Missionnaire en terres intérieures

splendeurs souterraines

Voici une autre petite vidéo faite avec terres d’amour.
Encore une fois Le titre « Missionnaire en terre intérieure » décrit très bien le contenu composé de témoignages et de réflexions sur ce thème. Accessible pour tout public et garanti sans discours religieux.
Là où certains verront peut-être: compromis, dérapage, apostasie d’autres certainement verront conquête, progression, foi et liberté.


Il est temps de passer du Dieu extérieur au Dieu intérieur

Pour les curieux, i y a eu aussi une autre vidéo entre les deux publiées sur ce site. Voici le lien
stay Tuned

22 Responses to Missionnaire en terres intérieures

  1. Jean Marc

    Bonjour Patrick,
    Merci pour avoir mis cette vidéo en ligne. Ça donne envie de rentrer dans cette vie intérieure. Mais pour où commencer et comment faire.
    Connais tu des ouvrages qui peuvent être des panneaux indicateurs pour rentrer dans le faire, la pratique.
    Merci encore.
    Sois richement bénis
    Jean Marc

    • Paddy

      Pas facile de répondre, recommander un livre c’est recommander tout son contenu, Paul nous dit d’examiner toute chose et retenir ce qui es bon.
      Je n’ai pas encore trouver de livre vraiment satisfaisant ( ça ne veut pas dire qu’il n’en existe pas).
      L’autre défi c’est la pratique, un peu comme les arts martiaux difficiles d’apprendre par des livres. Les livres permettent de se faire une idée mais ont une limite.
      J’ai même renoncer à enseigner pratiquement l’interiorit Sur un week-end, pour l’instant le format le plus adapté que j’ai trouvé sont des stages de 5 jours avec Cap-Hesychia qui contiennent beaucoup de pratique.
      Si je trouve un bon bouquin, je compléterai cette réponse, si je n’en trouve pas, je finirai par en écrire un :)

      • Jean marc

        Merci Patrick pour ta réponse

  2. Tony

    Bonjour Patrick Fontaine,

    si tu aurais par hasard lu les 3 commentaires sous la vidéo, celui de « Tony », c’est moi. Je tient simplement à dire que : je ne soupçonne aucun mal chez toi. Mais je pose simplement des questions, qu’est-ce que la pratique de l’intériorité ? Si ça consiste à creusé à l’intérieur de sois, dans des exercices de respirations par exemple, pour chercher à connaître encore plus Christ qui vit en nous (quand on a déjà cru au message du salut bien sure, au sacrifice expiatoire de Jésus-Christ, sa résurrection, notre réconciliation avec Dieu par ce sacrifice, et qu’ainsi nous sommes définitivement sauvés), en sois, je ne vois pas le mal, jusqu’à preuve du contraire. En effet, si Christ vit en nous, pourquoi ne pas le poursuivre à l’intérieur de nous ? MAIS par contre si c’était une vidéo pour des personnes qui ne sont pas sauvés et qui veulent être sauvés, il y a quand même quelque chose qui cloche me semble-t-il : c’est que tu leurs propose, pour leurs salut, me semble-t-il, un salut par les œuvres, consistant à « pratiquer quelque chose » pour être sauvé. Or, tu le sais, c’est par grâce, au moyen de la foi en Jésus-Christ (et donc a ce qu’il a fait pour nous) que nous somme sauvés. C’est la foi seule qui sauve. Et pas du tout nos pratiques, nos œuvres. Il n’y a RIEN à pratiquer pour être sauvé (n’est-ce pas merveilleux ?), même pas « faire une prière », qui est aussi une œuvre, me semble-t-il. Bon bref, j’espère me faire comprendre et ne surtout pas paraître légaliste, car ce n’est pas le cas… Mais je pense que tu devrait prêcher l’Evangile de manière simple, ne crois-tu pas ?
    Pardon pour les tutoiement, je ne sais jamais s’il faut tutoyer ou vouvoyer certaines personnes, mais c’est plus simple de tutoyer pour répondre.(J’ai 29 ans)

    • Paddy

      Paul dit celui qui s’attache au Seigneur est un seul esprit, il est aussi écrit: venez et goûtez combien l’Eternel est bon. Je ne pense pas que ce soit des œuvres méritoires du salut mais juste entrer dans le salut acquis. Entrer n’est pas une oeuvre, pas plus que jouir du salut.
      La foi seule qui sauve? Jacques dit: la foi sans les œuvres peut-elle sauver? Il parle de la foi en action.
      A mon avis, Proposer une adhésion mentale à un évangile sans rencontre concrète avec Dieu n’est pas simple mais simpliste.

      • Tony

        Merci d’avoir répondu. Il me semble que ce que Jacques explique c’est qu’une foi vivante produits inévitablement de bons fruits, et autres parts, me semble-t-il, qu’un chrétien qui ne fait pas d’oeuvres ne sert à rien et qu’en cela sa foi est morte. J’insiste : il n’y a RIEN à pratiquer pour le salut. Il faut croire dans son coeur en Jésus-Christ et à son sacrifice expiatoire, qui nous réconcilies définitivement avec Dieu, et quand on n’a cru dans son coeur à cela, que nous l’avons bien reçu sincère, nous naissons de nouveau. Ce fut mon cas et depuis ce jour, ou j’ai reçu la grâce de Dieu, j’ai stoppé net certaines addictions d’un coup, ou presque (c’est plus qu’une adhésiosn mentale me semble-t-il…), et j’ai depuis une bien meilleure compréhension du Nouveau Testament. Et je ne vois vraiment pas comment comprendre le Nouveau Testament sans les lunettes de la grâce… Maintenant quand je suis tenté, si je dit simplement « Seigneur Jésus, aide-moi », ça fonctionne. (Lire 1 Corinthiens 10:13). Avant quand je croyais au salut par les œuvres, que je n’était pas régénéré, je pouvais demander de l’aide au Seigneur, ça ne fonctionnait pas, ou rarement, ou je n’avais même pas la volonté de prier pour résister à la tentation. (Comprendre Romains 7:11). Je ne dit pas que tu n’es pas régénéré, déjà parce que je ne juge personne (enfin j’essais) et qu’au contraire je pense que tu l’es vraiment. Mais tu me semble t’éloignai de la simplicité de l’Evangile.

        • Paddy

          Je comprends bien ta question et ta démarche. Je te rassure,pour moi ça n’a jamais été aussi simple. Ma seule « œuvre » est de m’attacher » à lui d’une manière consciente, car même quand je ne n’en suis pas conscient il reste attaché à moi. Pour le reste, ce n’est plus moi,c’est Lui.
          Toute ma théologie c’est réduite à une Christologie vécue.
          De ce fait, je crois (et je progresse à) être participant de la nature divine.

          • Tony

            Re. Merci encore d’avoir répondu Patrick. J’avais aussi visionné tes trois vidéos avec Thierry Casasnovas, avec plaisir, et plus d’une fois, tellement qu’il s’en dégage une paix évidente, il faut le reconnaître. Bonne marche à toi avec Dieu et prions chaque jour pour toujours plus de discernement et de compréhension de la Parole, tout simplement.

  3. fred

    bonjour Patrick,

    lorsque vous dites dans corinthiens que nous sommes de nouvelles créatures/création en christ c’est bien à l’issu de la résurrection et de le pentecôte. Quelle différence y a t-il dans le cadre de la pratique de l’intériorité entre un nés d’en haut en Christ et un athée, un païens , une personne d’une autre spiritualité ou religion? s’il n’y en a pas c’est qu’une parcelle de Dieu est dans chaque être humain de tout temps même avant Jésus?
    Dans ce cas à quoi sert la croix?
    cela ne me semble pas incompatible mais je n’arrive pas à percevoir le pont, la différence , j’irais même jusqu’à dire la « plus value » qu’il peut y avoir ?
    Je suis d’accord les églises en générales sont remplies de personnes qui cherche Dieu en dehors.
    Et Dieu dit : « Je me cacherai dans le cœur de l’homme ; c’est le seul endroit où il oubliera de me chercher ».
    proverbe indien
    Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.
    la bible Mathieu 6-21

    • Paddy

      L’oeuvre De Christ à La Croix rend possible la rencontre de celui qui nous habite, le voile est déchiré. L’intériorité pour l’intériorité, c’est à dire sans foi de Sa présence en nous fait que nous n’allons à la rencontre que de nous-mêmes. Dieu peut se révéler dans ce chemin.
      L’interiorité parce que l’on sait quIl est à l’intérieure de nous, c’est une conversion car on se tourne vers lui, dans la foi. On fait un pas vers lui et Lui mille vers nous.

  4. Dams

    Bonjour Patrick,

    Je te suis depuis un moment et je suis convaincu. Dieu m’a trouvé à 8 ans et je ne connaissais ni la bible et rien de la religion. La seule chose qui m’a paru facile c’est la relation avec simplicité que j’avais à l’epoque avec mon Père sans besoin de méthode particulière ou autres… seulement par la foi, je croyais et donc voyais et ressentais sa présence même sa voix . Cela me parle ce que tu dis. Cependant, il y a une chose qui me dérange. Un si tout le monde doit pratiquer une méthode pour trouver Dieu à l’interieur de soi alors on est mal barré et la Dieu n’en parle même pas dans les écrits. Si la pratique de l’intériorité avec des méthodes’ etaient obligatoires pour trouver Dieu et avoir une relation avec lui, ne crois tu pas qu’il en aurait’ parler ? Surtout quand ses disciples lui demandent comment prier ? Secundo dans ta vidéo, je trouve par moment que tu hésites à nommer Dieu Jesus Christ. Or tout passe par lui et par’ ce nom . Ce nom a été édifié au dessus de tout autre noms est il dit. Or les mots, les noms ont une’ puissance, c’est en son nom que les demons tremblent’ et qu’il y a des délivrances et guérisons! Et il est aussi la parole! Alors je ne pense pas comme tu le dis que peu importe’ comment on appelle Dieu. Les mots ont une puissance de vie et de morts par eux nous pouvons bénir ou maudire. Or Jesus est ce nom au dessus de tout nom et je pense qu’il est important que les gens sachent qu’il est le chemin sans lui l’arrivée n’est pas au meme endroit. Parfois je trouve que hésites à en parler. C’est pas de la faute à Jesus si les hommes en ont fait un stéréotype et une religion figée mais cela n’empeche pas de glorifier son nom’de rappeler qu’il est le’chemin. Peu importe les parcours, mais l’arrivée ne passe que par lui et il porte un nom puissant.

    • Paddy

      Détrompe toi, quand Jésus enseigne la prière il dit «  entre dans ta chambre » ce n’estvpas Une chambre à coucher. On retrouve ce mot chambre traduit par chambre intérieure, dans la LXX (AT traduit en grec avant que Jésus ne naisse), quand Jésus dit de chercher d’abord le royaume de Dieu il précise ensuite que le royaume est (litt.) à l’interieur De vous (Lc.17:21). Je pourrai citer d’autres versets mais je ne vais pas mettre tout un cours dans un commentaire.
      Pour ce qui est De nommer Dieu, Dieu n’est pas son nom, il ne s’appelle pas Dieu. On peut mettre tout et n’importe quoi derrière ce nom.
      Pour le nom de Jésus, je fais tout en son nom, comme lui faisait tout au nom de son père, pourtant dans ses actions il nee terminait pas ses prières en disant « au nom du père, amen »
      Fais une étude sur l’expression « au nom de… »
      Le nom Jésus signifie «Salut de celui qui EST ».
      Jésus lui-même a reçu à sa glorification un nom au-dessus de tout nom, ne pas confondre le nom Jésus et le nom de Jésus.
      Dans la vidéo je parle ouvertement de La Croix et de son bénéfice, je n’hésite pas. Cette vidéo ne s’adresse pas en premier lieu aux chrétiens mais à ceux qui sont en recherche (et aussi à ceux qui ont été déçu du christianisme humain). Je veux juste étre un témoin que celui qui EST se laisse trouver par celui qui le cherche. Je ne me fais aucun soucis que celui qui trouve découvrira la signification du nom Jésus.
      Je pense qu’il faut repenser la notion d’evangeliser Et d’etre Témoins et sortir des irnières évangelique. Jusqu’à preuve du contraire, la bonne nouvelle qui doit être annoncée est la bonne nouvelle du royaume, et ce royaume est au-dedans de nous.

  5. Fred

    Je crois qu’il ne reste plus qu’à pratiquer.
    D’une certaine facon mon arrière plan spirituel peut m’aider. C’est juste l’orientation qui change.
    Il y a quelques mois j’avais commencé à pratiquer mais une fuite d’eau persistante qui a durée 8 jours avant de la detecter avait anéantie toute concentration intérieure..
    Bonne soirée

  6. Dams

    Ok merci pour ta réponse

  7. Vuilleumier

    Merci pour votre partage, soyez bénis vous aussi.

  8. fred

    Dans la rencontre au bord du puit entre Jésus et la femme aux 5 maris dans jean chap 4 (13 et 14):

    13 Jésus répondit, et lui dit: quiconque boit de cette eau-ci aura encore soif; 14 Mais celui qui boira de l’eau que -JE- lui donnerai, n’aura -JAMAIS- soif; mais l’eau que -JE- lui donnerai deviendra -EN LUI- une fontaine d’eau qui jaillira -JUSQUE- dans la vie éternelle.

     » EN LUI » est déjà très parlant.
    Plus bas, il est traduit  » JUSQUE  » dans la vie éternelle , dans d’autres versions c’est « EN » vie éternelle ou encore  » POUR  » la vie éternelle.
    Quelle est selon vous la meilleure traduction ?
    Cette femme samaritaine était elle adultère? ou avait elle juste un compagnon sans être mariée? (question subsidiaire)

    En observant bon nombre de paraboles dans les évangiles je me demandais s’il ne faudrait pas les lire avec les yeux de l’intériorité, de la même manière que l’on peut lire la bible Christocentré.?

    Je salue votre courage et votre ténacité de tenir le CAP que vous vous êtes fixé, malgré les nombreux obstacles qui sont sur votre chemin..
    La peur paralyse les chrétiens en générale, peur de se tromper, d’être trompé, du jugement de Dieu s’ils se trompent. La liturgie du dimanche, même évangélique et le manque de connaissances approfondies des écritures nous ont placé dans des ornières dont il est bien difficile de sortir et en premier lieu d’admettre. Nous sommes formatés.
    Heureusement, la source jaillissante de CHRIST est là, en nous, la liberté par lui, en lui.
    Il faut sortir de la barque comme Pierre l’a fait , ne pas douter, ne pas raisonner.

    salutations fraternelles

    • Paddy

      Merci pour les encouragements.
      Pour la samaritaine, le mot « adultère » n’est pas mentionné. j’opterai perso pour la seconde option.
      la préposition grecque « eis » est mieux traduit par « dans » que par « pour » ou « jusqu’à ». c’est une préposition de relation, associé à un lieu elle signifie: dans, en, vers, jusqu’à. La vie éternelle n’étant pas un lieu, il y a plus l’idée de « en ce qui regarde, en ce qui concerne, quant à, conformément à « . Donc « en » et « dans » sont préférables, en gardant les sens mentionnés juste avant.
      Oui lire la Bible avec les yeux de l’intériorité « ouvre » de nombreux textes. C’est aussi essentiel que de la lire de manière Christocentré.
      La source EN LUI en est un excellent exemple.

  9. fred

    ok merci
    je me disais que c’était un bon endroit que jésus a choisi pour parler de la source  » en nous » , en effet pour bénéficier de l’eau il faut plonger le seau dans le puit, rentrer à l’intérieur.
    En même temps s’il fallait rechercher Dieu qu’à l’extérieur de nous, au lieu de lire dans nombres de passages :  » en lui, en nous, en vous , le royaume est à l’intérieur etc etc …
    il serait écrit : hors de nous , hors de vous , hors de lui, à l’extérieur de…
    En tout cas je penses être des vôtres en octobre;
    Bonne continuation

  10. Dams

    Si on va jusqu’au bout du raisonnement. Si l’Esprit a été rependu sur toute chaire et que Christ vit donc en nous. Alors on peut imaginer qu’un bouddhiste ou autre pratiquant la méditation ou toute pratique se tournant vers l’interieur trouve Christ sans savoir que c’est lui ? Sans le nommer ou même connaître son histoire. Il serait donc sauvé quand même ? En gros ils s’evangelisent eux même sans le savoir ?

    • Paddy

      Impossible de trouver Christ sans le savoir. Je ne parle pas de son nom, je parle de son être.
      Impossible non plus de « s’évangéliser » soi-même sans connaître le contenu de l’évangile. Je ne parle pas de connaître le catéchisme mais les valeurs et la portée de l’évangile.
      Impossible d’être « sauvés » malgré nous. La foi et la repentance sont indispensables. Je ne parle pas d’un attachement à la lettre mais de convictions qui prennent racines dans le cœur.

  11. LN2a

    Bonjour Patrick
    Merci pour cette vidéo sur laquelle je tombe par hasard ?
    Eh bien NON, car j’avais EXACTEMENT cette demande et je suis bluffée de voir que tu réponds ABSOLUMENT à tout ce que j’attendais d’avoir confirmation. C’est mm difficile de trouver la bonne tournure de phrase tellement je ne sais pas comment te remercier de ce que tu m’apportes aujourd’hui, et ce que JE m’apporte aujourd’hui. Trop contente; je voulais juste te remercier avant d’aller faire un tour sur tes travaux de ton site.
    C’est Super.

    • Paddy

      Merci d’apprécier, pas besoin de trouver les mots exactes l’intention suffit.
      Seuls ceux qui se posent des questions trouvent des réponses.
      Bonne visite sur le site cap-hesychia.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download