Les cieux et la terre

les cieux et la terre

Puisque ça fait longtemps que je n’ai pas publié une petite vidéo en voici une sur les cieux et la terre.
Laissez-vous juste imprégner du concept, méditer à ce qu’il contient de vérité.
Cette vidéo est gracieusement mise à disposition par The Bible Project
En anglais avec sous-titrage français

Enjoy and Stay Tuned

47 Responses to Les cieux et la terre

  1. Tanguy

    Merci …

  2. Julien

    Waw juste trop puissant, c’est hyper simple a comprendre et très bien expliquer. Merci encore pour ce blog qui est pour moi une immense bénediction.

  3. Tom

    Merci mon ami pour le partage ! J’ai partagé également sur le blog !
    Bénédictions !! A très bientôt !

  4. Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive
    Car mon peuple a commis un double péché:
    Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, Pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, Qui ne retiennent pas l’eau.

    ils auront la démangeaison d’entendre des choses agréables (disait Paul !…)
    apostasie apostasie apostasie apostasie

    le monde impie, moqueur (incirconcis de cœur) entre dans les églises (blasphèmes, outrages)
    ce monde « qui autrefois » crachait sur le visage de Jésus Christ se moque encore aujourd’hui en faisant du spéctacle !
    ce monde « qui autrefois » allait se réjouir dans les arènes, et rire de ces spectacles confondent « la grâce » et  » les moqueries »
    (n’avez vous pas lu ce passage ? « sortez du milieu d’eux mon peuple »)

    Les femmes montrant leurs poitrines, leurs mini-jupes, maquillages, ornements, piercings, tatouages, cheveux teint
    la prédication de la croix, et les croix ont disparues, pour laisser place à des DJ, des tables de mixages, des animateurs, ils dansent le zouk dans certaines églises devant des écrans géants
    les gays et lesbiennes sont bénis par des pasteurs
    sincèrement croyez vous que c’est ce que Jésus attends de vous ? faire du bruit avec une sonorisation digne d’un concert de woodstock pour ne pas écouter ce qu’il à à dire, sa parole au lieu de faire silence et de trembler !…..

    (1 Cor 5) 1 On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père

    s’ils ne se repentent pas ils périront tous(en Luc

    il ne faut pas confondre bonté avec l’impudicité, l’impureté, les rébellions, l’insoumission, la désobéissance

    Dieu n’a pas changé, ni sa parole, ni ces lois
    quelle est la fin de ceux qui se comportent ainsi ?

    Repentez vous, ou vous périrez
    (vingt-trois mille en un seul jour)
    repentez vous, ou vous périrez (et que le feu consuma les deux cent cinquante hommes) Koré et les rebelles

    Nombres 26
    et qui se soulevèrent contre Moïse et Aaron, dans l’assemblée de Koré, lors de leur révolte contre l’Éternel. 10 La terre ouvrit sa bouche, et les engloutit avec Koré, quand moururent ceux qui s’étaient assemblés, et que le feu consuma les deux cent cinquante hommes ils servirent au peuple d’avertissement

    Ne nous livrons point à l’impudicité, comme quelques-uns d’eux s’y livrèrent, de sorte qu’il en tomba vingt-trois mille en un seul jour (1 Cor 10:8)

    Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché
    s’il n’a pas épargné l’ancien monde, mais s’il a sauvé Noé
    s’il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe

    2 pierre 2
    4 Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement;
    5 s’il n’a pas épargné l’ancien monde, mais s’il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu’il fit venir le déluge sur un monde d’impies;
    6 s’il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir,
    7 et s’il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein dans leur dissolution 8 (car ce juste, qui habitait au milieu d’eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu’il voyait et entendait de leurs oeuvres criminelles);

    s’il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice
    s’il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein
    tous seront ils enlevés ? NON !…

    relisez bien les écritures !… non pas tous à dit le Seigneur « que ceux … »
    et vous médecins, et sages femmes qui otez la vie, repentez vous et priez
    vous les mères qui avortez priez, implorez le pardon car c’est un crime
    vous dealers, marchands de mort, repentez vous et vous marchands d’armes faites de même!

    Dieu ne fera pas de cadeaux ! à moins que vous ne vous repentiez mais dépêchez vous ! car l’heure est proche la patience de Dieu arrive à son terme!

    cette génération doit mettre les genoux à terre, ou périr
    ce monde de 2015 est comme celui d’avant le déluge (l’homme est toujours aussi méchant !)

    • Paddy

      Juste un avis
      Je comprends la passion, le cri, voir la « jalousie » pour le Seigneur mais
      Je doute que l’on puisse changer le monde ou qui que ça soit avec des messages de ce type.
      Je crois à la croix, à la repentance, au changement de vie etc… mais pas amené de cette façon là, et croyez moi je ne suis pas laxiste.
      c’était juste un avis perso.

      • Marina

        Hé bien Hentinger, moi qui viens du milieu artistique dit de haut niveau , je suis en parfait accord avec ce que vous dites sur ce pla là ,et pourtant je ne suis pas religieuse pour 3 balles !

        Au bout de 25 ans dans l’église dans laquelle je me trouvais, quand j’ai vu débarquer tout ce que je m’étais coltiné dans le milieu artistique du monde, qui m’avait pollué et dont j’avais eu toutes les peines à me débarasser tant ça m’avait impacté jusqu’au besoin de délivrance , j’ai cru que j’allais tomber raide en le voyant sur les estrades et les assemblées .

        Ayant étudié également en histoire de l’art et de la danse à la fac, sur les multiples origines de différentes formes d’art : danse/ musique tous styles confondus/ theatre/ peinture /littérature puis le vetement , le masque etc..( majoritairement inspirées des cultures égyptiennes ,du paganisme meme et surtout dans l’art contemporain mais aussi classique, ou bien d’origines diverses occultes, ou encore issues de la rébellion, ou bien encore issus de personnages sombres dépressifs morbides et etc…etc…), je me suis demandée par quel tour de passe-passe on pouvait prétendre sanctifier ce qui , en soi était pourri à la base !

        Bien sur, je crois aussi qu’il y a besoin d’une grande repentance car beaucoup trop de gens dans les églises manipulent de véritables bombes sur le plan artistique et je crois bien qu’ils n’en ont aucune idée .

        Cependant , ayant étudié sur diverses cultures , et sur la culture dans l’art ou, l’art dans la culture …. je me suis posée la question de savoir si Jésus était venu sauver aussi la culture .Laquelle culture est un produit pur jus de l’esprit humain , charnel, non régénéré et parfois d’inspiration grégaire et communautaire pour certains, ex l’Afrique mais pas que.

        Une des définition de l’art en général étant que :  » Avant toute chose, l’art est le reflet d’une époque  » …je laisse à méditer !

        Lorsque je vois émerger à la pelle dans les églises de « nouveaux talents » amenant de « nouveaux styles » pour moderniser la louange ou autre …….MOUAIS !!!

        Et pourtant je ne suis ni religieuse, ni coincée , ni rigide, ni fermée , ni vieille mémère, MAIS je sais de quoi je parle , j’ai baigné dedans depuis l’age de 9 ans et en professionnel . J’ai eu le temps de jauger !

        Alors quand j’ai vu l’ampleur que ça prenait, après l’avoir dit, je n’ai pas insisté et j’ai pris la tangeante.

        Pas question pour moi de vivre dans l’église ce que j’avais mis du temps à me débarrasser et connaissant l’impact que ça envoyait .

        Oui, je pense foncièrement qu’il y a un grand besoin de repentance à faire rentrer toutes ces choses .

        Quant aux « artistes » qui se lèvent régulièrement dans les églises et il y a un engouement extraordinaire pour ce qu’ils appellent l’art , force est de constater que tous ne sont pas artistes .Et si ils ont VERITABLEMENT reçu un vrai don , alors qu’ils le fassent fructifier mais dans la sanctification, sans l’inspiration, ni l’influence du monde.

        Mais si ils prennent des choses du monde pour les utiliser dans l’église , alors, qu’ils aillent jusqu’au bout et en acceptent aussi la discipline contraignante , tant sur le plan de la pratique , que des études pour s’attribuer comme le fait le monde , le titre d’artiste , ou de talent.

        Environ 8 à 10 heures par jour , et il faut un grand nombre d’années pour prétendre au titre d’artiste…pour maitriser son art / don,je peux en parler !

        Ou bien faudra-t-il, qu’ils fassent des compromis entre ce que le monde leur insuffle et le mixer avec ce qu’ils pensent que Dieu attend d’eux ?

        A un moment donné il faut choisir et bazarder certaines influences mais il restera peu pour éblouir car …elles sont nombreuses et bien planquées !

        Juste un seul exemple ; Rapp /Hip Hop / Break dance ,pour ne citer que ceux la , sont issus de mouvement contestataires , de pure rébellion , et plusieurs figures gestuelles de ces danses font référence aux dieux égyptiens , soit en pause, soit en mouvement ….

        • yaoull

          @Marina
          Si la sanctification dépend du contenant, comment se fait-il que Dieu ait choisit un homme pour sauver l’humanité ?

          —> Marc 7:15 (et son contexte édifiant : n’annulez pas le commandement de Dieu au profit de vos lois à vous)

          • Marina

            Qui a parlé du contenant ?

            Je parle du contenu !! Ce qui remplit précisément …..le fameux contenant !

        • J’ai lu ton commentaire il y a plusieurs semaines maintenant mais comme j’ai toujours tendance à faire long pour expliquer ma pensée et qu’il y a plusieurs choses sur lesquelles je ne te rejoins pas… Je n’avais pas envie de mettre mes propres réflexions par écrit en commentaire.
          Finalement comme je suis interpellée par l’art, la créativité, la louange… Bien que ma vision soit encore limitée, j’ai écrit un article sur le blog que je tiens avec mon mari.
          Généralement je ne fais pas trop de « pub » et je ne mets pas de lien vers le blog mais Paddy ne m’en tiendra sans doute pas rigueur ;) C’est pour éviter de mettre une tartine ici qui en plus peut être hors sujet du billet de base :)
          Alors je me permets de mettre un lien vers l’article en question… Moi artiste non professionnelle mais pleinement artiste quand même. Moi danseuse non professionnelle mais danseuse quand même. Et sans doute d’autres domaines encore inexplorés.
          http://www.nouvellejerusalem.com/la-louange-liberte-et-creativite/
          Voilà à l’occasion si ça t’intéresse de lire un avis différent du tien ;)
          Je voudrais également préciser quelque chose que je ne développe pas dans mon billet parce que ce n’est pas le coeur de ce que je voulais transmettre. Il y a plusieurs plusieurs plusieurs années de ça, il aurait été impensable qu’une guitare électrique ait sa place dans les assemblées ou qu’un chrétien puisse en jouer. C’était vu comme étant « du diable ». Et les religieux de l’époque criaient au scandale.
          En serait-il de même aujourd’hui pour certaines musiques, danses, etc.

          Mon message peut paraitre un peu froid, ce n’est pas mon coeur. Mais il est difficile de mettre un ton par écrit. :)
          Ce qui suit n’est pas agressif mais je me permet de te dire que même si dans plusieurs de tes commentaires que j’ai pu voir sur ce blog tu dis ne pas être religieuse, je ressens malgré tout un peu de religiosité dans certains de tes propos.
          Moi aussi j’ai des restes et il m’en débarrasse un peu plus chaque jour qui passe. C’est un chemin de sortir de la religion. On ne la voit pas toujours clairement. ;)

          • Marina

            @ Claire : Puisque je suis directement et nominativement interpellée je répondrai : – Aucun problème ,tu penses bien comme tu l’entends sur le sujet.

            Pour ce qui est de ma supposée religiosité,ta déduction est non seulement hâtive,mais totalement fausse .

            De plus, comme tu t’adresses à moi sur plusieurs points ,je me permets de te dire que je ressens un brin de jugement dans tes propos puisque tu dis que tu as lu plusieurs de mes coms et que tu penses alors que j’ai donc un problème de religiosité…

            Effectivement , peut-être que tu es artiste ? Mais…toujours effectivement…., tu ne connais pas l’art au niveau professionnel avec ce qu’il traduit, ni son impact initial , ni ses influences de base dans beaucoup de domaines et, dans ce que j’ai écrit , tu sembles n’avoir pris que ce qui t’interessait pour rebondir en terme de « catalogage » en m’étiquetant religieuse …..C’est un peu court pour que je m’y interesse de plus près !

            Quant au lien que tu donnes ….!!….!!

            Toutefois , si mes coms précédents ( car je n’écris plus depuis un moment) , te posent un problème …..tu n’as qu’à les zapper !

          • Bon peut être que mon message était « trop » transparent sur la façon dont je perçois parfois ce que tu transmets dans certains commentaires (je n’ai pas dit « tous » ni ne les ai en tête non plus ;) ).
            Ce n’était pas dans le but d’une attaque ou d’un jugement mais plutôt d’exprimer un ressenti et j’avais prédit que ça pourrait être mal pris parce qu’il manque le ton. Après très honnêtement, comme beaucoup, ça m’arrive en effet de porter des jugements sur des choses/personnes/situations mais que celui qui ne le fais jamais me jette la première pierre :P
            Dans mon fonctionnement à moi, j’apprécie, même si ce n’est pas toujours évident à recevoir, qu’on me fasse part de « ressentis » me concernant et ça me permet de me remettre en question ou pas.
            Après en effet le blog de Paddy n’en était sans doute pas le meilleur lieu. Mea culpa.
            Si cette histoire de « religiosité » ne te parle pas tant pis ou tant mieux. Je pense que je n’ai peut être pas été claire c’est juste que de tous ceux que je côtoie qui sont clairement sortis de Babylone je vois des restes de religiosité et chez moi aussi !!! C’est ce que je voulais exprimer. Le fait que sortir de la religion est un chemin et que ça peut même vite revenir dans des réactions ou fonctionnements et on ne s’en rend pas toujours compte. Je m’incluais donc et c’est encore le cas dans ce que tu as pris pour un jugement uniquement personnel.
            Quant à l’article du blog…!!…!! :) Je ne l’ai pas écrit pour répondre à quoi que ce soit ni même en pensant à toi mais parce que c’est quelque chose qui travaille en moi mais aussi en mon mari et les gens qui m’entourent là où nous vivons l’église et que j’avais envie de le poser par écrit. Comme un encouragement pour tous ceux qui veulent mais n’osent pas.
            Le message que tu avais écrit à l’époque m’avait attristé parce que je pensais que ça aurait pu bloquer des artistes naissant ou non professionnels comme s’il fallait l’être pour pouvoir exprimer certaines choses pour notre Papa, par l’art notamment.
            Et je n’ai pas laissé de côté des choses de ton commentaire, j’ai bien tout lu :) Juste que je n’ai pas pris et je ne prendrais pas le temps de répondre à tout. Et aussi parce que je n’ai pas un avis sur tout ;)
            L’article sur mon blog est mon parcours et mon avis personnel et j’avais juste envie de le partager là, suite à ton avis à toi ;)
            Mais sinon tes commentaires ne me posent pas de problème, juste que nous ne sommes pas obligées d’être d’accord. C’était ma façon de donner mon opinion sur le sujet de l’art c’est tout.
            En espérant avoir été un peu plus claire sur ma démarche.
            Je n’ai pas nécessairement envie, ni toi je suppose, de poursuivre le débat ici. Mais je m’excuse si j’ai pu te blesser ce n’était pas le but ;)

  5. Patrick Herren

    @Marina, Hentinger , Patrick

    Salut, je parcours ce blog depuis quelques jours et j’y ai trouvé beaucoup de choses que je ressents fortement comme venant du Saint -Esprit. Marina, ton témoignage est saisissant, sois bénie abondamment. Merci Hentinger de rappeler que le plan de Dieu se poursuit et que l’échéance approche. Merci Patrick pour avoir créer un espace d’échange précieux et de l’animer avec sagesse et créativité.

    Examinons toutes choses et retenons ce qui est bon.

    • Marina

      A Claire : T’inquiètes, je ne suis pas blessée et je ne lui suis pas souvent .

      Dans mon métier artistique, on est un peu blindés,il n’y a pas de place pour s’épancher sur nos états d’ame , sinon on nous montre le chemin de la sortie …..

      Donc , aucun problème. Plutot ,juste une divergence sur la façon d’appréhender les arts dans la vie chrétienne, (le mien ou d’autres) , mais c’est la liberté de chacun .

      Rien à voir avec la religiosité , je pense que tu l’as compris .

      Juste une approche éclairée par tout ce que j’ai appris en histoire de l’art et de la danse dans mon cursus pro concernant les différents impacts initiaux des arts et qui m’a ouvert une voie différente, et donné un regard différent .

      C’est peut-etre ce que tu avais mal interprété et qui faisait que tu avais compris que je disais que seuls les pros étaient des artistes . Ce qui est une aberration que je ne pense pas bien sur.

      Pour tout dissiper , je sais que j’avais aussi écrit , que tous ceux qui se disent artistes dans le milieu chrétien , ne le sont pas tous et ça, c’est un fait . Mais d’autres le sont vraiment sans problème .

      Et j’avais rajouté , que tous ceux qui se disaient artiste et ne l’étaient pas tous, n’avaient alors qu’à faire 8 heures de pratique par jour tous les jours comme les pros , et ils comprendraient alors peut-etre ce que ce titre d’artiste leur coute MAIS je disais ça , pour une seule catégorie de gens un peu imbus, comme on peut en rencontrer aussi dans la vie chrétienne qui se vantent de choses qu’ils ne sont pas .

      Donc OUI, on peut etre un vrai artiste et ne pas etre un pro . C’est un authentique don , mais tous ne l’ont pas .
      En fait, je mettais l’accent sur ceux qui, actuellement, ont un grand engouement parfois aveugle( pas toujours) , pour le titre d’artiste et qui ne le sont pas .

      ET ,heureusement, nous n’avons pas tous les memes dons ……….

      Voilà, je pense avoir dissipé tout malentendu .

  6. question:
    est-ce que l’apôtre Paul ne serait pas choqué ? voir en pleurs sur son église ?

    alors qu’il avait tant cœur de reprendre, d’exhorter, de prêcher  » gardez vous de l’impudicité  »

    je comprends qu’il y à 2000 ans de passé,
    entre les lettres, de Paul et nos années 2015

    • Paddy

      Perso je pense qu’il n’aurait pas attendu nos années pour être choqué ou pleurer. Outre l’état de l’église, il y aurait aussi comment au cour des siècles les chrétiens ont utilisé ses lettres pour se déchirer ou déformer la vérité.

  7. Marina

    C’est passionnant ce qui se dit ici et très enrichissant.

    Cependant, L’apotre Paul, me semble -t-il, ne pleurait pas sur SON église , MAIS, sur celle de Christ.

    Et puis, il n’y a pas que des gens qui se déchirent quant aux exhortations de Paul , il ne faut pas faire de sur-généralisation, il en existe aussi qui les considèrent respectueusement avec discernement pour eux aujourd’hui et on peut donc échanger sans esprit de parti pris …ce que le meme apotre conseillait vivement.

  8. Ephésiens 3:1-13
    Dieu avait un plan secret 3:9
    Le verset 9 nous dit que Dieu avait un secret. L’apôtre Paul l’appelle un « mystère ». La Bible du Semeur traduit ce terme « secret ».
    C’est une excellente traduction parce qu’il ne s’agit pas de quelque chose de mystérieux, mais quelque chose qui était caché, inconnu, insondable.
    C’est le secret que Dieu lui-même gardait depuis toute éternité.
    Personne ne connaissait son secret : ni les hommes, ni les animaux, ni les anges, ni les démons, ni aucune autre créature.
    C’était le secret « caché de toute éternité en Dieu, le créateur de toutes choses » (3:9). Avant de créer le monde, Dieu gardait ce secret. Dans Romains 16:25 nous lisons que c’est « le mystère tenu secret dès l’origine des temps ».
    Dans Colossiens 1:25, Paul dit que c’est « le mystère caché de tout temps et à toutes les générations ».
    Même les anges, Pierre nous dit, « désirent y plonger leurs regards » (1 Pierre 1:12).
    Mais le secret de Dieu restait une énigme, un mystère.
    Personne ne pouvait le pénétrer.
    Aucun être ne pouvait percer le secret de Dieu.
    Ce qu’il faisait était son secret éternel.
    II. Dieu a révélé son plan secret (3:3-6).
    Personne ne pouvait pénétrer le plan secret de Dieu. Le verset 5 nous donne trois contrastes :
    1. Il y a un contraste entre les autres générations et maintenant.
    2. Dans les autres générations, le secret n’a pas été porté à la connaissance, mais il a été révélé maintenant par l’Esprit.
    3. Personne dans les autres générations ne connaissait le secret de Dieu, mais son secret a été révélé à ses saints apôtres et prophètes.
    A. Le plan secret a été révélé aux apôtres et prophètes (3:3, 5).
    L’évangile est venu par révélation.
    Le message que nous annonçons n’est pas venu par réflexion.
    Les auteurs du Nouveau Testament ne sont pas arrivés à ce message par contemplation.
    Paul ne s’est pas planté sous un arbre pour méditer. Le message n’est pas le résultat des recherches ou des réflexions des apôtres. C’est la révélation de Dieu :
    « C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère » (3:3).
    « Ce mystère … a été révélé maintenant par l’Esprit à ses saints apôtres et prophètes » (3:5).
    Pourquoi avons-nous besoin de cette révélation ?
    Nous devons dire que le christianisme n’est pas simplement une révélation.
    Il n’est pas simplement une philosophie.
    Il n’est pas simplement une perspective sur la vie même s’il regarde la vie de la perspective de Dieu.
    Vous pouvez étudier la philosophie de Confucius.
    Vous pouvez étudier le bouddhisme ou l’hindouisme
    ou le soufisme
    ou le taoïsme
    ou l’animisme qui est pratiqué en Polynésie française et autour du monde.
    Là vous avez perspective sans événement.
    Vous trouverez les méditations, les pensées, les raisonnement des hommes : perspectives sans événement historique.
    Le christianisme est enraciné dans l’histoire du monde.
    Il trace l’intervention de Dieu dans les affaires de l’histoire.
    Il commence : « Au commencement, Dieu… » (Genèse 1:1), il continue avec l’expulsion d’Adam et d’Ève du jardin, le Déluge, la confusion des langues à Babel, l’appel d’Abraham, les promesses de Dieu, le jugement de Sodome et de Gomorrhe, la naissance miraculeuse d’Isaac, la préservation des Israélites en Égypte, le jugement de Pharaon et l’Exode, l’établissement de la nation d’Israël, son jugement et son rétablissement, les prophètes, la naissance virginale de Christ, sa vie sans péché, ses miracles, sa crucifixion, sa résurrection et son exal­tation.
    Ce sont des événements historiques.
    Pourquoi avons-nous besoin d’une révélation ?
    Pour comprendre la signification de ces événements. Dieu ne nous a pas donné que des faits. Il ne nous a pas laissés à déchiffrer leur signification, à arriver à notre propre interprétation. Dieu a révélé l’importance et la signification de ces événements extraordinaires, surtout la croix et la résurrection de son Fils.
    Les événements n’étaient pas révélés ; ils étaient connus de tous (Actes 26:26).
    B. Le plan secret est écrit (3:4).
    « C’est par révélation que j’ai eu connaissance du mystère, comme je viens de l’écrire en quelques mots. » (3:3)
    Le plan secret a été écrit. Les apôtres et les prophètes à qui le secret a été révélé se sont servis de mots pour le rédiger. Paul dit qu’il vient de l’écrire en quelques mots. Le secret est dans le texte !
    Notez ce que dit Paul dans Romains 16:25-26 :
    « …la révélation du mystère tenu secret dès l’origine des temps, mais manifesté maintenant par les Écrits prophétiques… » (Romains 16:25-26).
    Encore, la révélation du secret se trouve dans le texte biblique. Il ne s’agit pas de nouvelles révélations. Dieu a révélé son secret et il l’a mis dans un livre !
    Notons aussi que ce secret est maintenant porté à la connaissance de toutes les nations. Il ne s’agit pas d’un secret ésotérique réservé à quelques élites.
    C. Le plan secret est compréhensible (3:4).
    « En les lisant, vous pouvez comprendre l’intelligence que j’ai du mystère du Christ » (Éphésiens 3:4).
    1. Paul a reçu la révélation du plan secret de Dieu.
    2. Il a compris le secret.
    3. Il a écrit le secret.
    4. Nous pouvons lire le secret.
    5. Nous pouvons comprendre ce que Paul a compris !
    Il y a une certaine perspective littéraire qui est entrée dans l’église. C’est l’idée que nous ne pouvons pas être certains de ce qu’un écrit veut dire.
    Chacun a sa propre interprétation.
    Nous faisons des études bibliques où nous posons la question : « Qu’est-ce que ce verset veut dire pour toi ? »
    Et chacun s’exprime en donnant des significations différentes et tout le monde est content d’avoir pu trouver un sens qui lui convient et chacun s’imagine qu’il a reçu de cette manière quelque chose de l’Esprit de Dieu.
    C’est grave. C’est grave parce que cette approche enlève toute autorité du texte.
    Le texte veut dire ce que je veux y trouver.
    Nos interprétations sont en conflit les unes avec les autres et enfin de compte, nous n’avons plus une parole de Dieu.
    Nous avons souvent entendu l’histoire de l’éléphant. Dans l’histoire, six hommes aveugles ont approché un éléphant et chacun d’eux a seulement saisi une partie de l’éléphant. Ils ont discuté les uns avec les autres au sujet derrière de ce que l’éléphant a vraiment ressemblé. Ils réclament l’éléphant est comme un mur, comme la lance, comme un serpent, comme un arbre, comme un ventilateur, ou comme une corde.[i] On emploie cette histoire pour dire que nous avons tous une partie de la vérité, mais personne n’a toute la vérité. Mais cette histoire ne fait pas de sens s’il n’y a pas d’éléphant. Cette histoire fait du sens parce que celui que la raconte et ceux qui l’entendent connaissent toute la vérité concernant l’éléphant !
    Paul est en train de nous quelque chose d’extraordinaire : En lisant les mots du texte, nous pouvons comprendre l’intelligence qu’il a du secret de Dieu, cette intelligence qui est venue par révélation. En lisant ce qu’ont écrit les apôtres et les prophètes, si nous faisons attention au contexte et à la signification des termes, nous pouvons comprendre la révélation de Dieu. Dieu s’est révélé à travers la Parole. « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » (Jean 1:1).
    D. Le plan secret concerne les païens (3:6).
    « Les païens ont un même héritage, forment un même corps et participent à la même promesse en Christ-Jésus par l’Évangile, » (3:6).
    Paul dit qu’il venait d’écrire le secret de Dieu dans cette même épître.
    Nous pouvons tracer ce thème dès les premiers versets où il parle des bénédictions spirituelles qui sont en Christ, la connaissance de son secret (« mystère », 1:9), son dessein de tout réunir sous un seul chef, le Christ (1:10, 22), le contraste entre le « nous » et le « vous » (1:12 et 13 ; 2:1 et 3) et surtout le développement de cette idée dans 2:12-22.
    Mais comment pouvons-nous dire que l’intention de Dieu de sauver les païens était un secret ?
    Les Écritures à partir de Genèse 12 révèlent que Dieu voulait sauver les païens.
    « …Toutes les familles de la terre Seront bénies en toi. (Genèse 12:3)
    « —cet Évangile, Dieu l’avait promis auparavant par ses prophètes dans les saintes Écritures » (Romains 1:2)
    « Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, attestée dans la loi et les prophètes » (Romains 3:21)
    « Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi » (Galates 3:8 ; voir encore Romains 15:8-12)
    Non, l’inclusion des païens dans le dessein de Dieu n’est pas une innovation de la part de Paul.
    Alors, si Dieu avait toujours l’intention de sauver les païens, quel est le secret ?
    Le secret est dans la manière dont Dieu allait sauver les païens : Nous sommes plus qu’inclus !
    Voici le secret : Nous, les païens :
    1. Nous avons un même héritage. Dieu avait dit à Abraham qu’à travers sa descendance, toutes les familles de la terre seraient bénies (Genèse 12:2-3). Maintenant nous comprenons que nous sommes les enfants d’Abraham. Nous partageons la foi d’Abraham qui est le père de nous tous (Romains 4:16). Nous sommes co-héritiers parce que nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers de Jésus-Christ (Romains 8:7). Nous avons reçu le Saint-Esprit qui est le gage de notre héritage future dans le Royaume de Dieu et de Christ (Éphésiens 1:14 ; 5:5).
    2. Nous formons un même corps. Le mur de séparation a été détruit par la croix de Jésus-Christ. Il a créé en sa personne, avec les deux – juifs et païens – un seul homme nouveau pour les réconcilier avec Dieu tous deux en un seul corps » (2:14-16 ; 19-22). Il ne s’agit pas tout simplement de sauver les juifs et les païens. Le plan de Dieu était de faire des deux un seul peuple. C’est pourquoi un accent fort sur la culture et les coutumes juives est mal placé.
    Le Nouveau Testament est clair : il n’est pas nécessaire de devenir juifs, de se faire circoncire, de manger la nourriture cacher, de chanter des chants juifs pour être accepter devant Dieu. Nous sommes un même corps en Christ.
    3. Nous participons à la même promesse.
    Dans 2:12, Paul parle du temps quand nous étions étrangers aux alliances de la promesse.
    Maintenant nous participons à la même promesse.
    Quelle promesse ?
    Dans 1:13, Paul dit que nous avons été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis.
    Nous avons reçu le Saint-Esprit et donc dans 2:18, « car par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père dans un même Esprit » (Éphésiens 2:18)
    « J’ai encore d’autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut aussi que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger » (Jean 10:16).
    La phrase « en Christ-Jésus » s’applique à chacune de ses bénédictions : En Christ nous avons un même héritage.
    En Christ nous formons un même corps.
    En Christ nous participons à la même promesse.
    Christ n’est pas le moyen par lequel ces bénédictions nous sont accordées ; il est la sphère dans laquelle ces bénédictions sont expérimentées.
    Parce que nous sommes en Christ, nous avons un même héritage, nous formons un même corps et nous participons à la même promesse.
    Par notre incorporation en Christ, nous recevons ces bénédictions.
    C’est en Christ, mais c’est par l’Évangile.
    L’évangile est le moyen par lequel ces bénédictions sont communiquées.
    L’évangile déclare la base de notre incorporation en Christ : l’œuvre que Christ a accomplie sur la croix ; sa crucifixion et sa résurrection. Et c’est cet évangile que nous proclamons. Quand l’évangile est prêché, des païens – hommes, femmes et enfants – qui répondent au message sont unis avec Christ dans sa mort et dans sa résurrection et sont incorporés dans le corps de Christ.
    L’évangile déclare le plan de Dieu et il est le moyen par lequel le plan est réalisé.
    III. Le plan secret doit être divulgué (3:7-12).
    A. Dieu a choisi des serviteurs pour que son plan secret soit divulgué (3:7-8a).
    Paul nous dit qu’il est un serviteur de l’évangile et « selon le don de la grâce de Dieu, qui m’a été accordée » (v. 7).
    La version de Darby saisit plus littéralement le grec : « selon le don de la grâce de Dieu qui m’a été donné ».
    La combinaison de termes est frappant : don, grâce, donné. C’est superflu, mais Paul veut mettre l’accent sur le fait que c’est par la grâce de Dieu qu’il est un serviteur de l’évangile.
    Encore dans le verset 8 il le répète : « À moi… cette grâce a été accordée. »
    C’est exactement ce qu’il dit dans le verset 2 : « la grâce de Dieu qui m’a été accordée ».
    Chaque fois qu’il parle de la grâce dans ces quelques versets, elle est associée avec son ministère : « pour que je vous en fasse part » (3:2) ; « dont je suis devenu serviteur » (3:7) ; « d’annoncer aux païens… et de mettre en lumière » (3:8-9).
    Paul est bouleversé par cette grâce qui a fait de lui un serviteur de l’évangile : « À moi, le moindre de tous les saints » (3:8).
    Ce verset nous rappelle son langage ailleurs :
    « …le Christ-Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis, moi, le premier » (1 Timothée 1:15 SER).
    « car je suis, moi, le moindre des apôtres, je ne mérite pas d’être appelé apôtre, parce que j’ai persécuté l’Église de Dieu » (1 Corinthiens 15:9 SER).
    L’apôtre est sincèrement émerveillé par la grâce de Dieu, ce qui l’a transformé de persécuteur à prédicateur de l’évangile.
    Celui qui cherchait à défendre la foi en Christ est appelé à la divulguer.
    B. Le choix de serviteurs par Dieu reflète et illustre son plan secret (3:8b-10).
    Nous notons encore un élément important dans ces versets : Paul est devenu serviteur de l’évangile pour les païens :
    « A cause de cela, moi Paul, le prisonnier du Christ-Jésus pour vous, les païens,… » (3:1).
    « …cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens comme une bonne nouvelle la richesse insondable du Christ » (3:8).
    Ce qui nous étonne, c’est que Dieu a choisi un juif, celui qui était un Hébreu né des Hébreux, circoncis le huitième jour, de la tribu de Benjamin, etc. (Philippiens 3) comme apôtre des païens (cf. Romains 11:13 ; Galates 2:8 ; 1 Timothée 2:7).
    Pour nous, cela ne fait pas de sens !
    Nous aurions choisi un bon prosélyte comme apôtre des païens, mais Dieu a fait un choix qui reflète ce qu’il est en train de faire dans le monde.
    « La méthode et le message. »
    Dieu choisit des instruments qui reflètent le fait que dans notre diversité nous avons tous un même héritage, nous formons un même corps et nous participons à la même promesse (v. 6).
    Ceux qui cherchent à construire des églises homogènes, qui cherchent à enlever l’influence des autres ou qui disent que nous pouvons évangéliser la Polynésie parce que nous sommes Polynésiens n’ont pas saisi la nature de l’évangile ou le plan de Dieu. La diversité dans le corps de Christ fait partie intègre du message. Il n’est pas notre souche ou notre origine ou notre race ou notre nationalité qui nous rend efficace ; c’est « le don de la grâce de Dieu, qui [nous] a été accordée par l’efficacité de sa puissance » (3:7).
    Cette grâce, Paul nous dit, a été accordée pour deux raisons
    Premièrement, « d’annoncer aux païens comme une bonne nouvelle la richesse insondable du Christ » (3:8).
    Nous annonçons la grâce de Dieu en Jésus-Christ aux païens.
    Deuxièmement, nous « mettons en lumière la dispensation du mystère caché de toute éternité en Dieu » (3:9).
    La Bible en français courant nous aide à saisir la signification : « Je dois mettre en lumière, pour tous les humains, la façon dont Dieu réalise son plan secret. »
    C’est-à-dire que nous annonçons non seulement le message mais aussi la méthode. Nous démontrons que Christ est mort pour une église multiethnique.
    L’église devient l’agent de Dieu pour la réconciliation entre les hommes.
    Nous étions « privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse » (2:12), mais Christ est « notre paix, lui qui des deux juifs et païens n’en a fait qu’un, en détruisant le mur de séparation, l’inimitié » (2:14).
    Il a créé « en sa personne, avec les deux – juifs et païens – un seul homme nouveau en faisant la paix, et pour les réconcilier avec Dieu tous deux en un seul corps par sa croix » (2:15-16).
    Ainsi, nous sommes « édifiés ensemble pour être une habitation de Dieu en Esprit » (3:22).
    Le salut de Dieu ne concerne pas seulement la dimension verticale, notre relation avec Dieu ; il concerne également la dimension horizontale, notre relation les uns avec les autres.
    Ainsi, nous devrions envoyer des missionnaires dans d’autres pays et nous établissons des églises hétérogènes, composées des gens de toute couleur et de tout groupe ethnique.
    Dans notre église ce matin, nous sommes Tahitiens, Chinois, Français, Africains de nations différentes, Haïtiens, Guadeloupéens, Américains, Canadiens et que sais-je encore.
    La méthode est le message : nous avons un même héritage, nous formons un même corps et nous participons à la même promesse en Christ-Jésus par l’Évangile.
    Les destinataires du message sont des païens (3:8) et « tous les hommes » (3:9, BFC et DBY).
    Le résultat final c’est que « les principautés et les pouvoirs dans les lieux célestes connaissent par l’Église la sagesse de Dieu dans sa grande diversité » (3:10).
    C’était une parole d’encouragement pour les Éphésiens qui avaient été dans le passé dominés par les pouvoirs.
    Paul leur avait déjà dit que Christ était exalté « bien au-dessus de toute principauté, autorité, puissance, souveraineté, au-dessus de tout nom qui peut se nomme… » (1:21).
    Tous ces pouvoirs hostiles ont été mis sous ses pieds et Christ est devenu chef suprême de l’Église (1:22).
    Ensuite Paul leur a dit qu’ils étaient assis avec Christ dans les lieux célestes (2:6). Maintenant il annonce que la diversité dans l’Église démontre aux pouvoirs la sagesse de Dieu dans sa grande diversité.
    Dieu est un Dieu de diversité.
    Il a fait les gens de toute langue, de toute tribu, de toute nation et il veut les incorporés dans son Église.
    Son dessein éternel (3:11) est de former de nous tous un même corps.
    C’est de cette manière que l’Église démontre « la sagesse de Dieu dans sa grande diversité » (3:10).
    C’est ainsi que nous célébrons la gloire de sa grâce (1:6, 12, 14) et que Dieu montrera dans les siècles à venir « la richesse surabondante de sa grâce » (2:7), et déjà les principautés et les pouvoirs voient leur défaite et la sagesse de Dieu par l’unité dans l’Église (3:10).
    C. Le plan secret se réalise à cause de l’oeuvre de Jésus-Christ (3:11-12).
    La place centrale de Jésus-Christ dans le plan secret de Dieu est abondamment manifeste.
    Dans le premier chapitre, Paul nous dit que c’est « en Christ » que toutes les bénédictions spirituelles nous sont accordées (1:3).
    C’est « en Christ » que Dieu nous a élus avant la fondation du monde (1:4).
    « En lui, nous avons la rédemption par son sang » (1:7).
    Le plan de Dieu est déjà déclaré dans 1:10, « réunir sous un seul chef, le Christ, tout ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre ».
    « En lui, nous avons aussi été mis à part » (1:11).
    « En lui », nous avons cru (1:13).
    C’est Christ qui a été exalté à la droite de Dieu, bien « au-dessus de toute principauté, autorité, puissance, souveraineté, au-dessus de tout nom qui peut se nommer… » (1:21).
    Dieu « a tout mis sous ses pieds et l’a donné pour chef suprême à l’Église » (1:23).

    Le chapitre 2 continue cet accent sur la place centrale de Christ.
    Dieu nous a rendus à la vie avec le Christ (2:5).
    Il nous a ressuscités en Christ (2:6).
    Sa bonté envers nous est en Christ-Jésus (2:7).
    Nous sommes devenus proches par le sang de Christ (2:13) qui a détruit le mur de séparation entre les Juifs et le païens et a fait de nous tous un seul homme nouveau (2:16).
    C’est pas lui que nous avons, Juifs et païens, accès auprès du Père dans un même Esprit (2:18), ayant été édifiés sur Jésus-Christ (2:20).
    C’est en lui que nous devenons un temple, une habitation de Dieu en Esprit (2:21-22).
    Dans 3:11-12, nous lisons que le plan secret (« dessein éternel ») de Dieu a été réalisé par « le Christ-Jésus notre Seigneur ».
    « En lui, nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance » (3:12)
    .
    C’est que Paul a dit dans 2:18, « car par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père dans un même Esprit »

    Le contexte indique que Paul parle d’un accès par le corps : nous sommes concitoyens, membres de la famille de Dieu, édifiés ensemble pour être une habitation de Dieu en Esprit (2:19-22).

    C’est en tant que le corps de Christ (3:6), l’Église (3:10), que « nous avons, par la foi en lui, la liberté de nous approcher de Dieu avec confiance » (3:12).

    En se servant des deux termes liberté et confiance, Paul veut souligner l’accès qu’a l’Église en Christ-Jésus.

    Ensemble, des gens de toute nation, toute tribu, toute langue, tout peuple, nous nous approchons de avec liberté et avec confiance, à cause de l’œuvre réconciliateur de Jésus-Christ.

    Conclusion
    1. Dieu avait un plan secret qui était caché en lui-même de toute éternité.

    2. Ce plan a été réalisé en Jésus-Christ et révélé aux saints apôtres et prophètes : notre salut serait accompli de cette manière : nous avons tous un même héritage en Christ ; dans toute notre diversité nous formons tous un même corps ; et nous participons tous à la même promesse : le Saint-Esprit qui a été promis.

    L’Église est appelée à annoncer et à modeler devant le monde, les principautés et les pouvoirs, le plan secret de Dieu. C’est ainsi que l’Église démontre la sagesse de Dieu dans sa grande diversité.

    • Paddy

      Intéressant mais c’est trop long, juste imaginons que chacun expose ses études dans les commentaires de ce blog et on lasserait vite les lecteurs, ce blog n’est pas une plateforme d’études bibliques.
      Merci de considérer cela à la suite.

      • Anja SACCO

        C’est bien vrai, ça, Paddy !

        Désolée, mais rien que de voir la longueur du message ci-dessus se dérouler sous la molette de ma souris, moi qui souris, je ne souris plus du coup ! :-( … Ahahah !

        Heureusement qu’on peut tout à fait vivre une super relation avec le Saint-Esprit dans la simplicité du cœur… tant que l’on veille bien dessus.

        Je pense que les choses les plus profondes peuvent rester simples.
        Et que de les dire aussi simplement que possible les rend réalisables dans la pratique.

        Et que les valeurs et principes du Royaume aussi sont simples, malgré qu’ils soient si puissants et éternels.

        L’amour, l’humilité, la culture de l’honneur, la joie, le regard positif sur son prochain, l’encouragement et la patience….

        Est-ce que notre entourage n’est pas plus impacté quand nous devenons pétris de ces valeurs ?

        J’avoue que je tends mes efforts à privilégier une mise en pratique simple de ma citoyenneté céleste et de ses valeurs, au détriment des formes de masturbation intellectuelle qui me fatiguent et que je fuis sans ambage.

        Ce qui ne veut pas dire que je ne sois pas férue de toute réflexion utile, édifiante et pratique, et de tout ce qui me fait gamberger pour aller plus loin avec mon Roi.

        Pour cela, je te remercie Patrick, car au fil de tes CD d’enseignement, j’ai vécu des souffles nouveaux, des encouragements précieux, des renouvellements et des découvertes qui ont façonné en moi des chemins de vie et de victoires.

        Sois béni, tu es un diamant précieux dans le Corps de Christ, qui coupe où il faut, qui réjouit bien souvent nos cœurs, et qui reflète les milles feux des lumières du Maitre!

        • Paddy

          Merci

  9. désolé Patrick, frères & soeurs
    pour cette longue étude de Paul

    chacun sa place, un ministère, ou un don

    si pour toi Patrick, c’est une batte de baseball qui t’a approché du Seigneur

    pour moi c’est une jambe broyée (donc amputée) suite à un accident de travail grave et trois ans passé en hôpital et centre de rééducation
    j’étais cette brebis rebelle !…et je n’en suis pas fier

    Peut être cette jambe amputée, c’était le moyen pour me rendre docile ? j’étais comme certaines brebis tombée dans un ravin !…

    embourbé dans une vie de débauche

    maintenant je croix que le seigneur
    pense et répare les plaies

    le sujet c’était le ciel et la terre !

    efforcez vous d’entrer par la petite porte que dit l’Esprit !…
    que Dieu vous benisse

    • Parick Herren

      Merci frère de livrer un peu de toi. Je compatis à ta douleur et je me réjouis avec toi de la révélation qui nous a été donnée!

      J’ai une pensée pour tous les travailleurs qui sont touché dans leur chaire et ceux même qui laisse leur vie sur un chantier.
      Une pensée aussi pour mon collègue. Collision frontale avec un train. Il s’en sort bien mais il a vu la mort face à face.

      Merci aussi pour tes messages. Je les gardes précieusement de côté.

      Que la paix soit sur toi et sur nos frères et soeurs.

  10. Sylvie Delmache

    j aime beaucoup ce chant :Heaven and earth collide

    https://www.youtube.com/watch?v=sWB6wadcLHQ

  11. Sylvie Delmache

    Je crois aussi qu il faut se repentir de la religiosité qui maintient beaucoup d assemblées dans l immobilisme, la forme au lieu du fond! Retour à la Vie de L Esprit !

  12. yaoull

    « Voici l’agneau qui ôte le péché du monde »

    Cette animation met en évidence que participer à l’oeuvre de Christ en nous, consiste à ôter le péché du monde…

    mais genre pas ôter en mettant dehors ce qui est gênant/contagieux hein, ôter en prenant sur soi l’affront et en veillant à ce que ça ne soit pas imputé à « l’agresseur ».
    En absorbant la crasse, par la foi qu’elle a été absorbé —> de la même manière que le fils a fait ce qu’il a fait par la pleine confiance que c’est ce qu’il a vu que père faisait (n’inventant rien de neuf mais rendant visible ce qui devait être pleinement révélé au temps prévu).
    C’est à mon sens la définition du « Christ » : le « lien » entre Dieu et les Hommes c’est la foi en la vérité du Père: qu’il est avec nous, s’occupant de tout. C’est cette foi, venant du ciel, qui fait que le ciel touche la terre et que tout devient possible (l’impossible aux hommes, genre Matt19.25-26). C’est là où Dieu s’incarne, se dupliquant comme prévu (c’était le plan non?).

    Ce que j’entends par là c’est que Christ n’est pas (ne peut pas) être extérieur, Jésus-Christ est monté au père mais Christ est toujours avec nous jusqu’à la fin du monde. Moi-Christ est-il en train répéter ce qu’il a connu en habitant avec le Christ ? Je pense que le « En mon nom » ne se réfère pas à un prénom mais en sa nature : un lien insécable entre Dieu et l’homme.(Rom8:39); le fameux secret dont parle un intervenant dans les commentaires : « le vaccin était implanté d’origine en vous, en lui soyez confiant d’être restauré. » (col1:27)
    Depuis tout temps, la foi que « Yahveh-jiré est avec nous » suffit. Car c’est la vérité (et que notre prison c’est de l’ignorer).

    Une autre chose que je trouve cool, c’est que le petit bonhomme qui plonge de la terre au ciel par le cimetière, il plonge dans un groupe où le B-A.BA c’est de chevaucher la Terre. ringuidinguiding? (lol) c’est le même taff au final ; être un violet = être participant de L’Oeuvre du Père. Donc si ça nous branche, autant débuter car si ça nous branche pas y aura pas d’autres chaînes au ciel.
    (sous-entendu : ai-je bien saisis le programme où vais-je faire parti de ceux qui disent « seigneur,seineur » mais seront toujours dehors faute de ne pas être rentré dedans?)

    ça peut-être intéressant, aussi, de lire l’animation en considérant que les disques bleu&rouge représentent un seul individu et non l’humanité. L’oeuvre christique co-participante travaillant donc aux facettes de ma propre relation.
    Puis supposer que quand l’individu meurt, ce qui subsiste à jamais : c’est le disque violet.
    Pour ma part je crois que c’est à peu près ça que jésus dit dans ses paraboles.. un jour le ciel et la terre disparaitront, et ne restera que le fruit de chacun [+du rab* car Dieu est généreux].

    *N.B:Et parfois des parts de rab ôtés du gâchis d’un autre (matt25:28)… et ça je me demande si c’est pas « je te les donnerais pour filles » d’Ezechiel 16:61 où Israël (post-jugement) reçoit la gestion Sodome (post-jugement)… Jésus étant celui à la droite de Dieu, donc celui ayant reçu à charge toute la création. Et ceux lui appartenant recevront une part propre selon ce qu’ils auront « saisis » du mandat (Marc 10:40 et 10:44)

    __________________________________

    Merci pour la vidéo en tout cas, et l’opportunité d’avoir réfléchit à tout ça ^^
    Désolé pour le nombres de pistes de réflexions lancées dans un feedback, je vais les résumer pour conclure:

    -être un agent absorbant plutôt que phobique
    -laisser incarner ce qu’on a connu personnellement (afin de ne pas singer une théorie du père)
    -connaitre que Dieu nous a jamais quitté, travaillant à percer le doute de ce fait.
    -se poser la question si j’aurais envie de vivre chez un père pour toujours alors que je fuis un maximum le quotidien qu’il me propose aujourd’hui. Est-ce que ça vaut le coup d’hériter de la vigne?
    - On travaille dans son champ ou bien Lui dans le notre ?… Avoir soif.

  13. Rochet Gérard

    Bonjour Patrick,
    Tu ne me connais pas, mais je te connais pour aller écouter de temps en temps tes enseignements à la « Boule » (Yverdon).
    Je viens de lire une lettre de Jérôme Prekel
    « Le nouvel évangile du dominionisme » sur le site : le Sarment.com, qui devrait t’intéresser, car très pertinente. J’espère que tu la liras.
    Fraternellement
    Gérard.

    • Paddy

      Merci pour l’info. Quand tu écris « très pertinente » nous ne devons pas avoir la même définition de ce mot.Il faut que ces propos trouvent un échos dans notre coeur pour y trouver une quelconque pertinence.
      Après plusieurs échanges avec Jérôme sur ce blog même, celui-ci a ignoré mes réponses et me case dans une de ces boites et associe mon nom avec des gens qui croient et pratiquent des choses tellement différentes; c’est navrant.
      Il n’est pas méchant Jérôme, je mettrai ça sur le compte d’un vouloir bien faire maladroit.
      En règle général, je parle de généralité et non plus de Jérôme, Quand les hommes n’ont pas de solutions ou de modes d’emploi à proposer, ils s’improvisent spécialistes des problèmes, des séductions, des pailles dans les yeux des autres, tout ça au nom d’un discernement.
      Un bon chien de garde aboie quand c’est nécessaire, quand un chien aboie tout le temps, on finit par ne plus écouter, ne plus être alarmés.
      Faut juste regarder sur les sites qui se sentent investis d’une mission de protéger l’église, regardez le nombre de post qui amènent des solutions et le nombre de post qui dénoncent des choses et là les yeux s’ouvrent sur la conception qu’a l’auteur sur l’église, le monde, le futur, l’appel … Et comme chantait Cabrel « …et ça continue encore et encore, c’est que le début d’accord d’accord… », tout ça pour dire que ce n’est pas près de s’arrêter.
      Maintenant les chiens aboient la caravane passe. Et quand la caravane passe que font les chiens? Parfois ils rejoignent la caravane et du coup d’autres chiens leur aboient dessus, parfois ils se fatiguent à aboyer et une fois la caravane passée ils attendent la prochaine (comme des vaches qui attendent le prochain train, ça occupe), et enfin d’autres essaient de bloquer la caravane, dans ce cas la caravane leur roule dessus.
      Wouah wouah quelle vie de chien! Hein Rantanplan ;-)

  14. Olivier

    Salut Patrick,

    Tu dis : « Il faut que ces propos trouvent un échos dans notre coeur pour y trouver une quelconque pertinence. »

    Si le Seigneur nous demande bien de veiller sur notre coeur plus que tout autre chose, il nous dit aussi de nous en méfier car
    Le coeur est trompeur par-dessus tout, et incurable; qui le connait? (Jérémie 17: 9 DARBY)

    Le Seigneur nous demande de nous appuyer sur sa Parole car il viendrait des temps où la séduction serait telle quelle séduirait même les élus s’il était possible (Matt 24:24)

    Alors j’aurais une question pour toi Patrick : as-tu à un moment envisagé l’hypothèse que ta vision de 2002 aie pu venir de l’adversaire ?

    Olivier

    • Paddy

      Oui je l’ai envisagé.
      Peut-être n’as tu pas écouté le témoignage jusqu’au bout.
      Depuis ce jour, j’ai perdu toute illusion sur moi et je ne peut plus me fier à moi.
      Pour être honnête, est-ce que depuis j’ai douté? OUI! Est-ce que ma rencontre avec Lui a améliorer ma chair ? NON!
      Le 1er mars 2002 est une date marquante pour moi, un tournant indéniable. Le message de la réforme et la conscience de ma pauvreté spirituelle se sont imposés à moi.
      Maintenant pour que les choses soient claires, ma vie n’est pas premièrement orientée vers la réforme mais vers Christ.
      Pour répondre plus précisément, maintes et maintes fois j’ai douté de cette expérience devant mon incompréhension, l’incompréhension des autres, la persécution et le jugement que cela a entraîné. Devant le prix que ça continue de me couter OUI j’ai douté.
      J’ai tout remis en question, même ma remise en question de tout.
      J’ai confronté le contenu de l’expérience, ce que j’y avais entendu et vu, aux Ecritures (et non à la tradition ou la compréhension admise). Malgré cela est-ce que le doute vient frapper à la porte? OUI!
      Alors je m’efforce de suivre les paroles de Jésus (qui sont pour moi le seul terrain fiable), « on reconnait l’arbre à son fruit », donc j’examine régulièrement les fruits.
      Voici les marqueurs auxquels j’accorde de l’importance.
      Comment cette expérience a impacté : mon amour pour Dieu, ma paix avec Lui, ma relation avec Lui, mon obéissance à ce qu’il me dit, ma capacité a payer le prix de l’obéissance, ma passion pour les choses d’en haut, ma soif de vérité, mon amour pour les autres, mon amour pour l’église, ma capacité de pardonner, mon inclinaison à juger, l’opinion que j’ai de moi-même, mon engagement envers les autres, envers le monde, ma résilience, mon attitude face au péché, ma dépendance ou mon indépendance de Dieu, mon égocentrisme, mes ambitions personnelles, mon indépendance des autres, ma capacité à m’ouvrir à d’autres pour qu’ils parlent dans ma vie, ma soif de vivre le corporatif …
      Toutes ces choses ont été impactées d’une manière ou d’une autre par cette expérience, et plus de 13 ans plus tard (donc pas juste le temps d’une émotion), toutes ces choses témoignent encore d’un changement qui témoignent en faveur d’une oeuvre de Dieu (à moins que l’adversaire se soit converti). Pas un seul de ces marqueurs ouvre la porte au doute. Ces marqueurs parlent plus fort que ma mémoire de l’expérience.
      Donc, est-ce qu’il m’arrive de douter? OUI! Est-ce que j’avance avec conviction? OUI! Comprends qui pourra.
      Si quelqu’un pense pouvoir vivre de ce coté de l’éternité sans être tenté, ni douter c’est qu’il est déjà séduit.
      J’espère avoir répondu à ta question, qui est très pertinente.
      Si ces marqueurs peuvent servir à d’autre pour discerner ce qu’ils pensent avoir reçu de Dieu, alors ta question en plus d’être pertinente aura été très utile.

      • Stéphanie

        Bonjour Patrick,

        Je viens juste de lire ta réponse, et je ne peux que la saluer pour autant d’humilité! Et cela me fait penser que c’est bien tout ce que le Seigneur attend de nous, que l’on marche humblement avec lui, tout au long de notre vie! Et le reste suit. Et puis aller au bout de soi, tout remettre en question et oser tout ébranler pour que finalement ne reste que l’inébranlable c’est vraiment une preuve de courage, d’humilité et surtout de soif de vérité. Alors que cette soif de La Vérité grandisse toujours plus en chacun de nous! Et mille fois AMEN, pour les marqueurs dont tu parles et tous les fruits que seule sait produire la présence et la vie de Christ en nous. Sois béni et toujours plus encouragé.

  15. Rochet Gérard

    Bonjour Patrik
    Je ne doute ni de ce que tu as vécu et entendu. Mais pour moi « changer la compréhension et l’interprétation » ne veut pas dire, comme je l’ai entendu prêcher à la Boule avec Michäel et Lorenzo, que l’on doive reconquérir les domaines de l’économie des finances etc. etc. pour que le Seigneur puisse à son retour trouver une Eglise conquérante….mais plutôt de revenir à la prédication de la Croix comme Paul l’enseignait, à renoncer à sa vie afin qu’Il puisse grandir, remettre Jésus au centre, lui permettre d’être la tête. La connaissance et l’interprétation que l’on a aujourd’hui de Jésus n’est plus celle que les Ecritures nous enseignent. Voilà, c’était juste ma réflexion. Que Dieu te bénisse
    Claude-France.

  16. Medina

    Salut Patrick et à tous ceux qui passe sur le blog je vous bénis dans le nom de notre Seigneur Jésus. Il y a quelques temps que je n’est pas écrit mais je n’est pas manqué une seule publication ! C’est super de pouvoir s’exprimer et partager merci Patrick et merci au St esprit qui conduit les échanges et nous permet de retenir ce qui est bon pour notre vie… Merci Patrick ne nous avoir livré ton cœur, d’avoir éprouvé ta vision et même de l’avoir remis en cause mais sachez vous qui doutez que le fruit est là et les vies sont transformés, personnellement je ne sais pas ce que Jésus fait avec son églises en tout cas si il dit qu’il va changer la compréhension de son Eglise en une génération il va le faire…. Pour ma part j’ai été percuté par le témoignage de Patrick , j’ai partagé Helikia pendant trois ans pour « aller de l’autre bord » et sacher que de l’autre bord c’est un chemin nouveau … Ou Jésus nous fait connaître sa présence et nous fait sortir de la religion … Rappelez-vous de la vision tous était avec la bible tous étaient dans Babylone… Toutes les dénominations! même Patrick avec son église!
    La parole qui m’a percuté le plus et résonne en moi chaque jour c’est ce que Jésus dit à Patrick :
     » tu m’a cherché en tant que parole mais pas en tant que personne…! »
    Oui par ce que la parole sans la personne est très dangereuse et elle nous fait même tué la personne par notre mauvaise compréhension, je m’explique les pharisiens, saducéens… Connaissaient très bien la parole mais cela les a conduit à tuer la personne de Jésus …!
    La parole et notre compréhension de la parole nous conduit à une image de christ toute faite qui est souvent bien loin de la réalité….!
    Job était un bon religieux il appliquait ce qu’il avait compris des écritures, il faisait même des sacrifices pour ses enfants au cas où…
    « Il faisait ce qui était écrit dans les notes de la bible (vision de Patrick)
    C’est ce que j’ai fait pendant toute ma vie chrétienne avant que la vision de Patrick me percute … (En réalité la personne de Jésus)
    Ma religion me donnait autorité sur satan … Mes bonnes actions faisaient du bien à ma conscience et me permettaient « d’être un discutailleurs devant l’Eternel »
    Mais le disciple est pas plus grand que le maître… Si Jésus a bu la coupe, je vais la repousser ? Si Dieu nous livre à satan comme il l’a fait pour job c’est moi qui vais le repousser ? Ou une fois que j’aurais entendu l’enseignement de mon Seigneur dans la présence de sa personne (et non une fausse compréhension de sa « parole ») je pourrait dire:
     » mon oreille avait entendu parlé de toi ( à travers des écrits, des prédications…) mais mon œil t’a vu…(quand je me suis approché de la personne de Jésus christ).

  17. Anja SACCO

    Oui, le doute fait partie de notre cheminement, de nos combats, c’est peut-être aussi un chemin plus ou moins utile ou nécessaire, qui au bout du compte affine en nous l’humilité.

    Une forme assez terrible de tourment, au bout du compte, mais qui peut aussi révéler une recherche de justesse et de vérité.

    La révélation de Jésus au sujet de Babylone et de la réforme de nos cœurs atteint dans le mille l’esprit religieux, c’est certain.

    Et c’est peut-être le pire des mauvais esprits, qui se déguise sous des apparences de vérité.

    L’esprit religieux se nourrit dans les besoins non résolus de valeur et de sécurité de l’humain, ces besoins si fondamentaux qui devraient être comblés en Christ à notre conversion. Et pourtant, la triste réalité démontre que le plus souvent ce n’est pas le cas.

    Peut-être parce que nous avons construit tellement de faux raisonnements pour combler nos vrais besoins qu’il faut au préalable les identifier pour être capables de les virer !
    Et du coup, les remplacer par la grâce et l’amour du Père.

    Ça ne m’étonne pas, Patrick, que tu vives autant de rejet à la suite de cette révélation. Les réactions les plus farouches et hostiles de tes détracteurs sont à la hauteur de leur construction humaine et artificielle de survie pour pallier à leurs vrais besoins.

    Depuis que par le péché Adam et Eve ont perdu leur sécurité en Dieu (ils ont eu peur, ils se sont cachés), et leur valeur en Lui (ils ont eu honte, ils ont couvert leur nudité), nous venons tous au monde avec ces manques.

    La face de l’église changerait tellement si l’homme trouvait véritablement en Christ sa valeur vraie et sa sécurité profonde, son identité vraie.

    En attendant, le message de cette vision authentique écorchera ceux qui ne veulent pas perdre leur petit royaume, car celui-ci leur fournit une pseudo valeur et une vraie fausse sécurité. Et souvent, ils aiment fonctionner dans le contrôle.

    … Oh Seigneur… Ta grâce !

    • Paddy

      Une belle synthèse de la situation, et pour moi le même soupir: …Oh Seigneur…Ta grâce!

  18. cr'dee

    je viens de voir la vidéo ; je l’ai trouvé constructive parce que bien construite meme si je n’ai pas compris la fin sans traduction : c’est un bon canevas pour étudier Jésus Christ (Dieu fait homme et la perspective que cela nous ouvre) je me permets une remarque par rapport aux coms de Marina et Claire qui ne sont pas forcément contradictoires (je suis moi meme musicien et chanteur); simplement il ne faut pas confondre la liberté que donne le Saint Esprit avec la liberté que l’on se donne sans etre conduit par le Saint Esprit

  19. Gerber Noémie

    Bonsoir patrick !

    j’ai une question: Comment interpréter le passage de 2 Pierre 3 V 10 à 13 ?

    Cette vidéo est très encourageante !
    On a soif de plus…
    Qu’ils soient encouragés et bénis ceux qui l’on fait !
    Merci encore pour tes partages !

    En cette période, on entend vraiment de tout et on a besoin de discernement…
    Sois béni toi et les tiens !

    Noémie & Marc

    • Paddy

      la clef est dans le mot « éléments » si on détermine ce que c’est on pourra interprété ce verset.
      le mot grec traduit par éléments dans 2Pierre est stoicheion on le retrouve dans d’autres versets (en gras)
      Galates 4:3 Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l’esclavage des rudiments <4747> du monde ;
      Galates 4:9 mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore ?
      Colossiens 2:8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.
      Colossiens 2:20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:
      Hébreux 5:12 Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide.
      en grec il signifie rudiment, principe, fondamentaux
      On voit qu’il employé pour exprimé les rudiments de la loi, de l’ancienne alliance.
      Il n’y a donc pas de désintégration atomique des cieux, juste un changement de ciel (de gouvernement spirituel), la fin de l’ancienne alliance.

      • Gerber Noémie

        Bonjour Patrick !

        Merci pour ta réponse ;-)
        Oui ça fait écho en moi… ne pas s’appuyer sur les « rudiments » mais garder les yeux fixés sur Jésus et sur tout ce qu’il a accompli… changement de gouvernement spirituel : Oui c’est ce qu’on désire ardemment!
        Merci pour cette étude et pour ton inspiration !
        Nous en profitons pour te souhaiter à toi et aux tiens une année 2016 inondée de Son action divine !
        Que la Gloire de notre Seigneur rayonne encore plus au travers de toi et de ta famille !
        Noémie et Marc

  20. Gerber Noémie

    Ah oui… j’oubliais.. hier nous avons eu une discussion avec de la famille chrétienne depuis plus de 30 ans et au sujet de la guérison divine, ils ont la vision des « ministères » et que tout le monde ne peut pas l’avoir et aussi que l’envoi pour guérir et ressuciter était adressé aux apôtres seuls et donc ils en concluent que ça ne s’applique pas à nous… Nous avons suivi tous tes enseignements concernant le sujet et pourtant… comment répondre à ces arguments… que dire? On a alors témoigné des fruits de cette révélation. Peut être que ça suffit… mais d’un point de vue « théologique » quelle galère !!! Si tu pouvais nous éclairer… Merci beaucoup d’avance pour ta patience et ta réponse… ;-)

    • Paddy

      Les apôtres devaient apprendre à observer, à pratiquer ces commandements dont celui de guérir donc pas seulement réservé aux apôtres.
      De plus la guérison est un signe qui doit suivre tous ceux qui croiront.

      • Gerber Noémie

        AMEN !!!

  21. Gerber Noémie

    Bonjour Patrick!

    En fait je viens de ré-écouter ton cd « mentalité de vainqueur » et tu réponds à nos questions « théologiques ». Merci pour cela !
    En fait je me rends compte que le problème auquel nous avons été confronté n’est pas théologique mais spirituel… Ce fameux esprit religieux… Il y a aussi que certaines discussions sont vaines car les personnes ont besoin d’une révélation et non d’arguments… je crois que c’est vraiment le cas pour notre famille…
    Je crois qu’en t’écrivant c’était un besoin de ne pas nous sentir isolés… car autour de nous, c’est vraiment la confusion… du coup ça a tendance à nous déstabiliser… bref… même combat pour tout le monde j’imagine!
    Nous avons découvert avec emerveillement les films de Darren Wilson « l’empreinte de Dieu », « un amour fou » et « père des lumières »… le dernier film, c’est bien simple, on a pleuré tout le long ;-)
    Maintenant, notre prière c’est que ça porte du fruit… que ça reste pas en surface!
    Sois béni toi et les tiens et encore merci Seigneur!

    Noémie & Marc

  22. olivier

    Bonjour à toutes et à tous
    Merci pour ce blog Patrick, je me doute du travail que ça demande ! Merci surtout à Jésus qui agit et parle à travers toi.
    En regardant (vite) les messages avant, je suis attristé… Tant de versets lancés comme des… arguments, ou comme des… flèches???
    La parole de vérité ne nous a pas été donnée pour de vains discours, mais pour qu’on la vive, juste. En commençant chacun chez soi (et mon Dieu sait que pour moi, y’a du boulot !!!)
    Ne nous focalisons pas sur le péché, mais sur Christ : c’est plus mieux bien !
    Big big big bisous.
    Au delà de vos opinions, je vous aime, mes frangins et frangines ! ! Car j’ai tant été aimé…
    Olivier

  23. Noemie Gerber

    Bonjour Patrick!

    J’ai (encore) une question par rapport à des messages qui circulent chez les chrétiens en ce moment: je crois que Dieu peut m’inspirer directement le bon dicernement, mais je crois aussi qu’il peut utiliser des personnes comme toi pour nous aiguiller: que penser de « the last reformation » de Torben… son nom m’est difficile a ecrire…c’est un danois) comme dans un précédent billet il y était fait mention que la « réforme  » allait devenir à la mode… alors… bon grain ou ivraie?
    Merci beaucoup d’avance pour la réponse!
    Noemie

    • Paddy

      Pour être honnête, je n’ai pas approfondi la question, donc je ne peux pas me prononcer et ce n’est pas à moi de me prononcer. J’examine les choses pour moi-même et non pour servir de repère de discernement. Que les chrétiens prient pour les malades, que les malades soient guéris, qu’il y ait une ferveur, que le gens mettent vite en application ce qu’ils ont reçu, qu’il y ait un christianisme décomplexé sont des signes super cependant ce n’est pas dans ces signes que je trouve la réforme, ces signes ont déjà été présent dans des réveils précédents. Concernant « The last Réformation » je n’ai pas approfondi la question donc je n’ai pas regardé si je trouvais les « marqueurs » de réforme.

      • Noemie Gerber

        Merci beaucoup Patrick pour ton honnêteté!
        Sois encouragé et protégé toi et ta famille dans ce que tu vis au quotidien!
        Merci pour les remarques utiles!

  24. Dans le même esprit que cet article! Une belle trouvaille qui pourtant n’est pas toute jeune ;-)))

    Partie 1:
    https://www.youtube.com/watch?v=T4ZNEuGHM7Y
    Partie 2:
    https://www.youtube.com/watch?v=8xiANQviuBE
    Partie 3
    https://www.youtube.com/watch?v=Q-9i7RsFPJ4
    Partie 4
    https://www.youtube.com/watch?v=-sa3S4EuHUU

    Bénédictions à tous!

Répondre à Parick Herren Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>