L’amour: arme de construction massive

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le thème que nous allons aborder est très important.

L’amour est un élément fondamental de la foi chrétienne, et bien pratiqué il peut être une arme de construction massive.

L’amour est requis dans le plus grand commandement (Math.12 :30). L’amour doit être dans toutes nos relations (avec nous-même, les autres, notre prochain et notre Créateur et même nos ennemis!)

L’amour accomplit la loi: Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres; car celui qui aime les autres a accompli la loi (Romains 13:8). Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Galates 5:14).

Donc nous devons savoir ce qu’est l’amour, chacun nous pouvons avoir notre définition de l’amour mais sachons une chose, ce n’est pas l’amour selon votre définition qui est requis par Dieu mais celui selon sa définition.

Reposons le fondement avant de bâtir plus haut.

Nous savons pour la plupart qu’il existe plusieurs mots grecs pour amour. Il y a un amour traduit par ces mots Agape (nom) et agapeo (verbe), on le définit comme étant l’amour inconditionnel, l’amour selon Dieu « Dieu est amour (agape) » 1Jn.4 :8. On le voit comme l’amour sacrificiel, l’amour qui vient de Dieu, l’amour qui n’attend rien en retour. C’est l’amour de 1cor.13. Nous avons aussi un autre amour défini par ces mots: philos (nom) et phileo (verbe) c’est l’amour humain, l’amour fraternel, l’amour qui donne une satisfaction.

Il y a une notion que l’amour « agapeo » est supérieur à l’amour « phileo » ; (il y a un autre mot c’est eros, c’est pour l’amour sensuel, sexuel mais celui-ci n’est pas mentionné dans le NT donc on passe).

Nous avons tous entendu parler de la restauration de Pierre quand Jésus lui demande:  » M’aimes- tu? » par 2 fois il lui demande « M’aimes- tu d’un amour agape? » et Pierre ne peut que répondre « tu sais que je t’aime d’un amour phileo. A la fin Jésus « descend  » au niveau de Pierre et lui demande:  » M’aimes- tu d’un amour phileo? » et là ils sont d’accord.

Sachant cela nous nous efforçons d’aimer du mieux que nous pouvons et aspirons à être un jour un canal d’amour « agape » pour tout le monde. Tout le monde est d’accord ?

 

 

ET BIEN NON, CE FONDEMENT EST FAUX !!!!!

OUVRONS NOS BIBLES ET VOYONS PAR NOUS-MEMES QUE:

- Ce n’est pas réservé qu’ à Dieu ou ses enfants d’être capable d’aimer d’amour » agape », et il n’y a pas que Dieu ou les frères et sœurs qui peuvent être l’objet de l’amour « agape » (entre crochet c’est le n° strong pour agapao)

Matthieu 5:46 Si vous aimez <25> ceux qui vous aiment <25>, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même?

Matthieu 6:24 Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera <25> l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Luc 6:32 Si vous aimez <25> ceux qui vous aiment <25>, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi aiment <25> ceux qui les aiment <25>.

Luc 11:43 Malheur à vous, pharisiens! parce que vous aimez <25> les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.

Luc 16:13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera <25> l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Jean 3:19 Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré <25> les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

Jean 12:43 Car ils aimèrent <25> la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

2 Timothée 4:10 car Démas m’a abandonné, par amour <25> pour le siècle présent, et il est parti pour Thessalonique; Crescens est allé en Galatie, Tite en Dalmatie.

2 Pierre 2:15 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima <25> le salaire de l’iniquité,

1 Jean 2:15 N’aimez <25> point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime <25> le monde, l’amour du Père n’est point en lui;

- Qu’il y a des degrés dans l’amour agape

Luc 7:42-43 Comme ils n’avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l’aimera <25> le plus? Simon répondit: Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit: Tu as bien jugé.

Jean.21 :15 Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m ‘aimes <25>-tu plus que ne m’aiment <25> ceux-ci?

- Qu’il est possible d’aimer d’un amour agape plus ou moins ardemment

1Pierre.1 :22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre coeur

- Qu’il est possible de mal aimer d’un amour agape

1 Jean 3 :18 Petits enfants, n’aimons <25> pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos cœurs devant lui;

 

Passons l’amour philos/ Phileo sur le même banc d’essai (entre crochet le numéro strong pour le verbe phileo).

Nous savions que ce mot était utilisé pour l’amour fraternel, l’amour humain mais savions -nous qu’il était aussi utilisé pour exprimer :

- L’amour du Père envers Jésus

Jean 5:20 Car le Père aime <5368> le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement.

- L’amour du Père envers nous

Jean 16:27 car le Père lui-même vous aime <5368>, parce que vous m’avez aimé <5368>, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

- L’amour de Jésus envers Lazare

Jean 11:3 Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: Seigneur, voici, celui que tu aimes <5368> est malade.

Jean 11:36 Sur quoi les Juifs dirent: Voyez comme il l’aimait <5368>.

- L’amour de Jésus envers Jean

Jean 20:2 Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait <5368>, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis.

- L’amour de Jésus glorifié envers nous

Apocalypse 3:19 Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime <5368>. Aie donc du zèle, et repens-toi.

- L’amour des disciples pour Jésus

Jean 16:27 car le Père lui-même vous aime <5368>, parce que vous m’avez aimé <5368>, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu.

- L’amour que nous devons avoir pour Jésus

Matthieu.10 :37 Celui qui aime <5368> son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi;

- L’amour qui nous est demandé envers le Seigneur

1 Corinthiens 16:22 Si quelqu’un n’aime <5368> pas le Seigneur, qu’il soit anathème! Maranatha.

 

Conclusion: Nous avons idéalisé voir divinisé l’amour agape.

En fait, en étudiant tous les versets qui contiennent ce mot nous pouvons conclure que l’amour agape est un amour basé sur le choix plutôt que sur le sentiment, c’est un amour dirigé par la volonté donc un amour volontaire (c’est la raison de l’emploi d’agapao quand il s’agit d’un commandement).

L’amour phileo lui est un amour basé sur les sentiments, est-il pour autant inférieur ? NON ! C’est le même amour mais mû par un autre moteur.

 

Agape/agapeo: le nom ne peut divorcer du verbe ! Le nom c’est la chose, le verbe c’est l’action. 1 Cor.13 nous montre un listing d’action de l’amour « agape ».

Il y a plusieurs lectures possibles de ce chapitre, tu remplaces le mot amour par Dieu et tu as une bonne notion de Dieu. Tu remplaces le mot amour par ton prénom et en principe tu as une bonne notion du travail qu’il reste a faire. Tu vois l’amour agape comme l’amour de Dieu en toi et au travers de toi et tu vois ton manque et tu cours après une expérience d’amour, au bout soit tu culpabilises, soit tu abandonnes. Maintenant avec cette nouvelle définition on peut voir une feuille de route. En fait on pourrait presque le traduire l’amour choisit d’être patient etc…

Nous pouvons aimer d’un amour agape sans avoir l’amour phileo (exemple: nous pouvons être patients avec des gens que nous n’apprécions pas, vous pouvez choisir d’être bon sans être lié par des liens d’affections ). Beaucoup parmi nous sommes des pratiquants ;-)

C’est évident que l’amour accompli est mû autant par la volonté que par les sentiments.

Pour en revenir à Pierre, relisons la scène autrement, Jésus lui-dit « M’aimes- tu par choix? » « Je t’aime par sentiment. » Et Jésus insiste. « As-tu fait le choix de m’aimer? » Pierre a le souvenir tout frais de son reniement. Et il lui réaffirme tout son amour par sentiment. Jésus le requestionne: « M’aimes- tu par sentiment? » La question même attriste Pierre et il lui dit: » tu sais toute chose, je t’aime ». Et là Jésus ne le questionne plus sur son amour mais lui confie ses brebis.

En fait Jésus n’est pas « descendu » au niveau de Pierre mais lui a montré qu’il croyait ses sentiments.

En rien l’amour agape est supérieur à l’amour phileo, juste pour le prouver, question pour les mariés ou les parents: Comment préférez- vous que votre conjoint(e) ou votre enfant vous aime? Par choix parce que obligé, ou par sentiment? Juste parce qu’ils en ont la volonté ou de tout leur cœur?

Revenons à la simplicité, ne courons pas après un amour mystique mais choisissons l’amour et avec un cœur bien disposé et la grâce de Dieu, les sentiments suivront (si ça n’est pas déjà fait)

 

Stay tuned…

 

 

 

27 Responses to L’amour: arme de construction massive

  1. JeanLuc77

    Hello Paddy, voici ma petite contribution à un « Sujet » (l’amour de Dieu, Christ), qui m’est très cher !
    C’est la grâce de Dieu ! Etre rendu capable d’aimer comme Dieu aime, (ce qui est aimable et ce qui ne l’est pas, ce qui est vivant et ce qui ne l’est pas), c’est possible pour ceux qui sont nés d’En Haut. Parce que l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné (Rom5-5). Christ est, aussi, l’incarnation de l’amour de Dieu. Cherchons à dépendre toujours plus de Dieu et laissons la totale liberté au Saint-Esprit de manifester en nous et à travers nous la Vie de Christ, Sa vie de résurrection ainsi l’amour de Dieu sera manifesté parmi les hommes pour la gloire de Dieu.Efforçons nous de Lui faire absolument confiance et de croire sans douter dans notre cœur que c’est Lui qui le fera !

    • Paddy

      Merci JeanJean

  2. Dilson

    Que des sourires et des fou rire que j’ai eu en lisent ce article surtout « souvenir tout frais de son reniement »lol le pauv hahahahaha. Merci pour ce partage, c’est une chose dans la quelle je marche et tu viens encore bien confirmé que c’est le bon chemin. :-) thx

  3. Fleur

    Hello Paddy,
    Super d’apprendre que l’amour agapé n’est pas supérieur à l’amour philéo :-)
    J’ai tout le temps cru le contraire, et j’ai souvent entendu dire que l’amour agapé est le plus grand.
    Ca remet bien les pendules à l’heure, une fois de plus ;-)
    Miriam

  4. Gil

    Merci pour le sujet.

    J’aime beaucoup le titre: « Arme de construction massive » en effet sans amour rien ne se construit, l’amour est le moteur même de la communauté. Je n’avais pas fait l’étude mais cela fait un moment que je pensais que l’amour agape était fait de petits choix aux quotidien. Resté assis en demandant à Dieu « donne moi de l’amour pour les autres » ne sert à rien si ce n’est pas accompagné d’actes, on doit devenir la réponse à nos prières dans ce cas là. Comme tu le dis, on a mystifié l’amour agape alors qu’il suffit de beaucoup d’amour dans de petites choses pour trouver Christ dans toutes les personnes qui nous entour. Le plus grand défi de la vie chrétienne se cache dans les petites choses simples, caché bien souvent dans le méprisable et le plus petit que nous, dés que nous voyions ce qui fait notre orgueil comme de la boue, un trésor inestimable s’offre à nous…on s’y entraine, on n’y progresse et on comprend que finalement on n’a pas besoin d’autre chose.

    Je pense que Jésus confie ses brébis à Pierre en savant qu’a travers elles il pourra aimé agape, en effet, à travers leurs imperfections, il a eu tout le loisir de choisir d’aimer.

    A+

  5. Coucou en Christ
    Ce que j’aime moi c’est mettre des commentaires, commentant la façon de le dire hi hi… Et là j’aime bien la question « Tout le monde est d’accord ? » que certain prédicateur posent pendant les réunions où un paquet de gens lèvent les mains (dont moi je doit dire) et qu’après il y a le « ET BIEN NON, CE FONDEMENT EST FAUX !!!!! » limite tu te dit ben si cela se trouve personne n’as vu que j’ai levé la main!!!
    Bon OK ce commentaire n’apporte rien et peut être même ne seras jamais publié mais bon j’avais envie de le dire ;-). Je suis sur que certain s’y reconnaissent avec moi…

  6. Phil77

    Merci Paddy de bousculer les idées reçues et de nous forcer à remettre l’ouvrage sur le métier pour mieux discerner la pensée de Dieu. En méditant sur les versets que tu as cités et les observations que tu as faites, certaines choses me sont apparues :

    D’abord il n’est clairement plus possible de poser l’égalité si souvent entendue et admise communément : amour agape = amour parfait ! Les versets que tu as choisis le démontrent parfaitement.

    Il existe donc à l’évidence deux amours agape. Un amour agape humain, marqué par la Chute, et souillé par le péché et un amour agape divin qui lui est parfait. Il ne suffit donc pas de parler d’amour agape, il faut aussi en préciser l’origine, et donc le seul amour agape qui vaille, c’est l’A.O.D (Agape d’Origine Divine) de même qu’il y a des produits A.O.C. (Appelation d’Origine Controlée) :-)

    C’est cet A.O.D qu’il nous faut rechercher et nous avons pas besoin d’aller le chercher bien loin puisqu’il est en nous , puisque Christ est en nous , et qu’Il est Amour. Notre responsabilité est donc bien de désirer aimer d’un tel amour et nous l’approprier par la foi. Alors nous serons capables d’aimer de cet amour qui s’oublie pour le bien de l’autre.

    Cet A.O.D, il nous le faut absolument car il présente une caractéristique qui lui est propre, il est universel. Seul cet amour agape divin peut nous permettre d’aimer Dieu et tous les hommes depuis le plus aimable jusqu’au plus détestable , depuis notre conjoint jusqu’à nos ennemis. Il n’est donc pas étonnant que le verset « Dieu est amour » utilise le mot agape , car c’est de cette façon que Dieu aime toutes Ses créatures, même les éloignées de Lui.

    Mais cet amour agape présente une autre caractéristique : il peut exister en dehors d’une relation. On peut aimer son ennemi sans avoir aucune relation avec lui, d’ailleurs lui n’en voudrait évidemment pas.

    Et c’est là qu’intervient l’amour phileo. Lui au contraire, pour exister, a besoin d’une relation. Il ne peut s’épanouir que dans le cadre d’une relation entre deux personnes , ou entre une personne et Dieu et c’est ce qui fait tout le prix de cet amour phileo. Il est le révélateur de l’existence d’une relation et plus la relation est étroite, plus cet amour phileo peut être fort . (Jonathan fit alliance avec David, parce qu’il l’aimait comme son âme 1 samuel 18 : 3)
    (Car le Père aime (phileo) le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait … Jean 5:20)

    Dieu désire que nous L’aimions, non seulement d’un amour agape , mais aussi d’un amour phileo , qui implique notre âme et notre cœur, de tout notre être. (Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ta force). C’est le mot agape qui est utilisé dans ce verset, car il est le fait générateur d’un tel amour, mais le fait que l’âme y soit impliquée montre que les sentiments et les affections en font aussi partie.

    Dieu est désireux de développer avec nous une relation d’intimité pleine d’amour et Il ne veut pas seulement de notre amour agape , volontaire, Il veut aussi notre affection, nos sentiments.
    Il les veut d’autant plus que ces sentiments seront sanctifiés s’ils reposent sur un A.O.D voulant le bien de l’autre en s’oubliant soi même.

    Les deux formes d’amour Agape et Phileo n’ont donc pas vocation à s’exclure l’une l’autre, mais bien à se compléter, et c’est la présence des deux qui fait toute la valeur de l’Amour que Dieu désire qu’on Lui porte .

    Pour finir, pour le couple , Dieu a même prévu une troisième forme d’amour, l’amour physique, et si les trois formes d’amour agape (A.O.D), Phileo, et Eros sont présentes alors ces trois notes peuvent former un accord parfait, représentation merveilleuse de l’harmonie divine. Rien d’étonnant quand on sait que le couple a été choisi pour représenter l’union de Christ et de Son Epouse.

    Proverbe 8 : 17 « J’aime ceux qui m’aiment… » Dieu aime tous les hommes mais Il a une affection particulière pour ceux qui l’aiment !! Et si cette affection là, c’était justement l’amour Phileo…..

    • Paddy

      Merci Philou pour ces précieuses réflexions. Elles permettent d’avancer. J’aime bcp le concept du label « A.O.D. ».
      Dans la même veine (2 amours « agape » ou un même amour « agape » mais 2 sources qui les rend différents. Si on réfléchit sur l’amour « phileo » d’origine divine « le Père aime le fils », les sentiments du Père engagés et mobilisés ça peut nous emmener loin tout ça.
      Je continue a méditer sur cet notion amour « agape » mû » par la décision et je m’aperçois que plutôt d’attendre un sentiment qui se réveille je dois décider d’aimer.
      D’un point de vu divin, si je n’aime pas quelqu’un c’est que je décide de ne pas l’aimer, de l’exclure de l’amour. Je ne marche pas dans l’esprit de Christ. Il ne pouvait pas nous commander d’avoir des sentiment pour tout le monde mais de choisir d’inclure tout le monde dans l’amour. C’est un « commandement », il nécessite donc « obéissance ». C’est un pas de foi quand les sentiments ne sont pas encore là que de choisir d’aimer. Les œuvres de cette foi c’est choisir de pratiquer 1 cor.13 (feuille de route de l’amour agape).
      Dieu est fidèle, si on choisi de s’aligner à sa volonté, nous allons expérimenter qu’il prend le relai et va aimer de son amour au travers nous.
      En fait au niveau amour de Dieu nous avons 2 choix, soit être un canal, soit être un bouchon ;-)
      Encore merci Philou pour ta contribution.

      • Phil77

        Pour tout te dire, mon cher Paddy, j’adhère , je plussoie, j’abonde à tout ce que tu dis ci-dessus et j’arrive aux mêmes conclusions que toi.

        Si on part du principe que l’amour qui nous est demandé en premier, notamment à l’égard de ceux qui ne nous inspirent pas nécessairement d’affection, c’est l’amour agape, labellisé A.O.D :-), il nous faut effectivement et en tout premier lieu décider d’aimer. Pour l’avoir vécu, je peux t’assurer que cette décision est très difficile à prendre , quand les gens qu’on est censés aimer nous ont fait du mal , elle peut même être impossible humainement parlant. On comprend alors tout le sens du verset : Php 2:13 « car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. »

        Même pour simplement vouloir, dans certains cas, il faut que Dieu le produise en nous, et notre part à nous sera alors de vouloir vouloir (non, la repétition du mot « vouloir » n’est pas une erreur :-))

        Quant à attendre qu’un sentiment se réveille, c’est effectivement faire fausse route, puisque le moteur de notre amour ne doit pas être notre âme, mais l’Esprit de Christ à travers notre esprit.

        C’est bien pour cela , comme tu le dis si bien, que l’amour que Dieu nous commande à l’égard de tous les hommes n’est pas l’amour phileo mais l’amour agape AOD. Et cet amour est indépendant de ce que l’on ressent, puisqu’il est produit par Christ en nous.

        On ne peut pas produire nous même un tel amour, mais on peut empêcher qu’il coule de nous. Si nous sommes un bouchon , (belle image) , nous l’enfermerons à l’intérieur. (et même le meilleur des vins ou des parfums ne sera d’aucun utilité s’il reste enfermé dans sa bouteille).

        La question qui vient ensuite est donc : comment ne pas être un bouchon mais un canal ?

        Plusieurs causes peuvent faire de nous des bouchons.
        J’en vois deux principales. En premier lieu, l’ego. Si notre Moi n’est pas crucifié, on sera préoccupé d’abord par le souci de notre intérêt, de notre confort, de notre bien être, de ne pas souffrir, de nous-même pour résumer, et l’autre, notre prochain (celui qu’on est censé aimé ) ne viendra que bien derrière dans l’échelle de nos priorités. Dans ce cas, soit on ne se posera pas la question de choisir d’aimer, soit on y renoncera, préférant la solution de facilité qui se nomme souvent « indifference ».

        Ensuite quand on a fait le choix d’aimer, obéissant ainsi à Dieu, il va nous falloir exercer la foi. Si on ne saisit pas par la foi l’amour de Christ en nous pour aimer l’autre, si on essaye de produire nous même cet amour, on court à l’échec assuré et bien que voulant aimer, nous n’en serons pas moins des bouchons .

        Une fois de plus , on retrouve les mêmes principes, que tu as si souvent mis en avant, Vouloir, Croire, Saisir, et alors le bouchon peut sauter et l’amour de Christ pourra alors se répandre à travers nous. On est loin de la passivité dans tout cela, il va falloir un engagement ferme de notre part pour entrer dans l’expérience d’un tel amour, et qui sait , si on est fidèles dans cette démarche, l’amour Phileo viendra peut être couronner cette démarche d’amour en attestant par sa présence qu’une relation s’est établie et approfondie. Le jeu en vaut vraiment la chandelle, n’est ce pas ?

        • Paddy

          Tout à fait d’accord.
          Le sujet avance et prend une bonne tournure, merci

          • POUR aller dans le sens de l’amour agape

            je prendrai le cas du pardon, Dieu demande que
            l’on pardonne nos ennemis.Là c’est un choix que
            l’on fait et après je crois le Seigneur nous aide
            à le faire a tous égard.

            Un autre exemple, c’est un témoignage.Une fois je
            priais pour le salut des âmes, l’annonce de
            l’évangile dans les hôpitaux et là je pense aux
            prisons et là je suis pas très partante et je
            demande au seigneur même pour eux?Et là il répond
            oui, et pour continuer a prier il fallait que je les accepte( donc les aime)
            comme jésus les acceptait, prier pour eux et donc
            les aimer.

            Et cet amour pour le prochain en faite fini par
            aboutir à cet amour philéo comme quand Etienne dit
            père pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils
            font, comme quand un parents va pardonner son fils
            car il sait qu’il est ignorant.

            Comme jean dit quand on aime les commandements
            ne sont plus pénibles. C’est parce que notre
            amour agape devient philéo donc inclus le sentiment
            d’où la foi chrétienne est une relation qui
            aspire a évoluer a un attachement réel , consenti
            voulu, dont on ne veut plus se défaire car lié
            par le sentiment.

            en ce sens l’amour est dans notre esprit(agape)
            il affecte notre âme( philéo),et touche le corps
            l’amour( eros) et fait que jésus parle de devenir un
            et que jean dit si on aime, on est un avec le père
            le fils, l’Esprit et les uns avec les autres.

            Et que il nous est exhorté souvent dans la bible
            de rendre l’amour parfait en nous.

            du coup l’amour maternelle même est un choix en ceci que on veut des enfants
            et donc notre coeur est disposé envers l’enfant
            à venir , disposé a établir des liens, des échanges avec lui

            Aimer comme la foi finalement ne serait-ce pas un
            cheminement d’où l’exhortation àla prière
            la lecture de la parole.

            Car quand on désir avoir une relation amicale,
            de homme a femme ou autre, on va chercher à
            parler à la personne, deusio a connaître
            qui elle est, ce qu’elle aime ou pas, sa façon
            de voir etc..

            Donc l’amour se construit.genre mon oreil avait entendu parler de toi
            (agape)et maintenant mon oeil te vois(philéo).

            comme jésus va dire, je ne vous appele plus mes disciples
            mes mes amis.

            merci encore pour avoir soulevé ces notions de
            choix volontaire et choix par sentiment.

          • Paddy

            Merci pour la contribution a creuser ce thème.

  7. André

    J’ai beaucoup aimé le commentaire à notre Philou et j’aime beaucoup le terme de AOD.

    On « méditait » sur le sujet avec Marie-Laure (ma femme), et moi, ce qui me parlait sur cette réflexion sur l’amour était plus nuancé que les commentaires listés jusqu’à présent.

    Ce qui m’interpelle avec ce nouvel éclairage c’est que l’amour n’est plus quelque chose de partiellement accessible mais c’est un choix. Partiellement dans le sens où c’est atteignable avec les amis, les gens qu’on apprécie etc. Mais là c’est pour tout le monde des gens que nous connaissons ou rencontrons ! On doit faire le choix d’aimer tout le monde. Et ceci me renvoie à mes responsabilités en tant que porteur de Christ en moi (Chrétien). C’est comme le pardon. Je dois faire le choix d’aimer, comme je fais le choix de pardonner. Aïe aïe aïe pas toujours simple. Et en plus si je ne le fait pas je pêche (!?).

    Ceci me renvoie à mon incapacité d’aimer tout le monde, avec ma chair, si Christ ne le fait pas à travers moi (AOD). ça fait encore plus ressortir mon besoin de dépendance à lui.

    Mais au final ça reste, comme le pardon, un choix à faire (pas toujours facile). Et là, appliquer le conseil de Paddy de relire 1 Cor 13 apporte toute sa lumière.

    1 cor 13:4-8 (version Seg21).

    L’amour est patient,
    il est plein de bonté;
    l’amour n’est pas envieux;
    l’amour ne se vante pas,
    il ne s’enfle pas d’orgueil,
    il ne fait rien de malhonnête,
    il ne cherche pas son intérêt,
    il ne s’irrite pas,
    il ne soupçonne pas le mal,
    il ne se réjouit pas de l’injustice,
    mais il se réjouit de la vérité.

    Je le remplace par « je fais le choix de ».

    Je fais le choix d’être patient,
    je fais le choix d’être plein de bonté;
    je fais le choix de ne pas être envieux;
    je fais le choix de ne pas me vanter,
    je fais le choix de ne pas m’enfler d’orgueil,
    je fais le choix de ne rien faire de malhonnête,
    je fais le choix de ne pas chercher mon intérêt,
    je fais le choix de ne pas m’irriter,
    je fais le choix de ne pas soupçonner pas le mal,
    je fais le choix de ne pas me réjouir de l’injustice,
    mais je fais le choix de me réjouir de la vérité.

    Pas facile d’atteindre tout ça (impossible) envers tout le monde, d’où la nécessité de la dépendance à Christ et de l’AOD. (et là j’ai fais que 4 versets de tout 1 Cor 13 !)

    • Paddy

      Merci pour ta contribution
      Tu as dit la pensée clé pour cette méditation sur l’amour.
      Ceci nous renvoie à nos responsabilités

  8. Phil77

    Une petite pensée de plus. Comme tu avais parlé d’1 Corinthiens 13 , Paddy, et que Dédé l’avait aussi repris dans son commentaire, je suis allé le relire et j’y ai vu quelque chose que je n’avais jamais remarqué.

    On y trouve bien sur une sublime description de l’amour agape AOD, mais aussi un magnifique exemple de l’amour agape humain, un des plus beaux exemples que l’on puisse avoir et c’est au début du verset 3 : « Quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres ….. si je n’ai pas l’amour (agape ), cela ne me sert de rien ».

    Voila donc quelqu’un dont on peut imaginer qu’il a quelques biens, voire même beaucoup, qui les vend tous, donc qui va se mettre lui-même dans le dénuement, pourquoi : pour nourrir des pauvres dont on peut affirmer sans l’ombre d’un doute qu’il ne les connaît pas tous, donc que l’amour Phileo n’est pas la raison première de cette action !
    Un tel acte volontaire d’altruisme, d’oubli de soi, d’amour des plus faibles ne peut susciter que l’admiration de tous, et on peut même vite devenir la personnalité préférée des français en agissant ainsi (cf l’abbé Pierre, Mère Thérésa etc…..).

    On est donc bien en présence d’un amour agape. Et pourtant le jugement de Dieu sur ce si bel acte est bien différent de celui du monde, il tombe comme un couperet : « cela ne me sert de rien ». En d’autres termes, SANS VALEUR !
    Comment est ce possible ? tout simplement parce que c’est un acte d’amour agape d’origine humaine (AOH) :-) , qui ne trouve pas sa source en Dieu, et qui est frappé de la malédiction de la chute . Il est issu de l’arbre de la connaissance du bien et du mal , alors qu’il devrait découler de l’arbre de Vie. Et donc pour Dieu, il est sans valeur éternelle, il ne porte pas le label AOD, c’est du bois et du chaume que le feu brûlera.

    Que peut on en conclure ? que pour Dieu , ce qui compte le plus, ce n’est pas l’acte en lui- même mais l’origine de l’acte. Trouve t’il sa source en Dieu, dans la vie de Christ en nous, ou dans nos bonnes dispositions humaines dont on sait hélas que s’y mêle souvent un Moi qui cherche à tirer un profit personnel. Être uni à Dieu et conduit par l’Esprit , en étant crucifié à tout ce qui vient de la chair, est donc bien indispensable pour produire des actions labellisées AOD qui résisteront au feu et subsisteront dans le Ciel. C’est donc bien encore « Christ en nous » qui est l’espérance de la Gloire !!

    • Paddy

      la mine est ouverte, on a trouvé un filon et on en tire des pépites!
      Philou, comme d’hab, très enrichissant

  9. Marie-Laure

    Depuis que tu nous as fait relire les textes bibliques sur l’amour sans « tradition », je dois avouer que je passe par plusieurs stades successifs…

    J’ai d’ailleurs partagé un peu avec Philou et André à ce sujet… et à travers cela je me suis rendue compte que pour moi, le point crucial qui bloquait c’était ma définition de l’amour. Pour moi, l’amour était intrinsèquement lié aux sentiments, l’amour était un sentiment.

    Mais en suivant vos conseils, en me basant sur la définition de 1 Corinthiens 13 de l’amour agape, je peux me rendre compte que pour choisir d’être « patient », « plein de bonté », « de ne pas être envieux », « de ne pas se vanter », « de ne pas s’enfler d’orgueil », « de ne rien faire de malhonnête », « de ne pas chercher son intérêt », « de ne pas s’irriter », « de ne pas soupçonner le mal », « de ne pas se réjouir de l’injustice », « de se réjouir de la vérité », « de tout excuser », « de tout croire », « de tout espérer » et « de tout supporter », il n’y a pas besoin d’un sentiment d’amour envers la personne, mais effectivement d’un choix, d’une volonté de suivre ce qu’Il nous demande.

    Et pour reprendre ce que disait Philou sur le verset 3 (et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien), l’amour (ou le vouloir bien paraître) peut nous amener à faire des actes en dehors de la dépendance/volonté de Dieu.
    Il me faut donc aussi apprendre à changer mon regard sur les actes que nous faisons, car sinon je risque de trouver bien des choses qui selon Dieu ne servent à rien, ou alors d’en condamner d’autres qui en fait honorent Dieu.

    Pour ma part, j’avoue qu’au tout début, j’ai été chamboulée par tout cela, car d’une certaine manière, je savais l’idéal de l’amour comme on nous l’enseignait en dehors de ma capacité et bien que de savoir la vérité me déculpabilise, d’une autre manière, je ne trouvais pas toujours désagréable de me laisser croire que de ne pas arriver à aimer n’était pas ma responsabilité. Mais il est vrai que ce n’est pas le « style » de notre Dieu (si je puis m’exprimer ainsi) de nous déresponsabiliser, il me faut bien le reconnaître.

    Alors voilà, avec cela j’en reviens à l’essentiel. C’est ma dépendance envers Dieu… car ici, je me retrouve devant ma responsabilité et mon incapacité!
    Mais si je fais le pas de choisir, le pas de foi, je sais alors que « C’est Lui qui le fera » !

    • Paddy

      Je vois que tu saisis tout le relief de cette révélation. Bienvenue au club ;-)

  10. Amen

    je me rapelle aussi une fois petite, je vivais des choses pas très géniales et là j’ai voulu haïr celui ou ceux qui en étaient responsable et làj’entend une voix dans mon coeur qui dit:

    « n’abandonne pas l’amour », Donc continue d’aimer, de choisir d’aimer, du coup j’ai pu continuer car j’ai été d’accord de le faire.

    Dieu veut que l’on s’engage et va par la suite nous donner les moyens de cet engagement.

    merci seigneur pour tous ces commentaires fort édifiant

  11. Julie

    Bonsoir Patrick,
    Je viens de passer une bonne partie de la journée à lire les billets sur « Apocalypse now? », pour rattraper le retard, et je n’ai pas terminé.
    Ce soir je me suis dit « tiens il y a peu être un sujet un peu plus « soft », histoire de terminer la soirée… » et là je vois « l’Amour arme de construction massif » … Ok ça me va ! Je lis le sujet, … ouais super, ça tombe bien je suis en plein dedans … et au fur et à mesure de ma lecture, je me dis « Waou … il se passe quoi, je pige pas ! »

    Il est difficile de traduire une situation et sensations par des mots, donc je compte sur l’Esprit pour te faire ressentir ce que je partage.
    En AUCUN CAS, je ne remet en question le sujet et le contenu de tes billets, et en AUCUN CAS je ne veux troubler qui que ce soit par ce message, je souhaite juste partager ce que je ressens dans l’instant dans la paix et la simplicité. Je compte sur l’aide de Dieu pour me donner les bons mots.
    Je ne vais pas faire mention de « phileo » ou « agape », je me mélange un peu avec ces mots.

    Depuis quelques temps que ma marche avec Dieu avance et que ma quête de Sa Présence en moi devient plus forte, Dieu ma montré que l’amour que j’avais pour mon prochain été limitée et que j’avais besoin d’une autre dimension de l’amour. Cette dimension, c’est l’Amour de 1Cor.13:4-8, cité précédemment par André, je ne vais donc pas le réécrire.

    J’ai dit Ok, cet Amour c’est le tiens, (l’AOD ;)) comme tu vis en moi, j’ai cet Amour en moi, alors manifeste le et encore plus chaque jour.
    Au fur et à mesure que le temps avance, je vis les changements en moi, que ce soit envers mes proches, les gens dans la rue, ceux qui ne mettent pas leur clignotant quant ils tournent ;), où des gens que je ne côtoie pas mais dont j’entends parler …
    Et je me dis SUPER rien ne vaut l’Amour de Dieu, LE VRAI !
    Il y a eu aussi la période que certains on dû connaître, j’ai nommé miss culpability : « j’suis trop nule, j’suis même pas capable de t’aimer, après tous ce que tu fais pour moi, je préfère encore regarder Koh Lanta plutôt que de passer la soirée à prier et lire la Bible je suis vraiment pas digne de toi …  » STOP !!!! on va arrêter le massacre, aucun intérêt de continuer la liste de mensonges qui fusent dans nos pensées à ce moment là.

    Dans son Immense bonté, souvent au travers des messages Prod Impact, Dieu m’a révélé qu’Il n’attendait RIEN de moi (de ma nature humaine, charnelle, de mes efforts), c’est d’ailleurs pour cela qu’Il a choisi de nous engloutir dans la mort avec Jésus, afin que nous recevions la Vie de Christ en nous, en passant par la mort.
    Galate 2:20 « J’ai été crucifié avec Christ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; et ce que je vis maintenant dans mon corps (litt. dans la chair), je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est donné lui-même pour moi. »

    - Ok, alors je fais quoi ?
    - RIENNNNNNNNNN !!!! tu meuuuurs !!!!!! pour que Christ VIVE en toi !!!!
    - Et pour l’amour que je n’ai pas assez pour Toi, on fait comment ? …

    L’Amour c’est Christ, donc puisque que Christ vis en moi, l’Amour vis en moi !
    A condition que je choisisse de laisser vivre l’Esprit en moi !
    Et à partir de là, je vais aimer non plus avec mon petit amour charnel, (celui avec lequel je faisais des efforts pour aimer), mais je vais Aimer avec l’Amour Parfait de Dieu.

    Dieu sait de quoi nous sommes fait ! (désolée je ne retrouve pas la référence)
    Alors STOP à la culpabilité, n’essayons pas de sauver les apparences, on est pourris jusqu’à la moelle !!! et bonne nouvelle, Dieu est au courant !!!!! YOUPIIII :)
    Ce n’est pas ça qui l’a empêché de nous Aimer, et avant même la création du monde il nous Aimait déjà !!!!! :) :) :)
    Donc partant de là, ça détends pas mal l’atmosphère ! :)

    Pour en revenir à mes moutons, j’ai compris que de moi même je ne pouvais pas aimer Dieu tel qu’Il en est digne, donc j’ai dit à Dieu, « de la même manière que tu me fais Aimer mon prochain avec Ton Amour, je veux t’aimer tel que Tu en es digne. »

    Il y a quelque semaines, Le Seigneur m’a donné une pensée pour quelqu’un qui me disait souvent « je ne ressens pas l’Amour de Dieu, peut-être qu’il me manque une révélation ou une dimension … »

    En interrogeant Le Seigneur à ce sujet, Il m’a mis sur le coeur, que l’Amour de Dieu ne se ressens pas (pas seulement), IL SE VIT !
    l’Amour de Dieu est un mode de vie, celui de CHOISIR de vivre selon son Amour, de laisser Christ vivre en nous avec tous ce que cela implique. C’est une relation, une communion, une quête de chercher à mieux le connaître. Et Il se laisse trouver par ceux qui le cherche.

    Jours après jours, je ressens que l’Amour que j’ai pour Dieu, (celui de Christ en moi) grandi, je ressens aussi de plus en plus l’Amour qu’Il a pour moi.

    Pour en revenir au billet, le sentiment qui me venait dans l’instant, était de me dire « pourquoi chercher à savoir quel amour nous « anime » (agape ou phileo) à partir du moment où toute notre source de l’Amour et en Christ.
    Certainement une notion ou compréhension de ce billet m’a échappé, vu le nombre de commentaires qu’il en a découlé, mais ça m’a permis de partager. :)
    Je n’ai jamais eu la démarche de chercher, fouiller dans les écritures, (je remarques d’ailleurs que je manques de références), c’est quelque chose de nouveau pour moi et ça n’a commencé que depuis hier.
    Je trouve ce « système » de billets très intéressant, ça nous permet de ne pas être spectateurs, mais acteurs de l’enseignement que Dieu nous donne dans sa parole.
    J’ai fais parti de certains « moutons de Panurge évangélique » (sans aucune ironie ou jugement) et je me suis rendu compte qu’en lisant les billets « Apocalypse now? », il y avait de quoi être vigilent qu’en a l’enseignement qu’on a gobé … O_o

    Bon enseignement à tous et que Dieu nous conduise dans ses révélations.

  12. Bonjour à tous,
    Bonjour Patrick,

    Par un ami qui suit la formation, je découvre ce blog.

    Dieu m’a retirée des églises « tradi » il y a 6 ans déjà et depuis je chemine à peu près seule.
    J’ai été amenée à VERIFIER dans les écritures, TOUS les enseignements que j’avais reçus.
    Et j’ai repris des baffes.
    Bien qu’au tout début de ma conversion, il y a 25 ans, j’avais cette vision d’église de maison, de rechercher Jésus et lui seul, d’avoir pour autorité les écritures, et de plus cette vision n’était pas encore « entachée » par un parcours.
    Je pensais que les chrétiens qui avaient des années de conversions étaient tellement plus sage que moi.
    J’ai prié pendant 10 ans, qu’un couple d’ancien réponde à mes questions, m’enseigne, m’entoure…

    Mais avant déjà, le Seigneur nous avait dit : allez avec les forces que vous avez.

    Nous avions ouvert notre maison, etc, etc
    Nous avons été béni …
    Puis nous sommes « tombés » dans le vin nouveau, l’onction, plus, plus, plus … et nous nous sommes détourné de Dieu.

    Nous avions FAIM dans notre assemblée.
    Nous prions pour que Dieu ouvre une porte.
    Nous avions été enseigné en long et en large sur ne pas quitter notre assemblée, être soumis aux anciens, ne rien faire sans avoir été « reconnu » par les anciens, etc,etc.
    Qu’il fallait absolument une couverture spirituelle … sinon, attention, attention, etc, etc.

    Après un break total des églises, de la foi, de la bible, etc, j’en était arrivée à un « break de Dieu ».

    Il est revenu me chercher.
    Je suis allé 1 an dans une église traditionnelle.
    J’ai été super bien accueillie, entourée, aimée. On m’a très vite proposé de prendre des cours « de leader ».

    Mais après un an, Dieu m’a poussée hors du camps pour suivre JESUS.

    JE NE SUIS DONC PAS PARTIE SUITE A UN MÉCONTENTEMENT ou UNE BLESSURE.

    J’étais HEUREUSE dans cette église, mais un truc ne jouait pas.

    Dieu m’a petit à petit ouvert les yeux, et m’a fait réaliser les « énormités » (argent, onctions, superstitions, psy, etc) et surtout qu’on ne parlait plus de JESUS, DE DIEU dans nos églises mais d’un tas de choses : miracles-prospérités et argent encore et toujours.

    Lorsque Dieu m’a retirée des églises, j’avais peur.
    Peur de me tromper.
    Peur de tomber.
    Peur de m’enorgueillir …

    Oui, hors de Jésus, nous ne pouvons rien faire.

    Oui, rechercher à faire réellement sa volonté et non pas à faire « ce que nous pensons bien ».

    Je suis heureuse de te lire, Patrick et de vous lire tous.

    J’espère partager avec vous souvent sur ce site.

    Soyez tous bénis
    Sourire
    (mon pseudo sur Internet depuis 6 ans pour ceux qui me connaitraient)

    • Paddy

      Sois la bienvenue

    • Tom

      Amen il est très beau ton témoignage sourire!!! Je me retrouve bien dans ce que tu dis, sauf que pour moi c’est tout frais à peu près 8mois que j’ai vraiment réaliser que le Seigneur m’appelait a sortir de la tradition donc voilà maintenant je suis plus que heureux dans cette position de foi, je rentre toujours un peu plus intimement dans la relation avec lui et c’est magnifique!!! Alléluia que Christ brille en nous!!!

  13. Agape est un amour  » qui se donne  » c’est l’Amour d’Alliance inconditionnel et qui ne dépend pas de l’objet d’amour mais de la volonté qui s’est engagée – pour une loyauté et une fidélité jusqu’au bout…

    Philadelphia est un amour  » qui se donne et qui prend  »

    ****
    Pierre sait très bien que son amour pour le Seigneur ne peut pas être agape car il a protégé sa sécurité dans le reniement. C’est pourquoi il dit et redit au Seigneur :
     » Tu sais que je t’ai renié car je ne t’ai pas aimé de l’amour d’Alliance qui aime … jusqu’à ce que la mort sépare  »

    Le Seigneur l’oblige a confesser cela deux fois pour rappeler à Pierre  » Sans Moi tu ne peux rien faire !  »
    Pierre est attristé – de la tristesse selon Dieu qui mène à la vie… alors il devient  » propre au Service du Maitre  » et le Seigneur lui donne sa mission.

    ****
    Il ne faut pas oublier que Pierre n’était plus (avant sa restauration) considéré par les anges comme faisant partie des disciples de Jésus Cf. Marc 16, 7 et Luc 24, 12

    Pierre a rencontré le Seigneur en a parte Cf. 1 Corinthiens 15, 5 et il a reçu le pardon. Sans aucun doute il pensait ne plus pouvoir servir et il retourne à son ancien métier – pêcheur, mais c’est là que le Seigneur va le retrouver. Lui-même a préparé le feu, le pain et le repas, symboles de communion.

    Jean va ouvrir les yeux de Pierre en lui disant :  » C’est le Seigneur !  » et Jésus va restaurer Pierre dans sa Charge devant les autres disciples présents (ils sont 6) et il pourra dire ensuite dans son discours à Jérusalem après la pentecôte :  » Vous avez renié le Saint et le Juste  » Actes 3, 14.

    ****
    Pierre – bien qu’ayant participé au Repas de l’Alliance dans la soirée – a cru pouvoir vivre cette dimension de l’Alliance par lui-même dans la nuit… et il est tombé.

    La relation d’Alliance ne peut pas être vécue autrement dans l’agape, qui est l’amour de l’Alliance.  » Christ en vous l’Espérance de la Gloire  »
    Les pharisiens vivaient l’agape (ils étaient dans l’alliance faite avec « moïse et son peuple ») mais ils refusaient Christ.

    ****
    Je crois que les mots différents pour « aimer, amour » se réfèrent à des manières différentes d’aimer.

    Agape est un amour  » qui se donne  » c’est l’Amour d’Alliance inconditionnel et qui ne dépend pas de l’objet d’amour mais de la volonté de la personne qui s’est engagée – pour une loyauté et une fidélité jusqu’au bout… C’est l’amour de l’esprit, ancré en Christ. (C’est pour cela qu’on l’a trop souvent pris pour l’Amour de DIEU en opposition à l’amour humain, ce qui est erroné.)

    Philadelphia est un amour  » qui se donne et qui prend « , un amour de l’âme sujet à fluctuation.

    Eros est un amour qui prend( mot utilisé chez les greco romains pour les éphèbes)

    • Paddy

      C’est ce que je croyais aussi avant, conformément à ce que l’on m’avait enseigné, ce que j’avais lu et entendu mais relisez bien les textes des 2 billets concernant l’amour et regardez l’emploi de ces mots grecs, on ne peut plus faire cette distinction.

      • :D
        oui…. c’est parce que j’ai lu ce qui écrit que je suis intervenue !

        L’Agape est l’Amour de l’Alliance : ce n’est pas un Amour Divin dans le sens où on l’opposerait à Philadelphia, Amour Humain. Je ne fais pas cette différence ! et en ce sens je confirme ce que tu as écrit.

        Par contre, l’Amour qui se donne sans aucune condition est le niveau le plus élevé de l’Amour et il résulte toujours d’une décision d’engagement d’Alliance. Il ne peut se réaliser que dans une décision de la volonté qui choisit entre la Vie et la Mort. Agape n’est pas un choix mais un acte de volonté dans un engagement de réponse à l’Alliance que Dieu nous offre en Jésus Christ. Tout choix résulte d’une décision de volonté (un peu comme pour le pardon, je choisis de pardonner et Dieu le fait au travers de moi mais jamais sans moi) c’est le mystère de Christ en nous.

        L’agape est le niveau supérieur de l’Amour car il s’engage totalement notre être complet(esprit, âme et corps) dans la fidélité – quelque soit l’attitude du partenaire d’Alliance : en ce sens nous ne pouvons vivre l’Agape que dans la Vie d’Alliance et pas autrement. C’est cela aimer COMME Christ, c’est  » aimer en passant par Christ en nous « . Forcément cela passe par notre nouvel esprit et notre nouveau coeur, dans l’Alliance Renouvelée. C’est moi qui aime avec une dimension inconnue dans la vie naturelle.

        Par contre philadelphia engage notre âme (émotion, affection…) et c’est une relation horizontale (amour des frères) qui donne et reçoit. Elle est bonne en soi, mais nous ne devons pas la limiter à elle.

        ****

        Qu’il soit né d’En Haut ou pas, l’être humain est un être spirituel qui est capable d’aimer – car il est fait à l’Image de Dieu, le Créateur. En ce sens, il est capable d’agape (amour qui passe par son esprit : ce n’est pas bien dit mais je ne trouve pas les mots justes pour me faire comprendre car je sais que la vie d’Alliance est quelque chose de peu expérimenté).

        Je dirai que philadelphia est l’amour qui passe par son âme – et qui est une chose bonne liée au fait qu’il est une âme vivante dès la Création. C’est toujours lui qui aime et beaucoup de non-chrétiens ont un amour et une compassion qui nous interpellent.

        Dans les deux cas, cela reste une capacité d’aimer humaine par le  » moyen d’organes  » qui ont leur propre voies de communication et relation. Dans le cas d’un né d’EnHaut sa source d’Amour sera la Vie de Dieu, dans l’autre ce sera son propre fonds naturel – branché sur une source qui n’est pas la Vie.

        L’entrée dans l’Alliance Renouvelée en Jésus-Christ redonne à notre être spirituel la capacité élevée d’aimer COMME CHRIST. La Vie d’Alliance est très concrète et pragmatique et elle ne peut pas se contenter de philadelphia, car elle connait une puissance d’Amour qui a été versée en son coeur par le Saint Esprit de la Promesse. Agape prend alors au travers de la vie quotidienne la dimension spirituelle de l’Amour de Christ.

        Nous avons l’Ordre de nous aimer les uns les autres COMME Christ nous a aimé… et pas autrement !

        Nous pensons que philadelphia agrémenté d’un soupçon d’agape n’est déjà pas si mal… mais
        il nous est demandé d’aimer comme Christ (le plus haut niveau de l’Agape) car  » nous ne nous connaissons plus selon la chair MAIS selon l’Esprit.

        ****

        En conclusion, je ne crois PAS qu’il existe un amour humain et un amour divin. Il n’y a qu’un seule Source d’AMOUR dans l’Univers : DIEU

        Par contre je crois que les « organes » de la manifestation de l’amour peuvent être l’âme ou l’esprit de l’homme… curieusement pour Dieu aussi (qui a une âme) !

        Quand l’esprit de l’homme dans l’Alliance Renouvelée par Jésus-Christ est à sa place juste, l’agape pourra prendre toute sa dimension, celle de Christ.

        Quand l’âme de l’homme dans l’Alliance Renouvelée par Jésus-Christ est à sa place juste, la philadelphia prendra aussi toute sa dimension, celle de Christ.

        …alors, nous nous aimerons COMME Christ nous a aimé et le monde croira !

  14. Sandrine

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>