Missionnaire en terres intérieures

splendeurs souterraines

Voici une autre petite vidéo faite avec terres d’amour.
Encore une fois Le titre « Missionnaire en terre intérieure » décrit très bien le contenu composé de témoignages et de réflexions sur ce thème. Accessible pour tout public et garanti sans discours religieux.
Là où certains verront peut-être: compromis, dérapage, apostasie d’autres certainement verront conquête, progression, foi et liberté.


Il est temps de passer du Dieu extérieur au Dieu intérieur

Pour les curieux, i y a eu aussi une autre vidéo entre les deux publiées sur ce site. Voici le lien
stay Tuned

67 Responses to Missionnaire en terres intérieures

  1. Jean Marc

    Bonjour Patrick,
    Merci pour avoir mis cette vidéo en ligne. Ça donne envie de rentrer dans cette vie intérieure. Mais pour où commencer et comment faire.
    Connais tu des ouvrages qui peuvent être des panneaux indicateurs pour rentrer dans le faire, la pratique.
    Merci encore.
    Sois richement bénis
    Jean Marc

    • Paddy

      Pas facile de répondre, recommander un livre c’est recommander tout son contenu, Paul nous dit d’examiner toute chose et retenir ce qui es bon.
      Je n’ai pas encore trouver de livre vraiment satisfaisant ( ça ne veut pas dire qu’il n’en existe pas).
      L’autre défi c’est la pratique, un peu comme les arts martiaux difficiles d’apprendre par des livres. Les livres permettent de se faire une idée mais ont une limite.
      J’ai même renoncer à enseigner pratiquement l’interiorit Sur un week-end, pour l’instant le format le plus adapté que j’ai trouvé sont des stages de 5 jours avec Cap-Hesychia qui contiennent beaucoup de pratique.
      Si je trouve un bon bouquin, je compléterai cette réponse, si je n’en trouve pas, je finirai par en écrire un :)

      • Jean marc

        Merci Patrick pour ta réponse

  2. Tony

    Bonjour Patrick Fontaine,

    si tu aurais par hasard lu les 3 commentaires sous la vidéo, celui de « Tony », c’est moi. Je tient simplement à dire que : je ne soupçonne aucun mal chez toi. Mais je pose simplement des questions, qu’est-ce que la pratique de l’intériorité ? Si ça consiste à creusé à l’intérieur de sois, dans des exercices de respirations par exemple, pour chercher à connaître encore plus Christ qui vit en nous (quand on a déjà cru au message du salut bien sure, au sacrifice expiatoire de Jésus-Christ, sa résurrection, notre réconciliation avec Dieu par ce sacrifice, et qu’ainsi nous sommes définitivement sauvés), en sois, je ne vois pas le mal, jusqu’à preuve du contraire. En effet, si Christ vit en nous, pourquoi ne pas le poursuivre à l’intérieur de nous ? MAIS par contre si c’était une vidéo pour des personnes qui ne sont pas sauvés et qui veulent être sauvés, il y a quand même quelque chose qui cloche me semble-t-il : c’est que tu leurs propose, pour leurs salut, me semble-t-il, un salut par les œuvres, consistant à « pratiquer quelque chose » pour être sauvé. Or, tu le sais, c’est par grâce, au moyen de la foi en Jésus-Christ (et donc a ce qu’il a fait pour nous) que nous somme sauvés. C’est la foi seule qui sauve. Et pas du tout nos pratiques, nos œuvres. Il n’y a RIEN à pratiquer pour être sauvé (n’est-ce pas merveilleux ?), même pas « faire une prière », qui est aussi une œuvre, me semble-t-il. Bon bref, j’espère me faire comprendre et ne surtout pas paraître légaliste, car ce n’est pas le cas… Mais je pense que tu devrait prêcher l’Evangile de manière simple, ne crois-tu pas ?
    Pardon pour les tutoiement, je ne sais jamais s’il faut tutoyer ou vouvoyer certaines personnes, mais c’est plus simple de tutoyer pour répondre.(J’ai 29 ans)

    • Paddy

      Paul dit celui qui s’attache au Seigneur est un seul esprit, il est aussi écrit: venez et goûtez combien l’Eternel est bon. Je ne pense pas que ce soit des œuvres méritoires du salut mais juste entrer dans le salut acquis. Entrer n’est pas une oeuvre, pas plus que jouir du salut.
      La foi seule qui sauve? Jacques dit: la foi sans les œuvres peut-elle sauver? Il parle de la foi en action.
      A mon avis, Proposer une adhésion mentale à un évangile sans rencontre concrète avec Dieu n’est pas simple mais simpliste.

      • Tony

        Merci d’avoir répondu. Il me semble que ce que Jacques explique c’est qu’une foi vivante produits inévitablement de bons fruits, et autres parts, me semble-t-il, qu’un chrétien qui ne fait pas d’oeuvres ne sert à rien et qu’en cela sa foi est morte. J’insiste : il n’y a RIEN à pratiquer pour le salut. Il faut croire dans son coeur en Jésus-Christ et à son sacrifice expiatoire, qui nous réconcilies définitivement avec Dieu, et quand on n’a cru dans son coeur à cela, que nous l’avons bien reçu sincère, nous naissons de nouveau. Ce fut mon cas et depuis ce jour, ou j’ai reçu la grâce de Dieu, j’ai stoppé net certaines addictions d’un coup, ou presque (c’est plus qu’une adhésiosn mentale me semble-t-il…), et j’ai depuis une bien meilleure compréhension du Nouveau Testament. Et je ne vois vraiment pas comment comprendre le Nouveau Testament sans les lunettes de la grâce… Maintenant quand je suis tenté, si je dit simplement « Seigneur Jésus, aide-moi », ça fonctionne. (Lire 1 Corinthiens 10:13). Avant quand je croyais au salut par les œuvres, que je n’était pas régénéré, je pouvais demander de l’aide au Seigneur, ça ne fonctionnait pas, ou rarement, ou je n’avais même pas la volonté de prier pour résister à la tentation. (Comprendre Romains 7:11). Je ne dit pas que tu n’es pas régénéré, déjà parce que je ne juge personne (enfin j’essais) et qu’au contraire je pense que tu l’es vraiment. Mais tu me semble t’éloignai de la simplicité de l’Evangile.

        • Paddy

          Je comprends bien ta question et ta démarche. Je te rassure,pour moi ça n’a jamais été aussi simple. Ma seule « œuvre » est de m’attacher » à lui d’une manière consciente, car même quand je ne n’en suis pas conscient il reste attaché à moi. Pour le reste, ce n’est plus moi,c’est Lui.
          Toute ma théologie c’est réduite à une Christologie vécue.
          De ce fait, je crois (et je progresse à) être participant de la nature divine.

          • Tony

            Re. Merci encore d’avoir répondu Patrick. J’avais aussi visionné tes trois vidéos avec Thierry Casasnovas, avec plaisir, et plus d’une fois, tellement qu’il s’en dégage une paix évidente, il faut le reconnaître. Bonne marche à toi avec Dieu et prions chaque jour pour toujours plus de discernement et de compréhension de la Parole, tout simplement.

          • Tony

            RE encore Patrick (après j’arrête ^^). Qu’on soit claire : Je n’ai RIEN contre la pratique de l’intériorité, puisque le Christ vit en moi et que mon corps est le temple de Dieu. Je disait simplement qu’il fallait MIEUX avoir reçu le message du salut par grâce AU PREALABLE. Même si j’imagine qu’on peut aussi très bien comprendre et recevoir ce salut par grâce, au moyen de la foi seule tout en « pratiquant », du moment que notre cœur et notre esprit se concentre aussi – tout en « pratiquant » donc – sur l’œuvre suffisante de la croix. Je pense que c’est surtout une question de sincérité. Et puis il me semble que l’intériorité nous permet d’explorer notre silence intérieur et y découvrir, entres autres, notre profonde misère, et ainsi d’avoir le désir d’être purifié et accepter le salut de Dieu en Jésus-Christ dans son cœur. Donc j’aurai peut-être pu m’abstenir de vouloir te reprendre finalement. D’autant que je pratique l’intériorité depuis quelques jours et me rend compte que ça fonctionne vraiment. Ma vie de prière devient de plus en plus vivante et de moins en moins contraignante ! Et je parle à Dieu bien plus qu’avant. Reste béni Patrick.

          • Tony

            Les fruits que je constate depuis que je pratique l’intériorité sont : plus de foi, plus d’amour et plus d’espérance en Dieu. Si ça ne n’est pas bon signe ! Je pratique la respiration profonde, j’inspire comme me « connectant » à Dieu et comme « m’attachant » inséparablement à Lui, et j’expire comme rejetant tout le mal (les doutes, l’incrédulité, l’orgueil, les mauvaises pensées)de moi. Je constate que l’intériorité fonctionne et que c’est très, très bon pour la foi, pratiqué comme je le fait. Bonne soirée Patrick.

          • Tony

            Patrick que pense-tu de cette étude de la chaine chrétienne Théonoptie sur l’hypnose et autres pratiques d’autosuggestion qui relie ça me semble-t-il si j’ai bien compris a de la pratique intérieure et a une exploitation des sens qui devient addictif ? L’hypnose c’est dangereux et je me pose des questions sur la « pratique » de l’intériorité qui me semblait bonne, mais la je suis troublé, et je ne suis plus sure du tout que ce soit recommandable… en sachant que je prie chaque jour pour que Dieu me donne du discernement et de la prudence et m’éloigne de tout ce que je doit m’éloigner. Je peux me tromper mais la je n’arrive plus du tout à avoir confiance en cette pratique. N’hésite pas une seule seconde à la visionner (c’est bienveillant) : https://www.youtube.com/watch?v=JGsrqTpSMdg&list=PLXRsvQ116G2XjXaOATdrV7U0g_v6Q7Gmi&index=30&t=183s

          • Paddy

            J’ai regardé 2-3 vidéos de cette chaîne il y a quelques mois. J’y ai vu des perles au niveau linguistique, donc pas mal comme chaîne.
            Pour la vidéo mentionnée. je ne suis pas fan. Trop d’affirmations sur des sujets qui, avec plus d’approfondissements, gagneraient en nuances.
            Ça reste à mon goût très branché étude de la lettre abordée avec le cérébral (ce n’est pas un défaut, c’est un avis perso et ça ne retire rien au fait que ce site contiennent des perles).
            Maintenant, à ton niveau, tes propos « me semblait bonne mais là je suis troublé… » trahissent un manque de conviction spirituelle. Je n’essaierai pas de donner une pensée pour faire repencher la balance, un autre argument contraire pourrait venir après et de nouveau tu te trouverai dans le même inconfort. C’est de l’esprit que doit venir ta conviction.

          • Tony

            Il est vrai que c’est de l’Esprit que doit venir ma conviction en tant que chrétien. Merci d’avoir répondu et d’avoir regarder la vidéo. Prions tous chaque jour pour toujours plus d’enseignements et d’éclaircissements dans la vérité.

      • Tony

        Patrick, j’espère que tu ne m’en voudra pas… mais voila, il se trouve que je suis régulièrement amené à lire ou écouter des dires qui ne vont pas dans le sens de certains de tes enseignements. Toujours sur le site Théonoptie je viens de lire cette article concernant le Yoga et certaines de ses manifestations, et la encore n’hésite pas : https://theonoptie.org/2019/06/16/le-yoga-et-ses-manifestations

        • Paddy

          Je ne t’en veux pas, juste je ne vois pas le rapport.
          Pour trouver la vérité il est temps de chercher sa face plutôt que des sites.

  3. fred

    bonjour Patrick,

    lorsque vous dites dans corinthiens que nous sommes de nouvelles créatures/création en christ c’est bien à l’issu de la résurrection et de le pentecôte. Quelle différence y a t-il dans le cadre de la pratique de l’intériorité entre un nés d’en haut en Christ et un athée, un païens , une personne d’une autre spiritualité ou religion? s’il n’y en a pas c’est qu’une parcelle de Dieu est dans chaque être humain de tout temps même avant Jésus?
    Dans ce cas à quoi sert la croix?
    cela ne me semble pas incompatible mais je n’arrive pas à percevoir le pont, la différence , j’irais même jusqu’à dire la « plus value » qu’il peut y avoir ?
    Je suis d’accord les églises en générales sont remplies de personnes qui cherche Dieu en dehors.
    Et Dieu dit : « Je me cacherai dans le cœur de l’homme ; c’est le seul endroit où il oubliera de me chercher ».
    proverbe indien
    Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.
    la bible Mathieu 6-21

    • Paddy

      L’oeuvre De Christ à La Croix rend possible la rencontre de celui qui nous habite, le voile est déchiré. L’intériorité pour l’intériorité, c’est à dire sans foi de Sa présence en nous fait que nous n’allons à la rencontre que de nous-mêmes. Dieu peut se révéler dans ce chemin.
      L’interiorité parce que l’on sait quIl est à l’intérieure de nous, c’est une conversion car on se tourne vers lui, dans la foi. On fait un pas vers lui et Lui mille vers nous.

  4. Dams

    Bonjour Patrick,

    Je te suis depuis un moment et je suis convaincu. Dieu m’a trouvé à 8 ans et je ne connaissais ni la bible et rien de la religion. La seule chose qui m’a paru facile c’est la relation avec simplicité que j’avais à l’epoque avec mon Père sans besoin de méthode particulière ou autres… seulement par la foi, je croyais et donc voyais et ressentais sa présence même sa voix . Cela me parle ce que tu dis. Cependant, il y a une chose qui me dérange. Un si tout le monde doit pratiquer une méthode pour trouver Dieu à l’interieur de soi alors on est mal barré et la Dieu n’en parle même pas dans les écrits. Si la pratique de l’intériorité avec des méthodes’ etaient obligatoires pour trouver Dieu et avoir une relation avec lui, ne crois tu pas qu’il en aurait’ parler ? Surtout quand ses disciples lui demandent comment prier ? Secundo dans ta vidéo, je trouve par moment que tu hésites à nommer Dieu Jesus Christ. Or tout passe par lui et par’ ce nom . Ce nom a été édifié au dessus de tout autre noms est il dit. Or les mots, les noms ont une’ puissance, c’est en son nom que les demons tremblent’ et qu’il y a des délivrances et guérisons! Et il est aussi la parole! Alors je ne pense pas comme tu le dis que peu importe’ comment on appelle Dieu. Les mots ont une puissance de vie et de morts par eux nous pouvons bénir ou maudire. Or Jesus est ce nom au dessus de tout nom et je pense qu’il est important que les gens sachent qu’il est le chemin sans lui l’arrivée n’est pas au meme endroit. Parfois je trouve que hésites à en parler. C’est pas de la faute à Jesus si les hommes en ont fait un stéréotype et une religion figée mais cela n’empeche pas de glorifier son nom’de rappeler qu’il est le’chemin. Peu importe les parcours, mais l’arrivée ne passe que par lui et il porte un nom puissant.

    • Paddy

      Détrompe toi, quand Jésus enseigne la prière il dit «  entre dans ta chambre » ce n’estvpas Une chambre à coucher. On retrouve ce mot chambre traduit par chambre intérieure, dans la LXX (AT traduit en grec avant que Jésus ne naisse), quand Jésus dit de chercher d’abord le royaume de Dieu il précise ensuite que le royaume est (litt.) à l’interieur De vous (Lc.17:21). Je pourrai citer d’autres versets mais je ne vais pas mettre tout un cours dans un commentaire.
      Pour ce qui est De nommer Dieu, Dieu n’est pas son nom, il ne s’appelle pas Dieu. On peut mettre tout et n’importe quoi derrière ce nom.
      Pour le nom de Jésus, je fais tout en son nom, comme lui faisait tout au nom de son père, pourtant dans ses actions il nee terminait pas ses prières en disant « au nom du père, amen »
      Fais une étude sur l’expression « au nom de… »
      Le nom Jésus signifie «Salut de celui qui EST ».
      Jésus lui-même a reçu à sa glorification un nom au-dessus de tout nom, ne pas confondre le nom Jésus et le nom de Jésus.
      Dans la vidéo je parle ouvertement de La Croix et de son bénéfice, je n’hésite pas. Cette vidéo ne s’adresse pas en premier lieu aux chrétiens mais à ceux qui sont en recherche (et aussi à ceux qui ont été déçu du christianisme humain). Je veux juste étre un témoin que celui qui EST se laisse trouver par celui qui le cherche. Je ne me fais aucun soucis que celui qui trouve découvrira la signification du nom Jésus.
      Je pense qu’il faut repenser la notion d’evangeliser Et d’etre Témoins et sortir des irnières évangelique. Jusqu’à preuve du contraire, la bonne nouvelle qui doit être annoncée est la bonne nouvelle du royaume, et ce royaume est au-dedans de nous.

  5. Fred

    Je crois qu’il ne reste plus qu’à pratiquer.
    D’une certaine facon mon arrière plan spirituel peut m’aider. C’est juste l’orientation qui change.
    Il y a quelques mois j’avais commencé à pratiquer mais une fuite d’eau persistante qui a durée 8 jours avant de la detecter avait anéantie toute concentration intérieure..
    Bonne soirée

  6. Dams

    Ok merci pour ta réponse

  7. Vuilleumier

    Merci pour votre partage, soyez bénis vous aussi.

  8. fred

    Dans la rencontre au bord du puit entre Jésus et la femme aux 5 maris dans jean chap 4 (13 et 14):

    13 Jésus répondit, et lui dit: quiconque boit de cette eau-ci aura encore soif; 14 Mais celui qui boira de l’eau que -JE- lui donnerai, n’aura -JAMAIS- soif; mais l’eau que -JE- lui donnerai deviendra -EN LUI- une fontaine d’eau qui jaillira -JUSQUE- dans la vie éternelle.

     » EN LUI » est déjà très parlant.
    Plus bas, il est traduit  » JUSQUE  » dans la vie éternelle , dans d’autres versions c’est « EN » vie éternelle ou encore  » POUR  » la vie éternelle.
    Quelle est selon vous la meilleure traduction ?
    Cette femme samaritaine était elle adultère? ou avait elle juste un compagnon sans être mariée? (question subsidiaire)

    En observant bon nombre de paraboles dans les évangiles je me demandais s’il ne faudrait pas les lire avec les yeux de l’intériorité, de la même manière que l’on peut lire la bible Christocentré.?

    Je salue votre courage et votre ténacité de tenir le CAP que vous vous êtes fixé, malgré les nombreux obstacles qui sont sur votre chemin..
    La peur paralyse les chrétiens en générale, peur de se tromper, d’être trompé, du jugement de Dieu s’ils se trompent. La liturgie du dimanche, même évangélique et le manque de connaissances approfondies des écritures nous ont placé dans des ornières dont il est bien difficile de sortir et en premier lieu d’admettre. Nous sommes formatés.
    Heureusement, la source jaillissante de CHRIST est là, en nous, la liberté par lui, en lui.
    Il faut sortir de la barque comme Pierre l’a fait , ne pas douter, ne pas raisonner.

    salutations fraternelles

    • Paddy

      Merci pour les encouragements.
      Pour la samaritaine, le mot « adultère » n’est pas mentionné. j’opterai perso pour la seconde option.
      la préposition grecque « eis » est mieux traduit par « dans » que par « pour » ou « jusqu’à ». c’est une préposition de relation, associé à un lieu elle signifie: dans, en, vers, jusqu’à. La vie éternelle n’étant pas un lieu, il y a plus l’idée de « en ce qui regarde, en ce qui concerne, quant à, conformément à « . Donc « en » et « dans » sont préférables, en gardant les sens mentionnés juste avant.
      Oui lire la Bible avec les yeux de l’intériorité « ouvre » de nombreux textes. C’est aussi essentiel que de la lire de manière Christocentré.
      La source EN LUI en est un excellent exemple.

  9. fred

    ok merci
    je me disais que c’était un bon endroit que jésus a choisi pour parler de la source  » en nous » , en effet pour bénéficier de l’eau il faut plonger le seau dans le puit, rentrer à l’intérieur.
    En même temps s’il fallait rechercher Dieu qu’à l’extérieur de nous, au lieu de lire dans nombres de passages :  » en lui, en nous, en vous , le royaume est à l’intérieur etc etc …
    il serait écrit : hors de nous , hors de vous , hors de lui, à l’extérieur de…
    En tout cas je penses être des vôtres en octobre;
    Bonne continuation

  10. Dams

    Si on va jusqu’au bout du raisonnement. Si l’Esprit a été rependu sur toute chaire et que Christ vit donc en nous. Alors on peut imaginer qu’un bouddhiste ou autre pratiquant la méditation ou toute pratique se tournant vers l’interieur trouve Christ sans savoir que c’est lui ? Sans le nommer ou même connaître son histoire. Il serait donc sauvé quand même ? En gros ils s’evangelisent eux même sans le savoir ?

    • Paddy

      Impossible de trouver Christ sans le savoir. Je ne parle pas de son nom, je parle de son être.
      Impossible non plus de « s’évangéliser » soi-même sans connaître le contenu de l’évangile. Je ne parle pas de connaître le catéchisme mais les valeurs et la portée de l’évangile.
      Impossible d’être « sauvés » malgré nous. La foi et la repentance sont indispensables. Je ne parle pas d’un attachement à la lettre mais de convictions qui prennent racines dans le cœur.

  11. LN2a

    Bonjour Patrick
    Merci pour cette vidéo sur laquelle je tombe par hasard ?
    Eh bien NON, car j’avais EXACTEMENT cette demande et je suis bluffée de voir que tu réponds ABSOLUMENT à tout ce que j’attendais d’avoir confirmation. C’est mm difficile de trouver la bonne tournure de phrase tellement je ne sais pas comment te remercier de ce que tu m’apportes aujourd’hui, et ce que JE m’apporte aujourd’hui. Trop contente; je voulais juste te remercier avant d’aller faire un tour sur tes travaux de ton site.
    C’est Super.

    • Paddy

      Merci d’apprécier, pas besoin de trouver les mots exactes l’intention suffit.
      Seuls ceux qui se posent des questions trouvent des réponses.
      Bonne visite sur le site cap-hesychia.fr

  12. LN2a

    Viens faire un séminaire au Cap corse
    ce sera super bien

    • Paddy

      Ça serait une bonne idée

  13. Charles

    # LE COMMENTAIRE ETAIT BEAUCOUP TROP LONG, JE L’AI DONC RACCOURCI POUR REPONDRE AUX PRINCIPALES OBJECTIONS#

    Bonjour Patrick,
    Je me permets de faire une critique de ce concept d’intériorité et de ta démarche.

    Le point de départ :
    « Lekh lekha » est également traduit par « pour toi » de manière fréquente. Or je ne t’ai pas vu démontrer en quoi la traduction « vers toi » était à privilégier. Si tu n’es pas en mesure de le démontrer, je trouverais imprudent de s’engager dans une telle démarche…

    … Par ailleurs, tout au long de l’ancien testament, cet appel à trouver Dieu en soi n’est explicitée nulle part à ma connaissance ; raison pour laquelle je trouve imprudent de faire émerger cette notion de la sorte…

    … Si tu évoques le passage « le royaume est au dedans de vous », il faut aussi être capable de rendre compatible les autres passages qui disent que le royaume s’approche, s’accueille, s’hérite au futur, est un lieu de rencontre futur, etc.
    Aussi, vu le nombre de passages qui parlent du royaume de Dieu, ne trouves-tu pas gênant le fait qu’aucun n’incite à faire de « l’intérioté » pour rentrer/demeurer dans le royaume de Dieu et de trouver Dieu au dedans de soi ?…

    J’ai l’impression que tu as eu tendance à chercher des confirmations plutôt que d’avoir cherché à éprouver/contredire ce concept d’intériorité. Trouver des versets qui pourraient conforter notre position je peux comprendre, mais de là à utiliser des pratiques mystiques musulmanes (soufisme) pour alimenter les arguments, je trouve que ça met en avant un côté libéral. En effet, leur pratique d’introspection est en lien avec un dieu qui n’est pas celui de la Bible. De plus, ces pratiques mystiques n’ont pas conduit Djalâl ad-Dîn Rûmî (que tu cites) à reconnaitre le Fils de Dieu par lequel nous avons le salut et l’accès au Père…

    Je trouve que le côté libéral se ressent également lorsque tu n’exprimes pas une rupture vis-à-vis du New-Age/ésotérisme…

    … D’ailleurs j’ai vu qu’une structure qui s’appelle « lekh lekha » et qui propose méditation et intériorité : https://lekh-lekha.fr/bienvenue/
    Je me demande si cela ne t’a pas inspiré, tu connais ?

    Personnellement, je crains que des relations comme avec « régénère » ne t’aident pas. TC à tendance à tout mélanger (je trouve très grave son rejet des sciences médicales), à faire selon son ressenti, et ça se voit aussi au niveau spirituel. Récemment il a dit :

    « Celui-ci lui dit: «Lekh lekha» (prononcer ler lera), ce qui signifie en hébreu: «Retourne-toi vers l’intérieur. Rentre en toi.» N’est-ce pas ce que proposent toutes les pratiques méditatives orientales? Alors pourquoi opposer les pratiques spirituelles, puisque les textes de toutes les religions disent tous: «Lekh lekha», rentre à l’intérieur de toi. Va vers la vie. Et au moment où tu rencontres la vie, ce jour-là tu es illuminé. Alors il n’y a plus de religion, plus de culture, il n’y a plus aucune séparation qui tienne. »
    https://magazine.heartfulness.fr/le-corps-le-coeur-et-le-jeune-entretien-avec-thierry-casasnovas-2e-partie/
    => appel à la subjectivité, au relativisme. Ça ne m’étonnerait pas que cette vision du « Lekh lekha », a tellement collé avec sa vision des choses qu’il n’a pas pris le temps de vérifier, en affirmant que la vie est au dedans de chacun de nous, chrétiens ou non-chrétien. Je trouve ça grave.

    Je t’ai vu te défendre d’être un conducteur. Or les stages que tu proposes font de toi quelqu’un qui ne pose pas juste une réflexion mais qui entraînent les autres à embrasser ce style de spiritualité (en plus de ce que tu affirmes sur ce blog). Tu es donc bien un conducteur.

    • Paddy

      Tu as bien sûr le droit de ne pas adhérer, rien ne t’y force.
      Pour ta première question sur le lekh lekha, si tu avais lu les billets sur le site cap-hesychia, tu aurais eu quelques réponses.
      Bien sûr Abraham a fait un voyage géographique et toute ces choses sont des paraboles pour nous, des types, des ombres pour nous enseigner. Plusieurs traducteurs ont vu le « va vers toi ».
      Un livre sort bientôt où tout sera documenté, ne pense pas une minute que je me lance dans des élucubrations sans fondements, y compris pour des fondements tirés de l’A.T. Je suis étonné que tu n’es pas croisé ces versets dans tes études personnelles.

      Pour la question portant sur le royaume est au-dedans de vous, c’est de la pure linguistique l’interpréter autrement c’est forcer l’interprétation. Jésus nous donnant la localisation du royaume et l’exhortation de le chercher premièrement est un appel à l’intériorité.
      Sa parole sur la prière: quand tu prie entre ta chambre, le mot grec pour chambre se retrouve dans la LXX pour les chambres intérieures (autant concernant le temple de Salomon que dans les Proverbes.
      L’intériorité du royaume ne contredit les autres versets sur le royaume.

      Je ne doute pas de ta soif d’authenticité et de ton étude de la bible, pourquoi doutes-tu de ma soif et de mon étude. Je ne le présente pas comme une plus value mais ça fait bien plus de 30 ans que j’étudie assidûment les écritures et je les prends très au sérieux. Même après 36 ans de conversion je ne prétend pas tout connaître, je suis perfectible et ouvert à plus de lumière mais au point où j’en suis je sais en qui j’ai cru et pourquoi je le crois.

      Je ne connais pas le site que tu cites, le mot lekh lekha peut être utilisé de manière inadéquate. En tout cas je ne puise pas mon inspiration de sites.

      Mon coté libéral? C’est fou pour les traditionnels je suis trop charismatique, pour les charismatiques trop traditionnel, pour les religieux trop irréligieux, pour les libéraux trop religieux, pour certains chrétiens trop new âge, pour certains new âge trop chrétien; pour les tièdes trop extrémistes, pour les fondamentalistes trop libéral. En fait ces paradoxes me rassurent, je ne tient pas dans une boite et c’est tant mieux.

      Mes relations ne regardent que moi. Je n’exige pas de mes amis une conformité mes pensées. Les paroles prononcées ou écrites sont la responsabilité de leur auteur, y compris les tiennes.

      Pour ce qui est d’être conducteur, tu ne me connais pas, tu te fais un avis de loin avec des lunette d’apriori.Tu juges à partir de la lumière que tu as, je ne t’en veux pas.
      Ces dernières années, je ne suis surtout pas conducteur, mais sur le siège passager et a m’arrive de freiner dans le vide et de voir qu’Il me fait passer pa des routes qui ne sont pas sur mon vieux GPS.

      • Ahahah… comme j’aime ta réponse!!! Vraiment!! :-) :-) :-)

        « Mon coté libéral? C’est fou pour les traditionnels je suis trop charismatique, pour les charismatiques trop traditionnel, pour les religieux trop irréligieux, pour les libéraux trop religieux, pour certains chrétiens trop new âge, pour certains new âge trop chrétien; pour les tièdes trop extrémistes, pour les fondamentalistes trop libéral. En fait ces paradoxes me rassurent, je ne tient pas dans une boite et c’est tant mieux. »

    • cr'dee

      bonjour Charles

      Je propose cette référence:
      Jean 17 (en entier)

      Pourquoi ne pas inverser le problème;
      certes je pense personnellement que le mot « intériorité » est un abus de langage (peut importe)

      Voici ma question :
      qu’a reproché Dieu à Adam et Eve

      • Paddy

        Bonjour
        Jn 17 et la question à Adam et Ève sont pertinents, merci.
        Je n’ai pas trouvé de mot plus approprié qu’intériorité pour exprimer ce qui à trait au-dedans de la personne, de se tourner vers l’intérieur. Au niveau purement étymologie il y avait bien « ésotérique » mais le sens admis aujourd’hui aurait amené de la confusion.
        Si tu as un meilleur mot, je suis preneur.
        Perso je ne pense pas que ça soit un abus de langage mais c’est juste un avis perso. Dur de trouver les mots justes pour ce qui touche la spiritualité (mot qui n’existe pas non plus dans la bible).

        • cr'dee

          Bonjour Patrick

          Moi aussi c’est un avis personnel

          J’aurais proposer « spiritualité » en référence à 1 pierre 2 v5;

          j’ai trouvé « pneumatikos » mais ça peut faire tousser.

          Sinon j’ai du mal à imaginer ce vous faites à « Cap Hesychia » et je n’ai pas envie de te voir déraper
          ça arrive souvent

          Je sors d’un milieu où l’histoire ressemble à celle du
          roi Asa

          Alors c’est vrai que j’appréhende un peu

          Beaucoup oublient que « croire en celui qui a été envoyé de la part de Dieu » est un travail de toute une vie

          • Paddy

            Mes mots ne suffisent sûrement pas à te rassurer mais je vis enfin ce que je n’osais pas rêver dans ma relation avec Dieu.
            Pour ce que l’on fait à Cap-Hesychia, le programme et le but sont clairement annoncés, et les témoignages sont lisibles.

      • Charles

        Bonjour cr’dee et Patrick,

        j’ai lu Jean 17 et je me demande si le verset qui est le plus ciblé en ce qui nous concerne est le 23.
        Désolé je n’ai pas compris la stratégie d’ »inverser le problème ». Ce que je peux dire, c’est que Jésus ne parle pas à propos des non-croyants et donc qu’il ne peut s’agir d’un passage évoquant l’incitation à l’intériorité pour quiconque.
        Encore une fois, je pense que ce passage peut aller de paire avec Jean14:23 et, d’ailleurs, avec l’ensemble du chapitre 14.
        Je ne vois pas d’incitation à l’intériorité et le fait que le Père soit dans le Fils n’implique pas forcément que c’est le cas pour l’homme.
        Si l’Esprit vient en l’homme (je considère qu’il y a des conditions à respecter pour que cela se fasse et que cela demeure), je ne vois pas une incitation à faire de l’intériorité. Après si on appelle la prière « faire de l’intériorité »… D’ailleurs j’aimerais bien qu’on me dise le plus concrètement possible ce qu’on entend par « faire de l’intériorité ».

        En fait, je suis plus disposé à méditer sur « Dieu en l’homme » si on parle d’homme repenti et dans une démarche de persévérance. Autrement… j’ai du mal.

        Je n’ai pas compris le lien avec la question concernant Adam et Eve. La réponse qui me venait c’était : Dieu a reproché à Adam sa désobéissance en écoutant la femme et en mangeant du fruit interdit.

        Mais vous avez sans doute réfléchi à autrechose pour en arriver à faire un lien avec Jean 17. Le seul lien qui me vient à l’esprit entre Adam/Eve et Jean 17 c’est le fait de « faire un ». Mais ça n’a pas de rapport avec un reproche de Dieu donc bon…

    • maria

      Bonsoir,

      Jésus a répondu aux pharisiens que le royaume de Dieu est au milieu de vous » or en grec la traduction aurait pu être à l’intérieur de vous ou en vous (ça se traduit pareil);donc nous avons à trouver le royaume de Dieu à l’intérieur de nous. ce n’est pas ésotérique…
      Aussi, connaissant Patrick depuis de tres nombreuses années par divers témoignages, cd, livres, meetings je ne l’ai jamais « catalogué » comme conducteur mais quelqu’un qui nous fait part de ses découvertes tout en nous laissant notre libre arbitre pas comme certains pasteurs ou religieux qui « tiennent leurs brebis » en sphères aseptisées.
      Il est regrettable de voir certains chrétiens chercher à faire des « adeptes » pour leur réunions et s’épuiser au bout de plusieurs années ! la vraie solution est de chercher le royaume de Dieu à l’intérieur de nous et tout nous sera donné par la suite, et c’est purement chrétien !

  14. Dams

    Bonjour Patrick,

    Et si on parlait de l’intériorité vers l’exterieur… c’est à dire l’impacte de Dieu en nous qui transforme notre réel et le monde physique dans lequel on vit sur terre. Il est écrit que le père subviendra à tous nos besoins, par ses meurtrissures nous sommes guéris… quels sont les clés pour faire concilier resurgir cette puissance en nous pour transformer nos épreuves et rendre gloire tout ce qu’il a placé en nous. Bref passer d’un statut de victime à victorieux. Les clés de la prospérité par exemple pour nos vies, dans nos finances… comment vous tu les choses pour faire fonctionner tout ça hormis la question de la foi …

    • Paddy

      C’est dans les tuyaux
      Mais avant de vendre le minerai il faut l’extraire !

      • LN2a

        WOUAAAHOUOU
        Franchement, tes 2 phrases, résume le put…N de déblaiement que je vis, je ne comprenais pas cette phase de secousse/ vidange/ essorage le tout à 90° avec de la javel sinon, c’est pas drôle !
        est ce que c’est un programme court ? parce que ces périodes semblent toujours durer trop longtemps.
        Sinon, pour la petite astuce, je crois que le don gratuit et généreux apporte l’abondance.
        c’est souvent quand j’avais plus rien, que j’avais le plus l’occasion de donner autour de moi; il peut y avoir un lien; style ça commence par là
        Merci pour ce blog, quel plaisir de lire toute cette richesse.
        Même dans les différentes façons de s’y approcher, ça reste un plaisir de pouvoir comprendre aussi celles ci, et parfois, moins intéressant, faut le dire; mais ne pas entendre fait aussi partit de nos limites d’humain quel dommage. Je me demande si on est tous égaux à la base sur l’intériorité, cultivée, ou non.
        Je crois que oui, car il me semble que ça va de paire avec la vie , pourtant j’ai vraiment l’impression qu’il existe des gens style le « contraire » ça reste une grande énigme pour moi, et d’ailleurs, si tu peux m’éclairer sur le sujet, j’en serai très reconnaissante
        d’avance Merci et encore BRAVO/SUPER/EXCELLENT travail et partage

        • Paddy

          Nous sommes tous égaux, la seule différence, c’est la résistance qu’on déploie à la gravité céleste.

          • LN2a

            Je ne comprend pas, aide moi.
            Tu veux dire que mm ceux qui font le mal délibérément ont une capacité d’intériorité, et qu’ils déploient une force pour résister à la gravité céleste ? comme quand on souffre, style, on ferme la porte à la joie et ça nous rend tout triste en faite…
            Moi je parle de ceux qui se nourrissent de ces émotions négatives, qu’ils les cherchent, les provoquent chez l’autre et s’en nourrissent, prennent plaisir et satisfaction uniquement au travers de ces émotions. Tu vois de quoi il s’agit ? Comme s’ils avaient manqué, ou qu’ils étaient séparé de l’Amour en faite. Comme s’ils avaient choisit délibérément de servir le mal quoi. c’est quoi leur problème avec ceux qui ont de l’Amour dans leur cœur ? on dirait qu’ils veulent détruire ça chez les autres, comme détruire la vie. Eux ils ont aussi de l’intériorité, et ils sont égaux? j’arrive pas à capter le truc. éclaire moi, j’ai souvent pensé que l’Amour du prochain passe par la compréhension, mais là je bloque sans déconner. Et parfois, il est si difficile d’Aimer son prochain surtout si c’est un gros co….rd. Pardon, mais franchement, parfois, c’est tellement contrasté, comment faire ?

          • Paddy

            je persiste: Nous sommes tous égaux, la seule différence, c’est la résistance qu’on déploie à la gravité céleste. Nous sommes tous capable du meilleur comme du pire. La résistance à la gravité céleste n’est pas toujours consciente. Si on ne se laisse pas « glisser » dans cette gravité, d’autres courants ou « influences » peuvent guider notre vie. J’étais de ceux qui étaient sous mauvaise influence et j’ai fais beaucoup de mal autours de moi, et je pensais que c’étais juste moi, j’étais comme ça. Aujourd’hui je réalise que je trouve enfin mon vrai moi. Je ne suis pas sûr d’avoir été plus clair mais ta question est profonde.

          • LN2a

            Merci encore

  15. djahus

    Bonsoir,
    Je vous ai découvert aujourd’hui en lisant votre série sur l’Apocalypse que j’ai beaucoup apprécié.
    En vous écoutant et lisant sur l’intériorité, je pense à Andrew Murray dont les livres sont formidables…ils parlent du Seigneur d’une manière singulière…cette recherche intérieure qui me parle tant et que j’avais délaissée pour me conformer au canon classique…qui me fascine et qui me trouble beaucoup…
    Bref, je voulais juste vous dire que cette approche intérieure de notre Seigneur Jésus a été expérimentée par une dame qui a été une référence spirituelle de Watchman Nee et aussi par Andrew Murray qui au soir de sa vie jouissait de la communion sans aucun voile avec notre Seigneur Jésus-Christ.

  16. Dams

    Bonjour Patrick, quand je lis, écoute tout ce que l’on peut dire sur la bible, chacun y va de sa propre théorie, on arrive à je ne sais combien de courant théologiques différents juste par une approche différente de l’interprétation de la bible. Mais lorsque je compare toutes les promesses que Dieu a pour nous enfant de Dieu et réellement ce que l’on vit, franchement y a un fossé. Même pour cela on a je ne sais combien de courant qui explique tantôt par la faute de notre péché, le peu de résultat dans nos vies, d’autres qui disent qu’à l’inverse il nous ait impossible de ne pas péché et que c’est par la foi que nous obtenons les promesses et non par une sanctification en effort… Bref, un éclairage s’il te plait .

    • Paddy

      Bonjour, quand je te lis, je vois quelqu’un qui a soif du fruit promis.
      Jésus a dit que quand la racine est bonne le fruit est bon. Le travail n’est donc pas d’essayer de produire du fruit mais d’être bien enraciné. Pour bâtir haut il faut creuser profond. Ne cherches pas des lois spirituelles, des principes, des slogans, des doctrines mais cherche-le lui, vis dans sa dépendance et ne compte pas sur toi.
      Contrairement aux apparences je ne réponds pas à côté.

  17. Dams

    Bonjour Patrick, pourtant malgré les épreuves et franchement sans rentrer dans le détail elles sont lourdes, j’ai pardonné, continué d’avancer en ayant foi en Jésus. Cette soif je l’ai, j’aime Profondément mon Père mais le nombre d’années d’épreuves m’amenent à une envie de voir le fruit. Par ma foi en en Jésus, il a guéri des gens à travers moi et amené des personnes à lui. Mais aujourd’hui c’est peut être égoïste, j’ai soif d’avoir une victoire dans mes finances, dans ma vie’ sentimentale, rien qu’aussi pour que les méchants’ ne se targuent pas de dire il est où ton dieu, que fait il ? Bref pardon pour cette interlude.

    • Paddy

      je ne doute pas que tu l’aimes, ni de tes épreuves ni de ton pardon mais ne laisse pas ces années d’épreuves polluer ta relation avec Lui.
      je vais répondre un peu crash
      Es-tu prêt à mourir sans voir de fruit? si c’est non, tu vas t’occasionner beaucoup de tension car tu ne mets pas le cap sur la bonne direction.
      « rien qu’aussi pour que les méchants’ ne se targuent pas de dire il est où ton dieu, que fait il ? »
      Tu n’es pas son avocat, ce n’est pas à toi de prouver ou de le défendre. c’est lui ton avocat. Fermer le claquet aux railleurs et aux incrédules n’est pas la bonne motivation et entraîne une stérilité.

  18. Dams

    Bonjour Patrick, je rebondis sur un de tes commentaires où tu dis dans ton approche chrétienne avoir fait souffrir des gens. Peux tu nous décrire sans détour, la différence entre ta vision chrétienne d’avant qui a fait souffrir et comment tu vois les choses maintenant? Car on comprend bien que ça a changé mais tu es toujours resté dans le général. Notamment, que penses tu de ceux qui disent’ que l’on pèche constamment et que si on voulait être sauvé il faudrait mourir 1h après notre baptême pour être sauvé (humour) et que ćest’ l’esprit qui est sauvé pas la chair. Du coup que peux tu dire à tous ces gens qui relient pureté et victoire de Dieu dans nos vies et l’autre versant pèche entraîne non bénédictions…? Cette causalité est flou surtout si on part du principe que la chair est pétrie dans le péché et que l’on pèche constamment’ car la loi possède plus de 321 préceptes à respecter si on veut‘ être parfait! Pèche contre une c’ est péché contre toutes. Du coup cette causalité bon chrétien bénédiction et pécheur pas de bénédictions ? Je trouve cela encore’ bien marqué et un peu skiso

    • Paddy

      je ne faisais pas allusion à mon ancienne approche chrétienne mais à ma vie d’avant. maintenant, en réfléchissant, c’est vrai aussi que mon ancienne approche a aussi fait souffrir et induit en erreur beaucoup.
      Décrire sans détour ce qui a changé dans ma vision demanderait des pages et des pages par écrit et des heures par oral. Tout a changé! Tout ce que tu as écrit sur le péché, la perfection, le salut, la chair (qui en passant n’est pas le corps), l’esprit, la loi, la bénédiction… je n’y crois plus. On est complètement déchu de la grâce avec de telle croyance et on met m’accent sur les oeuvres pour être sauvé. C’est pur précepte de tradition. je pourrai faire un gros article sur chaque point, un commentaire n’est pas l’espace idéal pour cela.

  19. Ludz

    Bonjour Patrick,
    J’ai donc testé « l’hésychia » … c’est comme ça qu’on dit? ;) Avant tout, je me suis converti suit à une rencontre personnelle avec Dieu, puis j’ai grandi au sein du pentecôtisme et des ADD. Des années plus tard, je me suis rebellé contre les églises locales et par des raccourcis dont je suis seul responsable j’ai adopté MA vision du kickstart de Torben Sondergaard. Cependant, ma soif de Dieu n’était jamais satisfaite (elle ne l’est toujours pas), suite à des posts sur l’oraison (plus facile écrire désolé). J’ai essayé, une fois, deux fois … bof. Puis un matin, je me suis installé sur mon canapé, et j’ai vraiment cherché Dieu en moi, dans mon coeur, puis une voix presque audible me dit: Es-tu réellement sure de vouloir que Je change ton coeur?. Il répète la question… et je commence à paniquer à l’idée d’un sacrifice, je commence à avoir peur pour ma famille. Là dessus, Jésus me dit « ne t’inquiète pas. Il ne s’agit pas de cela ». Alors je répond: Ben ok ouais (pas très spirituel sur le coup lol). Et là c’est parti pour une vision de dingue. Je fais court. Je suis au ciel (une image dont je m’en fait), l’Esprit Saint part du ciel et je pars avec lui en « caméra embarqué ». On traverse l’espace, arrive sur Terre, je vois mon crâne dégarni, et on rentre dedans … en moi. L’Esprit arrive dans une pièce, un peu comme les maison anciennes en pierre blanche, avec des estrades de trois marches de chaque coté. L’Esprit dit: « je suis heureux de voir comme tout est propre … cependant, cette pièce ne devrait pas être vide ». L’esprit continue et arrive dans un néant. Ma vision se détache de l’esprit et je vois mon coeur qui flotte dans le vide. L’esprit arrive par dessus, s’infiltre en force entre les deux ventricules et déchire mon coeur. Dans cette déchirure apparait … un vagin … un sexe féminin … qui m’aspire et me renvoi au ciel. Pendant toute l’expérience j’ai parlé en langue et en rouvrant les yeux, mes mains tremblées. Ensuite des enchainement assez fort dans ma vie, une réforme de pensées forte avec l’église locale. Voilà mon expérience. L’hésychia n’est pas mystique … c’est juste que l’on a oublié. Et je crois qu’il y d’autre « chose » que l’on a oublié. Je sais pas si tu connais Claude Payan, vers Toulon, il a reçu une vision récemment qui me rappelle étrangement le fait de recevoir des choses du ciel et de passer pour un « hérétique new age ». Et pourtant je suis loin d’être un charismatique!!! Je suis des théologiens calviniste … c’est pour dire :D . Cordialement,

    • Kevin

      Pouvez-vous appuyer votre propos, je vous cite : «  Dans cette déchirure apparait … un vagin … un sexe féminin … qui m’aspire et me renvoi au ciel. »
      Par des versets bibliques ?

      L’apôtre Paul voyait ses propos contrôlés par les juifs de Bérée.

  20. Cindy

    Bonjour Patrick,

    Merci pour tes vidéos. Elles donnent vraiment à réfléchir et permettent de progresser.

    J’ai une petite question, je suis chrétienne depuis 7 ans et pour autant je ressens toujours ce manque de Dieu. Je comprends son amour intellectuellement mais je n’arrive pas à le ressentir, ni à ressentir une connexion personnelle avec Lui. Que pourrais tu me conseiller?

    Merci.

    Cindy

    • Paddy

      je répondrai la réponse de Jésus, crois et tu verras…
      Le plus important c’est de croire, croire conduit à expérimenter et si l’on expérimente pas tout de suite on continue de croire malgré tout, car il est impossible qu’il mente.

  21. Sam

    Bonjour.
    Merci pour vos articles et les réponses aux commentaires.
    Lors de la première écoute j’ai été perturbé par ce que vous avez pu dire. J’ai pensé en premier lieu à une dérive comme il y a en temps dans le monde chrétien.
    Puis quelques jours après, j’ai bien du admettre que ma vie spirituelle ne me satisfait pas, j’ai toujours pensé que Jésus n’a pas organisé l’église telle qu’elle existe aujourd’hui.
    En tout cas j’ai souvent pensé qu’il pouvait exister une vie spirituelle intense, qui n’est pas seulement réservée à quelques mystiques.
    J’en ai assez d’essayé car je n’y arrive pas. J’en ai assez d’essayer d’obtenir une grâce que je n’arrive pas à atteindre…
    je voudrai simplement vivre cet relation avec Christ.
    Est ce que vous pensez qu’on peut faire un parallèle entre ce que vous appelez l’intériorité et ce que l’on appelle l’oraison ou la contemplation chez les catholiques ?
    Il me semble que c’est aussi ce que vivait la communauté des Quakers aux Etats Unis.
    Merci pour votre présence sur le net.

    • Paddy

      Effectivement, bien vu, on peut faire le rapprochement avec l’oraison de coeur des catholiques (aussi avec l’hesychiasme des orthodoxes). Quant aux quakers, surtout les premières générations (George fox, William Penn, Robert Barclay, Isaac Pennington…), c’est un grand OUI, au niveau de la compréhension et de l’expérience.

  22. Kevin

    A Monsieur Patrick Fontaine, je repose la même question que j’ai posé à Monsieur Ludz :

    Pouvez-vous appuyer votre propos, je vous cite : « Dans cette déchirure apparait … un vagin … un sexe féminin … qui m’aspire et me renvoi au ciel. »
    Par des versets bibliques ?

    • Paddy

      Pour ma part, ce ne sont pas mes propos. je ne suis pas juif selon la chair et encore moins de Bérée et je ne suis pas sûr que ce verset soit donné comme exemple vertueux à suivre. Ce n’est pas une doctrine non plus, c’est une expérience personnelles, avec des propos, certe inhabituels mais je ne suis pas plus choqué que ça. Je ne suis plus un rapide de la gâchette pour discerner intellectuellement selon ma culture. Pour ce type d’expérience plusieurs questions se posent: est-elle complète ou aura-t’elle une suite? Quelles pensées ont accompagné cette expérience?
      Bibliquement quand on meurt, l’esprit retourne à Dieu (Eccl.) donc vous étions dans les cieux avec Dieu avant de naître, et quand Jésus parle de naître de nouveau (plus exactement naître d’en haut, cela pourrait être traduit « naître depuis le commencement »), donc pour moi ce n’est pas si farfelu au niveau chronologie de vision: coeur puis lieu de passage de naissance physique puis aspiration au ciel. Maintenant je ne dis pas que c’est l’interprétation, juste des pensées qui pourraient avoir un rapport mais en aucun cas j’essaie de les placer de force.

    • Ludz

      Bonjour Kévin,

      Je pense que Paddy a parfaitement répondu. Je ne fait pas de cette vision une doctrine, elle m’est personnelle, fait échos à des choses que j’ai vécu, que je vis. Je ne crois pas que chaque vision soit écrite dans la Bible, j’ai été le premier interloqué par ce que j’ai vu. Mais certaine parole de la Bible « peuvent » se rapprocher de ce que j’ai vu: L’échange entre Jésus et Nicodème par exemple ou encore, les nombreuses références aux « entrailles », la métaphore d’un Dieu qui comme une mère prends ses enfants sous son aile. Je n’ai pas de réponse, je suis aussi en réflexion aussi. Cordialement,

  23. Sam

    Bonsoir.
    Merci encore pour le temps que vous passez à répondre au différentes interrogations et questions que nous pouvons avoir.
    Depuis que j’ai vu la vidéo ci-dessus, je me suis intéressé un peu aux différents mouvements chrétiens ayant pratiqué une certaine intériorité.
    Et la question que l’on peut se poser est la suivante : est ce que tous les croyants chrétiens ayant connu une expérience spirituelle par l’intériorité parlent de la même chose ?
    Par exemple je me pose des questions concernant le mysticisme chrétien dont l’aboutissement est les fiançailles puis le mariage christique. Ce sont les expériences de entre autre Thérèse d’Avilla et François d’Assise. L’expérience de Jeanne Guyon semble différente.
    Je n’ai évidemment pas d’expérience personnelle dans ce domaine, donc je n’arrive pas à comprendre si ce mariage mystique avec le Christ est un état voulu par Dieu ou si ces personnes se sont perdues et s’illusionnent elles-même par leur visions et leurs pensées qu’elles prennent pour les pensées de Dieu.
    Donc, voici ma question : Que pensez vous de l’union mystique de ces personnes ?
    En vous remerciant,
    Sam

    • Paddy

      Je ne me permettrai pas de juger des expériences mystiques de ces personnes. Il est très difficile de mettre des mots sur des expériences spirituelles, au cour de l’histoire plusieurs ont tenté cet exercice. Leurs mots, leurs définitions souvent teintés de leur arrière plan, de leur époque et de leur culture semblent différents mais souvent expriment le même type d’expériences. Je crois en l’union mystique, l’unio mystica des théologiens catholiques, protestants et orthodoxes, je crois aussi que cette dimension n’est pas à dogmatisé ou définir mais c’est notre privilège, acquis à La Croix, de la vivre.

      • Sam

        Votre réponse est très pertinente.
        Cependant, pourquoi si peu de personnes ont vécu ce genre d’expériences ? A tel point que ceux qui les ont vécu on marqué l’histoire du christianisme. c’est dire s’ils sont si peu nombreux.
        Comment est il possible d’acquérir une telle proximité avec le Christ ? j’aime à penser que cela reste possible pour chaque être humain, mais comment y parvenir ? D’un coté il y a la grâce de Dieu qui permet un accès à Christ direct, mais lorsqu’on lit la vie de ces chrétiens mystiques on peut observer une vie d’abnégation et de sacrifices. Serait-ce alors une grâce méritée ? D’après ma compréhension de l’Ecriture on ne mérite rien, et tout vient de Dieu. Veuillez m’excuser mais c’est très confus pour moi. J’ai du mal à comprendre le concept de la grâce.
        Merci encore de votre ouverture d’esprit envers l’ensemble du monde chrétien.

        • Paddy

          la remarque est pertinente, beaucoup de mystique chrétien ont pratiqué l’ascèse pour faire mourir la chair, je ne suis pas leur exemple dans ce domaine je préfère accepter en moi l’oeuvre déjà accompli pour moi sur la croix, mamort en Christ, c’est une pure grâce. Beaucoup de mystique, selon la compréhension de leur époque et l’arrière plan religieux qu’ils avaient, ajoutent aussi des choses qui sont conformes à leur tradition mais pas forcément pertinentes pour tout le monde. Quoiqu’il en soit, beaucoup sont parvenu au but car Dieu n’attends que nous arrivions à une doctrine parfaite pour agir dans notre vie.
          Pour la grâce, c’est très dur d’aborder ce thème en réponse d’un commentaire mais je pense faire un article (ou une suite d’articles; sur le sujet.
          La base de la grâce c’est Dieu qui ne change pas et l’oeuvre parfaite et accomplie de Jésus-Christ sur la croix. Un bon chemin de compréhension pour comprendre la grâce c’est de méditer sur le « Tout est accompli ». Si tout est accompli, reste-il quelque chose à faire ou suffit-il d’y croire (pour de vrai). Si on opte pour la première solution alors Christ n’est pas la solution mais une partie de la solution car il faut y ajouter.

Répondre à fred Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download