Offre d’emploi :


Cherche femme de pasteur sachant chanter, jouer du piano, conduire un groupe de jeunes, élever des enfants parfaits, s’occuper des anciens de l’église pour qu’ils soient toujours heureux et satisfaits, faire du bien aux autres femmes de l’église, être capable de réciter la bible en entier d’avant en arrière et à reculons, monter une chorégraphie chrétienne pour la fête de Noël. Doit assurer un climat de paix et de plénitude, avec zéro problème pour son mari. Collègues de travail difficile, clients exigeants.
Horaires « libres » et irréguliers, en service 24h/24 et 7j/7.
Pas de salaire ni de cotisations retraite.
(Time magazine, 29/03/2007)

N’est-ce pas une description très intéressante du rôle de la femme du pasteur (serviteur ou tout autre ministère) ? Dans quelle autre profession nous introduit-on dans une conversation en nous présentant comme « la femme de… » ?

Il n’y a pas de « description de poste » réservée à la femme du pasteur (ou autre ministère) dans la Bible. Dans 1Timothée 3 et Tite 1, Paul nous décrit les qualités exigées par Dieu pour ceux qui sont responsables de l’Église. Ces dirigeants doivent d’abord prendre soin de leur propre famille avant de pouvoir prendre soin de l’Église de Dieu ! D’accord…

Et l’épouse du serviteur ? Où se situe t-elle ?

Beaucoup de femmes de pasteur souffrent de n’avoir qu’un rôle d’assistante croulant sous les « il faut que ! ».
Les attentes qui leur sont imposées sont énormes ! Elles doivent servir de modèle pour toute la congrégation, être toujours disponibles pour le service des autres, organiser l’église au niveau des enfants, de la musique, des fleurs, faire des gâteaux, organiser de nombreux programmes, être la parfaite maîtresse de maison, épouse et mère, regarder leur mari se faire déchirer en morceaux, parfois (et je rajouterai très souvent) par ceux-là mêmes qu’il sert…et elles y passent ensuite, la liste est longue et non exhaustive !
Moi heureusement j’en suis sortie, blessée, meurtrie mais encore debout ! Mais avec quel regret je dois combattre, vous avez l’impression d’avoir perdu des années. Pourtant Dieu était là ! Il faut tirer un enseignement dans chaque épreuve sur toutes les erreurs commises pour ne plus retomber dedans.
Mais quelle ingratitude nous trouvons dans le peuple de Dieu ! La seule armée qui est toujours prête à se tirer dedans !
Et vous n’avez pas le droit à l’erreur, sinon c’est le lynchage sur la place publique. Non merci tout çà c’est fini pour moi !
On parle beaucoup de l’identité nationale en ce moment mais nous où est notre identité ? Dans le ministère ? Non !
J’ai eu du mal au départ lorsque nous avons quitté le pastorat, je ressentais un grand vide, je ne savais plus quoi faire. Mon identité était en partie là.

Alors, la question à se poser : quelles sont les attentes de Dieu à notre égard ? Heureusement, Ses attentes à Lui sont justes et épanouissantes pour nous! (2 Corinthiens 5 :9, « … notre ambition est de plaire au Seigneur.” Il y a ici une idée de “joie” qui n’est par retranscrite en français)
1°) Avant d’être femme de pasteur, nous sommes filles du Roi. Notre relation intime avec Dieu doit être le plus important, passons du temps à l’entretenir. Bien sûr, cette relation prend différentes formes selon les époques de la vie mais c’est le cœur même de l’existence de chacune d’entre nous.
2°) Ensuite, nous sommes « épouse » comme l’Eglise l’est avec Christ (Ephésiens 5 :22),
3°) Puis « mère » avec un rôle de transmission tellement important pour les enfants.
4°) Puis, enfin nous servons aux côtés de nos maris.

Quelle forme prend ce service ? Cela dépend des qualités que Dieu a mises en nous. Quelles sont nos qualités, nos qualifications ?
En tout cas, le mari et la femme ne font qu’un. L’appel de Dieu repose sur les deux ! Comment ce que Dieu a uni pourrait-il être séparé par l’appel de Dieu ? Bien sûr, cette mission peut revêtir deux aspects parfois différents mais toujours complémentaires. Nous sommes complémentaires et nos maris ont besoin de nos qualités ! Soutenons et encourageons nos époux.

Oui, Dieu voit nos larmes lorsque nous sommes seules, face aux tensions, déceptions, frustrations liées au ministère. Mais Dieu entend aussi toutes les prières nombreuses de ceux qui nous soutiennent.
En conclusion, j’aimerais dire à tous ceux qui critiquent les pasteurs ou leurs épouses, vous n’êtes pas de l’autre côté de la barrière, ce n’est pas si facile. Que le Seigneur ouvre vos yeux et vous donne de la compassion. Et à chaque fois qu’une envie de critique vous vient, transformez-la en prières ou en bénédictions. Vous allez voir la différence…
Maintenant, à toutes les femmes dans le ministère victimes d’un système, je compatis et vous dit bon courage, tenez bon ! Vous êtes précieuses pour lui…

(inspiré par Rachel Dufour)

Stay Tuned.

Lydia

22 Responses to Offre d’emploi :

  1. jlg77

    Très chère Lyd,
    Je suis ton frère en Christ et je te suis très reconnaissant pour ton courage dans l’adressage de ce message à toutes nos sœurs en Christ qui sont dans l’esclavage inconscient du système religieux !

    Une bonne nouvelle, toutefois, d’après (Apo 1:6) toutes les femmes en Christ sont, déjà, Reines et Sacrificatrices.

    Apocalypse 1:6 A lui dis-je, qui nous a aimés, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang, et nous a faits Rois et Sacrificateurs à Dieu son Père, à lui soit la gloire et la force aux siècles des siècles, Amen!

    Mes chères sœurs, sortez de l’esclavage pour régner (entrer dans le repos) avec Christ !

    Hélikiament votre,
    Jeanjean

  2. john colt

    Hi,

    Mille fois « amen » à ce post. Tellement vraie cette description que tu fais…en même temps, je reste convaincu que le meilleur reste à venir !
    En tout cas, chère Lydia, tu es précieuse et j’en connais 4 autres qui vivent à la même adresse que toi (3 en fait maintenant) et qui sont fondus d’amour pour toi…

    Biz à vous tous et bonne préparation pour « THE » voyage !
    On prie pour vous et pour les réunions…ça va chauffer !!!

    Blessings
    JColt

  3. Frizou

    Et de trois !

  4. Coucou en christ
    Je te remercie pour ce que tu es Lydia, sans quoi ton mari ne pourrais être celui qu’il est aujourd’hui…
    D’un frère en christ qui vous aime…

  5. Véronique S.

    Ca a le mérite d’être clair ! Merci soeur pour cette remise de points sur les i, et de barres sur les T ! Qu’il est souvent difficile de trouver un sage équilibre dans notre rôle d’épouse… que le Seigneur nous donne sa sagesse !

  6. glacius

    salutation en christ, je suis heureux de voir des femmes qui se disent en avoir ras le bol de tous c’est forme de religiosité chrétienne stupide qui étouffe, et fait mourir à petit feu.
    Pourtant Jésus nous a prévenu que des gens viendraient pour nous asservir à leur doctrine stupide assommante.
    De nos jour il y a un poids énorme sur le pasteur et sur sa femme, et ceux qui les entourent le font ressentir.
    Mais qui vous a dis de porter ces poids ?
    A part les hommes en costumes cravates!

    je suis sur que  Dieu ne le demande pas.

    Mais des qu’on se convertie les « costumes cravates religieux djipsie évangéliques  » te forme a des trucs que Jésus dis qu’il ne faut pas faire.
    Après sa fini par des années d’épuisement!!!!
    Et combien de femme en parle maintenant!!
      Grâce soit rendu au seigneur qui vous montre ce qui n’est pas de lui.
      Sortons du milieu « D’elle ».
    Et surtout ne vous laisser pas asservir !!!
    Femme soyez forte pour dénoncer ses pratiques stupides religieuses,
    Mari ne vous laisser pas mousser par les « costumes cravates  » pour pratiquer ses absurdités religieuses.
    Un passage me vient en tête cela, le passage ou Jésus parle de ne pas agir comme le monde quand nous sommes réunis .
    Luc 22 v 24 à 30.
    C’est clair mais tristement, tellement peu pratiquer!!
    A bientôt Courage a toutes et à tous.

  7. Très chère Lydia
    Non, t’ as pas compris, ils ont confondu une chanson avec un commandement nouveau: Ils ont confondu « Oh Happy Day » avec « Oh lapide les …….. » c’est juste une erreur de compréhension…… Ma femme a été dans ce sens « L’happy days », par ceux qu’elle a aidé….. c’est terrible, nous nous rendons compte que c’est ceux à qui on a le plus donné qui te chante cette terrible musique de lapidation… quand je pense que Dieu est en contrôle de tout çà…. c’est à la fois douloureux et comme tu le dis plein d’enseignements pour chacun….. J’ai une femme extra, on est marié depuis 38 ans…. combien de fois elle a pleuré pour ceux qui la font pleurer…. cela parait injuste, et je pense réellement que c’est pas juste… mais Dieu contrôle tout ….. et c’est uniquement dans sa présence, c’est vrai, mais aussi dans le partage avec de vrais amis, qui savent ce que c’est ….. que l’on va continuer à servir. Bises à vous deux, et continuez … « Oh happy day …  » j’ai pas dis « oh lapide les……….

  8. Neige

    Hello :-)

    Qu’un seul mot : AMEN.
    Oui amen a tout ce qui a été écrit.
    Merci Lydia.

    Mission Impossible c’est exacte, Dieu n’a jamais demandé tout cela.
    C’est Lui qui amène toutes choses à perfection.
    Mais Jésus ne nous a pas demandé d’être parfait et encore moins de remplir une telle « Mission Impossible » qui n’est même pas biblique.

    Le même cri retentit « sortez de Babylone mon peuple »…

    Avant d’être « femme de … » ou « fille de tel pasteur »; nous sommes Reines et Sacrificatrices du ROI des rois.

    Bon courage à toutes celles qui sont esclaves de la religiosité et le Cri de Dieu est de « sortir de cette esclavage »…

    J’ai pris un coup en pleine tête quand j’ai compris qu’une chose peut annuler La Parole de Dieu, oui La Bible peut être annulé par une seule chose : LA TRADITION.

    Le choc, je ne pensais pas qu’il y avait quoique ce soit qui pouvait annuler la Parole de Dieu, la rendre caduque, et Dieu a dit OUI La Tradition annule la Bible.

    Vite, vite, vite, sortons des prisons de Babylone et fuyons la tradition.

    Revenons à la simplicité des écritures.

    Je compatis pour toutes celles qui souffrent sous le poids des exigences dû à la tradition.

    Entrez dans le repos de l’Eternel.

    IL nous attend pour nous donner une vie et la vie en abondance.

    Miriam

  9. Dominique GAILLARD

    Suis à 100% d’accord avec tout ce qui a été dit plus haut par les uns et les autres.
    Et je compatis avec toi Lydia !

    Merci Seigneur de continuer de nous ouvrir les yeux sur toutes les missions impossibles, les traditions que nous nous imposons ou imposons aux autres tellement elles font partie de nous.
    Y a que Toi qui peux et nous éclairer et continuer de nous éclairer et nous « soigner » et encore et toujours nous réformer. Nos cœurs sont parfois tellement tordus.

    MAIS À TOI RIEN EST IMPOSSIBLE ! Ouf !

    Merci de nous donner le courage de continuer et poursuivre et persévérer etc… Cette réforme de cœur est très coûteuse à tous points de vues. Ceux qui frayent un chemin, sont pionniers en quelque sorte : c’est une aventure exaltante mais demandant énormément d’énergie et de persévérance et entraînant des … souffrances. Mais on n’a rien sans rien !
    Merci d’avoir Ta vue lointaine afin de tenir sur la longueur et de bâtir sur le roc.
    Si l’Éternel ne bâtit la maison, on bâtit en vain et on ne peut entrer dans son repos.
    Merci de nous aider à voir en esprit les générations futures libérées des carcans de nos traditions et surtout discernant lorsqu’ils en fabriquent de nouveaux !

    Bizarre je me suis égarée du sujet initial : femme de pasteur.

    Mais je laisse tout ce qui m’est venu à l’esprit pensant que ça n’est pas contradictoire.
    Les femmes de pasteurs engageant la « réforme » sont en 1° ligne, sont pionnières et sont comme les prémices.
    Et en tant que femmes « libérées », elles peuvent initier des changements de mentalité puis de comportement vis à vis des rôles, des positions de femme face à une société
    qui par certains côtés est macho, où l’homme domine et asservit la femme par autorité excessive
    mais par d’autres, est laxiste, les hommes ne prenant pas toujours leurs responsabilités par défaut d’autorité.
    L’autorité est mal comprise et mal appliquée. Peut-être parce que nous ne comprenons, voire nous n’acceptons pas bien l’autorité divine…

    BON COURAGE À TOUTES ET À TOUS

  10. le fleuriste du Roi des rois

    Hello Lydia,

    Merci pour ce partage : je me suis jetée à l’eau en mai dernier, pour apporter un message à une soixantaine de femmes et devine quoi ? Je leur ai dit exactement la même chose que toi : Il est venu libérer les captives, Il nous a adoptée et a fait de nous ses filles bien-aimées.
    OUi le bonheur et la grâce m’accompagnent tous les jours de ma vie !Telle devrait être notre destinée à chacune !

    Shalom

    MAnu

  11. past.soul

    gloire a Dieu pour tout ce que vs faites.

  12. Marc40

    Hello les biens aimé(e)s !!!

    Mon épouse serait intéressée par ce poste …

    @Marc40 :

    Qu’elle se présente à l’ANPE (Assemblée Néo Prostestante Evangélique) de votre ville et pose sa candidature. ;-) Paddy

  13. claude

    Bonjour Lydia
    Tu dis vrais …mais …… .je m’explique :
    Je le sais être femme de pasteur s’est terrible des fois même plus que cela .. quand ce dernier divorce ..et oui ..
    mais ce n’est pas être femme de pasteur qui est fort s’est tous simplement que l’église aujourd’hui ne ressemble EN RIEN A L’ÉGLISE DE DIEU …regarde les réveils, l’histoire nous dit comment la femme de pasteur était aidé par TOUTE TOUTE TOUTE l’église,  ton témoignage dénonce  un système diabolique   » et hélas les pasteurs  sont, pendant leur ministère ( désolé! ) ensorcelé par ce système!   NON  Lydia  la femme de pasteur n’est pas comme cela dans l’église (la vraie)!  AGISSONS pour que l’église retrouve Jésus Christ le vrais celui qui est Ressuscité!
    a te relire Claude Serda

  14. guiraud chantal

    tout cela est bien vrai, et pourtant, combien de femmes de pasteurs sont elles aussi un peu trop « mondaines », ayant des préférences affichées, sortant toujours avec les mêmes « sœurs », avec les fameuses affinités comme dans le monde, trop vite effrayées par les paroles vives des sœurs qui souffrent avec des maris inconvertis…Il y a beaucoup à dire, mais femme de pasteur, ou femme tout court, le remède, c’est toujours la foi et la confiance dans celui qui aime jusqu’à avoir donné sa vie, et qui veut nous enseigner cette vérité »la foi est agissante par l’amour »

  15. Gil

    Description au combien parlante…mais n’oublions pas tout cela: SANS ENSEIGNER ET EN GARDANT LE SILENCE DANS L’ASSEMBLÉE…:-):-):-) Alors ça en rajoute à la difficulté, non? Et dire qu’une multitude de chrétiens continu à penser ainsi sans se poser de questions…bon A+

    Gil

    • gisy

      mauvaise traduction qui a fait beaucoup de mal : « sans dominer sur l’homme et en restant tranquille dans l’assemblée. »
      d’autres passages disent vos filles et vos fils prophétiseront… Exemple de Anne la prophétesse qui a accueilli Jésus dans le temple… Tout est question de « domination », les femmes ont dominé beaucoup d’hommes par réaction à la domination de ceux ci sur la femme. En Christ il n’y a plus ni homme ni femme. La femme peut apporter un message de la part de Dieu à condition qu’elle ait une protection spirituelle…..
      tout comme il n’est pas bon que l’homme soit seul…
      il y aurait beaucoup d’études à faire sur ce sujet et d’enseignement en partant du texte grec….

      • Paddy

        « La femme peut apporter un message de la part de Dieu à condition qu’elle ait une protection spirituelle »
        Cela n’engage que toi, ça se discute, même à partir du grec ;-)

      • david

        hello,

        relisons le texte,

        1 Timothée 2:11-12 Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.

        un rabbi messianique m’a un jour expliqué pourquoi Paul disait que la femme ne parle pas dans l’assemblée. En fait il parle plutôt de bavardage dans l’assemblée, et ceci était dut au fait que dans les synagogues les femmes étaient séparée des hommes. Elles devaient rester dans une sorte de couloir périphérique séparé par une sorte d’écran brise vue (difficile à expliquer par écrit). La raison est que traditionnellement l’enseignement était donné aux hommes et pas aux femmes. Donc les femmes misent à l’écart finissaient par bavarder entre elles et même parfois par interpeller leur mari à distance quand elles n’avaient pas bien entendu ce qui avait été dit.
        On imagine bien que ça devait parfois tourner au marché et perturber l’enseignement!

        Voilà la vraie raison des paroles de Paul. Encore une fois quand on le replace dans le contexte historique c’est plus clair ! CQFD

        Par contre quand Paul dit « je ne permet pas à la femme d’enseigner » c’est différent. On peut discuter longtemps sur la qualité de nos traductions mais je vous partage ce que, j’ose le croire, le Saint Esprit m’a montré il n’y a pas si longtemps.
        Il n’est pas écrit « Il n’est pas permis à la femme d’enseigner », mais il est écrit « Je (Paul) ne permet pas à la femme d’enseigner ».

        et il dit cela dans le contexte de bavardage (« qu’elle reste dans le silence ») comme j’ai expliqué plus haut.

        Paul parle plusieurs fois en son nom propre, parfois il précise même « je ne dit pas cela comme un commandement du Seigneur » mais plutôt comme un conseil.

        Encore une fois on a tordu les écritures de Paul et en fin de compte l’église se prive de plus de 60% de ses capacités spirituelles en gardant les femmes à l’écart et en les occupants aux besognes comme si c’était des femmes d’ouvrages.

        c’est triste et cela doit/va changer

        Soyez bénies femmes de Dieu, courage, levez la tête et les yeux car le Salut vient d’en haut.

        mégabises en Christ
        David

  16. Eh bien!
    une femme de pasteur qui parle d’elle et de sa charge Stupéfiant!
    Et bravo!
    J’aime les pensées qui peuvent se réduire en une phrase surtout lorsqu’on pourrait en écrire un bouquin! Je peux toujours essayer celle-ci: « n’est ce pas là le lot de toute femme qui est mère et chrétienne »?
    Bien sur vous n’avez pas besoin de me dire que je ne suis pas femme de pasteur car je me le dit a moi même ( c’est une réponse un petit peu rhétorique pour faire réagir)
    Mais croyez moi que vu l’expérience que k j’ai eu dans les églises j’ai préféré échanger sur facebook avec d’autres chrétiens! Car la dureté de coeur générale et le regard hautain de certains et certaines m’ont régulièrement fait fuir l’église locale En cela je vous tire mon chapeau Vous n’avez pas préféré vivre avec le Seigneur en autarcie
    Koi k’il en soit je ne peut vous dire que ceci: je ressent la même frustration sans être femme de pasteur, le même désarroi, la même affliction! Je voudrais une église où les uns voient les autres s’occupent les uns des autres en étant matriciels Mais en trente ans de vie chrétienne je ne l’ai pas trouvée! Peut être que ça n’a rien a voir avec le travail qu’on fait mais juste avec les coeurs de tous Je me permettrai un suggestion cependant: pourkoi ne pas déléguer a des mères qui ont fini d’élever leurs enfants et dont la marmaille déjà adulte donne un bon témoignage? la sagesse est dans l’expérience des cheveux blancs et du nombre d’années passées a avancer sur le chemin étroit Pourkoi une femme de pasteur doit elle a elle seule porter tous ces fardeaux C’est écrit nul part dans la Bible ça! Si?
    En vous souhaitant bonne réception
    Lezra

  17. claude

    l’histoire des réveils nous montre qu’il y a toujours deux réveils le vrai et le faux .
    Les églises : il y aura une attirance des choses de dieu par le fait du respect de l’environnement.l’amour du prochain.et vouloir changer de vie . etc etc
    et le vrai réveil par l’attirance du sauveur JESUS CHRIST qui lui seul nous changera par SA grâce

  18. sounard

    amen! à ce post oui…sois encouragée fortifiée en Lui …et que votre famille soit bénie….

  19. Coucou Lydia,
    trop fort , et si près de la réalité !!!!!
    heureusement faut savoir où on va pour pas se laisser déborder….
    bisous et a+
    soyez bénis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download