La générosité

Je voudrai partager avec vous sur le thème de la générosité et en donner déjà une définition pour comprendre, voici ce que j’ai trouvé :

C’est une disposition à donner plus qu’on est tenu de donner ou encore la qualité d’une personne qui donne avec largesse et sans rien attendre en retour. Je les ai trouvé belles ces définitions. Donner plus avec largesse. Souvent on pense comment garder plus, comment épargner plus mais la bible nous parle de donner.

Est-ce que vous connaissez ce genre de sentiment ? Avez-vous déjà éprouvé de la joie à donner ? Pensez-vous à faire plaisir autour de vous ? C’est quelque chose de très important, déjà quand on donne, on a de la joie, on voit la personne se réjouir, c’est extra et stimulant ! Et puis il faut penser aux autres, pas qu’à nous-mêmes. Il y a différents moyens de bénir, de faire plaisir, de dire merci. Bien sûr il y a avec l’argent. Mais il y a tellement d’autres moyens aussi d’être bons et d’être reconnaissants, c’est cela aussi que je veux soulever dans ce partage : la reconnaissance.

J’ai quelques exemples à apporter sur ce sujet non pas pour me vanter mais pour déclencher chez vous quelque chose, une prise de conscience. Mon plus grand bonheur, ma plus grande joie c’est de chercher comment faire plaisir. Alors par exemple, je savais mes sœurs tristes qui traversaient une période difficile, et bien le même jour, je leur ai fait livrer des fleurs chez elle en leur disant qu’elles étaient merveilleuses et que je les aimais. Et bien vous ne pouvez pas savoir comment elles ont été touchées. Bien sûr cela m’a coûté de l’argent mais à côté de la joie que cela nous a procuré à toutes, rien de comparable. Une autre fois, j’ai fait livrer des fleurs à ma banquière qui avait traité mon dossier de prêt immobilier et qui s’était battue pour qu’on l’obtienne. La fleuriste est arrivée dans la banque et l’a faite appeler au guichet, elle me témoigne après qu’elle en a rougi d’émotion et que tous ses collègues étaient jaloux d’elle et qu’elle a été complètement émue. Mais j’étais tellement heureuse de le faire, j’étais reconnaissante de ce qu’elle avait fait. Alors certains diront « oui ben c’est son métier » oui c’est vrai mais j’ai semé de la joie dans sa vie.

Quand nous devions arriver dans la Drôme et que nous avons cherché une maison, une dame d’une agence immobilière s’est décarcassée à nous faire visiter pleins de biens mais au bout du compte, nous n’avons pas trouvé la maison par son agence et bien pareil pour la remercier du temps qu’elle nous avait consacrés, je lui ai fait livrer des fleurs, elle a été complètement choquée, c’est la première fois qu’on lui faisait çà. Depuis, nous sommes restés amies, elle est même venue manger chez nous et nous avons pu parler du Seigneur avec elle.

Semons du bonheur, semons de la joie, faisons briller le monde autour de nous en donnant plus qu’on est tenu de donner, avec largesse. J’avais un vélo qui ne nous servait plus, je l’ai donné à mon voisin pour son fils, il était content. Ils étaient en panne de voiture, je leur ai proposé de leur prêter ma voiture secondaire pour les dépanner. Mais tout çà, les gens ne sont pas habitués car nous sommes centrés sur nous-mêmes, parfois égoïstes. Mais regarde derrière la vitre de chez toi !

Avec Patrick, chaque mois nous demandons à Dieu qui bénir financièrement, çà c’est une expérience géniale. Seigneur, qui est la prochaine victime de ton amour ? Elargissons nos cœurs. Tu fais un gâteau, et bien fais en deux et va le donner à ta voisine !

Je pense qu’il y aurait tellement d’autres choses à raconter. On m’a aussi souvent béni par des gestes d’amour et de générosité. Soyons francs, çà fait du bien ! Mais je vous laisse la place, enrichissons-nous par des témoignages d’expériences similaires.

Stay tuned.

 

Lydia

11 Responses to La générosité

  1. Gwladys

    Merci Lydia pour ton billet et surtout merci à tous les 2 pour votre investissement (et votre partage) que je vis particulièrement à Helikia.

    Je continue à vous bénir, vous et votre famille,

    Merci et à bientôt !

  2. Coucou en Christ
    Je suis d’accord avec toi, c’est vraiment excellent de pourvoir un jour être libéré du « tout pour moi » et passé au « quel bonheur de faire plaisir ». Nous sommes si heureux de pouvoir aider à notre façon selon ce que Dieu nous mets dans notre coeur! Après tout nous sommes appelé à être différent des principes de ce monde qui est tourné vers lui-même pour être tout simplement tourné vers Jésus. Car c clair que c’est Jésus en nous qui nous donne ses envies de faire plaisir.
    Pour donner un exemple à la gloire de Dieu le jour ou nous avons commencé a donner notre dîmes nous étions dans le moins depuis bien des mois, mais bon notre désir était, par amour pour Christ, de donner notre dîme peu importe les circonstances. Ce qui a déclenché une bénédiction sur nos comptes. En même temps une personne que nous connaissions était vraiment dans des ennuis au niveau de ses comptes. Dieu nous a mis à coeur de lui donner (sans rien attendre en retour) tout le solde positif que nous avions à la fin du mois sur notre compte grâce à Dieu. Et je peux vous dire que c’était une bonne grosse somme, car Dieu ne fait pas les choses à moitié.
    Et ça c’est une expérience merveilleuse, d’une part d’être libéré de mamon et de l’autre de pouvoir faire plaisir!
    Voilà pour ma petite contribution à se superbe billet.
    Bénédictionsssssssssssssssssssssssssss

  3. clem

    c’est vrai que de donner c’est TOP!! moi je me régale d’offrir, il y a une joie dans le donc!
    Shalom Lydia

  4. Gil

    Salut,

    J’ai moi-même, quelque exemples à donner. :-) Il y a quelque temps nous avons du passer une partie de la nuit à l’hôpital avec Zoé (notre fille de 20 mois)qui était malade. Plus tard lorsque elle était rétablie,j’ai cru bon d’appeller l’équipe de service ce jour là pour donner des nouvelles et ça leur a fait vraiment plaisir d’avoir des nouvelles, car pour eux d’habitude c’est juste le temps d’une nuit et puis ils ne savent plus rien pour la suite.

    J’ai un ou deux exemples peux être plus suptiles…

    Une fois des amis de ma femme du Mexique nous ont contacté, ils avaient 2 mois de retard dans le paiement de leurs loyers et leur situation était terrible et il me semblait qu’ils risquaient de se retrouver dans la rue. Avec ma femme ont a décidé de leurs envoyer la somme de leurs loyers. Mais ce frère en Christ hésitait a accepter. Alors j’ai dis à ma femme de lui dire que si il refusait j’irai dormir dehors (c’était l’hiver) En fait à ce moment, je me suis sentis un seul corps avec lui, ce qui m’a amené à penser ça. Sur le coup, ça m’a vraiment sembler spirituel car je ne connais pas ces personnes, seulement ma femme. C’état fort parce que j’étais vraiment sincère… j’ai un peu du mal à définir ce que j’ai ressentit à ce moment, mais c’était de la pur indentification.

    Une autre fois, sans plus m’étendre, on m’a demander ce qui me ferais plaisir pour mon anniversaire et j’ai répondu que je voulais de l’argent pour donner. C’étais absoluement pas religieux, à cette époque, j’expérimentais une telle joie a donner que c’étais le plus beau des cadeaux: Recevoir de l’argent pour le donner ensuite et rester dans cette joie…

    Voilà pour moi….

  5. urbani

    un autre exemple de la joie de donner, recevoir un bouquet de fleurs et le donner à une grand mère qui se sent souvent seule qu’elle plaisir magnifique.voilà pour moi

  6. Excellent ! C’est du concret ça sort du coeur et ça touche les coeurs ! C’est ce que j’appelle l’amour pratiqué : vivre pour les autres.
    Jean 4:14 mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.
    Merci biz à toute la famille Nicolas

  7. MAINI francoise

    Alors que nous vivons dans un monde de plus en plus individuel, Christ en nous dans tout son Amour nous impulse vers l’autre avec son regard ,sa compassion ,et nos cœurs, nos mains offre à l’autre sans rien attendre en retour comme CHRIST.nous vivons à contre courant.car notre chair a bien envie de reconnaissance parfois elle veut être flattée.merci Lydia de nous rappeler ces gestes merveilleux.
    je dois diminuer pour que lui grandisse en moi!

  8. Paule

    j’ai moi aussi un petit témoignage à donner. Je suis partie cet été en vacances en famille laissant une amie très chère clouée au lit avec une hernie disquale, elle ne pouvait se lever qu’une heure par jour. Alors que je priais pour elle une idée m’est venue pour illuminer ses mornes journées à regarder le plafond: lui envoyer chaque jour une petite surprise. pendant un mois chaque jour elle a donc reçu de ma part un petit quelque chose par la poste (chocolat, carte rigolote, joli aimant,témoignage écrit de mon affection pour elle, mini coussin parfumé, le livre « Rooms » que je conseille à tous,petit sac fleuri,dessins de mes enfants…) bref tout ce qui me passait par la tête et qui pouvait lui faire plaisir gustativement, visuellement ou autre, faire du bien à son âme pour l’aider à vivre ses vacances au lit. Je sais qu’elle a beaucoup apprécié, que cela l’a aidé et moi je me suis sentie si heureuse de la bénir.Ma récompense: son sourire!

  9. le principe de donner vient de Dieu ,qui l´a transmise a l ´homme, en le gravant dans sa conscience.et si on s´en sers on partager un des fruit de l´esprit ,qui est la joie et cela apporte parfois la guerison comme cela est pour plusieurs.
    moi je suis heureux quand ,je le pratique.

  10. catherine

    Merci pour ce billet qui permet de voir comment Dieu béni à travers nous….
    Je suis allée cueillir des pommes pour l’hiver et j’en ai partager avec une soeur ainsi que des légumes d’une cueillette……..
    Elle m’a remerciée et moi j’étais heureuse de participer à des repas avec des légumes frais pour sa famille.
    J’aime partager ce que je peux, même si c’est peu.

  11. véro

    Coucou !

    Comment ne pas être sensible à ce billet ? Le Seigneur Lui-même s’est donné à nous, Il est le premier a nous avoir montré l’exemple (Jean 3:16). Et si nous sommes fait à son image, alors nous avons le devoir de donner sans arrière pensée. Si je dis cela c’est que je me suis arrêtée sur le verset qui dit :
     » L’oppression rend insensé le sage, et les présents corrompent le coeur » Ecclésiaste 7:7
    Trop souvent les gens du monde donnent en espérant recevoir quelque chose de semblable en retour ou pour se faire bien voir… et ça, ça m’énerve profondément ou plutôt, ça m’attriste, mais je leur pardonne.
    D’ailleurs, celui ou celle qui ne sait pas donner, ne sait pas non plus aimer, non ?

    Donner, c’est l’essence même de ma vie. Et même si l’on a rien a donner, un sourire, une parole, ou une prière ne coute rien. Et ça, c’est donné à tout le monde et c’est cadeau !

    Gros bisous à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download