L’allégorie de la caverne vue de l’esprit

Allégorie caverne vue de l'esprit

Voici une sixième vidéo faite avec Terres d’amour.
Dans ce message je continue d’explorer le thème de l’intériorité et de se reconnecter à la source mais en revisitant l’allégorie de la caverne de Platon.
Passer des ombres et des opinions à la lumière.
Accessible pour tout public et garanti sans discours religieux.

Je rappelle ce que j’écris à chaque fois: Là où certains verront peut-être: compromis, dérapage, apostasie (et vous êtes assez nombreux malheureusement) d’autres certainement verront conquête, progression, foi et liberté (vous êtes aussi nombreux, et ça fait chaud au coeur).

Il est temps de passer du Dieu extérieur au Dieu intérieur

Pour les curieux
les liens des cinq vidéos précédentes
Vidéo 1 ici
Vidéo 2 ici
Vidéo 3 ici
Vidéo 4 ici
Vidéo 5
ici

16 Responses to L’allégorie de la caverne vue de l’esprit

  1. Jo

    Je suis de ceux qui voient une progression et une liberté. Merci de casser ma religiosité et de m’amener des réponses auxquelles je pensais mais que je n’arrivais pas à saisir ni exprimer. I’m on the way… en progression…

  2. Tony

    Très bien vu pour l’allégorie de la caverne, je connaissais déjà ce texte effectivement. Merci pour la conférence. Sinon, avec peu de rapport avec la vidéo, j’ai peut-être reçu une révélation concernant l’amour de Dieu (qui est donc divin, et non pas humain), dis moi ce que tu en pense. De la même manière que « Dieu est amour » et bien Jésus-Christ est amour, et parce que son Esprit (qui est aussi Dieu) vit en nous : nous accomplissons, à chaque instant, la loi de Dieu, par les deux commandements ou dépendent toute la loi et les prophètes. (Matthieu 22:40). Ainsi nous aimons notre prochain, et ce, même si nous ne le « ressentons » pas. Mais que si, en plus, nous mettons cet amour en acte, en oeuvre, nous portons des fruits, tout simplement. Qu’en pense tu ? (Je ne t’oblige pas à répondre biensure)

  3. dams

    Dans cette caverne, des ombres reflètent une forme de réalité transposer sur les parois du monde. Ni parfaitement vraie, ni parfaitement fausses, elles incarnent pourtant une forme de Vérité : la lumière de la vie exposée sur le reflet d’un corps endormi. Qu’est ce que Christ sinon cette forme de l’éveil à la vie, le corps, la chaire soudainement retournée vers la Vie qui par ses ombres, redonnent forment au contours de l’humanité. Je suis celui qui est pourrait on l’appeler, celui qui est au-delà de toute forme, de toute pensée, de tout temps. Quand on mesure son essence, au-delà des mots, alors, tout contour disparaît et s’approche alors une Forme distincte de vérité, au-dela d’un contour limité. Il est celui, celui qui est, était et sera, au-delà de nos pensées, de nos dogmes parce que delà-même les mots enferment, limite ce qui est infini. Finalement le sot qui conclue, je n’ai rien compris est bien plus sage que celui qui croit avoir tout compris. Que l’Amour du Christ brille et sorte quiconque des cavernes sombres où chacun de nous pouvons être emprisonnés. Car il est des prisons et des cavernes appelées libertés en Christ qui sont bien plus aliénantes que celles jugées apostasies. Soyez bénies vous qui l’êtes déjà dans notre Seigneur. Merci Patrick pour le courage que tu as eu de sortir de la caverne pour démasquer les ombres qui n’étaient que le pâle reflet de ce qui devait paraître au-delà des traditions et de la loi.

    • Paddy

      Joliment dit, on peut voir que tu as bien compris. merci

    • Jean P.

      Merci à toi aussi Dams, tu as résumé
      l’Essence-Ciel! ;-)

  4. Bonjour Patrick, bonjour à tous,

    Merci @dams pour ton message :)

    Pour ma part j’ai enfin arrêter de courir après toutes les ombres pensant trouver en elles la vérité. Car au final, on découvre toujours une nouvelle ombre et on se jette dessus, oubliant la première. Puis je cours après les ombres, attribuant à une seule la vérité, rejetant les autres, mettant des noms sur chacune, puis les enfermant dans des boites. Je mettais des étiquettes sur tout, et je changeais les noms sur les étiquettes en fonction dans la dernière ombre à la mode, que je croyais être La Vérité.
    Aujourd’hui, je sais que s’il y a bien plusieurs ombres, elles viennent toutes d’une seule lumière. Les ombres sont des expressions diverses, maladroites, parfois flou, pas tout à fait juste, pas vraiment fausses non plus, d’UNE vérité.
    Maintenant, si la lumière est en moi, alors ce qui fait fait les ombres est aussi en moi… mes croyances? mon systèmes de pensées?
    Redevenir alors comme un enfant, se dépouiller de ce qui fait des ombres. Comment? Pfff j’en sais rien, peut-être en prenant conscience que je ne dois plus m’accrocher à ses ombres. Apprendre à lâcher ce que je croyais être vrai, pour m’accrocher à ce qui l’est, Christ en moi.
    4 mois bientôt, que dans le silence, je m’exerce à plonger en moi, prendre conscience que ce soleil, Dieu, la Vie, la Lumière, bref, est en moi mais aussi chez l’autre.
    Je ne repars pas d’une feuille blanche, certaines ombres ont pu être de bon panneaux indicateurs, mais elles n’étaient que des panneaux.
    Quelle liberté ne de plus se comparer à l’autre croyant, de savoir qui a raison sur la forme que l’on donne à sa foi.
    Quelle liberté de ne plus courir après une sensation, pour valider la présence de Dieu, quelle liberté de savoir que nous y sommes en permanence.
    Ayons la présence d’esprit que la présence de l’esprit est toujours en nous.
    Chacun sa route, chacun son chemin, mais celui qui marche vers la lumière marche vers la lumière commune à tous.

    • Paddy

      tellement juste et inspirant, merci.

  5. Patrick,

    Qui rencontrons nous intérieurement? Dieu ou Jésus?

    Jésus est-Il un homme choisi par Dieu pour accomplir son plan ou est-Il Dieu « déguisé » en homme?

    Tu vas surement me dire « ben les deux ». Mais tu comprends ce qui nourri mon questionnement. Jésus mérite aussi je pense, une place dans le dictionnaire revu et corrigé des chrétiens…

    Ce que j’entends de Lui depuis 10 ans, ne raisonne pas toujours en moi. J’ai l’impression d’être entouré de milliers de « Jesus Fans » et moi comme une dinde au milieu cherchant vraiment à comprendre qui Il est réellement ce Jésus.

    En espérant que tu comprendras mon questionnement.

    Cordialement,

    • Paddy

      Selon Paul qui habite en nous ? qui vit en nous ? Christ
      Ou est Jésus ? A la droite de Dieu. En tant que quoi? Paul nous dit …un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus Christ homme.
      Quand la parole (le logos) s’est faite chair. Qui était la Parole? Qui était cette chair ?
      Quand il est dit que l’esprit est répandu sur toute chair, est-ce que chair ne veut pas dire homme (dans le sens humain)
      Voilà c’étaient quelques pistes. je préfère provoquer de la réflexion ue de donner des réponses toutes faites.

      • J’aime ces réponses aussi :)

        Ok, donc Jésus a été cette chaire. Aujourd’hui ce serait chacun d’entre nous (mais tous n’en n’ont pas conscience).

        Jésus pourrait être vu comme une projection de notre nous accompli en Christ, se tenant à côté de Dieu …

        Dieu se servirai de l’image de Jésus « homme » pour se rendre visible à nous dans les témoignages de personnes ayant vu ou rencontrer Jésus (je pense notamment au témoignage d’Etienne A.)

        Et Jésus Christ homme médiateur, serait notre « nous » pleinement « divinisé », à l’image de Jésus…

        Jésus est l’image de l’homme connecté à Dieu, comme Adam est celui de l’homme déconnecté à Dieu (et pourtant Adam croyait en Dieu …).

        Bon du coup tu m’as fait reflexionné, et je pars loin parfois et parfois à côté de la plaque aussi :) :)

        • Paddy

          Cool, on avance
          avec le temps le relief va se faire plus précis.
          pour ta parenthèse (et pourtant Adam croyait en Dieu …), je répondrai selon Jacques : Tu crois que Dieu est un ? Tu fais bien. Les démons le croient, eux aussi, et ils tremblent. »
          le contexte aussi est intéressant.
          Il existe donc une foi de démon :) Qu’est-ce qu’une foi de démon ? That is the question.
          Comme on dit, « je dis ça, je dis rien » je rajouterai « ou je dis tout » :)

          • Croire en Dieu, mais Lui refuser son incarnation en nous?

            Dans le même chapitre, quelques versets plus loin: « Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte ». Ce verset sert beaucoup le légalisme. J’imagine qu’il y a autre chose à comprendre. Pour moi, c’est la foi qui amène l’oeuvre. Si la foi vient de Dieu alors les oeuvres que nous faisons aussi. On en reviendrait à l’incarnation de Dieu en chaque homme.

  6. Jean-Luc77

    Salut Paddy, merci pour cette nouvelle vidéo qui présente un vent de fraîcheur et de dépoussiérage de l’annonce de la Bonne Nouvelle pour tous les êtres humains de toutes nations. JeanJean

    • Paddy

      Hello jeanjean.
      Dépoussiérage est le bon mot. Poussières de caverne !
      Et oui Bonne Nouvelle pour tous

Répondre à Ludz Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download