucoup, Karl Barth a un parcours personnel accidenté,
    il est intéressant de se pencher sur sa vie, notamment sur son positionnement lors de la 2nde guerre mondiale : il a commencé par être en faveur du parti national socialiste (nazi) dans les années 30, comme énormément de chrétiens germaniques, aveuglés à l’époque par de belles promesses, et sevrés de discours judéophobes. Il a même exprimé dans un premiers temps son accord avec quelques idées antisémites en vogue.
    Puis Karl Barth a changé progressivement de position, les années passant, en observant les dérives de la dictature. Depuis la Suisse, il s’est finalement positionné comme un farouche opposant aux nazis, de la même manière que Bonhoeffer ou d’autres en Allemagne, en faveur d’une église opposée aux dérives et en défenseur des Juifs.
    Bien après la guerre, il a reconnu qu’il avait toujours un fond d’antisémitisme latent « irrationnel », qu’il ne pouvait expliquer.

    • Paddy

      Personne n’est à révérer, nous sommes bien d’accord. Cet catégorie d’article est de proposer des citations qui peuvent faire réfléchir, d’autres suivront, même d’auteurs non chrétiens. Citer des personnes ne signifie les approuver ou mettre un label qualité sur leur vie.
      Merci pour l’éclairage dont on pourrait augmenter encore les watts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>