Chapitre I: L’Antichrist en questions


On m’a souvent dit: « Tu poses trop de questions! »,  » Il y a des questions qu’on ne pose pas! » ou  » Tu nous déranges avec tes questions! »
Et bien me voilà de retour, car en donnant son avis on peut se tromper mais en posant ( et se posant) des questions, on avance.
J’inaugure une nouvelle rubrique qui ne sera composée que de questions, à vous de répondre, à vous de tirer des conclusions. Je ne donnerai pas mon avis.
De grâce, répondez juste bible en main, sans venir avec des traditions, des interprétations. Juste la Parole, comme si vous ne l’aviez jamais lu, comme si vous n’aviez jamais lu de commentaires, ni entendu de prédications ou d’études sur le sujet. Sûrement les réponses vont bousculer certaines idées reçues, sûrement ces questions vont entraîner d’autres questions. Parmi celles-ci peut-être celles- là: « Pourquoi tu nous poses des questions? », « Qu’as-tu derrière la tête? », « Qu’est-ce que tu veux nous dire? », « Et toi t’en penses quoi? ». Je n’y répondrai pas tout de suite, mon but est juste de susciter des réflexions. Si nos convictions sont établies sur la parole, elles supporteront ces questions.

Cette fois-ci nous allons nous questionner sur l’antichrist (et non antéchrist, qui est une mauvaise traduction du grec antichristos et qui ne signifie pas la même chose).
C’est un sujet où il y a beaucoup d’effervescences (souvent beaucoup de bulles pour pas grand-chose).

C’est parti !
Est-ce que Jésus mentionne l’antichrist dans les évangiles ?
Trouvons-nous le mot antichrist dans le livre de l’apocalypse ?

Trouvons-nous le mot antichrist dans la prophétie de Daniel ?
Avons-nous des évidences bibliques pour associer l’antichrist à la bête de l’apocalypse ?
Avons-nous des évidences bibliques pour associer l’antichrist à l’homme d’iniquité (ou de péché) de 2 Thess 2?

Il n’y a que Jean qui parle de l’antichrist dans 2 de ses épîtres.

Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il le présente comme un acteur de la fin des temps ou comme quelqu’un qui lui est contemporain ?
Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il le présente comme un leader politique ?
Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il l’associe à un nouvel ordre mondial ?
Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il l’associe à une persécution des chrétiens ?
Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il l’associe à une séduction ?

Du coup j’ai trois questions :
Pourquoi l’antichrist a-t-il souvent l’un des principaux rôles dans les fictions chrétiennes qui traitent de la fin des temps voir dans notre théologie ?
Pourquoi chercher l’ identité, la nationalité voir la date de naissance de ce personnage ?
Quels fruits cela produit-il ?

Stay Tuned pour d’autres questions …

154 Responses to Chapitre I: L’Antichrist en questions

  1. Moi j’en ai une.. Y a pas plus simple comme question ? ;-)

    Que la joie, la paix et la santé vous inonde, et que cela déborde à outrance pour ceux qui vous entourent !!!!!

    Bénédictionsssssssssssssssssssss

    @krisskool : La plupart sont simples, c’est soi Oui soit Non, il n’y a aucune question piège. ;-)

  2. Gil

    Allez je me lance!!!!

    Tout d’abord je pense qu’un certain évangile à l’américaine a conquis le reste du monde de la même manière qu’un soda ou une chaine de fast-food…et que certaines positions de celui-ci n’étaient absolument pas partagées à la base, donc c’est une question de mode aussi…

    Q: Pourquoi l’antichrist a-t-il souvent l’un des principaux rôles dans les fictions chrétiennes qui traitent de la fin des temps voir dans notre théologie ?

    R: Parce que finalement celui-ci représente tout ce qu’un homme peut convoiter, il est toujours représenté beau, riche, puissant, remplis de pouvoir occulte et qu’une partie du coeur de l’homme déchu même chez le chrétien reste attaché à cette position, mettre l’antichrist à la tête de l’affiche c’est pouvoir fantasmer sur lui avec un pretexte chrétien…

    Q: Pourquoi chercher l’identité, la nationalité voir la date de naissance de ce personnage ?

    R: Parce que le chrétien veut sa presse people à lui…c’est excitant de fabuler sur tout ça et puis ça donne un air spirituel dans une église où Christ frappe à la porte, ça occupe les sarments détachés du cep et remplis leurs vies spirituelles…

    Q: Quels fruits cela produit-il ?

    R: Cela produit un christianisme qui focalise sur la fin des temps et sur l’ennemi au lieu de focaliser sur Christ et rechercher sa conformité par son incarnation en nous, du fruit qui en découle. La maturité spirituel selon moi n’est pas dans le fait de voir le diable partout (sauf quand Dieu nous le demande) mais de reconnaitre notre sauveur en toute chose, en son règne, en sa glorieuse lumière et dans ce monde où il nous parle à chaque instants…Christ se révèle à nous dans beaucoup de chose lorsque notre coeur est attaché à lui. Christ, dans sa beauté, saisi nos coeurs…mais dans une église qui cherche son identité, l’antichrist est j’en ai bien peur, un héros bien plus attrayant!

    Mais Dieu va faire son oeuvre en tous, on s’abandonne à lui en toute confiance afin qu’il nous garde de tout ce qui peut nous distraire et voiler notre amour pour lui.

    Gil

    @Gil :

    intéressant tout ça ;-) Paddy

    • essaka Daniel

      je crois que se focaliser sur tout ce dont tu parles aujourd’hui fait en sorte que les hommes oublis même l’essentiel:Jesus-CHrist le centre du coeur de Dieu.comme le désir de David etait que l’arche de l’alliance(JESUS) revienne au temple.le désir de Dieu est que Christ soit au centre de nos predications et non nous presenter un autre royaume alors le notre nous ne le maitrisons pas encore.

  3. Lucie

    C´est quand que tu mettras d’autres question?

    @Lucie : Dans d’autres billets et sur d’autres sujets. Le but est de réfléchir, sonder ce que l’on croit, tirer des conclusions et peut-être revoir sa théologie en sortant des idées reçues  ;-) Paddy

  4. Cheyene

    Je ne vais pas écrire de réponse, car je n’ai pas encore réfléchis ne voyant le post que maintenant, mais l’idée est EXCELLENTE. j’ai déjà été exhorter rien qu’en lisant les questions et je pense que je vais casser bien des idées reçues chez moi et j’aime tellement ça. C’est très bien car je n’ai jamais réfléchis sur le sujet, et j’ai l’impression que ça va coller avec ce que je vit en ce moment… c’est à dire toute les promesse du NT où il est écrit « en Christ » dedans. Ça change tout!
    Merci d’avoir pris le temps de faire ces questions. J’adhère à l’idée et je vais faire ces réflexions. Soyez bénis.
    .

  5. Gil

    Je voulais m’excuser pour le ton affirmatif de mon premier post, celui-ci n’est qu’une opinion.

    Gil

    @Gil :

    J’ai pas vu de problème et l’opinion était intéressante ;-) Paddy

  6. @Gil :
    Si je peut me permettre, pas besoins de t’excuser il y avait des trucs super intelligent dans ton partage et surtout ça  » Cela produit un christianisme qui focalise sur la fin des temps et sur l’ennemi au lieu de focaliser sur Christ et rechercher sa conformité par son incarnation en nous, du fruit qui en découle ».

    Oui focalisons nous sur Jésus et tout le reste nous seras donné en plus… Mince j’ai déjà lu cela quelque part ;-).

  7. Raphaël

    Juste pour dire que ta démarche de recherche de Vérité est aussi rare que très excellente, je t’encourage vraiment.

  8. Raphaël

    Petite contribution

    On peut dire au moins selon 1 Jean 2:18 que plusieurs antichrist sont déjà là alors qu’un certain antichrist doit venir:

    1 Jean 2:18  
    « Petits enfants, c’est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que L’ANTICHRIST VIENT, il y a dès maintenant PLUSIEURS ANTICHRISTS; par où nous connaissons que c’est la dernière heure. »

    On note dans ce dernier verset qu’il s’agit de personnages alors que dans 1 Jean 4:3 il s’agit de l’esprit de l’antichrist:

    1 Jean 4:3
    « Et TOUT ESPRIT qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là CELUI de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. »

    C’est vrai qu’à part ca, on n’a pas grand chose à se mettre sous la dent…
    Seigneur, merci de ce que tu nous éclaire d’avantage.

    @Raphaël :

    merci pour ta contribution, C’est vrai qu’il y a une notion de personnes et d’esprit, et à chaque fois en rapport avec une séduction doctrinale contre l’incarnation, on est loin de l’antichrist, contrefaçon satanique du Christ, super leader politique à la tête d’un empire romain reconstitué qui persécuterait les chrétiens!

    • henridet

      J’aime bien tes réponses raphael surtout la mise en lumière très vrai de 1jean 4:3 que TOUT ESPRIT ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là CELUI de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde.

      ici il donne l’identité de l’antichrist clairement, comme toute esprit(doctrine, pensées, système, etc.) qui ne confesse pas christ venu en chair, et que depuis leur époque il sévit jusqu’à nos jours.

      en gros, je redécouvre ce passage en ce que c’est comme s’il me dit tout ce qui n’est pas de christ, est antichrist, tout ce qui va à l’encontre de christ(avec tout ce qu’il est, et renferme, promesse, enseignement etc..), s’oppose à christ, est contraire de christ.

      C’est assez fort en fait, ça m’interpelle vachement.pour rechercher dorénavent dans mon coeur, de veiller a tout ce que je peux recevoir entendre qui va contre CHRIST, ce qui implique de rechercher tout ce qui est de CHRIST logique.

      Pour aller dans ce sens, souvent lorsque je reçois des paroles dans mon coeur ou pensées me disant ça et ça ou une voix, si je suis sceptique, j’éprouve toujours ce qui me parle par ce verset de jean du moins quand je m’en rapelle.

      Et en efet ces questions sont choquantes et marquantes, choquantes en ceci que je me rends compte que on a tendance a un peu trop boire les enseignements sans vérifier que ce que on avale rest t’il cohérant avec la parole?Ca pousse à la réflexion, et je crois il est écrit que la réflexion gardera tes pas dans la parole.

      • Alain

        On pourrait réfléchir sur le lien entre l’antichrist et la dernière heure:

        1Jean2.18
        Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.

        De quelle(s) dernière(s) heure(s) est il question?

    • Mais, n’est-ce pas nous qui le comprenons comme ça, avec notre manie de tout centrer sur l’homme et donc sur des personnages ? N’est-ce pas de l’égocentrisme simplement ?

      Si on n’y regarde bien, dans ce verset de 1 Jean 2;18 il n’y a aucune indication dans le texte qui nous oblige à penser que Jean parle de personnes. « Plusieurs antichrists » peut avoir pour sens « plusieurs doctrines mensongères » comme le christianisme judaïsant, le gnosticisme et d’autres erreurs de l’époque contre lesquels Paul et les apôtres luttaient et enseignaient.

  9. jycrois

    Super idée paddy ces questions pour nous faire chercher et réfléchir par nous mêmes :-) Merci !
    En tout cas moi je vais suivre les billets afin de grandir en vérité, et tout mettre à la lumière de l’esprit pour que ces recherches et les réponses à venir soient édifiantes et à et pour la gloire de Dieu..
    Je pense bien à vous et il me tarde de vous revoir !!
    Bises

    @jycrois :

    > Hello, oui tu peux surveiller il va y en avoir d’autres dans ce style. A l’occas de se revoir ;-) Paddy

  10. Raphaël

    A noter tout de même que la bête et le faux prophète semblent bien être deux personnages majeurs de la fin des temps qui restent à identifier:

    Apocalypse 19:20  
    « Et LA BÊTE fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. ILS FURENT TOUS LES DEUX JETÉS VIVANTS dans l’étang ardent de feu et de soufre. »

    Dans ce contexte, la bête est même un « roi « :

    Apocalypse 17:11  
    « Et LA BÊTE qui était, et qui n’est plus, EST ELLE-MÊME UN HUITIÈME ROI, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition. »

    On se pose donc la question si le lien avec l’antichrist mentionné par Jean est permis car s’il y a bien l’esprit de l’antichrist qui soit là et même déjà plusieurs personnages de type antichristiques qui ont fait partie de l’histoire, il semble qu’un certain antichrist « par excellence » (si je puis dire) doit venir.

    @Raphaël :

    Si les seuls textes qui parlent explicitement de l’antichrist ne le relient pas avec un pouvoir politique, ni avec une persécution de chrétien ni avec un empire romain qui serait reconstitué. Si jean est l’auteur de ses épitres et de l’apocalypse et qu’il mentionne un (et même des) antichrist dans 2 de ces épitres et qu’il ne mentionne pas l’antichrist dans l’apocalypse.; la vraie question a se poser c’est: quel droit peut-on décreter qu’il il y aurait un lien entre un antichrist des épitres et la bête de l’apocalypse?

    • Apocalypse 17:11. « Et LA BÊTE qui était, et qui n’est plus, EST ELLE-MÊME UN HUITIÈME ROI… » : Question, « un Roi » peut-il être compris comme une royauté, un royaume, un règne, une domination et non pas un roi en tant que personne ?

      L’une de nos erreurs d’interprétation peut être qu’on voit des personnes là où il n’y en a pas.

    • Personnellement, je ne vois rien dans le texte qui nous permette d’affirmer qu’ils s’agissent de personnages (la bête et le faux prophète). On fait de l’anthropomorphisme. Cela peut être tout autre chose. L’apocalypse dit aussi que la mort sera jetée dans l’étang de feu et nous savons que la mort n’est pas une personne. (Et on peut d’ailleurs à ce sujet posé la question : « Comment peut-on jeter la mort dans l’étang de feu si celui-ci est un lieu avec des flammes ? »)

  11. Raphaël

    J’en convient, mais maintenant s’il y a un personnage appelé « la bête » présente dans les temps de la fin qui semble être un roi, on peux penser qu’il soit au moins animé d’un esprit antichristique !

    Le langage employé par Jean dans l’apocalypse est la description d’une vision qui lui est présentée alors que dans ses lettres il parle de manière différente même si c’est le même Esprit qui lui révèle les choses.

    Maintenant, il est certain que dans notre démarche nous devons faire table rase de toute espèce de spéculation accumulée à ce sujet pour pouvoir avancer point par point.

    @Raphaël :

    Ta première phrase montre combien parfois on a l’impression de devoir « caser » un antichrist dans les temps de la fin. Bible en main, pourquoi « la bête » serait-elle animée ,au moins, d’un esprit antichrist?
    Ta dernière phrase résume bien la problématique d’interprétation, nous devons faire table rase de toute espèce de spéculation accumulée à ce sujet pour pouvoir avancer point par point.
    Merci pour ta contribution.   Paddy

  12. Raphaël

    Je veux dire par là que de toute façon cette bête est par nature soit pour le Christ soit contre le Christ, rien de plus et rien de moins, c’est une histoire de mot et de définition.
    Ça rejoint d’ailleurs ce que dit Jean:

    1 Jean 4:3
    « Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. »

    On peux au moins dire avec ce passage que la bête est animée d’un esprit d’antichrist puisque je ne pense pas que cette bête soit amenée à confesser le Seigneur Jésus-Christ venu en chair.

    Bon c’est déjà mieux comme ça qu’en penses-tu ?!!!

  13. Joë

    Bible en mains et en faisant mon possible pour mettre de côté toute espèce de spéculation accumulée à ce sujet? D’accord, je me lance… Et comme Paddy l’as écrit: en donnant son avis on peut se tromper. Mais si on ne donne pas son avis, personne ne peut nous aider à nous corriger…

    (1) D’ABORD RECHERCHONS DANS LA BIBLE LE TERME «ANTICHRIST»
    ⇒ 4 versets, tous dans les épitres de Jean:

    Petits enfants, c’est la dernière heure. Vous avez appris que l’Antichrist vient. Or, déjà maintenant, il y a plusieurs antichrists; par là nous reconnaissons que c’est la dernière heure. (1 Jean 2.18)

    Qui est menteur? N’est-ce pas celui qui nie que Jésus est le Messie? Tel est l’Antichrist, celui qui nie le Père et le Fils. (1 Jean 2.22)

    Et si un esprit ne reconnaît pas que Jésus est le Messie venu en homme, il n’est pas de Dieu: c’est l’esprit de l’Antichrist. Vous avez appris sa venue, et maintenant déjà il est dans le monde. (1 Jean 4.3)

    En effet, de nombreux imposteurs sont venus dans le monde; ils ne reconnaissent pas que Jésus est le Messie venu en homme. Voilà ce qui caractérise l’imposteur et l’Antichrist. (2 Jean 1.7)

    (2) RECHERCHE DE «ANTICHRISTS» (PLURIEL)
    ⇒ 1 seul verset, celui déjà cité de 1 Jean 2.18.
    On peut donc comprendre qu’il y aura un Antichrist particulier mais que plusieurs lui auront précédé, et ce dès l’époque de Jean, voire avant.

    (3) DÉFINITION DU TERME ANTI-CHRIST
    Antichrist signifie: «qui s’oppose à Christ» ou «qui agit à la place de Christ et à ses dépends».

    Si je reformule, c’est donc un être (personne ou esprit) qui met ses capacités (intelligence, volonté, force, talents…) à usurper la place de Christ. Or, cette place c’est:

    • la prééminence en toutes choses (Romains 11:36),
    • l’unique place de médiateur entre nous et Dieu (1 Timothée 2.5),
    • la place assise à la droite de Dieu (Colossiens 3.1),
    • la place bien au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute souveraineté et de tout nom (Ephésiens 1.21).
    • Christ est aussi la Parole faite chair (Jean 1.14), le chemin, la vérité et la vie, etc.

    Les antichrists proposent donc une contre-façon de La Parole de Dieu, qui seule nous montre le chemin de la Vérité et de la Vie (Jean 14.6). Plus encore, les antichrists vont chercher à nous manipuler, à nous tromper par leurs mensonges, à nous induire en erreur. Car d’après les versets cités, les caractéristiques d’un antichrist sont les suivantes:

    • il est un menteur,
    • il nie que Jésus est le Messie,
    • il nie l’humanité de Jésus Christ,
    • c’est un imposteur,
    • il est issu du milieu des croyants (c-à-d de l’Eglise):

    Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres, car s’ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais cela est arrivé afin qu’il soit bien clair que tous ne sont pas des nôtres. (1 Jean 2.19).

    (4) LA FAIBLESSE DE L’HOMME FACE AUX ANTICHRISTS
    Il est important de réaliser que la vérité à propos de Dieu passe par nos filtres humains que sont: l’ignorance(Osée 4.6; Esaïe 40.21;Ecclésiaste 7.12…), les faux prophètes et les enseignements erronés (Apocalypse 2.20), des pensées mentales blasphématoires non renouvelées (Romains 12.2), des relations malsaines (1 Corinthiens 15.33-34; Proverbes 4.23-27; 6.27-28; Matthieu 5.28), et les modèles des figures d’autorité dont nos parents. Notre éducation et le monde dans lequel nous grandissons nous forgent une conception déformée de Dieu. C’est pourquoi le processus de la repentance est si essentiel. Nous aligner sur ce que Dieu dit est un processus indispensable à poursuivre toute notre vie afin d’être édifié non sur les préjugés acquis, non sur la réalité du monde, mais sur la réalité du Dieu véridique, révélée par sa Parole, guidé par l’Esprit de Vérité que le monde ne peut précisément pas connaître (Jean 14.17). Ce que Dieu poursuit dans nos vies de croyants, c’est de nous rendre conformes à l’image de Christ (Romains 8.29) et de nous amener à la sainteté parfaite (1 Thessaloniciens 5.23-24).

    Dans ma compréhension du jour, l’Antichrist – et les antichrists – exploitent cette faiblesse de notre condition humaine pour nous tromper dans ce monde présent. En effet, nous interprétons la Parole de Dieu en fonction de notre réalité quotidienne et lorsque la Parole et notre réalité semblent se contredire, alors nous tordons la vérité de Dieu pour donner raison à notre expérience parce qu’elle paraît plus réelle. Je crois que l’on touche ici à l’essence de la «pensée grecque» et à la «vie par l’Esprit». Par exemple, lorsque Paul nous dit que nous avons la paix avec Dieu et que nous sommes au bénéfice de sa grâce abondante (Romains 5.1; Ephésiens 1.7-8), nous avons le choix de le croire et de vivre cette paix, ou de ne pas le croire et de continuer à vivre dans l’angoisse d’un Dieu méchant et impitoyable. Et lorsque Paul écrit que je suis mort avec Christ et je suis mort au péché comme puissance sur ma vie (Romains 6.1-6), alors je peux me considérer comme morts pour le péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ (Romains 6.11), et entrer dans la victoire que Dieu déclare établie contre la puissance du péché sur ma vie, c-à-d expérimenter concrêtement le résultat de la Parole créatrice de Dieu. Autre exemple, si Dieu dit c’est par les meurtrissures de Christ que nous avons été guéris (1 Pierre 2.24), alors, lorsque nous n’expérimentons pas la guérison, nous pouvons être dans la confusion face à deux réalités contradictoires que seule la foi dans le Dieu véridique peut éclairer. Devant ces contradictions qui veulent faire de Dieu un menteur, on se demande si on n’est pas en plein délire schizophrène… Or, le juste vivra par la foi (Romains 1.17; Galates 3.11; Hébreux 10.38), et c’est notre choix de croire soit Dieu, soit les rudiments du monde (Galates 4.3,9; Colossiens 2.8,20), et de ne plus vivre par la vue (2 Corinthiens 5.7). Ainsi, notre faiblesse de compréhension des réalités terrestres et spirituelles persistera ici-bas puisque nous ne connaissons qu’imparfaitement (1 Corinthiens 13.9 Ostervald).

    Par conséquent, face à l’Antichrist et aux antichrists, nous restons tous vulnérables et notre seul refuge est d’être continuellement affranchi par la vérité, conduit par l’Esprit, et caché en Christ. Se déclarer chrétien ne suffit pas à vivre ces choses, seul le disciple décidé à obéir à Christ y est conduit.

    (5) TENTATIVES DE RÉPONSES À QUELQUES QUESTIONS DE PATRICK:

    > Est-ce que Jésus mentionne l’antichrist dans les évangiles?

    Sans utiliser le mot antichrist, Jésus dit aux disciples:

    Un temps viendra où vous désirerez voir même un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira: ‘Il est ici’, ‘Il est là.’ N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, tout comme l’éclair resplendit et brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme dans son jour. (Luc 17.22-24)

    Si quelqu’un vous dit alors: ‘Le Messie est ici’, ou: ‘Il est là’, ne le croyez pas, car de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront; ils feront de grands prodiges et des signes miraculeux au point de tromper, si c’était possible, même ceux qui ont été choisis. Voilà, je vous l’ai annoncé d’avance. (Matthieu 24.23-25 et Marc 13.21-23)

    Jésus répondit: «Faites bien attention à ne pas vous laisser égarer. En effet, beaucoup viendront sous mon nom en disant: ‘C’est moi’, et: ‘Le moment est arrivé.’ Ne les suivez (donc) pas. (Luc 21.8)

    Jésus ne décrit-il pas dans ces versets des imposteurs usurpant son identité? Et ce dans le but d’égarer les disciples. Cela ne rejoint-il pas la définition de l’antichrist?

    Je note au passage que Jésus nous avertit qu’on entendra « le Messie est ici, il est là ». Cela veut dire que certains hommes se feront proclamés «Oint de Dieu» (= le Messie, le Christ). Cela me fait frémir en pensant aux assemblées où les croyants n’osent pas utiliser leur discernement, où ils sont chassés pour l’avoir fait, ce parce que les responsables ont établi un homme à la tête de «leur» église et qui enseigne être «l’Oint de Dieu» pour le troupeau local. Or, dans la Nouvelle Alliance, il n’y a qu’un seul «Oint de Dieu», c’est Jésus Christ (le mot grec pour « Christ » ou « Messie » est Christos Χριστὸς et signifie précisémment «l’Oint de Dieu»). Obéir à la parole de Jésus, c’est ne pas aller, ni courir auprès de quiconque dit être «l’Oint de Dieu». S’attribuer ce titre permet donc de reconnaître qu’une telle personne est un imposteur, n’est-ce pas les antichrists décrits par l’apôtre Jean?

    Voilà ce qui est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, lui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. En effet, il y a un seul Dieu et il y a aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes: un homme, Jésus-Christ (1 Timothée 2.3-5)

    Jésus nous parle d’imposteurs et donc – je le comprends ainsi – d’antichrists. Lisons encore une fois ce qu’Il dit à ses disciples: Faites bien attention à ne pas vous laisser égarer. (Luc 21.8) et n’y allez pas (Luc 17), ne le croyez pas (Matthieu 24.23)!

    Ô, si tous les disciples de Jésus Christ savaient écouter leur Maître et vivre ainsi la pleine liberté qu’Il leur a acquise au prix de ses tortures, de son sang, de sa mort ignoble!…

    Disciples de Christ, quittez ceux qui se disent l’Oint de Dieu, quittez ceux qui vous donnent les ordres de Dieu, se faisant ainsi médiateur à la place de Christ. Ce sont des antichrists et des médiums (Lévitique 20.27: à mettre à mort), et non des serviteurs de Dieu. Paul nous parle de ceux qui auront l’apparence de la piété mais renieront ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces gens-là. (2 Timothée 3.5)…

    Mon avis n’a aucune importance, écoutez Jésus Christ: ne vous laissez pas égarer, n’y allez pas, ne les croyez pas, éloigne-toi!

    > Trouvons-nous le mot antichrist dans le livre de l’apocalypse?

    Souvent, on entend dire que l’Antichrist sera un dictateur issu du monde inique et incroyant. Mais ce n’est pas ce que Jean nous dit (1 Jean 2.19, cité plus haut): il sort du milieu des croyants, c-à-d de l’Eglise. N’est-ce donc pas dans ce milieu-là qu’il faut particulièrement faire bien attention à ne pas nous laisser égarer (Luc 21.8), puisque c’est de là que sont issus les antichrists? Quand à la notion de dictateur, elle transpire par sa description dans l’Apocalypse écrit également par Jean.
    À l’opposé d’un dictateur, Christ s’est fait serviteur jusqu’au bout (Jean 13.1-17) et n’a jamais manipulé quiconque, parlant toujours avec la vérité d’un coeur pur.

    > Trouvons-nous le mot antichrist dans la prophétie de Daniel?
    > Avons-nous des évidences bibliques pour associer l’antichrist à la bête de l’apocalypse?
    > Avons-nous des évidences bibliques pour associer l’antichrist à l’homme d’iniquité (ou de péché) de 2 Thess 2?

    Les caractéristiques évoquées des antichrists de Jean correspondent à celles décrivant la bête (Apoc), le roi (Daniel) ou l’homme impie (2 Thess 2). Le même esprit les anime… pour s’opposer à Christ et tout ce qu’il représente.


    > Quand Jean parle de l’antichrist, est-ce qu’il l’associe à une séduction?
    > Pourquoi l’antichrist a-t-il souvent l’un des principaux rôles dans les fictions chrétiennes qui traitent de la fin des temps voir dans notre théologie?
    > Pourquoi chercher l’identité, la nationalité voir la date de naissance de ce personnage?

    Comme Jésus et les apôtres nous mettent en garde contre «plusieurs» antichrists, qu’ils se manifestent comme hommes ou comme esprit de l’Antichrist, ce type de recherche du personnage est une distraction subtile et fallacieuse pour détourner les croyants de la pensée de Christ (1 Corinthiens 2.16) et du Christ crucifié (1 Corinthiens 2.2).
    Jésus nous a clairement donné une mission, la seule priorité est de rechercher le Royaume et la Justice de Dieu. Il nous a confié les moyens de mener cette recherche. Il nous a mis en garde contre les obstacles en nous recommandant d’être prudent. Il nous rend capable de le vivre en nous affranchissant par la vérité dans laquelle nous guide le St-Esprit à chaque instant. Marchons donc par l’Esprit!

    Nous vivons à une époque où le monde est saturé de distractions de toutes sortes qui nous éloignent de Christ. Les fictions et recherches sur l’Antichrist sont évidemment une manoeuvre de l’esprit antichrist? Ne pas y aller, ni courrir après (Luc 17.23), n’est-ce pas aussi pour les disciples de Christ de cesser de dépenser tant d’énergie à se préoccuper des détails de l’Histoire à venir, pour se concentrer sur la réalité de Christ Lui-même, et pour développer une relation plus intime avec Lui, à le connaître Lui et à être connu de Lui (Matthieu 25.12)?

    > Quels fruits cela produit-il?

    Une partie des prophéties sont cachées à notre compréhension: Marque du sceau du secret ce qu’ont dit les sept tonnerres, ne l’écris pas. (Apocalypse 10.4), d’autres non: Ne marque pas du sceau du secret les paroles de la prophétie de ce livre, car le temps est proche (Apocalypse 22.10).
    Et finalement, dans tous ces discours, n’a-t-il pas été dit à Daniel:
    Quant à toi, Daniel, tiens ces paroles cachées et marque le livre du sceau du secret jusqu’au moment de la fin! Beaucoup seront perplexes, mais la connaissance augmentera. (Daniel 12.4)
    Ainsi, nous devons admettre que:

    • le secret est scellé jusqu’au moment de la fin: pourquoi perdre son temps à vouloir le percer aujourd’hui?
    • la perplexité est le lot de beaucoup: c’est bien l’expérience de nous tous, n’est-ce pas? Preuve en est ce billet avec tant d’autres sur internet (env 4’650’000 pages résultant de la recherche «antichrist» sur google, et 2’970’000 sur yahoo)!
    • La connaissance augmentera: Dieu donne toujours ce dont nous avons besoin au moment où c’est nécessaire. Il y a 2’000 ans, par Jésus Christ et ses apôtres Il nous a donnée les avertissements nécessaires. À nous donc de rester sur nos gardes, et tes questions Patrick sont vraiment les bienvenues pour stimuler notre réflexion et pour aiguiser ainsi notre discernement…

    (6) MA CONCLUSION DU MOMENT
    Les antichrists, hommes ou esprit, sont une réalité à laquelle Dieu nous a mis en garde.
    Ils s’opposent à la gloire de Dieu et à sa volonté éternelle qui est la prééminence de Christ en toute chose passée, présente et future:
    C’est de lui, par lui et pour lui que sont toutes choses. A lui la gloire dans tous les siècles! Amen! (Romains 11.36).

    Il est écrit à propos de Babylone: sortez du milieu d’elle mon peuple (Jérémie 51.45; Apocalypse 18.4). Patrick dit aussi: «faites sortir Babylone de vous». Je suis convaincu que nous devons éliminer de nous toute semence de l’esprit d’antichrist, c’est-à-dire de tout ce qui en nous s’oppose à la Seigneurie absolue de Christ… Retour donc au message de la Croix et à la repentance!

    Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s’élève avec orgueil contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour qu’elle obéisse à Christ. (2 Corinthiens 10.5)

    En fin de compte, réfléchir à ce sujet nous ramène chacun individuellement à Christ et nous oblige personnellement à nous rappeler qu’avec lui nous avons été crucifié, nous sommes morts et ensevellis avec Christ, nous sommes ressucités et avons été élevés avec Christ pour être assis en Lui dans les lieux célestes à la droite du Père. Absolument tout ce qui s’oppose à cette vérité vient de l’antichrist. L’enjeu, c’est d’abord notre relation personnelle avec Dieu et avec les autres, avant de se préoccuper du nouvel ordre mondial prédit pour la veille du retour du Messie!

    Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. (Jean 8.31-32)

    Que le Dieu de la paix vous conduise lui-même à une sainteté totale et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irréprochable lors du retour de notre Seigneur Jésus-Christ! Celui qui vous appelle est fidèle, c’est aussi lui qui le fera. (1 Thessaloniciens 5.23-24)

    Il y aurait tant de choses à dire mais pour terminer j’aimerais proposer cette définition:

    • l’antichrist, c’est tout en nous ou dans l’univers qui n’est pas conforme à Christ.

    En effet, ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à devenir conformes à l’image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d’un grand nombre de frères. (Romains 8.29)

    (7) RÉFÉRENCES:

    • Les citations de verset sont de la version Segond 21 sauf indication spéciale.
    • Outils utilisés pour les recherches et comme concordance: http://bible.cc

    Un frère parmi un grand nombre de frères et soeurs.
    En Christ, le Roi des rois,
    Joë

    @Joë :

    Commentaire abondant contenant beaucoup de réflexions intéressantes. Néanmoins il y a quelques failles à ton raisonnement.
    1° Dans 1 jn2:18, Jean dit en quelque sorte, vous avez entendu dire qu’un antichrist vient, en 1Jn.4:3 il reprend le sujet et en parlant du même (il en parle au singulier) il dit « il est déjà là maintenant ». Il ne le présente pas comme quelqu’un à venir. Nous n’avons donc aucune base pour le conjugué au futur.
    2° Les avertissements de Jésus concernant des gens qui prétendront être Christ traitent de faux Christ, de pseudos Christ et non d’antichrist. C’est différent. S’attribuer ce titre ne signifie pas être un antichrist. Jean se borne a dire qu’un antichrist nie Christ s’incarnant, des hommes prétendant être Christ ne peuvent soutenir être contre Christ s’incarnant , étant eux-mêmes des hommes.
    3° Tu écris: « Les caractéristiques évoquées des antichrists de Jean correspondent à celles décrivant la bête (Apoc), le roi (Daniel) ou l’homme impie (2 Thess 2). » Là c’est malheureusement la « compréhension acceptée » du moment, mais c’est un véritable tour de passe passe pour arriver à cette conclusion. Faut reprendre les questions sur ce que dit jean sur l’antichrist.
    4° Ta définition finale d’antichrist (tout ce qui n’est pas conforme à Christ) ne peut être soutenu par les éléments que nous avons dans les écritures. Jean dit simplement tout esprit qui ne confesse pas Christ venu dans la chair. L’antichrist est une séduction « anti-incarnation » et non une « non conformité ».
    Vraiment merci pour ta contribution et ton état d’esprit. Tes réflexions et les réponses qu’elles occasionnent font avancer le sujet, donc encore merci.  Paddy

    • « L’antichrist est une séduction anti-incarnation » :
      Il me semble que la seule pensée qui s’accorde avec ça c’était le judaïsme qui combattait les apôtres partout et qui disait à Jésus : « Toi qui est un homme, tu te fais Dieu ! »

  14. Raphaël

    Pour le 1° point que tu viens de relever, je me rends compte que c’est pas si simple que ça à cause de la tournure de la phrase qui est assez ambigüe (en fonction des versions bibliques), mais en analysant plus profondément il me semble bien qu’en 1 Jean 4:3 il s’agisse de la venue de l’esprit de l’antichrist « qui doit venir et qui est déjà là » et non de la personne singulière « qui vient » décrite dans 1 Jean 2:18.

    @Raphaël :

    Ouais c’est possible Paddy

  15. François

    Sachant que:

    1/ Les pouvoirs dans ce monde sont d’ordre:
    – économiques et politiques
    – religieux et idéologiques

    2/ Le monde entier gît sous la puissance du malin

    En conséquence:
    L’emprise du malin se retrouve au niveau des différents pouvoirs terrestres.
    Tour à tour, les différents pouvoirs de ce monde sont décrits dans la Bible.
    Dans les épîtres de Jean, l’antichrist relève du pouvoir religieux: celui qui nie le Père et le Fils et l’incarnation du Fils.
    C’est aussi le cas en II Thess 2 = pouvoir religieux et idéologique.

    Lorsqu’il est question de la bête, il s’agit plutôt du pouvoir politique,

    Notes:
    Ce qui m’a toujours surpris est que ce qui caractérise Babylone en Ap. 18 consiste en sa fornication avec les richesses, le luxe si on prend le texte au sens propre. Comme si l’aspect « économique » faisait partie intégrante du pouvoir religieux et idéologique.

    Souvent, la différentiation entre pouvoir politique et pouvoir religieux est floue dans la Bible. C’est le cas en Daniel 11 où on a affaire à un homme de pouvoir et en même temps à un homme qui interfère dans le domaine du religieux.

    @François :

    Juste pour préciser, dans les épîtres de Jean, l’antichrist relève surtout de la séduction et du faux enseignement que du pouvoir religieux. Merci pour ta contribution Paddy

  16. Raphaël

    Du coup on peux se poser la question suivante :

    Si donc Jean parle d’un antichrist singulier « qui vient » (1 Jean 2:18) alors que l’esprit de l’antichrist est déjà là avec plusieurs antichrists qui lui sont contemporains (1 Jean 4:3), qu’est ce qui nous permet d’affirmer qu’un tel antichrist singulier fasse partie du passé ?

    @Raphaël :

    Dans 1Jn.2:18 Jean dit « qui vient » et non « qui viendra » (le grec le confirme), dans un 1Jn.4:3 en gros il dit celui dont vous avez appris la venue est déjà là! Aucune allusion à l’avenir mais plutôt une affirmation que celui dont il est question est déjà présent (à l’époque de Jean). Là je le dis à partir du grec et non à partir de version française. ;-) Paddy

    • Une remarque : il me semble que 1 Jean 2; 23,24 et 26 nous donnent la compréhension de ce dont Jean parle au sujet de l’antichrist dans son épitre : du judaisme qui niait que Jésus était le Christ (un rejet clair et violent dans les évangiles et les Actes). C’est pour cela que Jean dit que celui qui n’a pas le fils n’a pas non plus le père parce que ceux du judaisme qui niaient Jésus comme Christ prétendaient avoir le Père (Cf : « Nous avons un seul père : Dieu. ») Toute cette question d’antichrist serait une question juive de l’époque contre laquelle les apôtres ont eu a lutter.

  17. Raphaël

    Justement, sans vouloir être répétitif il faut arriver à trouver la certitude que le « celui » dont il est question en 1 Jean 4:3 fasse allusion soit à la personne singulière de l’antichrist « qui vient » ou bien alors à « l’esprit de l’antichrist. » qui est déjà dans le monde.

    Il est certain que l’esprit de l’antichrist était déjà présent dans le monde à cette époque là puisque même plusieurs antichrist étaient déjà à l’œuvre, mais quel serait alors le sens de l’arrivée A CETTE ÉPOQUE LA d’un antichrist particulier, et surtout qui aurait-il été puisqu’il semble être particulier ?

    @Raphaël :

    A première vue, le grec ne laisse guère de choix, le « celui » dont il est question en 1Jn.4:3 ne peut faire qu’allusion qu’à l’antichrist duquel l’esprit ne confesse pas que Jésus Christ est venu dans la chair, mais je vais faire contrôler par des plus calés que moi.
    Paddy

  18. François

    OK, l’antichrist est celui qui ne confesse pas que Jésus est venu dans la la chair.

    Et OK, le verbe « venir » dans I Jean 2:18 est au présent de l’indicatif.

    La question qui se pose dans l’application de ce texte ainsi que tous les autres de la Bible est la suivante:
    Les apôtres parlaient aux personnes de leur temps. Par exemple Paul s’adresse aux Galates pour une situation propre aux Galates. Pourtant l’enseignement que Paul leur adresse a une valeur intemporelle: ce qui était vrai pour les Galates est d’actualité pour tous les siècles et pour nous aujourd’hui.

    Aussi ce qu’écrit Jean dans ce passage n’est-il pas vrai aussi pour tous les siècles ? Cet esprit était déjà dans le monde au temps de Jean. Il est encore là: non ?
    ___

    Au fait, je pige pas où tu veux en venir ?
    Peut-être à nous faire comprendre que le terme « antichrist » est utilisé à tord et à travers alors que pour Jean, ce terme n’a qu’un sens bien délimité: est-ce que je me trompe ?

    @François :

    Ouais, c’est exactement ça! Le terme « antichrist » est utilisé à tord et à travers alors que pour Jean, ce terme n’a qu’un sens bien délimité. C’est vrai qu’encore aujourd’hui l’esprit antichrist est encore à l’oeuvre et s’oppose à l’incarnation de Christ (en Jésus et en nous) mais il n’y a aucune base biblique pour attendre un antichrist, super star des temps de la fin, contrefaçon satanique de Christ dans l’avenir. ;-)
    Paddy

  19. Raphaël

    J’ai quand même l’impression si je ne me trompe pas que le problème principal posé en filigrane est de savoir si oui ou non un personnage satanique d’envergure mondial va se lever à la fin des temps.

    Donc la question subsidiaire (que je trouve plutôt secondaire) est de savoir si la bête décrite dans l’apocalypse correspond à l’antichrist que décrit Jean dans ses épitres.

    Si c’est non, ça ne nous dispense pas du fait que cette bête (avec son faux prophète) sont quand même deux personnages et deux acteurs bel et bien réels de la fin des temps.

    La bête instaurera un nouvel ordre économique mondial :

    Apocalypse 13:16-17  
    « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
    et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

    Elle correspond à l’homme d’iniquité de 2 Thess. 2. puisqu’elle persécutera à mort quiconque n’adorera pas son image :

    Apocalypse 13:15  
    « Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. »

    Elle sera aussi un leader politique :

    Apocalypse 17:11  
    « Et la bête qui était, et qui n’est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition. »

    Elle séduira la terre entière par le biais du faux prophète :

    Apocalypse 13:14
    « Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait. »

    Elle correspond à la description de la vision de Daniel 7:7 à 25.

    En somme, si on ne trouve pas le mot antichrist dans l’apocalypse, on trouve cependant la bête qui correspond au moins à la définition d’un antichrist, c’est à dire à quelqu’un qui nie l’incarnation de Jésus-Christ.

    @Raphaël :

    On avançait bien, pourquoi revenir en arrière? En quoi la bête correspond à la définition (biblique bien sûr) d’un antichrist? Pourquoi vouloir caser à tout prix un antichrist dans notre eschatologie? La bête fera l’objet d’un autre billet et là aussi nous risquons d’avoir d’autres surprises ;-) Ici, je m’en tiendrai au thème de ce billet, l’antichrist en question, et désolé d’insister, mais bible en main, il n’y a aucun rapport biblique entre la bête et l’antichrist et il n’y a aucun antichrist à attendre. Faisons attention aux amalgames que nous faisons et qui deviennent des environnements favorables à des fausses doctrines et a des superstitions.
    Dans ce qui suit, Raphaël ça n’est pas à toi que je répond personnellement, ne te sens pas viser, je partage juste une réflexion.
    Quand j’étais jeune, il y avait un badge populaire créer par S.O.S. Racisme, une main jaune où il était écrit « Touche pas mon pote », ne créons pas un nouveau badge chrétien « Touche pas mon antichrist! ;-)
    Paddy

    • Raphaël

      Bonjour Paddy,

      Je relisait nos (anciens) échanges au sujet de l’antichrist et ça m’a rappelé que tu comptais faire prochainement un billet sur la bête de l’apocalypse.
      Sauf oubli de ma part sur la série « Apocalypse now » il ne me semble pas qu’il y est eut à ce jour de billet au sujet de la bête de l’apocalypse ?

      Salutations.

      • Paddy

        si un « chap.VII la bête et la femme assise dessus » surement il faudra revenir sur la question pour des compléments mais la base est posée

  20. Raphaël

    Dans ce cas là il me tarde le prochain billet sur la bête !!!

    Soit quand même assuré que je ne cherche absolument pas à caser un antichrist dans notre eschatologie, j’ai bien pris en compte tout l’argumentaire en amont et j’attends les précisions supplémentaires concernant 1Jn.4:3.

    Cependant je suis quand même très surpris que tu dises en quoi la bête pourrait correspondre à la définition biblique D’UN antichrist.

    Je me répète mais comme je l’ai déjà dis, même si on ne trouve pas de lien direct entre « l’antichrist qui vient » et la bête, toujours est-il que cette bête (qui pour moi est autant un personnage qu’un système) va AU MOINS nier l’incarnation de Jésus-Christ ce qui en soit est un TYPE d’antichrist selon la définition qu’en donne Jean :

    1 Jean 2:22  
    « Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils. »

    1 Jean 4:3  
    « Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. »

    2 Jean 1:7  
    « Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Un tel homme est le séducteur et l’antichrist. »

    Je ne met pas l’emphase sur le titre « antichrist » car là n’est pas le problème, mais je parle surtout de la typologie d’un antichrist et de sa définition.

    S’il y a déjà eut par le passé « des antichrists », je ne vois pas pourquoi il ne faut absolument pas que cette bête revête aussi ce type là.

    Bon du coup avec ça il faut vraiment que tu m’éclaire d’avantage !

    @Raphaël :

    ça vient bientôt (je ne parle pas de la bête mais d’un prochain billet (même plusieurs billets) « Apocalypse Now? » ;-)
    Paddy

  21. tglacius

    L’antichrist est déjà depuis L’église primitive il s’est manifeste par son esprit et par une dynastie de personne dans toutes les époques cet esprit qui est Satan a crée Babylone sa contrefaçon .Ce qui est grave c’est que beaucoup croient que cet esprit et le souffle de Dieu, très grave aveuglement ils se prennent pour des élus mais il sont des fils de la géhenne.le tentateur ‘ satan’ par l’action de son esprit de contrefaçon a crée son église Babylone ‘chrétienne’ soyons direct la dynastie des papes sont en grande partie ces antichists. Il faut être aveugle pour ne pas le voir et leur enseignement doctrinale religieux sur l’évangile de ‘l’amour’ est partout : au travers la musique, les livres de doctrines chrétiennes …..
    Bientot un homme sera vraiment animer de cette esprit il. Sera si je peut dire son incarnation,il faut bien que la tromperie soit finaliser pour que les gens le prenne vraiment pour le christ.
    rappelez vous un faux esprit qui fait des prodiges mensongers une fausses eglise un faux sauveur incarne par cette esprit impur et le plus triste des faux sauver ça c’est terrible. Cette prostituée s’est enivrée du sang des saint s dieu va rendre justice amen.pendant qu’il est encore temps sortez du milieu d’elle chrétiennete na aucune valeur pour dieu ce mot a été inventer pour tromper. pour ma par Jésus quand je suis né de nouveau m’a adopter comme enfant mais je ne suis jamais devenu un chrétien. Je trouve que se mot est un gros mot! ‘Petit christ vous vous rendait Compte ‘ moi desoler celui qui vit en moi il est pas petit il est l’alpha et omega!
    Dsl je m’ecarte du sujet. Dsl pour les fautes mais je tape d’un tel gros doigt et tactile. Sa va pas ensemble!

    @tglacius :

    Ces paroles n’engagent que toi, désolé de ne pas être d’accord mais c’est difficile, bible en main, de lier les papes et les antichrists. Les papes n’ont, il me semble, jamais nier que Jésus Christ soit venu dans la chair et ça c’est le critère biblique pour reconnaitre l’esprit antichrist. La question des papes est un autre sujet. Puis on tombe encore dans le même travers, un antichrist à venir que le monde va prendre pour le Christ, il faut relire ce billet et les commentaires puis relire la bible « sans lunette » ;-) . Un détail, bibliquement Jésus n’adopte personne, mais c’est un détail, juste des mauvais mots pour décrire une vraie expérience.
    J’aime beaucoup la conclusion « celui qui vit en moi n’est pas petit » Amen!! Jean rajoute même « il est plus grand que tous les esprits qui sont dans le monde! ». ;-)
    Paddy

  22. Daniel (pasteur)

    Bonjour Paddy,
    Bien que je visite ton site régulièrement, je me garde bien d’intervenir pour chaque sujet. Ce qui ne veut pas dire que je n’aurais rien à écrire sur ces sujets mais il faut aussi savoir ne pas toucher à tout pour répondre. Je ne parle pas pour toi bien sûr car un blog doit avoir du contenu, sinon à quoi sert-il?
    Mais en ce qui concerne l’antichrist je voudrais apporter certaines précisions.
    D’abord – et je sais que tu y prends garde car tu déplores le manque de connaissances des enfants de Dieu dans les Ecritures – il faudrait que l’on parle bien de la même chose. Mais c’est moins sûr car (ce n’est pas la faute des enfants de Dieu en général) il y a une grande méconnaissance dans les traductions de la Bible.
    Car pour traduire les textes d’origine il ne suffit pas de savoir que tel mot hébreu ou grec signifie ceci ou cela mais à quel racine étymologique il se rattache et quel est le sens profond et souvent sous-entendu de cette racine. Et quand je parle de racine, ce n’est pas seulement la racine en Hébreu ou en Grec mais aussi la racine plus lointaine que les linguistes connaissent de la langue d’où dérivent l’Hébreu et le Grec.
    Bien entendu on ne peut demander cela à tous les chrétiens mais ce qui est déplorable au possible c’est que beaucoup ont cru bon de publier leur traduction personnelle et c’est à qui apportera son appréciation.
    Je ne critique personne en particulier mais quand on traduit la Parole de Dieu il faut avoir présent à l’esprit que l’on peut faire Dieu menteur dans l’expression de la traduction que l’on fait en trahissant la pensée directe de l’Esprit Saint, auteur de la Parole de Dieu. Les chrétiens apportent (malgré leur affirmation) moins de soin à traduire la Parole qu’un traducteur n’en apporte au sujet de tel ou tel livre de bibliothèque profane.
    Chaque traducteur répondra donc devant Dieu de ce qu’il aura traduit. Et faire dire à Dieu ce qu’Il n’a pas voulu dire est une chose terrible. Pour traduire les textes bibliques il faut être un linguiste, c’est-à-dire un expert de la langue à traduire. Autrement dit avoir étudié (et cela demande entre dix et quinze ans) les racines des mots. Que penserions-nous en effet d’un chirurgien qui n’a fait qu’une simple année d’étude de chirurgie? Il en faut 12 en plus des années de médecine!
    Qu’on me pardonne cette longue introduction mais elle devient nécessaire à notre époque. Cela fait 46 ans que je pratique cette connaissance et il m’arrive encore de buter sur certains points. Mais j’en remercie le Seigneur car cela me tient dans une profonde humilité face au Seigneur et pardon aux lecteurs qui pourraient penser que je suis un orgueilleux. Mais j’ai trop peur de Dieu pour oser traduire sa Parole sans être assuré et convaincu de la traduction la plus fidèle possible dans son idée.

    J’en viens donc au mot « antichrist ». Et non « antéchrist » qui est une aberration intellectuelle et grossière.
    Le mot est donc formé de anti et Christ que l’on comprend (à juste raison) « contre Christ). Mais le préfixe « anti » signifie bien plus que cela. Il a dans son origine le sens de « se dresser sur la route de » « empêcher (à quelqu’un ou quelque chose) de se mouvoir » et dans un sens plus étendu « paralyser ».
    Cette compréhension délimite bien qui est l’antichrist des Ecritures.
    C’est une personne, car le Nouveau Testament en donne une représentation sous le nom grec de « anomos » que l’on traduit par « impie », notamment en 2 Thess 2/8. Mais « anomos » en Grec signifie exactement: « celui qui est sans loi, sans principe reconnu ». Mais par la racine du mot « nomos » on va plus loin car cela signifie: « oeuvre » donc a-nomos signifie: »sans oeuvre » sous-entendu: »une oeuvre doit durer ». Ce qui ne dure pas donc est condamné à disparaître.
    Et c’est bien là qu’apparaît la main de celui qui est derrière l’antichrist: le diable.
    Une idée n’est qu’une idée mais ne sera jamais une œuvre. Seul un homme peut faire une œuvre.
    Autrement dit l’antichrist va faire une oeuvre de néant, qui conduit au néant.
    Cela, un chrétien n’a pas de peine à le concevoir mais pour que l’antichrist puisse « barrer » la route à Christ c’est qu’il sera animé d’une puissance incalculable.

    A suivre, si Paddy le permet.

    @Daniel (pasteur) :

    Complètement d’accord avec toi en ce qui concerne les traductions, je rajouterai même que sans une communion avec le Saint-Esprit, même le plus grand des linguistes ne ferait qu’une œuvre intellectuelle et pourrait passer à coté du sens spirituel. On n’appréhende pas le spirituel avec la puissance de l’âme. Qui donc, mieux que l’Esprit qui a inspiré les Ecritures peut nous en dévoilé le sens. Les mots sont très important, mais ça ne reste que des véhicules. Ceci dit, je préfère les traductions les plus littérales possibles que ce qui a été  » amélioré » par l’homme.
    Pour en revenir à notre sujet, merci pour le complément d’information sur le mot antichrist, c’est enrichissant. Maintenant, même si je ne dénigre en rien les racines des mots (je suis même un « fana » à ce niveau), la seule définition que l’on est, le seul critère biblique de discernement que l’on ait, concernant l’antichrist, est ce que Jean nous a dit: « Tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu dans la chair, c’est celui de l’antichrist ». Pour moi cela doit rester la base sur toute réflexion sur l’antichrist. Concernant 2 Thess.2:8, je comprend que l’on puisse faire un amalgame (par la tradition ou en faisant des déductions) avec un antichrist mais nous n’avons aucune base biblique pour affirmer qu’il est parlé d’un même personnage.
    Merci pour ta contribution

  23. Daniel

    Suite et fin.
    C’est vrai que la Parole de Dieu ne donne pas en clair une personne en particulier comme étant l’antichrist mais comme toujours dans pareil cas Elle donne des précisions vues sous différents angles de la même personne.
    Quand on considère l’Ancien Testament parlant du Messie (pour les Juifs) -Sauveur (pour les chrétiens) il apparaît à première vue qu’il s’agirait de deux ou trois personnes différentes. Du reste les Juifs, même les plus fidèles à la Parole, n’étaient pas tout-à-fait au clair là-dessus. Jean-Baptiste lui-même, bien qu’ayant confessé la divinité du Seigneur à son baptême, en viendra à dire: »devons-nous en attendre un autre? », preuve s’il en est besoin de la diversité d’opinions à ce sujet.
    Quoi d’étonnant à cet égard. Pour nous chrétiens, c’est facile de dire que c’est la même personne car depuis la Résurrection du Seigneur nous vivons après coup! Mais avant? Voir les disciples d’Emmaüs.
    Qu’est-ce qui a conduit le retournement d’opinion?
    La résurrection? Non! Les Juifs (hormis les sadducéens) croyaient en la résurrection. Du reste des Saints ressuscitèrent à la mort du Seigneur (mais ils ne sortirent des tombeaux qu’après que le Seigneur en fut Lui-même sorti).
    De plus les juifs avaient comme exemple Elie, le prophète et avant lui, Hénoc, le patriarche antédiluvien. On comprend donc les questionnements des disciples qui pourtant croyaient que Christ était bien « Celui qui devait venir ». c’est-à-dire le Messie.
    Ce qui a été le signe révélateur de l’identité d’une seule personne, à la fois Homme parfait (nouvel Adam) et Dieu Lui-même, fut la Pentecôte.
    Et c’est bien ce qui manque actuellement aux chrétiens.
    Je ne parle pas ici d’un baptême dans le Saint Esprit ou d’une expérience biblique quelconque avec ou sans manifestation visible ou audible (ce n’est pas le sujet ici) mais de ce que Paul dit aux Ephésiens: « Soyez au contraire dominés (véritable sens du mot grec) par l’Esprit ».
    Paul dit ceci en comparaison de l’ivresse due au vin. Quand dans la Parole il y a de telles comparaisons (n’est-ce pas exagéré quand même car qui viendrait dans une assemblée en état d’ivresse?) c’est qu’il y a un autre danger plus subtil. Et ici c’est celui d’être ivre d’avis multiples sur tel ou tel verset de la Parole.
    Il est bon d’avoir diverses opinions sur un sujet (et dans une assemblée, il y en a des opinions diverses) mais le chrétien doit se placer de telle sorte qu’il devient le spectateur de TOUTES ces opinions. Elles vont vers lui, vers son cœur et son âme unis en un SEUL, parce que réunis par le Saint-Esprit qui domine cette UNITE.
    Quand on entend une opinion et qu’elle atteint le cœur seul, on va pencher plus ou moins selon l’affinité que l’on a avec celui qui donne son opinion.
    Si elle atteint l’âme seule, on va pencher pour les tendances naturelles qui sont l’apanage de chacun.
    Si elle atteint le cœur et l’âme en même temps mais séparément on va être dans un certain flou spirituel et on risque de balloter en faveur de l’opinion la plus répandue.
    Mais si elle atteint les deux dominés par le Saint-Esprit (et bien sûr cela a lieu en même temps) alors la Parole de Dieu s’ouvre et l’Esprit Lui-même éclaire le sens de ce qu’il faut accepter ou refuser.
    Sauf exception, cet éclairage vient rarement d’un seul coup (la vieille nature qui est toujours en nous a une telle vivacité qu’elle ne se déclare pour ainsi dire jamais vaincue d’avance) et il faut alors se laisser conduire par le même Esprit de Dieu dans la totalité de la Parole. Ce qui peut prendre un peu de temps. (mais quand même pas…. un siècle!).
    Alors, à votre Bible!
    Au lieu de vous laisser influencer par telle ou telle opinion (qui à la suite du contrôle de la Parole peut s’avérer la bonne réponse), recherchez la communion intime avec le Seigneur. Non pas la communion intime d’une église ou fédération ou autre, mais DU SEIGNEUR, seul à seul avec Lui dans le secret de votre chambre. Et là, en accord avec Lui, le Seigneur vous le rendra.
    Pour ce qui est de l’antichrist, cherchez (dominé par l’Esprit) et vous trouverez.

    @Daniel :

    Si les juifs se sont « plantés » en se faisant des idées sur le Christ, raison de plus pour nous de ne pas les imiter et se faire des fausses idées sur l’antichrist.
    Merci pour ta contribution, c’est une bonne exhortation dans la ligne de mon intention concernant cette série de billet, CHERCHEZ! Soyez dépendants de Dieu, ne campez pas sur vos acquis, sur votre tradition mais cherchez jusqu’à trouver. La vérité ne craint pas d’être éprouvée, questionnée. Nous avons besoin d’avoir des convictions. Et si un jour nous entendons « Dieu a t’il réellement dit? » nous devons savoir quoi répondre!
    J’aime le concept « dominé par l’Esprit », même si c’est plus par comparaison avec l’ivresse que par l’étymologie de pleroo ou de sa racine. l’image véhiculée est superbe et parlante, merci.
    Paddy

  24. Daniel

    J’ai dit « dominé » par rapport au vin en effet car quand on est rempli de vin on est dominé par l’ivresse. On ne sait plus ce que l’on dit ou l’on fait. Mais la racine sanscrit du mot signifie « perdre le contrôle de soi au profit de… »
    Continue Paddy!
    Daniel

    @Daniel :

    merci ;-)

  25. Tglacius

    Croyez vous que christ aime vraiment L’amour diffusé pour le regroupement des religieux « chrétienne »?
    Ne croyez vous pas que ceux qui ont lancé le mouvement protestant, avez raison de cité les papes et l’empire romain comme les antichrists?
    Ne croyez vous pas que dans l’apocalypse chap 18,2 il est parlé de l’empire romain ?
    Ne croyez vous pas que depuis 40 ans la pensée ‘évangile de l’amour ‘ a détruit les vrais rassemblement de croyant authentique?
    Ne croyez vous pas que cette pensée a été crée par cette prostitutée pour encore détruire les élus de Dieu, mais cette fois pas par la guerre direct mais une guerre plus subtil?

    Aucun autre système religieux au monde ne se fait appeler « mère ».
    Ses couleurs sont le pourpre et l’écarlate cela est même citées dans la bible.
    Le pourpre et l’écarlate sont des symboles d’autorité,et aucun autre système religieux ne tient simultanément l’autorité politique et l’autorité religieuse.
    Refléchissont, le dogme religieux ces infiltrées partout grace a cette institue,
    Ne soyont pas naif de croire que cette institue n’a plus de pouvoir maintenant, ils ont tous les pouvoirs sur la terre » matthieu 4 v5 , car les chefs d’état de la plupart des pays sont soumis a cette institue, et même les organisations secrettes.
    Ne soyont pas naif SVP.
    L’infiltration est tellement facile partout de nos jours.Même un « non en christ » Mr assange wikilicks a dis que le président américain été étroitement liée au vatican c’est normale c’est le vatican qui le dirige.!!
    Il est dis dans la bible que même les paiens sont plus méfiant a l’égard de leur semblable que nous les croyants.?

    Alors je n’ai pas de lunette »hihihi », et je crois pas que que Wyclffe, Calvin, Wesley, Finney, Moudy, Spurgeon, n’en n’avait pas !!!!! n’ont plus!!!hihihi ;)
    Abraham Lincoln la même dis au peuple américain que les jésuites et rome été cette prostituée de l’apocalypse est il a payé de sa vie pour cela.
    C’est sur comme tu dis !! Cela n’engage que moi !!
    Sache que ma nouvel naissance ma greffé a l’arbre, avant je ne faisait pas partie de l’arbre, si je dis que j’ai toujours fais partie de l’arbre je serai un menteur et comme je n’en suis plus un depuis que je suis greffer pour l’éternité a Jésus.
    Après il y a d’autres passages dans l’apocalypse qui rapproche cette institue a la prostituée de l’apocalypse.
    Je souhaite encore être éclairé du seigneur, que nous le soyons tous .
    Pour ma part, mais c’est pour ma part, je sens que cette antichrist sera très étroitement liée au vatican logique le même esprit.
    Salutation a tous …. ;)

    @Tglacius :

    Je vois qu’au fil de tes commentaires tu te bornes sur tes positions, tu ne lis rien (a part des livres ou des blogs dont tu te fais l’écho), tes commentaires sont amers.
    Si l’église catholique est la mère des prostituées (d’après le texte) alors qui sont ces filles (prostituées aussi d’après le texte)?
    Dans apoc.17:10 Jean parle de 5 rois qui ont été, un est en ce moment etc… donc Babylone existait déjà à l’époque de Jean mais où était l’église catholique à cette même époque? Tu vois ça ne tient pas la route
    Tu parles de naïveté mais toi tu fais preuves de naïveté en croyant toutes sortes de théorie de complots, tu colportes des bruits et tu calomnies sans preuves!
    Pour ma part je persiste, tes paroles n’engagent que toi, et ta vue est déformée par des « lunettes ».
    Saches que je ne veux pas faire de ce blog un blog de joutes (il y en a d’autres où s’est permis vas-y), donc je n’irai pas plus loin dans cette direction et si tu restes dans ce même état d’esprit, tes prochains commentaires ne seront pas publiés. Et ça je le dis à tous les amateurs.

  26. tglacius

    Bonsoir a tous, tu as parfaitement raison il ne faut pas faire de colportage après je me suis exprimer car je pense que les preuves sont flag après libre et bon a chacun de voir sa avec le seigneur en tête a tête.pour ma par je ne pense pas que de la theologie et un bon dico grec fera comprendre la révélation de l’apocalypse c’est une révélation d’ailleur comme tous le reste de la bible car c’est l’esprit qui conduit dans tous ceux qui est vrai et juste pas les livres.je vois que je t’ai pris au grippe ce n’ete pas mon but du tout je ne reparlerai plus de cela.
    Salutation a tous

    @tglacius :

    Je ne pense pas que les preuves étaient si prouvées que cela. Beaucoup d’interprétations de versets bibliques et de faits historiques qu’on ne cible que dans une direction. J’ai réagi car ton commentaire ne faisait regarder que dans une direction, la direction dans laquelle les protestants « historiques » ont regardé par réaction.
    De voir l’ennemi ailleurs et du coup ne plus le voir en son sein installe dans une fausse sécurité, c’est toujours plus confortable quand le problème ce sont les autres.
    En quoi un dico de grec empêcherait la révélation? ça ressemble à une insinuation que la démarche du billet n’est qu’intellectuelle. Le seul terrain stable sont les écritures, tout ce qui va me permettre de mieux comprendre est le bien venu.
    Mieux connaître les écritures va me permettre de mieux éprouver les « révélations » et moins « gober » les plus fantaisistes ou les doctrines d’homme.
    Paddy

  27. @Gil : punaise Gil …. comme je me sens en conformité avec ça…

    patrick : vois-tu les trucs « fin des temps » « antichrist » ça me fait porter un de ces jougs! mais une culpabilité assez horrible et franchement tout ce qui est enfer, « si tu désobéis encore au St Esprit il va partir » ou « si tu désobéis consciemment tu seras pas pardonné »( les deux derniers points sont un peu hors contexte ) m’ont rongé pendant des nuits. Bref! Tout ça pour dire que on nous pollue trop le cerveau par culpabilité, et toutes ces doctrines de fin des temps de mon point de vue beaucoup y sont trop attachés et on loupe à côté de tellement de choses.
    il y aurait tellement à dire…

    pardon si je n’ai pas développer avec la Bible en main, c’est juste une parole qui sort du coeur.

  28. manu

    Shalom ,
    J’avoue que j’attends les réponses de Patrick avec impatience car ces questions me tardent vraiment .
    Lorsque je lis le premier épitre de jean , je comprend qu’il associe l’esprit de l’antichrist à celui des faux prophètes qui ne reconnaissent pas que le christ est venu en chair et qu’ils sortent du milieu d’eux et de nous .
    Cet esprit antichrist, ne serait ce pas simplement l’esprit qui anime les sectes GNOSTIQUES , new age , franc maçonnerie , rose croix ,opus dei etc…. La plupart des meneurs sortent effectivement d’un milieu ou la religiosité était trés marquée, trés légaliste : des loups ravisseurs .
    Il est écrit; dans la bible que l’esprit qui anime ces personnes séduira même des élus .
    Dans tes enseignements , Patrick, tu parles plutot d’un esprit d’usure. Alors USURE ou faux prophetes qui souillent nos habits par de fausses doctrines ?
    Dans les deux cas ca use …ouille ouille ;-)
    Soyez béni en christ

    @manu :

    Le message sur l’esprit de l’antichrist qui « use » les chrétiens datent d’il y a plusieurs années, depuis j’ai un peu plus de lumière sur le sujet. Il y a des choses que je ne dirait pas de la même façon.
    Quoiqu’il en soit les enseignements antichrist et les pensées qui vont avec, qui mettent l’accent sur nous plutôt que sur Christ en nous, nous usent si nous y ajoutons fois. Ces enseignements et ces pensées sont inspirés par l’esprit antichrist.

  29. Kenti

    @Gil : Tu as raison mon frere, l’un des plus grands mensonges de notre temps est que l’Eglise est focalisé sur ce que peut faire le diable (en l’occurence l’antichrist) au lieu de rester focalisé sur notre sauveur Jésus Christ. Pourtant la Bible dit de garder nos yeux fixé sur Jésus, l’auteur et le consommateur de notre foi.

    Un autre fait pertinent qui mérite de l’attention est je pense, le fait que l’Ange dit à l’Eglise de Laodicée que Jésus se tient à la porte, toquant! Quand j’ai lu ça, je me suis posé la question suivante:
    Comment est ce que Jésus qui était censé être à l’intérieur de l’Eglise s’est il retrouvé à l’extérieur, en train de toquer (pour ré entrer).
    Je suis abouti à une conclusion: l’Eglise actuel ne prêche pas vraiment Jésus, on prêche des espèces de morale chrétienne (on donne aux gens une listes des choses à faire te ne pas faire pour être un bon chrétien au lieu de leur laisser découvrir leur nouvelle identité EN CHRIST).

    Et quand Jésus a quitté l’Evangile (lorsqu’on a arrêté de le prêcher) la puissance a quitté les assemblées. Les gens s’assemblent les dimanches et les infirmes rentrent comme ils sont venu. Romains 1: 1-5 dit que l’Evangile de Dieu concerne son fils Jésus (et non une listes des choses à faire ou éviter).
    Paul dit que les uns recherchent la sagesse, d’autres les miracles mais que « NOUS » nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les uns et folie pour les autres mais PUISSANCE de DIEU (1 Cor. 1:23-24).

    Donc sans Jésus dans l’Eglise il n’y a pas de puissance et c’est normal que les gens commencent à s’attacher à des choses sans intérêt comme la date ou la nationalité de l’antichrist.
    Laplupart des chrétiens n’ont aucune idée de la justification. Ils ne savent rien de la nouvelle créature que nous sommes devenus en Christ. A ce propos Paul dit ce qui est important ce n’est ni la circoncision ou l’incirconcision, mais c’est d’être une nouvelle créature. (dont parle la Bible en 2 Cor. 5:17)

    On cohabite avec les maladies, la pauvrêté, et tous les dimanche on vas écouter une AUTRE CLE à mettre en pratique pour réussir notre vie chrétienne.

    Il est temps de stopper cette hémoragie qui dure depuis un certain temps, et laisser de nouveau Christ entrer en ACTION (au travers de Nous).

    Pour le reste je pense que l’antichrist n’est pas une personne mais plutôt un courant d’enseignements basés sur la MORALE, ou les rudiments du monde et qui reduit voir ignore Christ (l’oeuvre de la CROIX où TOUT A ETE ACCOMPLI). L’oeuvre de Christ est parfaitement accompli, et il n y a rien à y ajouter.

  30. cr'dee

    kenti, je trouve que tu as décrit une triste réalité qui a fait partie de mon vécu . je peux tromper bien sur mais je pense en relisant 2 Jean 2 V 18 à 27 que les antichrists sont des personnes qui cherchent à séduire . une chose est sure (pour moi) c’est que ce n’est pas une discipline collective qui mène à la sanctification c’est Jésus qui le fait si je veux bien le laisser agir comme pour toute action d’ailleurs

  31. henridet

    Je dirai que les questions sont justes intéressantes car remet en question.

    ET ça me console un peu dans le sens où il y a pas longtemps parce que j’entendais des choses contraire à ce que j’ai reçu quand a ma révélation reçu de Dieu de lui et ce que j’entendais, ou des prédications tout le monde se contredisais alors j’ai arrêté tout contact avec les chrétiens, et que toutes ces voix se taisent, à partir de là j’ai commencé une remise en question sur tout, des pensées venaient même remettre en question que Dieu existait, que l’enlèvement avait peur-être déjà eu lieu, etc.. et du fond de ces questions une voix se fait alors entendre qui était étouffé avant par d’autre et me ramenais a des versets qui contredisais ces pensées.

    j’ai retrouvé la capacité de desceller cette voix qui me balance toujours les versets dit à propos afin de les confronter aux pensées qui s’élevaient en moi pour me pousser à aller contre Dieu, voir même utilisais la parole, en disant si il dit ça pourquoi il fait pas et tac le verset vient pour le prendre a contre pied vraiment comme quand jésus fit face au diable et lui répondit parole sur parole l’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toutes paroles qui sort de la bouche de Dieu, tu adoreras le seigneur ton Dieu, lui et lui seul.

    Et je crois que on aura a faire face au diable et ses questions prise dans le vent ou voir en utilisant la parole afin de remettre en question Dieu, son autorité, ses dires, sa parole, son œuvre, ce qu’il à fait.

    Et l’épée de l’Esprit la parole nous est alors donné par l’Esprit afin de repousser ses assauts et si on a l’Esprit de christ il nous conduira toujours si on aime la vérité que on la recherche dans celle-ci.

    Perso je prendrais les questions et essaierait de voir avec des frères comment les travailler ensemble du mins en faire un sujet de réflexion.

    très intéressant les réponses des autres, j’ai bien aimé les définitions tirés du grec il y a matière.

    j’aime bien ce que paddy dit quand a comment on doit diriger notre réflexion , sur comment on doit regarder les versets dans ce qu’ils sont et non au travers d’acquis, qui peuvent nous empêcher de saisir le verset tel qu’ile a été écrit avec simplicité et compréhensible pour celui donc leur cœur est simple aussi. sans contour, ni détour.tel quel

    sur ce point il est dit dans un des verset cité par beaucoup que

    Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils. »

    1=l’antichrist est anti incarnation de christ mais aussi
    2=nie le Père et le fils

    que penses-tu Paddy du n° 2 , car je t’ai pas trop entendu dessus?

    • Paddy

      Cet esprit antichrist (anti-incarnation) nie le père et nie le fils. Il renie l’oeuvre conjointe du père et du Fils. Il nie le fait que Dieu soit notre père car en effet sans incarnation, impossible de devenir ses fils.
      Paddy

      • henridet

        Ok

        Merci

  32. Michel

    2 des passages des épitres de Jean parlant de l’antichrist commencent par : »vous avez appris… ».

    Je me pose cette question : par qui les chrétiens à qui Jean a écrit ont-ils entendu parler de la venue de l’antichrist ?

    par l’ancien testament ?
    par Jésus ?
    par Paul ?
    par Jean dans l’Apocalypse ? (si toutefois elle était déjà écrite…)
    par un autre apôtre ?

    Nous devrions donc trouver des traces de cet enseignement. Cela laisse sous-entendre qu’il nous faut faire des liens avec d’autres enseignements se trouvant dans la bible, non ? Sinon Jean ne parlerait pas comme cela.

    Nous poser cette question peut, peut-être, faire avancer nos réflexions..

    Merci pour cet échange.

    • Paddy

      Ta question est très intéressante. Je n’ai pas de réponse absolue.
      Juste quelques faits: Il n’y a aucune autre mention du mot grec « antichristos » dans le NT ni même dans l’AT grec.
      Impossible donc de savoir bibliquement à quoi ou à qui Jean fait référence! Impossible de savoir d’où les lecteurs de Jean tiennent cette connaissance.
      Il semble plus probable qu’il y ait eu un enseignement oral de Jean ou d’un autre (mais dans ce cas Jean est au courant et est d’accord), ou une épître qui n’a pas paru bon au Saint-Esprit de garder dans le canon du NT.
      La question reste ouverte, merci de l’avoir posé
      Merci pour ta contribution.

  33. Stephane

    Coucou !

    J’arrive après la guerre…désolé. Mais je suis en train d’étudier les épîtres aux Thessaloniciens, et comme d’autre part je commence à me faire une compilation des billets « Apocalypse now? », je relisais le premier billet et du coup j’ai une question.

    Qui est l’homme d’iniquité dont il est parlé dans 2 Thessaloniciens ? Est-il encore à venir ? Et est-ce que l’apostasie dont il est question est déjà passée ?

    Bon, je sais ça fait pas qu’une seule question…

    Et sinon, la bière est bonne dans la Drome ?

    A+

    • Paddy

      Hello,
      D’après le texte, l’homme d’iniquité existait au moment de la rédaction de 2thess. « ce qui le retient encore » , paul fait référence a quelqu’un dont il avait fait mention lors d’une visite (2Thess.2:5).
      D’un point de vue historique, beaucoup de personnes ont été proposées. Deux paraissent plus sérieuses que les autres: Néron (Augustin et Jean de Chrysostome) et Jean Lévi de Gischala qui était retenu par Théophile ben Ananus le grand prêtre, à la mort de celui-ci, Jean a pu déclencher une révolte contre le gouvernement qui a entrainer la destruction de Jérusalem par les Romains. Il a entre autre souillé le temple.
      Je le répète, beaucoup de prétendant pour cet homme d’iniquité et aucune certitudes ou preuves pour l’identifier. juste des indices, contemporain de Paul et connu des thessaloniciens. Donc je dirai, non nous n’avons plus à l’attendre.
      Reste la question de l’apostasie, pour beaucoup de père de l’église elle a déjà eu lieu. Maintenant je ne suis pas sûr qu’il n’y ait plus d’apostasie aujourd’hui, a chacun de nous de veiller.
      Pour ta dernière question, oui il y en a de la bonne locale. que celui qui n’a jamais péché me jette la première bière ;-)
      A+

    • Ézéchiel

      L’homme d’iniquité décrit en 2 Thessaloniciens est bien l’antichrist final, et oui il est bien à venir. Les Thessaloniciens savaient ce qui faisait obstacle à l’avènement de l’antichrist. » Mais voici, ce qui le retient touche à sa fin. Vous comprendrez bientôt.

      Au revoir.

      • Paddy

        l’homme d’iniquité est … l’antichrist final… à venir… ce qui le retient touche à sa fin!
        Des mots, une interprétation non basée sur la bible mais sur une hypothèse qui ne tient qu’à condition de forcer le texte et que l’on relie des versets entre eux comme on assemblerai les pièces d’un puzzle sans avoir l’image finale.
        Il va s’asseoir où puisqu’il n’y a plus de temple! et en plus bientôt!
        Non désolé, pas convaincu, je ne souscris pas

        • Ézéchiel

          Shalom paddy,

          Lorsque le bien-aimé Paul dit que le fils de perdition va « s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même être Dieu » (2Th 2.4) il n’a pas en vue un temple terrestre mais l’Eglise (1Corinthiens   3.16; 6.19; Ephésiens 2.21 ; Jean 14.23 etc…).

          • Ézéchiel

            Paddy, je voulais aussi vous dire que j’étais désolé. Vous, vous êtes un homme de Dieu, moi, j’ai rien à vous apprendre sur la parole de Dieu. Je donne juste mon interprétation.

            Que Dieu vous bénisse en Jésus Christ.

          • Paddy

            Pas de problème, on est libre de ses opinions. Si nous sommes de Christ, nous sommes tous des hommes (et femmes) de Dieu.

    • Je propose une piste de réflexion concernant 2 Thess. 2, on pourra relire le chapitre avec cette idée pour voir si elle est cohérente ou impossible :

      - « L’Homme impie » ne serait pas un individu mais « l’Homme » signifierait l’humanité. Adam en hébreu signifie l’humanité. Si l’épitre n’a pas été écrite en hébreu, elle a été écrite par un hébreu qui pouvait fort bien penser ainsi. L’humanité impie signifierait alors : le développement de l’impiété dans l’humanité. Ce qui rejoint ce que Paul disait ailleurs : « Dans les derniers temps les hommes seront… pas gentils. »
      - « Ce qui le retient » : Ayant évolué dans les milieux évangéliques pendant longtemps, je ne me suis pas posé de question à ce sujet et je tenais pour vrai qu’il s’agissait de l’Esprit. Comme on dit souvent qu’après l’enlèvement de l’Eglise avec l’Esprit, celui-ci ne retiendra plus la venue de l’impie. Je propose une autre compréhension : ce qui le retient pourrait être : les apôtres. Parce qu’ils enseignaient et corrigeaient les erreurs des églises et qu’une fois qu’ils furent partis, décédés, les fausses doctrines ont grandi et séduit un grand nombre.

  34. Nathalielavie

    Salut Paddy, je me suis ‘attelée’ à lire mais pas le courage de lire tous les commentaires aujourd’hui.Pardon mais je crains d’être plus embrouillée qu’autre chose après tout ça.Il est en effet primordial de se remettre en question et de vérifier ses fondements en Christ.Pourtant, personnellement, j’ai une telle confiance en la souveraineté de Dieu et en sa fidélité dans son amour pour moi que je m’attends à lui dans toutes mes lectures et j’attends sa révélation dans le respect de celle que je suis et avec la capacité réceptive qui est la mienne à ce moment.Et puis quand je me pose une question, je lui demande .Je crains de mal m’exprimer, je ne suis pas érudit, grec, hébreu,connaîs pas, pourtant quand je prends la Parole, j’ai cette confiance en le Seigneur que quelle que soit la ‘traduction’ même si elle est imparfaite, Il me conduira par l’Esprit Saint qu’il m’a donné à comprendre ou plutôt recevoir ce qu’il veut me donner à l’instant même et qui sera peut-être différent un autre jour parce que Christ aura pris plus de place et pourra m’apprendre autrement.Je l’ai déjà expérimenté plusieurs fois.Est-ce que je suis ‘une extra-terrestre’ de ne pas me soucier des temps de la fin ? De simplement obéir et veiller et prier… Est-ce anormal de proclamer que Dieu conduit tout à la perfection selon son plan et de simplement humblement continuer à lui faire confiance ? Pendant une ‘attaque nocturne’ le Seigneur m’a révélé ‘fixe simplement tes yeux sur moi, ne regarde pas aux démons, aux esprits’, cette mise au point était nécessaire car je commençais après les enseignements d’une soeur chrétienne à être obsédée par le monde du mal au lieu de me concentrer sur l’essentiel : Christ.Je crains d’être maladroite, ces billets sont certainement utiles sinon, ils n’éxisteraient pas et puis personne n’est obligé de les lire …mais j’ai bien du mal à ‘y travailler’en priant bien qu’ayant confiance en toi et en ton ministère même si bien-sûr tu restes humain et faillible….Conclusion : je me demande pourquoi ‘je n’accroche pas ‘.Comme je ne crois pas que ça vienne de toi, je me demande ce qui en moi fait ‘opposition’.Un conseil, une idée ? Je ne pense pas que ce commentaire ait un intérêt à être affiché, je te laisse seul juge mais j’aimerais bien si cela t’es possible une réponse.Merci en tout cas de ce temps de partage.

    • Paddy

      Faut peut-être essayer de lire les billets sans les commentaires (avec les commentaires il faut de l’appétit et en plus ça saute du coq à l’âne). Si les billets seuls ne vous parlent pas c’est que ça n’est pas ce qui est au menu pour vous de la part du Seigneur et que vous avez besoin d’autres choses, pas de problème.

      • Nathalielavie

        Merci pour la réponse Paddy.En premier lieu, pardon pour le tutoiement qui à priori n’est pas de mise, normal vous ne me connaissez pas, désolée, ce n’était pas un manque de respect, oups ! encore trop nature !merci pour la correction implicite, serais plus ‘vigilante’ à l’avenir.Je vais suivre votre conseil et ne lire du moins dans un premier temps que les billets.Je serais à l’écoute du Seigneur, s’il a à me parler, il le fera en Son temps.Soyez bénis vous et votre famille en Christ et vous l’êtes ! Gloire à Dieu.

        • Paddy

          No problemo,
          bénédictions en Christ

  35. BOU HANNA Fadi

    Bonsoir,

    quand je prends les passages que vous avez cités plus haut, voici ce que j’en comprends:
    - pour 1 Jean 2:18, si je traduis le texte grec en français, je lis ceci:
     »
    Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antichrist vient/arrive, et maintenant/dès à présent plusieurs antichrists sont arrivés: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
     »
    Ici la Parole nous dit qu’un antichrist vient et le dissocie de plusieurs antichrists qui sont déjà là, donc cet antichrist est particulier à priori et il n’est pas encore venu au moment où Jean écrit cet épitre.

    - pour 1 Jean 4:3:
     »
    Et TOUT ESPRIT qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là CELUI de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde.
     »
    Ce passage nous parle de l’esprit de l’antichrist. Il ne confesse pas Jésus comme étant le Christ venu en chair, mais cela ne veut pas dire qu’il s’oppose au fait qu’un messie/Christ doit venir en chair. Il nie juste que ce soit Jésus. Je ne vois pas en quoi il est contre l’incarnation en elle-même. Il est plutôt contre le fait que ce soit Jésus qui le soit (grande nuance – à mon sens bien sûr -).
    De plus, c’est l’esprit de l’antichrist qui est déjà présent dans le monde au moment où Jean écrit cet épitre, et non la personne physique de l’antichrist elle-même. Cela reste donc cohérent avec 1 Jean 2:18 qui nous dit que l’antichrist vient, donc qu’il n’est pas encore venu.

    - Pour 1 Jean 2:22, la Parole nous dit que:
     »
    Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils.
     »
    Là encore, cela vient conforter le passage de 1 Jean 4:3, l’antichrist nie que ce soit Jésus qui soit le Christ, et non pas la notion d’incarnation elle-même ou qu’il y ait un messie à venir. Il nie que Jésus est cette incarnation, c’est différent.

    - Pour 2 Jean 1:7, la Parole nous dit que:
     »
    Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Un tel homme est le séducteur et l’antichrist.
     »
    Pareil que pour les 2 passages précédents, sauf que là on nous parle en plus du fait que l’antichrist est LE séducteur. IL n’est pas UN séducteur mais LE séducteur! Il est donc la référence en matière de séduction.
    Maintenant, la bible ne nous dit pas explicitement que la bête est l’antichrist je suis d’accord sur ce point. Elle ne le contedit pas non plus. On ne peut donc pas écarter cette possibilité.

    Que le Seigneur nous aide à comprendre sa Parole.

    • Paddy

      Quand Jean évoque un antichrist, il parle de l’esprit séducteur, quand il en évoque plusieurs ils parlent des faux docteurs animes par cet esprit séducteur.
      Le fait que la bible ne contredit pas une opinion n’est pas une confirmation de cette opinion, c’est trop dangereux.
      Exemples:
      Fumer plait a Dieu.
      Jesus n’allait pas aux toilettes (certains l’ont pense)
      Los Angeles va s’effondrer sous les eaux.
      Etc…

      • BOU HANNA Fadi

        Je n’ai pas dit que si la bible ne contredit pas une opinion cela veut dire qu’elle la confirme. On est bien d’accord dessus.

        par contre, ce que j’ai dit c’est que ce n’est pas non plus parce que l’écriture ne dit pas littéralement que la bête est l’antichrist qu’il faut l’exclure.

        Exemple: Fumer ne plait pas à DIEU.
        La bible ne le dit pas littéralement, mais on sait tous pourtant que c’est vrai, dans et grace à l’Esprit.

        En fait: l’écriture en elle-même (la lettre si tu veux) ne permet pas de conclure si la bête est l’antécrist ou non. C’est là l’intelligence spirituelle que donne le Saint-Esprit pour interpréter correctement les écritures.

        par exemple, tu dis que:
         »
        Quand Jean évoque un antichrist, il parle de l’esprit séducteur
         »
        mais aucun verset ne le dit dans l’écriture, tout comme aucun verset ne dit « l’antéchrist c’est la bête ».
        C’est donc ton interprétation, selon l’intelligence que l’Esprit te donne…
        Ceux qui disent « l’antéchrist est la bête » font de même.

        je terminerai sur une question: si l’antichrist c’est l’esprit séducteur, quel plus grand séducteur que celui qui aura séduit toutes les nations?

        Voyons maintenant Apocalypse 13:11-17:
         »
        Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.
        12Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.
        13Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
        14Et elle SEDUISAIT les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.
        15Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.
        16Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
        17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
         »

        N’est-ce pas là la manifestation de la séduction par excellence?

        • Paddy

          Écoute je confirme ce que je t’ai déjà dit. On ne peut pas dire : l’écriture en elle-même ne permet pas de conclure si la bête est l’antichrist (et non antéchrist)) ou non.
          Nos yeux doivent être fixé sur ce qu’elle nous permet de conclure et non sur une hypothèse de ce qu’elle nous permet pas de conclure. Les Ecritures n’établissent aucun lien entre la bête et l’antichrist, le reste n’est que supposition.

          Maintenant c’est vrai que cet esprit est particulièrement séducteur.

          • BOU HANNA Fadi

            Je comprends ta démarche.

            Simplement il y a bcp de points communs.

            En tous les cas continuons.

            OK pour l’antichrist est séducteur, mais aussi menteur (voir 1 Jean 2:22)

      • Raphaël

        Bonjour Paddy,

        Dans 1 Jean 2:18, il n’est pas dit qu’UN ESPRIT ANTICHRIST vient, mais plutôt qu’UN ANTICHRIST vient ce qui je crois suggère non pas un esprit seulement mais plutôt une personne animée d’un esprit antichristique.

        • Paddy

          Oui OK mais alors
          Quand Jean dit un antichrist vient, il dit plus tard 1 Jn.4:3 « et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antichrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde ».
          Selon Jean, qui est maintenant déjà dans le monde? L’antichrist? Alors plus besoin de l’attendre ;-)
          Qu’est-ce qu’un antichrist si ce n’est quelqu’un animé par l’esprit antichrist, niant l’incarnation!

          • BOU HANNA Fadi

            j’avais la même remarque que Raphaël.
            En fait, ce que je comprends c’est que Jean nous dit qu’il y a une personne, un antichrist qui doit venir. Simplement l’esprit de cette personne antichrist est déjà là.
            C’est comme si cet esprit déjà présent au temps de Jean allait ensuite utiliser un corps humain/une personne humaine pour se manifester. Je ne pense pas que l’on peut parler d’incarnation pour l’antichrist, mais il va utiliser une personne humaine pour se manifester pleinement.

          • Paddy

            Relis bien ce post et ces commentaires. Pourquoi vouloir « caser » un anitchrist a venir. Jean dit a son époque, il est déjà dans le monde.

  36. paco

    salut Paddy !!! ça fé du bien de voir qq parler de Jésus et qui na pas une tete de croque mort !!!! LOL tu respires la Lumiere

    • Paddy

      La tête de croque mort n’est pas indispensable, en plus je suis plutôt tendance « croque vie » ;-)

  37. Bonjour à tous.
    Merci pour vos débats.
    Merci pour vos questions, etc

    Il y a 25 ans, comme je posais bien trop de questions à mon pasteur, il n’y répondait carrément plus.

    En fait, il n’y a jamais répondu du tout …

    Juste pour pimenter votre débat :
    Quelle différence faire entre :
    - antichrist
    - antéchrist

    Il paraitrait que ces deux mots sont très différents l’un de l’autre …

    • Paddy

      très simple
      antichrist est dans la bible, antéchrist ne s’y trouve pas
      antichrist signifie « contre Christ », antéchrist signifie « avant Christ »

      • bernard

        « antichristos » signifie « qui prend la place de Christ » dans le sens de l’opposition et peut être élargi à l’usurpation. Regarde l’utilisation du mot « anti » en grec…
        A+

        • Paddy

          La remarque que tu fais concernant le mot grec anti est exact mais uniquement lorsque ce mot est suivi d’un génitif, ce n’est pas le cas dans le mot antichristos. Le sens du mot antichrist reste donc opposé ou contre Christ

  38. Lalie

    Bonjour,

    J’apprécie tes enseignements et suis tombée « par hasard » sur cette rubrique.

    Ma compréhension est peut-être mauvaise mais pour moi, il n’y a pas un seul antichrist mais plusieurs, tous ceux qui nient le Messie : « Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils. » (1 Jean 2 : 22)
    « Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antichrist. » (2 Jean 1 : 7)

    Les personnes défendant le Nouvel Ordre Mondial se basent sur Apocalypse 13 : 11-17, qui parlent de la bête et du faux prophète, mais rien ne peut nous permettre de dire que l’un ou l’autre serait l’antichrist.

    Merci encore pour cette rubrique qui a le mérite de nous pousser à vérifier tous les dires à la lumière de la Parole.

    Le déroulement exact de la fin des temps est flou pour moi, mais une chose est sûre : notre Seigneur Jésus revient très bientôt. Redoublons d’efforts pour annoncer Son merveilleux nom autour de nous pour que le plus grand nombre soient sauvés. C’est ça l’urgence !

    Sois béni Patrick, ainsi que ta famille.

  39. Sunny

    j’ai une question qui n’as rien avoir… je sais pas trop quoi pensé alors j’aimerais savoir se que vous en pensez Patrick… Vous pensez quoi de Benny hinn ?

    • Paddy

      En effet rien à voir et pourquoi dans cette rubrique? Je n’ai pas le temps de penser à lui et ce que je penserai importe peu. Ce qui compte c’est ce que le Seigneur en pense, il ne me l’a pas dit et je ne lui ai pas demandé.

  40. val

    merci, je suis tombée sur cette rubrique par hasard… et justement j’étais en plein questionnement à ce sujet.Merci parce que ça a réveillé ma faim de la bible. A bientôt pour d’autres questions.

  41. Julien

    Bonjour,

    Je viens de commencer à lire ce billet et les commentaires. C’est très intéressant.

    Mon premier constat est qu’il n’y a effectivement aucun lien prouvable entre l’antichrist et la bête de l’apocalyspe. Si cela avait été le cas il y aurait sûrement eu une similitude de langage pour désigner la bête et l’antichrist.

    Hors dans les verset de :

    1 Jean 2 v 22
    1 Jean 4 v 3
    2 Jean 1 v 7

    Il semble que le mot utilisé en Grec soit « antichristos » qui signifie littéralement l’adversaire du messie. Donc il semble que le fait que l’antichrist soit anti- incarnation totalement fondé.

    Pour ce qui est de la bête dans l’apocalsypse (apocalypse 13 v 2)le mot grec utilisé est « Therion ».

    Voici les trois signification donnée par la bible strong :
    1) Un animal,
    2) Un animal sauvage, une bête sauvage, une bête
    3) Métaphorique une brute, un homme bestial, un sauvage, quelqu’un de féroce.

    Il semble n’y avoir aucun lien de signification entre la bête et l’antichrist.

    Je me demande également si pour mieux comprendre l’apocalypse s’il ne serait pas bien de comprendre la finalité de notre mandat qui est avant tous d’implanter le royaume de Dieu sur cette terre.

    Notre Père
    Qui es aux Cieux
    Que Ton Nom soit sanctifié
    Que Ton Règne vienne
    Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour
    Pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux
    qui nous ont offensés
    Et ne nous soumets pas à la tentation
    Mais délivre-nous du mal
    Car c’est à Toi qu’appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire
    Pour les siècles des siècles
    Amen!

    Que Ton Règne vienne
    Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel !

    Ici Jésus parle de son règne qui doit s’établir et que la volonté du ciel vienne sur la terre.

    Et ne nous soumets pas à la tentation
    Mais délivre-nous du mal.

    Comme nous le savons il y a un combat et je pense que l’antichrist qui est déjà présent dans le monde s’oppose à nous, pour nous empêcher d’implanter le royaume de Dieu sur cette terre.

    Car c’est à Toi qu’appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire

    Cela lui appartient déjà dans le ciel, mais doit être maintenant manifester sur cette terre. Et je pense également que l’antichrist est actif dans tous les domaines de notre société pour nous empêcher de manifester le royaume de Dieu et amener sont règne.

    Selon-moi l’antichrist est actif dans se monde et s’oppose à l’incarnation du Christ. Et au fait qu’il est l’unique Messie. Son action peut prendre plusieurs forme (même religieuse).

    Mais il est vrai que nous ne pouvons pas sur une base biblique attribuer l’antichrist à une personne spécifique qui devrait venir puisqu’il est déjà à l’œuvre dans ce monde.

    Les doctrines sur la fin des temps sont tellement à l’oeuvre actuellement que le résultat aurait tendance à être décourageant et à nous rendre fataliste. Mais Dieu est notre espérance et nous demande d’être conquérant.

    Je me réjouis de lire les prochains billets de ce blog concernant l’apocalyspe.

    Merci encore pour ce travail de recherche.

  42. Raphaël

    Attention attention, un antichrist peut être autant un esprit qu’un personnage ANIMÉ de cet esprit. On le voit ici :

    1 Jean 2:18-19  
    « 18 Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant PLUSIEURS ANTICHRISTS: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
    19  ILS SONT SORTIS DU MILIEU DE NOUS MAIS ILS N’ÉTAIENT PAS DES NÔTRES; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. »

    En outre, Apocalypse 19:20 nous démontre que la bête est un personnage :

    « ET LE BÊTE FUT PRISE, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. ILS FURENT TOUS LES DEUX JETÉS VIVANTS dans l’étang ardent de feu et de soufre. »

    Or comment pouvoir contredire que cette bête ne puisse être ANIMÉE d’un esprit antichristique puisque selon 1 Jean 4:2-3 soit un esprit est de Dieu soit il est de l’antichrist selon qu’il confesse ou non Jésus-Christ venu en chair.

    Après de multiples échanges je ne comprends toujours pas pourquoi bibliquement il serait totalement impossible voir interdit que la bête soit l’antichrist (ou du moins « un antichrist »).
    J’ai plus l’impression d’un apriori qu’autre chose.

    • Paddy

      Je retourne l’interrogation: pourquoi vouloir a tout prix que la bête soit l’antichrist alors que la bible ne l’affirme pas. Juste que la bible ne le contredit pas est un argument dangereux et on pourrait l’appliquer pour beaucoup de chose. Nous devons croire selon des faits et non des supposés ou des silences.
      Pour moi, avec la lumière que j’ai aujourd’hui, continuer de croire que la bête soit l’antichrist repose plus sur un apriori.

      • Raphaël

        Peux-tu me dire alors ce qui est inexact dans ce que je viens d’écrire ?

        • Paddy

          Tu es sur la supposition et non sur l’affirmation biblique. Cette la bible ne contredit pas mais elle n’affirme pas non plus. Tu pourrais dire de la sorte, le faux prophète est la bête, les deux témoins sont Élie et Hénoc, l’apôtre Jean est toujours en vie… Aucun verset ne confirme tes dire, ta croyance ne peut venir d’une lecture de la bible elle vient d’un enseignement extérieur aux racines tenaces.

          • Raphaël

            Pardonnes-moi Patrick mais je crois bien que tu ne réponds pas à ma question.
            Je ne fais d’ailleurs absolument aucune supposition dans mon commentaire (du mardi 22 octobre 2013 à 3:12), relis bien attentivement ce que j’ai écris puisque c’est plutôt une démonstration biblique que je présente sachant que je ne l’ai pas forcément lue ni entendue ailleurs, c’est juste moi et à travers cet article qui ai cherché à approfondir ce que tu dis.
            Je ne veux donc pas à tout prix que la bête soit l’antichrist, ce n’est pas ma démarche, je viens juste souligner contrairement à ce que tu dis que selon 1 Jean 4:2-3 la bête est soit animée de l’esprit de Christ soit de celui de l’antichrist, or ce ne serai pas une supposition de dire qu’elle n’est pas animée de l’esprit de Christ, c’est une certitude n’est ce pas ?!!
            Ainsi il est parfaitement biblique d’affirmer que la bête est par définition un antichrist comme il y a d’ailleurs déjà eut plusieurs antichrists depuis le début de l’église.

            Alors si tu le veux bien, je te redemande si tu peux me dire vraiment très précisément ce qui est bibliquement inexact dans mon commentaire (du mardi 22 octobre 2013 à 3:12).

            Mes amitiés en Christ.

          • Paddy

            Nous n’avons pas la même façon d’approcher les sujets. Que la bête ne soit pas animé par l’esprit de Christ ne signifie que par défaut elle soit animée par l’esprit de l’antichrist. 1Jean.4:2-3 ne parle pas de la bête et d’autres parts Jean n’affirme pas une généralité qui dirait qu’il n’y a que deux possibilités être animé: soit par l’esprit de Christ ou soit par celui de l’antichrist. Ce n’est pas une généralité c’est spécifique à une question précise, la question de l’incarnation « Jésus Christ venu en chair ». beaucoup d’enseignant commençaient à nier l’incarnation, Jean parle d’une séduction théologique.
            Voilà le fond de ma pensée.

  43. Raphaël

    OK alors corrige-moi si je me trompe mais je crois bien que « confesser Jésus-Christ venu en chair » signifie que l’on déclare notre foi (confession de foi) en la personne de Jésus-Christ qui est venu en chair pour nous sauver.

    Donc est-il possible que la bête « confesse Jésus-Christ venu en chair » ?Si la réponse est non voilà ce que dit Jean :

    1 Jean 4:3
    « et tout esprit QUI NE CONFESSE PAS JÉSUS n’est pas de Dieu, C’EST CELUI DE L’ANTICHRIST »

    Je regrette donc d’insister mais les faits sont têtus ou plutôt ce que dit 1 Jean 4:3 est têtu, la bête à cette caractéristique indéniable d’être animée d’un esprit qui ne confesse pas Jésus donc d’un esprit antichristique. La bête est donc (au minimum) « un » antichrist, c’est d’ailleurs la même logique qui peux s’appliquer pour le faux prophète, c’est juste une histoire de définition biblique.
    Moi je me cantonne juste à répéter ce que disent les Écritures, point.

    • Paddy

      Etudie bien le contexte du verset
      1Jn.4:1 bien-aimés ne vous fiez pas à tout esprit mais mettez les esprit à l’épreuve pour savoir s’ils sont de Dieu car plusieurs prétendus prophètes sont venus dans le monde.
      vers.6 voici comment nous identifions l’Esprit de la vérité et l’esprit d’erreur

      Jean écrit à des chrétiens, ne vous fiez pas (n’ayez pas foi, ne croyez pas) a tout esprit, éprouvez les pour savoir s’ils sont de Dieu. Il y’a donc une séduction possible pour les chrétiens, des prophètes (des gens qui disent parler de la part de Dieu, des gens qui disent parler sous onction) amène une erreur doctrinale grave, un enseignement qui ne reconnait pas l’incarnation.
      Après Jean explique comment éprouver pour distinguer l’esprit de vérité et l’esprit d’erreur.

      Le texte est spécifique à cette question, pas de bête là-dedans, (les chrétiens n’éprouve pas la bête c’est plutôt la bête qui les mets à l’épreuve, de plus la bête n’est pas prophète).

  44. Raphaël

    Bien justement on voit que le faux prophète sera là pour séduire et pour amener les gens à adorer la bête:

    Apocalypse 13:13-15  
    13 Elle opérait DE GRANDS PRODIGES, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
    14  Et ELLE SÉDUISAIT LES HABITANTS DE LA TERRE par les prodiges qu ‘il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.
    15  Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.

    Et que dit Jésus justement :

    Marc 13:21-22  
    21 Si quelqu’un vous dit alors: « Le Christ est ici, ou: Il est là », ne le croyez pas.
    22  Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront DES PRODIGES et des miracles POUR SÉDUIRE LES ÉLUS S’IL ÉTAIT POSSIBLE.

    • Paddy

      Bien justement tu le dis toi-même c’est le faux prophète qui séduit et non la bête.
      maintenant même si il y a séduction je ne vois pas le rapport avec la séduction mentionné par Jean dans sa première épitre.
      Jean parle d’une séduction doctrinale niant l’incarnation, et non d’une séduction d’un homme pour amener d’autres à adorer la bête.
      j’ai l’impression d’un dialogue de sourd
      En quoi la bête se présente-elle comme Christ? Je ne vois pas le rapport, sauf si on croit à la fable de l’antéchrist qui est un mot non biblique inventé par les hommes pour sous entendre qu’un faux Christ viendrait avant le Christ. Je rappelle juste que antichrist signifie « contre Christ » et non « faux christ ». Comment quelqu’un qui nierait l’inarnation pourrait dire de lui-même qu’il est incarné.
      Jésus parle bien de faux christ « pseudo christ
       » et non d’antichrist.
      Attention de ne pas forcer le sens du texte en voulant coute que coute vers coïncider la bête et l’antichrist.

      • Raphaël

        Jésus n’a t-il pas dit que celui qui n’est pas avec lui est contre lui ?
        Contre lui ça veut dire contre Christ d’où le terme « antichrist ».
        Or que l’on soit « faux christ » ou « antichrist » c’est pareil, on n’est pas avec Jésus donc on est contre Lui, c’est ça que ça veut dire finalement « antichrist ».
        Faux christ ou antichrist sont les 2 faces d’une même pièce ou d’un même système je dirais.

        Antichrist est le terme donné par révélation à l’Église afin que nous sachions discerner.

        Jean 5:43  « Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, VOUS LE RECEVREZ. »

        N’est-ce pas du Messie dont parle Jésus ici ?
        Il dit que les Juifs RECEVRONT quelqu’un (qu’ils attendent comme le messie) qui sera en fait le faux messie puisqu’il vient en son propre nom.
        Il est évident que celui qui est ici évoqué par Jésus se présentera comme le messie et niera par conséquent d’une manière ou d’une autre l’incarnation du messie en la personne de Jésus ce qui rejoint entièrement la mise en garde de Jean.
        Si donc ce faux messie est reçu par les Juifs, sera-t-il étonnant qu’il se fasse aussi adoré ?

        Donc oui Patrick, quelqu’un qui nie l’incarnation du messie en la personne de Jésus dira forcément de lui même qu’il est l’incarnation du messie puisqu’il se présente précisément comme tel.

        Les Juifs n’attendent pas le retour du messie Jésus Christ, ils attendent la venue du messie qui (pour eux) n’est pas Jésus-Christ.

        • Bonsoir Raphaël,

          Quelques réflexions personnelles concernant les points que tu soulèves :

          « Si donc ce faux messie est reçu par les Juifs, sera-t-il étonnant qu’il se fasse aussi adoré ? »

          Oui ce serait très étonnant, car dans la conception juive le messie n’est qu’un homme et ne mérite en aucun cas l’adoration.

          Notons par ailleurs que Jésus ne dit pas « un autre viendra », mais « si un autre etc. »

          Je pense donc que Jésus ne visait pas nécessairement quelqu’un en particulier mais voulait surtout insister sur l’incrédulité de ses auditeurs en montrant qu’ils n’avaient aucune excuse.

          Enfin d’un point de vue historique, à mon avis le faux messie était Simon Bar Kochba,

          Il avait été reconnu comme le Messie par Rabbi Akiba (le plus grand rabbin juif de tous les temps) , il a déclenché la révolte juive de 132-135, il a persécuté les Juifs qui reconnaissaient Jésus comme Messie, et finalement à cause de sa défaite il a achevé la destruction d’Israël en tant que nation terrestre.

          • Raphaël

            Bonsoir David,

            Si le faux messie se fait adorer (ou plutôt cherche à se faire adorer pour être plus exact) ça ne serait effectivement pas étonnant étant donné son caractère de faux messie.
            Étant là pour tromper il va de soit qu’il ne cherchera pas à se faire adorer par les Juifs dans un premier temps, n’est ce donc pas pour cela qu’il emploie la séduction ?

            Quand Jésus dit « si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez » cela signifie que si ça arrive, ils le recevront certainement, or comment fermer l’éventualité que cela puisse arriver ?
            Ça ne contredis d’ailleurs pas le fait que Jésus souligne effectivement leur incrédulité.

            Puisque tu évoques le faux messie comme étant probablement Simon Bar Kochba, sur quel passage bases-tu l’existence de ce faux messie ?

        • Paddy

          Complètement d’accord avec David.
          De plus, si pour toi faux christ = antichrist; on ne peut pas aller plus loin dans la discussion.
          Il y a un déni linguistique et historique, tu essaies de forcer le sens du texte, l’échange sur cette question n’est plus constructif.

          • Raphaël

            Alors là je crois bien que c’est vraiment là le moment de sortir des traditions et de prendre un peu de recul en tâchant de se cantonner aux Écritures comme tu le dis toi-même.
            Donc je te prie de me pardonner Patrick mais ce n’est pas « pour moi » que faux christ=antichrist, c’est tout juste la définition que nous donne Jésus dans Matthieu 12:30 « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ».
            Quelqu’un qui cherche à tromper (faux christ) ne le fait-il pas dans l’intention de s’opposer à Christ et à son œuvre ?
            N’est-il donc pas contre Christ ?
            Un faux Christ est donc (non selon moi mais selon la définition qu’en donne Jésus) contre Christ ou antichrist.

            Sinon dis moi ce qu’il faut faire de ce verset (Matthieu 12:30) parce que là j’ai du mal à te reconnaitre et je serais d’ailleurs navré qu’avec toi cet échange ne puisse aboutir.

            En outre expliques-moi comment peut-on nier que « la séduction d’un homme pour amener toute personne à adorer la bête » soit intrinsèquement liée à « une séduction doctrinale niant l’incarnation du messie en la personne de Jésus-Christ » ?
            Comment l’un pourrait aller sans l’autre ?

            Aussi, ce n’est pas parce que Jean ne cite pas la bête dans son épître que cela constitue en soit une preuve qu’il ne soit pas permis de lier bête et antichrist. Il me semble improbable que cette manière de penser corresponde à une exégèse biblique pertinente.

            Comme tu le dis dans cet article, je suis pleinement d’accord de « répondre juste bible en main, sans venir avec des traditions, des interprétations. Juste la Parole, comme si nous ne l’avions jamais lue, comme si nous n’avions jamais lu de commentaires, ni entendu de prédications ou d’études sur le sujet » mais pour que ça puisse fonctionner il est bien évidement nécessaire que ça aille de manière certaine dans les deux sens or je dois t’avouer que là je peine à en être convaincu.

            Mais bon on va pas en rester là, j’attends vraiment ta réponse.

            Shalom !

          • Paddy

            Quand tu écrit: « En outre expliques-moi comment peut-on nier que « la séduction d’un homme pour amener toute personne à adorer la bête » soit intrinsèquement liée à « une séduction doctrinale niant l’incarnation du messie en la personne de Jésus-Christ » ? Comment l’un pourrait aller sans l’autre ? »
            Pour répondre à ta question, niveau historique, il y a un bon nombre d’hommes qui ont nié et nient l’incarnation et de ce fait sont de type « antichrist » sans pour autant se prétendre des Christ et être par là des faux christ.
            Il existe réellement une différence entre antichrist et faux christ
            Dans l’histoire il y a eu aussi des faux christ, Des gens que l’on a pris pour christ, d’autres qui ont été reconnus pour Christ et d’autres qui se sont proclamés Christ, ce n’est pas pour autant des antichrists. Il ne niaient pas l’incarnation mais étaient présentés eux-mêmes comme l’accomplissement des prophéties.

            Pour répondre à ton affirmation:« Aussi, ce n’est pas parce que Jean ne cite pas la bête dans son épître que cela constitue en soit une preuve qu’il ne soit pas permis de lier bête et antichrist. Il me semble improbable que cette manière de penser corresponde à une exégèse biblique pertinente. »
            je crois qu’essayer de faire parler les silences de la bible ne sont pas une exégèse du tout. Ok il n’y a pas de preuve qu’il ne soit pas permis de lier bête et antichrist, soit. Ce type de raisonnement est dangereux, tant que l’on a pas la preuve de son inverse toute chose peut être validée, on peut pousser ce raisonnement très loin et arriver à des conclusions aberrantes.
            Prenons le raisonnement à l’endroit: il y a t’il une preuve qui nous permettre de lier bête et antichrist NON! Tout ce que l’on a au plus ne sont qu’hypothèses orientées

  45. Citation : Les Juifs n’attendent pas le retour du messie Jésus Christ, ils attendent la venue du messie qui (pour eux) n’est pas Jésus-Christ.

    L’homme juif – dans le judaïsme – attend le Messie promis dans les Saintes Ecritures et il croit dans le Dieu d’Abraham, Isaac et Jacob. Ses yeux sont voilés tant qu’il n’a pas reconnu Yeshuah comme étant le Messie – qui est venu !

    L’homme juif – dans le messianisme – a reconnu son Messie et n’en attend aucun autre.

    L’homme juif – tout comme l’homme français – est mort à Dieu tant qu’il ne passe pas par la Porte, Jésus-Christ le Seigneur… et ce n’est pas pour autant qu’il dira forcément de lui même qu’il est l’incarnation du messie puisqu’il se présente précisément comme tel.

    Les antichrists sont des « entités  » qui s’opposent à Christ – spécifiquement, Christ en nous l’Espérances de la Gloire. Par « entités » je veux dire, puissances de ténèbres bien sûr, mais aussi esprits humains.

    Dans l’Alliance Nouvelle, nous recevons un Nouvel Esprit (et un Nouveau Coeur) que nous devons protéger garder de toute souillure… Cf. Daniel 11, 30 à 32

    Les antichrists souillent l’esprit des hommes qui ne gardent pas fidèlement l’Alliance avec leur Dieu.

    • Raphaël

      Attention DéborahEsther, lorsque j’ai écris « quelqu’un qui nie l’incarnation du messie en la personne de Jésus dira forcément de lui même qu’il est l’incarnation du messie puisqu’il se présente précisément comme tel » il faut bien comprendre (selon le contexte dans lequel je partage avec Paddy) que je parlais du personnage de la bête (qui est un antichrist selon la définition de 1 Jean 4:3) et non de n’importe quel Juif lambda comme tu me le fais dire.

  46. Oui Raphaël… Soyons précis !

    Tu as cité : 1 jean 4, 3
    ….et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’Antichrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.

    et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’Antichrist :
    cale ne parle pas de  » juif lambda  » mais de
    tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’Antichrist
    qu’il soit un Juif ou un Goy.

  47. Ismaele Gargiulo

    Discussions très intéressantes et le sujet, comme il est présenté, a le mérite de nous faire réfléchir d’une autre façon, en analysent la Bible et sans tenir compte de ce qu’on nous a appris.

    Je pense que je peux me faire à l’idée que antichrist et la bête ne sont pas la même chose mais il ne s’agit pas de croire aussi facilement a toute nouvelle idée ou de la contester aussi rapidement : il faut considérer que ce auquel on a cru jusqu’à maintenant peut être faux, relire la Bible avec un autre regard et se laisser guider par l’Esprit.

    Par contre il y a une chose qui m’a fait réfléchir dans le verset : 1 Jean 2 : 22 Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antichrist, qui nie le Père et le Fils.

    Beaucoup reconnaissent Jésus comme Christ, sans avoir tout compris. Pour eux Jésus est le Fils de Dieu fait chair, il est le Fils donc inférieur, ou pire ils disent que c’est un prophète ou un être crée, mais ils reconnaissent toujours Jésus venu en chair, soit comme un dieu ou comme une personne de la trinité venue en chair mais qui reste inférieure au Père.

    Donc quand il s’agit de reconnaître Jésus comme étant en même temps le Père et le Fils, la il commence a y avoir des soucis, même dans nos églises, même parmi ceux qui sont surs que Jésus est Dieu et que Jésus est le Christ, l’image du Dieu invisible (Colossiens 1 :15)
    Pourtant il y a la prophétie d’Esaïe 9 :5, Jean 14 :10-11, 1 Timothée 3 :16, et plein d’autres versets qui nous montrent comme c’est Dieu Père, Saint-Esprit qui s’est fait chair en Jésus Christ, que le Père est Omniprésent et pouvait être en même temps au ciel et en Jésus Christ. Le raisonnement selon le triangle de la trinité n’aide pas a comprendre la vérité.

    Il s’agit donc la vraiment d’un esprit d’antichrist qui est très présent parmi nous actuellement et sûrement déjà au temps de Jean et qui nie le Père et le Fils en Jésus Christ.

  48. Raphaël

    @ Paddy,

    Toute personne qui n’est pas pour Christ est contre Christ selon les propres paroles de Jésus dans Math.12:30.

    1 Jean 4:3 dit exactement la même chose pour un esprit, « tout esprit qui ne confesse pas la personne de Jésus comme étant le Christ (dans le sens d’une déclaration de foi) est antichristique ».

    Il y a t-il Paddy une différence fondamentale de sens entre les termes « contre Christ » et « anti-Christ » ?

    C’est donc juste la Bible qui le dit (pour le coup Paddy j’ai 2 versets qui disent la même chose) et qu’il faut accepter et prendre comme base SOLIDE si l’on veut avancer sinon arrachons ces pages de nos bibles.

    Maintenant si parmi les antichrists il y a des faux christs et des faux prophètes, il faut simplement comprendre que tous les antichrists ne sont pas forcément des faux christs et des faux prophètes.
    Dis de manière plus simple, tous les faux christs et les faux prophètes sont des antichrists en revanche tous les antichrists ne sont pas forcément des faux christs ou des faux prophètes.
    Quelqu’un d’athée par exemple n’est ni un faux christ (faux oint) ni un faux prophète mais n’étant pas avec Christ il est quand même contre christ.

    Il est très important de comprendre que Jean ne parle pas de personne mais « d’esprit » qui ne confesse pas Christ, il dit qu’il ne faut pas ajouter foi à tout « esprit » mais qu’il faut les éprouver pour savoir s’ils sont de Dieu.
    Un faux christ ou un faux prophète peut très bien « confesser Christ » publiquement, en apparence alors qu’en vérité l’esprit qui l’anime, lui, ne confesse pas du tout Christ et ça peut très facilement être des gens qui baignent dans les milieux chrétiens :

    1 Jean 2:18-19  
    « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu ‘un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.
    Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s ‘ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu ‘il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. »

    Ici ce sont au minimum des faux christs (faux oints) puisqu’ils étaient sensés êtres chrétiens (donc des oints du Seigneur) ou voir peut-être parmi eux des faux prophètes (des faux oints qui prophétisent).

    On le voit ici aussi avec une fausse prophétesse notoire qui semblait pourtant en apparence confesser christ publiquement :

    Actes 16:16-17  
    « Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python, et qui, en devinant, procurait un grand profit à ses maîtres, vint au-devant de nous,
    17  et se mit à nous suivre, Paul et nous. Elle criait: Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut. »

    Voilà donc d’autres preuves que faux christ et faux prophète sont des antichrists même s’ils semblent confesser Christ publiquement.

    Je reprends ce que tu dis :

    « Il existe réellement une différence entre antichrist et faux christ
    Dans l’histoire il y a eu aussi des faux christ, Des gens que l’on a pris pour christ, d’autres qui ont été reconnus pour Christ et d’autres qui se sont proclamés Christ, ce n’est pas pour autant des antichrists. Ils ne niaient pas l’incarnation mais étaient présentés eux-mêmes comme l’accomplissement des prophéties. »

    J’aimerais vraiment aller au bout des choses pour bien comprendre ce que tu comprends, pourrais-tu donc juste me citer un exemple historique pour chaque cas que tu viens d’énumérer ?

    Tu dis aussi :

    « Je crois qu’essayer de faire parler les silences de la bible ne sont pas une exégèse du tout. Ok il n’y a pas de preuve qu’il ne soit pas permis de lier bête et antichrist, soit. Ce type de raisonnement est dangereux, tant que l’on a pas la preuve de son inverse toute chose peut être validée, on peut pousser ce raisonnement très loin et arriver à des conclusions aberrantes. »

    L’absence de preuve apparente et immédiate dans un passage de l’Écriture n’est pas la preuve de l’absence d’autres éléments donnés par les Écritures qui démontrent la chose, autrement dis la Bible s’interprète par elle même.
    Que je sache tout ce que je dis jusqu’ici est soutenu point par point par les Écritures et encore je dis pas grand chose à part entre autre que la bête (qui n’est pas avec Christ (Math12:30) et qui ne confesse pas Christ (1 Jean 4:3)) est DE NATURE antichristique.
    Note au passage que je n’ai même pas dit que la bête C’EST l’antichrist, j’ai juste dis que la bête est DE NATURE antichristique.

    Donc de grâce ne me fais pas endosser des raisonnements « dangereux », je n’ai pas essayé de faire parler des silences bibliques, j’ai juste fais parler des Paroles bibliques !!!

    • Paddy

      Là je suis sur le départ, si tu veux trouver des exemples historiques, cherches sur le net, tu trouveras. je n’ai pas le temps de répondre longuement.
      Si tu ne reçois pas que pseudo christ est différent que antichrist, libre à toi. je répète, d’un point de vue linguistique et historique ça ne tient pas.
      Ecoutes tu es libre de croire ce que tu veux, parfois tu sembles jouer avec les mots, « la bête de nature antichristique » c’est un peu tiré par les cheveux quand le but du billet est de souligner qu’il n’y a aucun lien entre la bête et l’antichrist. Réduire tout ce qui n’est pas pour Christ a une nature antichristique est un peu réducteur (Matth.12:30 n’est pas LE décodeur)
      Bonne continuation dans tes recherches

      • Raphaël

        Je pense que ta réponse témoigne que tu n’as pas vraiment pris le temps de lire sérieusement ce que j’ai écris, en cela je pense qu’il devient inutile de relever de nouveau ce que tu dis.

        En outre, je ne pensais pas que toi Paddy basais tes convictions sur l’histoire et la linguistique avant les Écritures.

        Aussi, je ne suis pas obligé de souscrire au but du billet lorsque je constate qu’il y a des choses inexactes, et c’est pour cela aussi qu’existe la communion fraternelle, chacun connait en partie.

        Bénédictions quand même !!

        salutations

        • Paddy

          Je n’accepte pas tes insinuations, je ne base pas mes convictions sur l’histoire et la linguistique avant les écritures. Je ne base pas non plus ma compréhension des écritures sur la tradition. Qui dit Ecritures, dit données linguistiques et je m’efforce pour mieux comprendre les Ecritures de prendre en compte les données linguistiques et non de forcer le sens avec ma compréhension occidentale.
          De plus l’histoire apporte des éclaircissements très utiles.
          Ce que je constate c’est que tu n’a pas saisi le but du billet, c’est dommage, j’ai surement été maladroit.
          Bonne route

          • Patrick,
            au sujet des données linguistiques, as-tu lu « Le Christ hébreux » de Claude Tresmontant. C’est très riche. Ainsi que son commentaire des épitres de Paul : « Schaoul »

          • Paddy

            Non malheureusement

  49. Yann Wondrous

    Un quizz interactif en anglais qui va dans le sens de cette discussion.

  50. bernard

    Il y a beaucoup de choses intéressantes dans ce que je viens de lire et je crois qu’il est intéressant pour chacun d’entre nous de faire une synthèse.
    Pour ma part le sujet doit tenir compte avant toute chose de la nature spirituelle de l’anti-christ et des faux christ. On ne peut séparer absolument ces deux mots sur des critères linguistiques car Jésus a dit:

    Matthieu:12.30 Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.

    Selon ce verset et de nombreux autres, il ne faut pas dissocier l’étude des antéchrists et celle des faux Christs c’est à dire des faux oints qui se disent envoyés de la part de Dieu, qui mettent en avant leur propre personne au lieu de Jésus.

    Ensuite, pour discerner ces deux natures spirituelles, il nous faut les connaître dans notre vie présente avant de les connaître dans le futur au travers de la prophétie biblique. Et cela, c’est Dieu qui nous l’accorde (Et Il veut l’accorder à tous ses enfants qui cherchent la vérité)à condition d’être attentif à « sa voix ».
    La révélation et l’interprétation prennent du temps et c’est toujours avec grand plaisir que je lis tous ces échanges.
    Merci à tous

    • Paddy

      désolé de ne pas être d’accord. matth.12:30 n’est pas un verset joker pour faire passer une opinion, Il ne prouve rien.
      Dans l’étude des Écritures, la linguistique ne doit pas être notre seule référence mais si on mets de côté la linguistique on peut faire dire à la parole ce que l’on veut.
      Aussi pour infos le mot antéchrist n’a pas le même sens que le mot antichrist et il est absent des écrits bibliques, cette notion passe à la trappe si on ne s’y penche pas, linguistiquement parlant ;-)

  51. Il faudrait préciser ce que signifie CONFESSER dans la Bible

    1. Reconnaitre pour vrai
    2. Confesser la vérité, ce qui en est
    3. Faire profession publique de sa foi religieuse, jusqu’à s’exposer aux persécutions
    4. Professer publiquement une croyance, une opinion
    5. Déclarer…

    tout esprit qui ne CONFESSE pas Jésus, n’est pas de Dieu, c’est celui de l’Antichrist

    Confesser Jésus, c’est affirmer TOUT ce qu’Il est … et pas seulement  » confesser Jésus comme son Sauveur  » !

    Nous entendons ce mot comme un « aveu de nos fautes » : le religieux a déformé le sens premier qui est DIRE COMME DIEU DIT.

  52. lomel-boluk

    bonjour,
    suite au temps d’enseignement de st jean le thomas, j’ai soif de plus et découvre ce site. Alors après avoir chercheé dans la bible et réfléchi aux multiples questions sur l’antichrist, je vais m’attacher aux 3 dernières, avec mes mots.
    d’abord il n’y a pas d’antichrist sans Christ donc Christ est bien le fondement de tout) et les fictions chrétiennes sont généralement l’oeuvre de chrétiens.
    sans doute ces films ont pour but de nous rappeler la notion du bien et du mal,la frontière que nous risquons de laisser s’amenuiser entre les deux par trop d’accoutumance et de compromis et par conséquent,la nécessité d’un positionnement ferme et rapide a laisser Christ vivre en nous.
    pourquoi chercher l’identité, date de naissance …..de l’antichrist? j’ignorai même que certains étaient en quête de ce genre d’informations. N’est ce pas suffisant de savoir qu’il existe, et que l’implication avec Christ que cela engendre dans notre quotidien donne suffisamment matière à nous occuper? mieux vaut-il pas chercher a posseder l’amour profond et sincère de la vérité de la Parole de Dieu?…d’autant que la Parole c’est Jésus(quel bonheur d’avoir reçu cette dimension vivante ce w.end.la parole s’anime d’autant plus de page en page, merci à toi pour cela et merci au Seigneur de m’avoir permis d’obtenir cette révélation).
    La désobéissance de l’homme adamique a été rachetée par l’obéissance de Jésus alors quoi de plus normal que de chercher en retour à se soumettre et à obéir à la parole.
    de même que l’Amour du Christ pour nous est inconditionnelle, de même la fin des temps, l’existence de l’antichrist et l’oeuvre de la bête sont inévitables.
    enfin quels fruits cela produit de chercher a repondre a ces questions? à mon sens perte de temps, dispertion, distraction, et rendre un culte à qui je ne souhaite pas. Plus nous cherchons à faire l’oeuvre voulue par Dieu plus nous portons du fruit dans le monde et plus l’ennemi est petit, alors pourquoi chercher qui est l’antichrist, seule la compréhension de ses desseins doit nous servir de moteur et d’accélérateur dans l’expression de notre foi: Christ nous aime, il vit en nous et le plus fort c’est qu’il ne s’est pas contenté de nous offrir le Salut et une nouvelle naissance…la grâce est qu’il nous renouvelle sans cesse dans notre intelligence, notre sagesse et notre corps, par son Amour. Contentons nous de reconnaitre a l’ennemi juste assez de capacité pour transmettre aux autres toute la puissance Divine.

    • Raphaël

      Bonjour lomel-boluk, selon ce que tu dis j’ai une question à te poser :
      Pourquoi Apocalypse 13 a-t-il été écrit ?

      • Raphaël

        C’est vraiment une question ouverte.

        • lomel-boluk Dorcas

          bonjour Raphaël
          2 ou 3 jours après avoir écrit et me relisant je me suis dit que mes propos pouvaient être interprétés comme tu l’as fait, à savoir, penser que se poser ces questions était inutile, or il n’en est rien.
          Comme je le dis au tout début: je le dis avec mes mots et volontairement sans puiser dans les versets. Bien sur que ces questionnements sont indispensables mais perso, face à des questions, je me demande ce que j’ai compris et ensuite je cherche dans la parole. Alors apocalypse 13:
          concernant les questions sur l’antichrist c’est à mon sens tout ce dont tu ne te méfies pas au prime abord, qui a l’apparence douce et bienveillante, mais aux desseins trompeur, l’esprit de séduction.
          (apo.13 v11):l’agneau à cornes parlant comme un dragon.
          Daniel 11:21 « il paraîtra au milieu de la paix, et s’emparera du royaume par l’intrigue ».
          Matthieu 24 v11 « de nombreux faux prophètent apparaitront et tromperont beaucoup de gens »(confirmation d’apocalypse 13).donc pour moi l’antichrist c’est la manifestation de l’esprit de la bête, un moyen de nous préparer à fléchir jour après jour, à perdre notre foi.
          c’est pourquoi dans 1 Pierre 5.8-9 il dit : « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. Résistez-lui avec une foi ferme.
          comme on a l’habitude de l’entendre dans les assemblérs locales: « la foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend vient de la parole ». tenant compte que la Parole c’est Jésus, il faut entendre Jésus. ce qui nous ramène à:

          Prêtez l’oreille, et venez à moi, Écoutez, et votre âme vivra. (Ésa 55:3)

          « Celui-ci est mon Fils élu : écoutez-le » (Luc 9:35)

          et dans apocalypse 13 v9: Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende !

          je rejoins ce que je disais l’autre jour:L’antichrist culpabilise avec force sans lacher et sans offrir de solution, Jésus enseigne, fortifie, redresse et corrige….dans l’Amour et la patience.

          • Paddy

            Ouh lala faut relire les billets Apocalypse Now, il y a des raccourcis improbables dans ton commentaire.

  53. Amandine

    Bonjour Patrick,

    Merci beaucoup pour vos messages qui édifient et nous ouvrent les yeux. J’ ai écouté vos messages depuis 2007 sur votre rencontre avec le Seigneur Jésus mais malheureusement ma soeur a perdu le CD…
    Vous avez dit dans l’ un de vos messages à Annecy que vous travailliez avec une église en Suisse, je voudrais savoir laquelle? Je suis en Suisse près de Vevey. Quand est-ce que vous meme serez en Suisse?

    Merci

    Bénédictions

    Amandine

    • Paddy

      Je vais régulièrement à Yverdon, voir l’agenda

  54. Petrola Gianluca

    Bonjour à tous, Dans ma bible(même dans l’épître de Jean) je ne vois pas le mot « antichrist » mais « antéchrist ». J’ai remarqué que vous parlez de l’antichrist dans l’épître de Jean alors que dans ma bible Louis second le mot est « antéchrist » et non « antichrist »; est-ce que le mot « antéchrist » dans l’épître de Jean est en réalité le mot « Antichrist » dans la version original?

    • Paddy

      exactement, le terme antéchrist est venu tardivement et signifie autre chose.

  55. Stuelsatz Michel

    Bonjour,
    J’ai pris le temps de lire en entier tout ce billet avec les commentaires de chacun.

    Je vous remercie d’avoir pu me permettre ainsi de chercher à vous comprendre dans vos réponses.

    Le principal désaccord est, il me semble, le suivant :

    Pour vous, Patrick, le mot antichrist doit être compris comme un mot qui induit une opposition à TOUTE incarnation de l’Esprit de Dieu dans un homme, y compris celle de l’Esprit de Dieu en Jésus).

    Cette affirmation se baserait sur le mot grec employé.

    Pour les autres, le mot anti va plus loin, et se définirait aussi comme une non conformité et engloberait tout ce qui est contre ou fausse incarnation.

    je ne peux moi-même me faire une idée assez fiable vu que je ne connais le grec que par des études scolaires.

    Pourtant toute la valeur de l’argumentation de Patrick semble être fondée sur la juste traduction de ce mot.

    En effet, il ne se retrouve que dans ces deux épitres de Jean et, si le mot est aussi restrictif dans sa traduction, je comprends que pour vous, Patrick, il soit hasardeux de le rattacher à toute autre passage de la bible qui nous parle d’une façon plus large, d’être contre Christ ou d’être de faux-christs.

    Connaissez-vous des chrétiens assez « calés » en grec qui pourraient apporter une confirmation ou une contradiction ?

    Pour ma part, si ce mot nie toute incarnation, même celle de l’Esprit de Dieu en Jésus, comment pourrait-elle être un piège pour ces premiers chrétiens ?

    N’est-ce pas un peu gros ?

    Patrick, vous semblez lier cet avertissement de Jean à une déviation doctrinale de l’époque, pourriez-vous nous en dire plus svp?

    Je reviens un peu tardivement sur ce billet, veuillez m’en excuser.

    • Paddy

      Le billet est ouvert et il n’est jamais trop tard pour poster un commentaire.
      Au niveau pure linguistique je ne pense pas qu’il puisse y avoir un « calé » qui conteste les faits.
      C’est souvent au niveau interprétation que cela « bugge », parfois on essaie tant bien que mal de « caser » cet antichrist avec la vue eschatologique que l’on nous a transmise.
      Dés les débuts de l’église les principales hérésies concernaient la nature de Jésus-Christ.
      il a été proposé: complètement Dieu et complètement homme, seulement homme, seulement Dieu, un dieu subordonné à Dieu … au travers de ces exemples on voit que c’est l’incarnation qui est « visée ». L’incarnation de Dieu (Christ) dans l’homme (Jésus).
      Jésus pouvait dire dans Jean que ce n’est pas lui qui faisait les oeuvres mais celui qui était en lui. nous devrions avoir ce même fonctionnement « ce n’est plus moi mais Christ en moi… » tout enseignement qui mets l’accent sur le moi plutôt que sur celui qui s’incarne en nous s’oriente déjà contre l’incarnation. Du temps de la première église, rien que les tentatives pour essayer de ramener les chrétiens sous la loi, donc sur le principe des oeuvres, étaient déjà de nature « antichrist ».

  56. Stuelsatz Michel

    On ne peut qu’être d’accord de dire que dans les débuts du christianisme, c’est l’incarnation qui a été rapidement attaquée. Mais elle n’a jamais été totalement niée comme semblerait le dire votre traduction du mot antichrist.

    Le débat est de savoir si l’antichrist est une séduction « anti-incarnation » plutôt qu’une « non-conformité ».

    Si l’épître de Jean nous parle de ces attaques, alors il nous parle plutôt de non-conformité, non ? En tous les cas, pour le croyant, la non-conformité me semble un plus grand danger que la négation.

    Aucune église dite chrétienne n’est allée jusqu’à nier totalement l’incarnation.

    J’aime beaucoup le rapprochement que vous faites avec christ en nous. Mais là aussi, aucun chrétien ne nie totalement le fait qu’il lui faut Christ en lui. Mais nous sommes « contre » par le fait que nous mélangeons plus ou moins de nous avec plus ou moins de Christ. Nous prenons plus ou moins de grâce, avec plus ou moins de loi. Nous devenons tiède sans jamais être franchement anti.

    Là aussi, le problème semble plus être une non-conformité à Christ plutôt qu’une franche opposition. Et Jésus qui nous dit « Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant, …parce que tu es tiède…, je te vomirai de ma bouche »….

    Mais il y a un espoir, ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.
    Merci encore pour ce partage.

    • Paddy

      « … elle n’a jamais été totalement niée comme semblerait le dire votre traduction du mot antichrist. »
      Dans les mots pas trop mais un peu quand même, dans les faits et la pratique beaucoup. Dans le contexte Jean parle de faux prophètes (des gens qui parlent faussement de la part de Dieu). Tout discours, enseignements ou doctrines qui encouragent ou aboutissent aux mélanges que vous citez sont par nature « anti » même si les mots ne sont pas franchement prononcés.
      Merci pour votre intervention

    • Bonjour,
      Je me permets une remarque :
      Vous dites « Mais elle (l’incarnation) n’a jamais été totalement niée comme semblerait le dire votre traduction du mot antichrist. » = Qu’est-ce qui nous prouve que Jean parle de l’église ou des églises quand il parle de la négation de l’incarnation ? Dans les évangiles et les Actes, ceux qui niaient totalement l’incarnation c’était les juifs de l’époque de Jean, ceux qui refusaient la seconde alliance.

  57. Moise

    1jean 2.18 « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure. »

    1 jean 4.3 « et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. »

    J’ai l’impression que ces deux passages parlent de deux choses distincts : l’antichrist qui vient, dans 1 jean 2.18 et l’esprit de l’antichrist qui est déjà là dans 1 jean 4.3.

    Le fait que dans l’expression « un antéchrist vient » « vient » soit au présent de l’indicatif ne signifie pas que l’antichrist personnel soit déjà là, sinon comment comprendre l’expression suivante :

    Apocalypse 1.4″[...] de la part de celui qui est, qui était, et qui vient[...], », il semble bien difficile de dire que « et qui vient » signifie qu’il est déjà là…

    Et il me semble que le verbe venir ne signifie pas tout a fait que la chose qui vient soit déjà là, tout au plus elle peut être tout près d’être là mais jamais tout à fait là, tant qu’on peut dire de cette chose « elle vient ».

    D’après ce que je comprend C’est l’esprit de l’antichrist qui suscite présentement tous les antichrists dont parle Jean, mais il semble que le summum de l’action de cet esprit, sera la venu de l’antichrist personnel a la dernière heure.

    Pour le reste je me demande s’il ne faut pas regarder les versets suivants de ces deux textes qui parlent de l’antichrist, par exemple « celui qui ni le fils n’a pas le père »…

    N’est ce pas une façon de dire que celui qui dit que Dieu n’a pas de fils est un antichrist ? ou que celui qui nie le fils tel qu’il a été enseigné au début est un antichrist, puisque dans la suite l’apotre recommande aux croyants de demeurer dans l’enseignement qu’ils ont reçu au commencement. C’est peut être de la que vient l’idée de « non-conformité » de l’antichrist.

    En tout cas merci pour ces billets Patrick, Tu m’as beaucoup encouragé dans le Seigneur, qu’il te benisse.

  58. Ézéchiel

    Comment faire un débat sur l’antichrist lorsque tout le monde veut avoir raison ? Il est là le problème

    • Paddy

      Sola Scriptura qu’ils disaient lors de la réforme, les écritures seules.

      • Ézéchiel

        Paddy, voulez-vous connaître l’identiter de l’antichrist final ?

        • Paddy

          Après ce que j’ai écrit dans ce billet et les suivants, ma réponse non, les pronostics ne m’intéressent pas.

          • Ézéchiel

            En fait, je comprends tout à fait votre prise de position, tant il y a véritablement une grande confusion de la part des chrétiens sur cet homme. Mais si moi je vous disais que moi je le connais, croyez-vous cela ?

          • Paddy

            Je ne m’attends pas à un antichrist à venir

          • Ézéchiel

            Paddy, je suis pas de ceux qui croient qu’un antichrist juif va venir (vous connaissez ces théories des chrétiens; etc).

            Mais paddy, vous croyez pas que l’esprit de l’antichrist va un jour se manifester dans un homme puissant ?

          • Paddy

            Non pas spécialement, ce n’est pas la définition que je trouve dans ma bible.

  59. Ézéchiel

    Très bien, bien-aimé Paddy. C’est pourquoi il vaut mieux que je ne parle pas, de peur de faire un débat stérile :-)

  60. Curieux

    C’est dommage, on aurait bien aimé savoir..

    • kat

      C’est pas ce qui a de plus important !!

  61. Sébastien J.

    Bonjour,

    je me penche sur cette série de billet maintenant. En parallèle d’une lecture de l’Apocalypse.

    Ce que je me demande sur l’antichrist dont les correspondants de gens ont entendu qu’il devait venir, et qui maintenant est déjà dans le monde, c’est s’il ne faudrait pas le comprendre comme ça :
    Les rumeurs (on sait ce que ça vaut) disent qu’un antichrist doit venir. Mais en fait, cette histoire, elle est déjà là. C’est ceux qui ne reconnaissent pas Jésus comme venant de Dieu.

    Jean ne dit pas : je vous ai parlé de l’antichrist qui devait venir, ben maintenant il est là. Il fait référence à des choses que les gens ont entendu. Jean n’affirme pas la vérité de cette venue d’une personne, il dit juste vous avez entendu une histoire dans le genre. Mais retenez que c’est déjà là. Ce sont ceux qui ont renié Jésus.

    Ca a peut être déjà été dit. Mais il y a tellement de commentaires !!!

    • Ézéchiel

      Sébastien J, l’antichrist a toujours été là, en la personne des incrédules, comme les pharisiens, les athées, les musulmans et encore la fausse Eglise etc…Et selon les Ecritures, cette esprit antichrist, hostile à Dieu et à Christ, se personnifiera dans un individu.

      J’ai un grand témoignage à rendre, concernant cette individu, mais hélas personne ne reçoit ce témoignage.

      • Olivier

        Salut Ezéchiel,

        je suis intéressé par ton témoignage, car j’ai aussi cette vision.
        Est-ce possible de l’entendre ?

        Merci d’avance,
        Olivier

        • Ézéchiel

          Salut Olivier

          Non moi j’ai reçu aucune vision. En fait désormais j’ai compris que cela servirait à rien de parler. Ce qui arrivera arrivera. Le Seigneur Jésus savait beaucoup de choses sur l’Ecriture, sur la vraie interprétation de la parole (exemple Luc 22.37/Is 53.12) et pourtant il s’est jamais glorifié de connaître l’Ecriture disant : moi seul je sais etc…

          Alors quand bien même j’ai raison sur l’antichrist qu’il y a t-il donc d’extraordinaire ?J’ai déjà parlé à des gens importants de l’Eglise et j’ai jamais jamais été pris au sérieux. Alors j’ai dis à Christ que si il me révéler des choses alors pourquoi je suis ne pas pris au sérieux ? N’est-il pas évident que c’était justement parce qu’il m’avait rien révélé ?

          Olivier, il n’y a rien à dire (désolé). J’ai cru que le Seigneur voulait faire de moi un docteur des Ecritures et je me suis trompé…

    • Bonne remarque. ça n’avait pas été dit je crois. Intéressant.

  62. Antoine médina

    Bonjour Patrick c’est avec beaucoup de plaisir que je lit tes commentaires j’espère que tu vas bien moi j’essaie d’avancer avec la semence qu’helikia a déposé en moi ce que j’aimerais partager au sujet de l’antichriste c’est que dans 1 jean au chapitre 2:18 il dit: petits enfants, c’est la dernière heure… Comme je te l’avait dit je crois que nous somme dans la 8eme journée de la création si tu te rappel le 7emme jour n’a pas de soir … Par contre il y eu un soir sur toute la terre sur le mont Golgotha et un matin: le huitième jour (ou le premier si une semaine a 7 jours…) comme on a fini la semaine et le premier jour de la semaine les femmes sont allées au tombeau … Donc le jour ou Dieu se repose fini sur la croix et ce que j’appellerai le jour de la grâce commence avec la sorti du tombeau ( il y eu un matin…) je dit cela a cause de la dernière heure … Pour moi c’est la dernière heure de la septième journée donc Golgotha ou plus exactement Gethsémané Et si on compare le discours de Jésus dans l’évangile de jean et 1 jean on dirais la suite… Pour l’antichriste qui de mieux que celui qui le livre …? Pour l’esprit il est entrer en lui… celui qui vient et qui est déjà venu l’expression est déjà utilisée pour le prince de ce monde dans le texte de jean… Il y a d’autre comparaison et point commun mais je désir te laisser la parole… sinon je suis d’accord avec toi pour la bête et le prophète je dirais l’antichriste est du passé le reste de l’avenir …?

  63. Une lecture de 2 Jean 28 peut aussi simplement nous éclairer. Je le comprends ainsi : Toute personne qui nie l’incarnation, la Parole faite chair, est antiChrist. Et ce qui devait venir, cet antichrist, c’est cette négation, cet état d’esprit de négation. Il n’y aurait donc pas d’AntiChrist politique dominant la terre a attendre.

    Merci Patrick.

  64. Salut Patrick
    Merci pour ces échanges, que je découvre tardivement. Personnellement, j’approuve la démarche qui consiste à nettoyer la Maison des fausses conceptions, fausses doctrines, fausses idées, fausses visions … et même faux prophètes, faux docteurs. Il faut appeler un chat : un chat.

    Je comprend également ton intention de ramener à la Parole brute, et je trouve vraiment bien la stimulation de la réflexion personnelle de chacun. Tes trois questions finales sont excellentes !

    Sur le fond des échanges que j’ai lus, je trouve dommage de restreindre un concept spirituel aussi vaste que celui de l’antichrist (et sa part indissociable : l’esprit antichrist) à seulement la négation de Jésus Christ venant en chair. Pour le coup, c’est vraiment réducteur. J’ai lu que tu reproches à certains de prendre Matthieu 12.30 comme une clé, un décodeur (Mardi, octobre 29, 2013 at 5:06), mais finalement tu as construit ton raisonnement sur le même principe. Je te cite : “la seule définition que l’on ait, le seul critère biblique de discernement que l’on ait, concernant l’antichrist, est ce que Jean nous a dit: « Tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu dans la chair, c’est celui de l’antichrist ». Pour moi cela doit rester la base sur toute réflexion sur l’antichrist”.

    Je suis ok avec le fait que c’est le cœur de la question POUR JEAN ET LES DESTINATAIRES DE SES LETTRES. À un moment “M” de l’Histoire dont il est un acteur. Mais sur un plan spirituel, il est absolument illusoire d’espérer circonscrire la question de l’antichrist seulement à la négation de l’incarnation de la personne de Jésus Christ, c’est-à-dire à la reconnaissance de sa messianité. Ça me paraît difficilement défendable.

    Il faut je pense élargir la question, et demander : qui est le personnage le + antichrist de la Bible ? Parce qu’avec cette réponse, nous allons découvrir la SOURCE d’une INSPIRATION, qui dispose de beaucoup de latitude pour varier ses expressions, former et choisir des instruments, à différentes époques, et orchestrer de manière différente, selon les moments, ses courants d’influences. C’est une lecture qui est difficile à faire, parce que celui qui est contre Christ a beaucoup de travail pour s’opposer, tout simplement parce que Christ est très présent partout ! Je crois que chaque croyant et chaque église est concerné(e).

    Nous sommes pris dans un conflit, les uns et les autres, qui nous dépasse, qui a commencé avant qu’on soit là, et qui continuera après qu’on ne sera plus là. Un conflit spirituel dont la trame nous est révélée, même si elle est cachée, dans les Écritures. Dieu merci, l’antichrist et son esprit ont un début, et une fin.
    Bénédictions ! Jérôme.

    • Paddy

      Merci Jérôme pour tes remarques
      Maintenant que le temps a passer je vais développer un peu plus le thème de l’antichrist.
      Voici les seuls textes qui le mentionnent explicitement.
      1Jean.2 :18-26 Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres. Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu’aucun mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas non plus le Père ; quiconque confesse le Fils a aussi le Père. Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous. Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. Et la promesse qu’il nous a faite, c’est la vie éternelle. Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent.
      Ce que nous dit ce texte : les destinataires ont appris qu’un antichrist vient, on ne sait pas comment, peut-être que Jean ou un autre leur a dit oralement ou peut-être l’ont-ils appris par une lettre aujourd’hui perdue.
      Puis de « un » on passe à plusieurs, on sait qu’ils « sont sortis du milieu de nous », ils étaient dans l’Eglise. Il écrit aussi que c’est la preuve qu’ils étaient dans la dernière heure.
      Qui est menteur… celui-là est l’antichrist, nous avons une indication sur sa nature et le père du mensonge c’est le diable.
      Jean rajoute : je vous écris ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. Là la cible est claire!

      1Jean.4 :1-6 Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. Eux, ils sont du monde ; c’est pourquoi ils parlent d’après le monde, et le monde les écoute. Nous, nous sommes de Dieu ; celui qui connaît Dieu nous écoute ; celui qui n’est pas de Dieu ne nous écoute pas : c’est par là que nous connaissons l’esprit de la vérité et l’esprit de l’erreur.
      Ici Jean mets en garde de ne pas ajouter foi à tout esprit (à toute inspiration) mais de les éprouver (et il nous donne un « antichristostest »: la fameuse question de la venue en chair). Ils mentionnent qu’il y a plusieurs faux-prophète (le faux prophète n’est pas celui qui donne des fausses prophéties mais qui enseigne le mensonge Esa.9 :15).
      Il est intéressant de voir comment Jean alterne entre le pluriel et le singulier. Plusieurs faux prophètes… c’est celui de l’antichrist… vous les avez vaincus… celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde… ils parlent selon le monde… l’esprit d’erreur. On peut voir Les acteurs (les faux prophètes) et leur inspiration (l’esprit de l’antichrist, l’esprit d’erreur).

      2Jean1 :7-10 Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist. Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense. Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut !
      Jean remet le couvert avec les séducteurs qui ne confessent pas Jésus Christ venus en chair. En disant celui qui est tel est le séducteur et l’antichrist. Il encourage ces lecteur à à prendre garde à eux-mêmes. On voit ensuite que le point crucial est la doctrine de Christ.

      Historiquement, la plupart des premières hérésies avaient traits à la nature de Jésus-Christ.
      Pour ma part je ne pense pas que le combat ne soit que sur la messianité de Jésus-Christ mais aussi sur le fait que Christ (Dieu) se soit incarné en Jésus et que ça continue avec nous (Gal.2 :20).
      Pour moi la doctrine antichrist est toute doctrine qui met le focus sur nous et non sur Christ, sur nos œuvres et non celles de Christ, qui fait tout dépendre de nous et non de Christ.

      Le terme antichristos n’est mentionné que par Jean. Il n’apparait pas dans la version grecque de l’Ancien Testament (la LXX).
      Toute interprétation qui déborde du concept de Jean ne peut être qu’hypothèse.
      Voilà pourquoi je pose ces questions à la fin de mon billet.

      Bénédictions

  65. Salut Patrick
    Merci pour ta réponse, malgré l’heure tardive de ma question (4 ans après le début du billet !).

    Il y a un bon SAV:)

    Donc pour résumer, on peut dire :

    - que le mot “antichrist” peut être un simple adjectif: « un antichrist vient … il y a plusieurs antichrists »
    - que le mot “antichrist” peut être un terme générique, même avec un article placé devant :« celui-là est l’antichrist, qui nie …»
    - que l’inspirateur est Satan, et qu’il est donc «l’antichrist» avec un A majuscule
    - que l’esprit antichrist travaille d’une manière continuelle dans l’Histoire (pas seulement du temps de Jean)
    - que l’action antichrist se déploie à l’intérieur du Corps (interne au christianisme) : «ils sont sortis de nous …»
    - qu’il existe des doctrines chrétiennes antichrist …

    What else ?

    • Paddy

      selon Jean, Tout à fait!
      On voit aussi une notion d’esprit d’erreur, en opposition avec l’esprit de vérité. Si la connaissance de la vérité rend libre on peut imaginer ce que provoque la connaissance de l’erreur.

      Content de te lire en tout cas.
      bénédictions

  66. C’est intéressant que tu emploies cette expression «esprit d’erreur», parce que c’est un peu comme ça que Darby a traduit «la puissance d’égarement que Dieu envoie à ceux qui n’ont pas choisi l’esprit de vérité» (2 Thes. 2/11).

    C’est justement en lien avec le double avènement de l’impie et du Seigneur, qui était à venir au moment où Paul a écrit cette lettre et qui est l’aboutissement d’un processus qui est décrit de manière assez précise.Tu as certainement dû l’aborder quelque part au milieu de toute cette abondante contribution !

    à+
    Jérôme

  67. cr'dee

    je vais vous raconter une anecdote qui m’est arrivé; j’ai été invité à une réunion où un homme a vu Jésus qui lui a donné de traduire la bible de manière véritable ; j’ai fait remarquer qu’avec ma « pauvre » traduction Dieu(riche) m’instruisait par son Esprit . En fermant la porte sur les gens qui faisaient cette éloge, j’ai priait: que j’y aille ou pas je veux être en paix avec toi; je n’ai pas pu y aller. J’ai reçu par la suite le texte: à partir de Marc 13 du V14 au V23; j’ai été interpelé par le verbe « s’élever »(V22) ça n’est donc pas un martien qui va arriver mais le résultat d’une culture ; je suis d’origine agricole et un champ de blé , par exemple , est ainsi à partir du moment où il est semé (voire même à la décision de le faire) , on ne va pas attendre de voir des épis pour dire  » à oui c’est vrai c’est un champ de blé »; j’ai fréquenté un club de sport et un bar ; j’ai eu l’occasion de parler de Dieu ; j’ai eu droit soit à une fermeture soit à des propos salaces ou ineptes ; je ne les fréquente plus aujourd’hui mais je n’ai pas vu d’antichrist chez eux. Un évangélique m’a interpelé sur le fait que Jésus n’a pas aboli la loi ; je lui ai répondu qu’il l’avait accompli ; je ne veux pas perdre mon temps avec ce genre de conversation ; je me suis aperçu que des « chrétiens » pouvaient parler de Jésus mais pas de Christ; j’ai bien peur que des assemblées ne voient rien venir ; si je peux me permettre de donner une définition (et non pas la définition) :Jésus nous montre le chemin à suivre et Christ nous donne de pouvoir le faire; le faux christ referme cette perspective: le rejet de Christ est au coeur même chez certains dit convertis ; bien sur je ne suis pas fermé au éventuelle remarque . salut à tous

  68. Catteau

    Bonsoir Paddy.
    Tout d’abord félicitations pour ce blog et pour ton engagement à questionner la vérité et à chercher à la répandre auprès de nos frères et sœurs.
    Je continuerai à prier pour toi pour que chaque jour tu puisses être encore davantage éclairé et pouvoir en faire profiter ceux qui sont autour de nous.
    Je continuerai aussi à prier pour que tous ceux qui perçoivent le sens de ta démarche puissent accepter de se questionner de nouveau, oser se confronter aux écritures et les laisser résonner pour révéler chaque jour un peu plus Jesus Christ, notre Seigneur.
    Je viens de finir la lecture des commentaires liés à la serie de questions sur l’antichrist.
    J’y ai senti beaucoup de passions, beaucoup de fièvre qui dans certains cas me sont apparus comme fondés et dans d’autres plus discutables…
    J’ai vu tellement de foi !
    À combien cette foi serait elle l’expression de la Vérité si elle mettait Christ au centre ?
    Jesus Christ, uniquement Jesus Christ !
    Je ne prétends nullement apporter quoi que ce soit qui permette d’orienter les choses d’un côté ou de l’autre…
    Je n’ai aucune qualification biblique.
    Je ne parle pas grec, ni hébreu et je ne suis pas un spécialiste de l’histoire…
    Mais je crois simplement.
    Alors…
    est ce que Jesus mentionne l’antichrist dans les evangiles ?
    Non ! Jesus est fixé sur le Pere ! Aucune attention n’est donnée à l’ennemi qui est de toute manière vaincu d’avance !
    Trouvons nous le mot antichrist dans l’apocalypse ?
    Non !
    Donc pourquoi chercher quelque chose qui n’est pas ?
    Il y a suffisamment de choses explicites que nous ne suivons pas, en toute connaissance de cause, alors pourquoi chercher des choses qui ne sont pas ?
    Trouvons nous le mot antichrist dans la prophétie de Daniel ?
    Non !
    Donc c’est une sorte de confirmation… Encore que. Daniel est de l’ancienne alliance. Donc quel est l’intérêt, le but et l’objet pour le Chretien sous la nouvelle alliance de fouiller l’ancienne alliance ?
    C’est un peu comme si on me disait que je dois me comporter d’une certaine manière parce que mes ancêtres étaient gaulois…
    Avons nous des évidences bibliques pour associer l’antichrist à la bête de l’apocalypse ?
    Des évidences, non aucune. Et pourtant j’ai fouillé… Quel zèle pour identifier les choses !
    Devant vous, frères et soeurs, je me repens.
    Car en effectuant ce travail de recherche, j’ai été puissamment idolâtre ! J’ai voué plus d’intérêt à la bête qu’à Christ !
    Et encore plus avec la question suivante…
    Je me rends compte à quel point j’ai pu être manipulé au nom d’intérêts qui n’ont rien à voir avec Christ.
    Frères et soeurs ! Ces questions ont animé des soirées entières !
    Simplement parce que nous avions adhéré à une tradition qui semblait tellement vraie que nous avions oublié de vérifier !
    Et ici, en un instant, je me revois à mes débuts…
    J’avais la bible comme livre de chevet et une chambre vide.
    Une nuit sans intérêt autre…
    Et je lisais et tout semblait s’éclairer, ma vie prenait sens !
    Le matin je me repentais, puis priais tout la journée…
    Et le soir je confrontais ce que je recevais a des érudits, des gens qui savaient…
    Progressivement ils ont essayé de m’apprendre que la bible est à prendre suivant des millions de sens différents.
    Que Dieu a caché des choses partout de manière si intense qu’il n’est plus possible de comprendre…
    Mais surtout, qu’il existe bel et bien ce verset qui va justifier de tout !
    Qu’au nom d’une toute petite variable, on peut tout remettre en cause et faire dire n’importe quoi au texte…
    Dieu permet la maladie…
    Les miracles n’existent plus…
    Il faut etre oint pour avoir le don…
    Le pasteur est un super élu de Dieu…
    On est dans les temps de la fin donc :
    Ça ne sert à rien de faire des disciples qui vont apostasier…
    Le diable revient.
    Jesus va enlever l’église…
    Donc, j’ai constitué un pack de survie pour ma famille afin de fuir en montagne et je suis bien resté à ma place ne cherchant pas à éveiller le moindre son…
    Mais Christ est bien plus puissant !
    Petit à petit, il m’a permis de comprendre l’essence même du verbe.
    Je voulais suivre des cours bibliques diplômés, Il m’a montré l’importance de vivre « en Christ ».
    Là où je voulais me retrancher derrière des etudes, Il m’a ordonné de sortir, d’imposer les mains, de prier publiquement…
    J’ai perdu mon travail et on s’est retrouvés, ma famille et moi, isolés pour un temps.
    Mais comment autrement aurais je pu savoir que ce qu’Il dit est vrai ?
    TOUT est vrai !
    Mes amis, mes frères… L’intitulé même du sujet est totalement édifiant !
    Qui est antichrist à part celui qui est contre Christ ?
    Ne suffit il pas de savoir qu’il existe pour s’en détourner et chercher à se rapprocher de Notre Seigneur ?
    Je ne suis pas assez qualifié pour pouvoir affirmer qu’il existât un tel personnage du temps des protagonistes de l’époque meme si je suis enclin à le croire.
    Mais ce qui est certain c’est que la résonance de l’adjectif antichrist a encore une sulfureuse odeur d nos jours !
    Combien de temps passons nous centré sur Lui par rapport au temps passé centré sur n’importe quoi d’autre ?
    C’est une question également qui m’a aussi beaucoup travaillé tant les sollicitations sont nombreuses…
    On ne peut pas être « tout le temps » centré sur Jesus Christ de Nazareth !
    Non, on ne peut pas !!
    Mais on peut tendre vers… Agir avec tendresse… Avec amour…
    Accepter aussi qu’à un certain niveau, on est digne de l’amour que Jesus nous porte.
    Arrêter de se voir en fonction d’un niveau à atteindre, d’une barriere à franchir, d’une compréhension à acquérir…
    Simplement faire et faire simplement…
    Je terminerai là dessus et j’espère que vous mesurerez la beauté de ce que je cherche à retranscrire.
    Christ nous voit comme son épouse.
    Il cherche la communion avec nous comme un mari avec sa femme, il cherche l’amour.
    Quel mari amoureux ne voit pas sa femme comme une merveille ?
    Quelle femme amoureuse ne cherche pas propulser plus loin que tout l’´amour qui la dévore ?
    Qui parmi vous a déjà cherché arrêter ou limiter une femme amoureuse ?
    Pour autant la plus grande vulnérabilité d’une femme amoureuse réside dans le fait qu’elle sache que, de temps en temps, elle n’est pas en mesure de tout donner à son mari…
    Pour autant, soin mari va-t-il lui en tenir rigueur ?
    Sa femme ne va-t-elle pas chercher dans tous les horizons une manière de satisfaire son mari ?
    C’est dans la vie que cette derniere va trouver le moyen d’exprimer son amour.
    Alors frères et soeurs, je vous remercie de la passion que vous mettez a l’œuvre. Ne laissez jamais tomber et posez vous encore et toujours la question de la verité. Le Saint Esprit fera le reste, soyez en certains !
    Je vous bénis tous et je proclame qu’au travers de vous l’Eglise prend conscience des erreurs commises et s’en repent. Dans l’autorité puissante de Jesus Christ Notre Seigneur et Sauveur, je proclame que vous prenez tous le chemin de son amour et que vous recevez la puissance incontestable de la Verité pour proclamer avec force et assurance la puissance de la bonne nouvelle : Christ rescussité et vivant.
    Soyez bénis.

  69. Ezechiel

    Qu’au nom d’une toute petite variable, on peut tout remettre en cause et faire dire n’importe quoi au texte…
    Dieu permet la maladie…

    Sachez donc que c’est moi qui suis Dieu, Et qu’il n’y a point de dieu près de moi ; Je fais vivre et je fais mourir, Je blesse et je guéris, Et personne ne délivre de ma main. Deut 32:39

    • Paddy

      Oui le verset est dans la bible mais c’est quoi le rapport avec le billet?

      • Ezechiel

        Bonsoir,

        c’était juste par rapport à la phrase de Gregory Catteau : « Dieu permet la maladie ».
        Il a l’air d’en douter.
        Donc je signalait juste que c’est Dieu qui blesse et Dieu qui guérit.

        Je suis d’accord que ça n’explique pas pourquoi Dieu ne répond pas toujours à nos prières concernant la guérison.

        A ce sujet, j’ai une petite anecdote. J’ai eu un accident de ski 31 décembre, avec un énorme hématome. J’ai refuser d’aller voir le médecin, attendant après Dieu pour la guérison. J’avais la foi pour ça, ayant déja eu plusieurs exaucements dans le domaine.
        Le 2 janvier, je devais reprendre le boulot, mais je ne pouvait toujours pas poser le pied par terre. J’ai été contraint de consulter, pour avoir mon arrêt de travail. Résultat : 5 semaines d’arrêt.
        Spirituellement, j’étais pas bien du tout, me demandant pourquoi Dieu ‘refusait’ de me guérir.
        Et bien figurez-vous que ma mère, catholique, s’est proposée de m’accompagner à mon église les 4 dimanches qui ont suivi (je ne pouvais pas conduire). C’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans une église évangélique, et à en croire ses larmes, les messages l’ont touché !
        Alors Gloire à Dieu, qui fait toutes choses bonnes !

        • Paddy

          ok mais quel rapport avec le thème? Il y a des billets spécial guérison sur ce blog.

  70. Bonsoir à tous.
    Soyez pleinement bénis et éclairés dans toutes les dimensions de vos recherches.
    Christ ne nous a pas laissé sans réponse !
    Cherchez et vous trouverez !
    Pour ma part, j’ai vécu une sorte d’électrochoc alors qu’Il m’a révélé que tout ne me concernait pas dans la Bible.
    Et ma lecture a radicalement évolué.
    Qu’ai je à voir avec un membre du peuple élu durant la période du Deutéronome ?
    Rien.
    Il s’agissait d’une autre époque, avec d’autres personnes et un contexte différent du mien.
    Bien évidemment, de leur sagesse et de leur expérience il est légitime que je retienne quelque chose…
    Et ce quelque chose est simple : Christ !
    Il a été annoncé au travers des écritures dans Deutéronome et ailleurs.
    Partout.
    Et pour moi et toi.
    A l’époque, un peuple parfois rebelle et souvent en difficulté.
    Des conditions difficiles…
    Que pouvaient faire les hommes ?
    La Bible raconte ce qu’ils ont fait et je mesure en écrivant ces paroles la puissance du travail divin…
    Seigneur !
    Un peuple qui cherche ta face, accepte de mourir pour toi !
    Certes, des erreurs, des allers retours mais tant d’avancées, tant d’enseignements !
    C’est de manière incontestable ainsi que notre monde s’est fait…
    Peu de gens s’en rendent compte mais il est évident que nos miracles actuels ne sont que les résultats des larmes et de la douleur de nos aînés…
    Les prières apportent leurs fruits et une génération les reçoit et les transforme.
    C’est un peu comme l’émergence de la réponse de Christ face à l’antichrist…
    Il y aura toujours une différence entre questionner QUI est l’antichrist ou qui sont ses répliques et engeances et questionner qu’EST CE qui est antichrist !
    Si vous me demandez QUI ? Soyez certain que je vais identifier une figure, une personne.
    Quelque part, un frère, ou un ami.
    Mais si vous demandez ce qui EST antichrist, là c’est différent !
    Les fausses pistes sont nombreuses !
    Combien de personnes qui sont venues à Christ n’ont pas été guéries ?
    Même en Samarie, où l’incrédulité était forte, combien n’ont pas été totalement guéries par Christ ?
    Christ a t il a un seul moment et en une seule occasion affirmé à quelqu’un que sa maladie était normale et lui servait à comprendre quelque chose ?
    Non Christ a guéri, simplement.
    Lui qui avait les yeux fixés sur Le Père !
    Croyez vous qu’il aurait agi ainsi si la volonté de Dieu eut été de permettre à la maladie d’avoir un rôle bénéfique ?
    Bien sur il y a deux versets qui font scandale dans tout ceci.
    Le premier parle de l’écharde de Paul et le second du fait d’avoir laissé Trophime malade.
    En cherchant à résoudre ceci, j’ai simplement essayé de comprendre la logique de Paul et de voir en quoi ces versets n’étaient pas en contradiction avec le reste.
    Et je vous laisse faire une simple recherche internet pour comprendre ce que peut être l’adjectif antichrist !
    Notre Seigneur appelle à un retour à l’intimité et ne nous veut pas comme des vases de savoir emplis mais comme des coeurs disposés à le suivre.
    Je suis le chemin.
    Donc il me faut prendre Ta direction.
    La vérité.
    Donc je dois me concentrer sur Toi et uniquement sur Toi.
    La vie.
    Je dois vivre…

    Tout ce qui ne va pas vers Christ, tout ce qui détourne de Christ, tout ce qui ne manifeste pas Christ est… antichrist.

  71. Bonjour,

    Je viens un peu tard je sais… je ne sais même pas s’il y aura un retour.

    En faisant quelques recherches sur le web, je suis « tombé » sur votre blog, non par hasard puisque je faisais des recherches. Il est question de l’Antichrist (très justement orthographié).

    Il m’a semblé bon d’apporter une petite contribution au sujet de l’Antichrist.

    Car ce que l’on a toujours cru et dit de lui jusqu’à présent ne se base pas sur l’Ecriture, mais repose sur des réflexions purement humaines. En effet, l’Antichrist n’est pas un individu, mais autre chose d’infiniment différent et d’incommensurablement plus grand !

    Comme il n’est pas possible d’apporter cette contribution dans le cadre d’un commentaire, voici le lien qui conduit aux articles correspondants : https://www.vie-nouvelle.net/l-antichrist-ce-qu-en-disent-les-commentateurs

    Fraternellement en Christ Notre Seigneur.
    Charly Buttafuoco

    • Paddy

      Bonjour,
      Merci de votre intérêt pour ce blog.
      J’ai été sur le lien indiqué puis lu d’autres articles, en raison de la compréhension que j’ai actuellement des écritures et du témoignage intérieur je ne souscris pas du tout à votre vue, comme vous pouviez vous y attendre en lisant les autres chapitres d’Apoclaypse Now?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download