Hé les filles! Et si on parlait mariage?

tableau_toile_personnages_Amoureux

Ah l’amour, l’amour ! Il y en aurait des choses à dire ! Pourquoi j’ai envie de parler du mariage ? Et bien cette année nous avons 4 mariages (mais pas d’enterrement !), c’est ce qui m’a donné l’idée de faire ce billet. J’aimerai discuter avec les femmes, c’est pour cela messieurs que l’on va vous demander de vous abstenir de mettre des commentaires, merci d’avance !
A chaque fois qu’on fait un tour de table et qu’on nous demande depuis combien de temps on est mariés Patrick et moi, c’est la grande surprise, çà fera 23 ans cette année. Que le temps passe vite ! Enfin pour moi, peut-être pour certaines cela semble très long, çà peut arriver ! Tout dépend de ce qu’on vit ensemble.
Tout d’abord, j’aimerai poser quelques questions aux jeunes filles pour commencer : qu’est-ce que le mariage représente à vos yeux ? Mis à part le fait que la Bible en parle et nous le conseille fortement, avez-vous une image positive du mariage en regardant autour de vous ?
Pensez-vous qu’il est possible de rester amoureux de son mari ou de sa femme jusqu’à la mort ? Est-ce que le mariage parait difficile en fait ? Donnez vos impressions, cela va être enrichissant.

D’après les statistiques de l’INSEE, il y aurait eu l’année dernière en France environ 250 000 mariages. Cela fait du bien de voir que les français ont encore des valeurs.
Le mariage c’est avant tout une alliance dans les bons comme dans les mauvais jours.
Le mariage est un duo et non un duel. (connu !)
L’amour est un choix aussi et lorsque tu n’aimes plus ton conjoint, c’est qu’un jour tu as décidé de ne plus l’aimer. Rappelle-toi quand et pourquoi ?
La communication est aussi un point essentiel du mariage, le pardon, savoir mettre tout à plat, ne rien garder qui puisse gangréner en nous. Enfin être soi-même, ne pas jouer un rôle.

De nos jours, notre société a tendance à dénigrer le mariage mais c’est la plus belle preuve d’amour !
Voici ce qui est écrit sur le site du Ministère de la justice : « Le mariage est un acte public, juridique et solennel par lequel un homme et une femme s’engagent l’un envers l’autre dans la durée, devant et envers la société, pour fonder ensemble un foyer. En se mariant, les époux font ensemble une double démarche. Ils acceptent et reconnaissent l’institution du mariage et la loi commune qui la régit, mais en retour, ils demandent à la société de reconnaître l’existence et la valeur de leur engagement mutuel et de leur assurer la protection de la loi. Le mariage civil, qui n’est pas une simple formalité administrative, ne commence et ne s’achève pas le jour de la cérémonie. » Quelle vérité ! Ce n’est pas une simple formalité administrative, nous savons que spirituellement, nous nous plaçons sous la bénédiction de Dieu en nous mariant.

Maintenant, j’aimerai donner la parole aux femmes mariées depuis longtemps et qui voudraient en témoigner, pour les jeunes mariées c’est très encourageant de vous lire.
Enfin, nous aborderons d’autres thèmes autour du mariage dans de prochains billets.
A vos stylos !! On a hâte de vous lire !

Lydia

67 Responses to Hé les filles! Et si on parlait mariage?

  1. Elodie

    Coucou lydia!
    Alors mon commentaire risque d’etre un peu long… mais il y a tellement de chose à dire sur ce sujet (comme tout les autres d’ailleurs, si je pouvais commenter tout je le ferais ^^ )
    Le mariage est ne faire « qu’une seule chair » à mes yeux… cela va paraitre un peu « païens » mais dans la mythologie grec la création de l’humain est expliqué que l’humain aurait été pris de la terre et à ce moment il formait « l’androgyne » après il fut séparé en deux et ça a donné la femme (gyne) et l’homme (andro) et quand l’homme et la femme s’unissent il ne sont ni homme ni femme mais ils redeviennent ce qu’ils étaient avant « l’androgyne ».. cela ne vous rappelle t-il pas quelque chose?? Et de mon point de vue je le vois carrément comme ça… que ça soit dans « l’intimité » mais aussi dans la vie de tout les jours!! Je le vois depuis 23 ans par rapport au seul exemple que j’ai eu mes parents! Ils se complètent, quand va mal l’autre a mal, quand un chute l’autre le relève… c’est une multitude d’épreuves et de bonheur traversées à deux… Seulement quand on voit ça comme on croit que l’amour comme ça est infaillible… mais ça j’en suis pas convaincu un mariage/couple ça se protège… par exemple regardons l’amitié homme-femme je pense qu’il y a des limites à ne pas franchir quand il ne s’agit pas de son/sa conjoint(e), et là est le piège des fois on se dit « non j’aime trop ma femme/mari je pourrais jamais lui faire ça..  » alors on baisse notre garde et on se lie d’amitié (au début c’est en tout bon tout honneur et sans arrière pensées) et on laisse pénétrer dans notre intimité et des sentiments naissent etc… et là oui on peut perdre l’amour que nous avions pour la personnes à qui on s’est donné.
    C’est un exemple parmi tant d’autres… mais le mariage se protège, se préserve, c’est une bénédiction de Dieu!! Pourquoi se priver du mariage?
    De plus, le mariage est un témoignage aussi vis à vis des hommes (surtout les non croyants), surtout de nos jours, le divorce et la sexualité sont tellement banalisés que l’homme est perdu entre les deux et ne croit plus trop en l’amour unique, de nos jours il faut passer par « plusieurs partenaires », après s’installer en concubinage « pour etre sur que c’est la bonne personne » et après PEUT ETRE qu’on va aller à la mairie (j’ai pas dit l’Eglise!! Car à mes yeux passé devant un pasteur est pas le plus important.. mais je vais pas expliqué pk dans ce commentaire sinon ça va prendre encore 20 lignes lol ) . Alors que le monde a besoin de voir des couples se marier et vivre épanouie ensemble.. grandir ensemble..! Que c’est pas du temps de nos grands parents… c’est un témoignage un tout!! Le mariage est un tout =)
    voilà j’espère avoir été clair dans ma façon de m’exprimer… et surtout de n’avoir choquée personne.. si c’est le cas j’en suis désolée.. :/
    Merci pour ton billet et il me fait soulever une question..
    Peut-on se marier avec quelqu’un qui n’est pas (encore) converti?
    Oui je sais.. bcp risquent de dire « stupide » ou « impossible de regarder dans le même sens ou d’avancer ainsi » mais je pense que tu sais pourquoi je pose cette question? Oui je suis avec un inconverti et avec tout les « dire » je culpabilise … mais je culpabilise plus devant l’homme que devant Dieu… j’avoue être perdue.
    ps: lors de la rencontre jeune à Valence on s’était parlé rapidement, et je t’avais expliqué mon cas et comment Dieu m’a ramené à Lui par l’homme avec qui je me suis fiancée.
    Voilà merci encore pour ton billet =)
    soit encore béni ^^

    nb: à voir le film « fireproof »

    • Lydia

      Se marier avec un inconverti c’est déconseillé vu le nombre de femmes qui un jour, doivent choisir entre leur conjoint et Dieu. Maintenant qu’est-ce qu’un converti? quelqu’un qui vient à l’église? qui s’est fait baptiser ? Je doute que ce soit forcément un label de qualité. Je crois que les ingrédients sont une bonne conviction, inébranlable par les hommes et l’amour bien sûr.
      Lydia

      • Isabelle

        Bonjour,
        32 ans que je connais mon mari et 30 de mariage. Je pensais qu’en épousant un in converti, il changerait et se tournerait vers le Seigneur. C’est un leurre, une espérance humaine, qui se réalise rarement. Même si l’époux est tolérant et n’essaie pas de te détourner de ta foi, les remarques fusent et portent sur ton espérance, tes amis chrétiens, tes réunions….Le pire est l’impact qu’à le père sur tes enfants, et c’est là que tu réalises… que tu as eu tout faux en forçant, en voulant n’en faire qu’à ta tête. Bien entendu, même un couple chrétien peut être caduque. Mais le fait de croire ensemble au même Dieu, de le servir en couple est une grâce dont il ne faut pas se priver. Bien entendu la fougue de la jeunesse nous engage à forcer le destin, mais la sagesse de l’âge et surtout les enseignements de Dieu nous mettent en garde contre un mariage avec un in converti. S’il est dur de rester célibataire, il est encore plus difficile de rester vivre un non croyant. Cordialement Isabelle

        • Lydia

          Merci pour ton témoignage et ton honnêteté.
          Ne perds pas courage, il y a des témoignages de conversions tardives de conjoints même si ça n’est pas le cas le plus fréquent c’est vrai.

    • Sandrine

      bonsoir à toutes,

      Nous voulons toujours convertir ceux que l’on aime (c’est normal),mais petite question le pouvons-nous? La réponse est non, nous sommes incapables de convertir qui que soit par notre propre force, paroles etc.., Dieu seul est en mesure de le faire, nous pouvons prier pour eux et demander à ce qu’ils soient touchés, mais cela reste encore la volonté de Dieu(un inconverti restera toujours un enfant du Seigneur)… ne faisons pas son travaille en nous épuisant et nous sommes toujours décourager parce-qu’il ne suit pas la même pensée que nous, sachons resté à notre place et ne prenons pas celle de Dieu.
      sachons aussi qu’il n’y a pas de mari chrétien parfait et que le divorce chez les évangélistes se fait de plus en plus et qu’un inconverti ( avec un évangéliste) peut donner autant d’amour et de joie dans son couple qu’un couple de converti.
      voilà

      • Lydia

        Attention!!! un inconverti est une création que Dieu aime et dont il a pourvu au salut mais un inconverti n’est pas un enfant du Seigneur.
        Le fait qu’il y a de plus en plus de divorce chez les chrétiens est désolant. dans certains cas il faudrait revoir ce que l’on appelle chrétien.
        Qu’un couple d’inconvertis ou un couple mixte puissent avoir autant d’amour et de joie voir même plus que certains couple chrétiens n’est pas la question. Là on se place juste sur le plan humain.
        Maintenant sur le plan spirituel, si le Seigneur est un trésor pour toi et que tu ne peux le partager avec celui que tu aimes c’est dommage.
        Si tu crois en la vie éternelle et que ton conjoint n’y croit pas c’est en principe difficile pour toi.
        Si un jour il te demande de choisir entre lui et Dieu c’est un gros combat.
        Donc oui, un conjoint non converti peut donner de l’amour, de la joie et nous respecter nous et nos convictions et malheureusement parfois plus qu’un conjoint chrétien, mais est-ce là toute la question?

      • sandrine

        Vous savez Lydia, le jour où j’ai donné ma vie au Seigneur(en 2007)j’ai voulu partager dans tout mon entourage (amis, famille) ce que je vivais. Je me suis trouvée devant des murs durs comme du béton, j’ai prié de tout mon coeur pour qu’ils soient « sauvés » eux aussi et cela a durée plusieurs années.Il y a eu beaucoup de combat, parce tout ce que je faisait était fait par ma chair, je souffrait énormément…mais par sa grâce le Seigneur m’a placé des personnes sur mon chemin et m’a montré que ce n’est pas par mes oeuvres qu’ils seront sauvés (il n’y a que Lui EN nous qui peut le faire)… Je ne peux pas exprimer ce que je ressens, mais quand le Seigneur établit sa demeure EN nous, c’est toute sa personnalité qui se reflète EN nous, et Il n’y a que Lui EN nous qui peut toucher les personnes. Le Seigneur est grand et ses desseins sont parfaits. Parler du Seigneur n’est pas interdit pour moi, mais convaincre des personnes par notre propre force, c’est vouer la plupart du temps à l’échec… ce qui m’attriste le plus c’est de faire excusez-moi du terme des clans « chrétien, catholique, évangélique etc. » fait que nous ne devons pas nous « mélanger » avec tel où tel personne, Le Seigneur ne nous a t-Il pas délivrer de toutes les lois? Quand l’amour frappe à notre porte et que nous culpabilisons parce que la personne n’est pas convertie, donne en nous une culpabilité qui ne vient pas de Dieu mais de Satan. L’amour est un cadeau de Dieu ne le refusons pas. Le Seigneur est un Dieu de famille, et même si il y a des divorces aussi bien évangélistes, catholiques où peut importe, c’est que les voies du Seigneur sont impénétrables.

        soyez bénis soeur en Christ vous et votre famille

        • Raphaël

          Bonjour Sandrine,

          Il faut juste faire attention de ne pas adapter (souvent inconsciemment) les Écritures et la volonté de Dieu en fonction de notre expérience de la vie.
          En réaction à ton dernier message, je souhaitais juste rappeler s’il en est besoin que c’est toujours la volonté de Dieu que TOUS les hommes soient sauvés (1 Timothée 2:4), et que ce n’est jamais la volonté de Dieu qu’un couple divorce !!!
          Je ne te connais pas, mais s’il est un puissant conseil que je peux te donner afin de t’éviter bien de grandes tribulations dans l’avenir c’est bien de ne pas te lier avec une personne qui n’est pas dans le Seigneur et ce n’est pas en vain que Paul nous y met en garde:

          2 Cor. 6:14 « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu ‘y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? »

          Lorsque tu dis que le Seigneur nous a libéré de « toutes » les lois, je comprends ce que tu veux dire dans un certain sens, mais fais attention de ne pas te méprendre car nous ne sommes pas pour autant hors la loi étant sous la loi de Christ et c’est Christ qui à fais dire à Paul de nous garder d’un mariage en dehors du Seigneur.

          Que le Seigneur te donne une pleine conviction de ce que je te dis.

          Sois bénie

          • Sandrine

            soyez aussi béni Raphaël

          • Sandrine

            Je demande pardon à toutes et ceux à qui j’ai pu offensé par mes propos.

            Que Dieu vous bénisse

          • Alice

            J’ai une question par rapport au fait que tu dis que Dieu n’est jamais d’accord pour le divorce mais si le mariage n’est pas fait avec le consentement de Dieu? Parce que moi je crois que Dieu me mettra quelqu’un sur mon chemin avec qui je pourrai partager, me marier, fonder une famille ect. Mais moi je pense que si aujourd’hui, je me marie avec un dit « chrétien » juste parce qu’il me semble « parfait » sans rechercher le consentement de Dieu, il est possible que plus tard je réalise ne pas avoir demander le feu vert de Dieu? Parce qu’il faut placer Dieu en premier dans chaque décision. Il y a les décision que je fais de moi même et celle que je prends par rapport à ce que tu m’indiques. Tu vois ou je veux en venir? Et si maintenant je suis dans « l’erreur », tu me dis donc que si je prie Dieu ne m’indiquerait donc jamais vers un divorce?

            (Alice, 18ans, célibataire et pas sur le point de se marier)

            Soyez bénis

    • Merlet

      Bonjour Elodie,

      Le verset que tu cites en début de message « c’est pourquoi, l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair », m’a longtemps travaillé.

      Comment ne faire qu’un avec son mari?

      Et puis un jour j’ai lu ce verset différemment, et effectivement je me suis rendue compte que mon mari et moi étions devenus une seule chair.

      Par nos enfants, qui ne sont ni moi, ni mon mari, mais mon mari et moi dans une seule chair….

      MJ

  2. Claire

    Aaah le mariage !!
    4 ans et demi de mariage pour ma part, qui sont passées à une vitesse éclair ! C’est paradoxal car en même temps j’ai ce sentiment d’être avec lui depuis bien plus longtemps. C’est peut être dû au fait de tout ce que j’ai vécu, compris, reçu au travers de cette vie à deux. Pour commencer, on dit que l’amour rend aveugle mais c’est assez objectivement que je peux dire que j’avais déjà la « grâce » de me marier avec un homme plein de qualités. Mais ce qu’il y a de bon dans cette union c’est que si on veut avancer (dans le temps mais aussi les sentiments… hé oui je l’aime encore plus aujourd’hui !), il faut aussi que chacun des deux prenne conscience de ses défauts et ait le désire d’y remédier (même si on doit aimer sa « moitié » malgré ses défauts ça ne veut pas dire que le changement et l’amélioration n’ont pas leur importance). Pour changer mes côtés négatifs j’ai par exemple appris de ses qualités. Par exemple, quand il était en tort sur quelque chose, il le reconnaissait et venait s’excuser et demander pardon. C’était beaucoup moins évident pour ma part (bon il faut dire que les femmes ont plus souvent raison, ah ah ah). Mais j’ai appris et je continue de suivre son exemple même si ce n’est pas toujours évident. Mais surtout, il était clair pour nous, dès le début, que notre mariage nous le voulions fondé sur Christ… et quand il y a un an et demi, nous avons réalisé et compris que Christ veut pleinement vivre au travers de nous cela a pris une autre dimension dans notre vie de couple. Finalement maintenant c’est notre objectif, le laisser être au travers de nous en priorité dans notre vie de famille. C’est génial de voir Son œuvre, plus efficace que nos efforts humains. Et nous n’en sommes qu’au début.
    Ce qui me plait aussi dans le mariage c’est de combattre cette idée qui circule parfois de garder un « jardin secret ». Je crois sincèrement que la transparence, l’honnêteté même dans les zones les plus sombres de notre être c’est hyper important. C’est pour ça que je prends l’habitude de me confier à lui dans tous les domaines et ça nous permet de prier l’un pour l’autre dans nos combats.
    Pour finir (heureusement que j’ai que 4 ans de mariage sinon ce serait encore plus dur de résumer !!), nous avons maintenant un petit garçon de quelques mois. C’est un grand bouleversement dans une vie de couple, beaucoup de joie bien sûr. Mais ce que je garde en tête et que je répète souvent à mon mari c’est que c’est lui le premier homme de ma vie ! Je sais qu’un jour, nos enfants quitteront la maison et que nous serons de nouveau « deux » et je veux conserver notre lien le plus solide possible. Alors je prends plaisir à lui faire plaisir autant que je le peux (sorties au restaurant, lui cuisiner ses plats favoris, lui écrire des petits mots d’amour…).
    Je remercie régulièrement le Seigneur de ce cadeau qu’il ma fait en la personne de mon époux, celui avec qui je ne fais plus qu’un !

    • Lydia

      Ouah super témoignage. Pour le fait que les enfants quittent un jour le nid et qu’on se retrouve tous les deux, çà , j’adhère à fond! Continuez d’être heureux et veillez-y comme un trésor.
      Lydia

    • francine

      Waouh!! Super édifiant votre témoignage principalement pour moi qui aspire au mariage, crois et espère que le Seigneur m’accordera la Grâce inouïe de connaître un homme selon son coeur et non selon mien. Puisse le Seigneur avoir toujours La priorité dans votre foyer.

  3. Fleur

    Salut a toutes les femmes,
    Un couple qui s’engage en se mariant c’est non seulement biblique mais merveilleux.
    J’ai une question (c’est le temps des questions sur le Blog !).
    J’ai eu beaucoup de demandes en mariages (sans exagérer) et deux très gros chagrins d’amour.
    J’ai tout le temps refusé de me marier parce que je savais que ce n’était pas le mari que Dieu m’avait destiné.
    Il y a passablement d’années que je suis célibataire maintenant et j’ai 41 ans.
    Parfois je me demande si je me marierais un jour ?
    Voici ma question :
    Dois-je cessez d’espérer me marier ? (Je ne l’ai jamais été).
    Un ami dans la foi, marié, papa de 3 filles, m’a dit d’aller m’inscrire sur des sites de rencontres chrétiens…et comme je lui ai répondu, je n’ai jamais voulu agir par ce biais pour rencontrer mon mari…
    Depuis toute petite fille je rêve de me marier et même en devenant adulte ce profond désir n’a jamais quitté mon coeur…
    Est-ce utopique de continuer de croire que je me marierais avec l’homme que Dieu veut ?
    Ai-je trop voulu attendre, n’ayant pas la paix, avec les demandes de mariages que j’ai eu ?
    Suis-je vouée au célibat a 41 ans ?
    Parfois je ne sais plus si c’est un rêve et qu’il faut que je l’oublie ??
    Merci a celles qui répondront.
    Miriam

    • Lydia

      Si Dieu t’appelle au célibat tu n’en souffriras pas, si tu en souffres c’est que tu n’y es pas appelé! Pour la question du site de rencontre, pourquoi rejeter l’approche? Pourquoi pas ? Beaucoup d’histoires de rencontres sont assez pittoresques! Parfois avec le rythme de la vie et l’isolement, pas facile de faire des rencontres. Mais attention parce que n’importe qui peut se cacher derrière un écran.
      Lydia

  4. Fleur

    Merci pour ta réponse Lydia.
    Oui je souffre vraiment de mon célibat.
    Pour le reste, a réfléchir, pas très motivée par des sites de rencontres…mais si c’est le seul moyen…
    Oui je désire toujours si ardemment de me marier.
    Le célibat ce n’est pas pour moi…
    Biz.
    Miriam

  5. Marie-Laure

    Très beau sujet…

    J’aimerais juste partager une partie d’un commentaire que j’avais lu sur Genèse 2: 21-23 : « Dieu forma (littéralement « bâtit ») une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme. Elle est tirée non de la tête (autorité), ni du pied (servitude), mais d’une partie du corps qui symbolise tout à la fois la protection (sous le bras) et l’affection (près du cœur). Telle devra être sa vraie place comme aide de l’homme. (…) ».

    Et j’aimerais mettre aussi ici, une partie de ce que j’ai dit à Claire concernant son message, c’est que l’amour qu’ils se portent l’un l’autre se voit et se ressent. C’est un réel témoignage… et pour leur adorable petit bout de chou aussi (continuez, car vous savez que vous nous encouragez LOL) !

    Ah, avant de terminer, je vais préciser que je suis mariée (à un homme merveilleux il va sans dire :-) ) depuis bientôt 5 ans. Pour moi, mon mari, c’est mon cadeau personnel de la part de Dieu, alors je m’efforce d’en prendre soin.

    Je me réjouis de continuer à vous lire mesdames !

    Amitiés.
    Marie-Laure

    • Lydia

      Merci Marie-Laure pour cette pensée. En tout cas il y en a leur mari, c’est pas des cadeaux, t’as de la chance!!! Toutes les femmes peuvent pas en dire autant! Lol
      Lydia

  6. Marie Claire BUIS

    Hello Lydia,
    Que voilà un beau billet !!!… Avec mon tendre époux nous allons fêter 39 ans de mariage ce mois d’avril qui vient et j’avoue que nous en sommes très heureux… Notre amour ne cesse de grandir et il est bien plus fort qu’à son début (pourtant il était déjà grand). Nos enfants se sont tous envolés du nid et nous nous retrouvons comme des jeunes mariés. LE TOP !!!… Hey les filles, il m’arrive quelque chose que je ne croyais pas possible, ben je convole avec un grand père, mais quel grand père !!!!
    Le mariage reste un lieu où il faut toujours construire et il est vrai qu’aimer est un choix. L’amour se nourrit jour après jour avec des ingrédients tels que « respect, pardon, demander pardon, persévérance dans les bons moments comme dans les moins bons » et cela sans oublier d’arroser tout cela de « je t’aime, j’ai besoin de toi, etc. » sans oublier les temps en amoureux comme des jeunes fiancés qui ont hâte de se retrouver…
    Le souci de la génération « fast food » est qu’il faut tout et tout de suite, mais il n’en est pas ainsi dans la réalité de la vie, même pour les chrétiens. Un couple se construit tout le temps, et cela réclame de la volonté, la volonté de se remettre en question. En effet je ne peux pas changer l’autre mais je peux travailler à changer MOI et laisser le Seigneur me parler de moi. Je ne me lasserais jamais de dire que la « fée foi » n’existe pas, en effet la prière ne règle pas tout, j’ai ma part de boulot. L’Esprit de Dieu ne fera jamais ma part mais IL est une aide pour m’y conduire. ET CA PAYE plus qu’un placement en banque car le revenu que l’on reçoit est égal à BONHEUR…
    Allez les filles à bientôt
    Marie Claire BUIS

    • Lydia

      Merci Marie-Claire pour ce super encouragement et cet amour qui dure depuis 39 ans. En tout cas à chaque fois que je vous vois, votre amour il se ressent et vous êtes un bel exemple pour moi. Je vous aime.
      Lydia

  7. Fleur

    Coucou,

    Même si je ne suis pas faite pour le célibat, le Seigneur est tout le temps avec moi, je ne suis pas complètement seule :-) yé !

    J’ai été longtemps fiancée avec le même homme…qui s’était converti pour m’épouser… Nous nous sommes vraiment aimés… Mais je n’avais PAS la paix face a notre avenir, après notre mariage… Pas les même convictions pour élever nos futurs enfants etc…
    Notre histoire s’est terminée dans la douleur. Je pensais ne jamais pouvoir m’en remettre… Jésus s’est occupé de mon coeur brisé.

    ELODIE : je sais de quoi je parle, je l’ai véçu. C’est une illusion de croire que notre fiancé va se convertir…

    Dieu est a mes côtés :-)

    Je préfère être célibataire a 41 ans. Plutôt que divorcée, avec des enfants et un foyer brisé.

    En regardant mon passé, je loue Dieu de ne pas avoir épousé mon ex-fiancé.

    Même si les années ont passé, je sais que Dieu voit mon coeur, ma persévérance et que je rencontrerais celui que le Seigneur m’a préparé (sans avoir besoin de sites de rencontres ;-) ) Amen !

    Un mariage c’est un engagement pour toute la vie.

    Le plus important c’est d’obéir a Dieu, même si parfois c’est un crève-coeur.

    Amitié a vous toutes !
    Miriam

    • Lydia

      Faux!!! N’importe qui peut se convertir, y compris un fiancé, y compris un mari, y compris une fiancée, y compris une épouse.
      Nous avons été nous-mêmes témoins plusieurs fois de ces choses. Nous avons aussi été témoins de l’inverse, le (ou la) conjoint(e) ne s’est jamais converti(e) et le couple a été à la dérive. Et enfin nous avons aussi été témoins de couples chrétiens dont un des conjoints a quitté le Seigneur et là aussi catastrophe! Donc tu es trop négative dans ton affirmation. Tu ne peux pas dire: « C’est une illusion de croire que notre fiancé va se convertir ».

      Lydia

  8. Elodie

    Merci Lydia pour la réponse… même si elle peut paraitre « légère » mais mine de rien pour moi elle a confirmé tellement de choses merci encore =)

  9. Fleur

    Merci Lydia pour ce que tu as écrit.
    C’est exacte.
    Cela a remis « les pendules à l’heure » dans ce que je croyais, et aussi face à deux expériences que j’ai vécu.
    Pardonne-moi Élodie si malencontreusement je t’ai blessée. Je ne le voulais pas.
    Merci Lydia, ça me fait voir les choses différemment…

  10. Elodie

    @Fleur : ne soit pas désolée.. tu étais pardonné avant même de me l’avoir demandé.. nous sommes soeurs en Christ non? Et je sais que ça partait d’un bon sentiment =)
    Mais ce que je sais … ce que je savais depuis longtemps enfaite et que je réalise de plus en plus c’est que c’est quelque chose de personnel, la conversion est personnelle, même si c’est un sujet délicat.. même si bcp d’assemblée dit « chrétien avec chrétien et pas d’autres option possible », ce que j’ai reçu est de Dieu et qu’aucun n’homme ne peut me dissuader de l’inverse.. =)

    Tu sais j’ai un témoignage à te raconter (qui n’est pas tout à fait le miens lol)
    un soir à une réunion de jeune, on débattait sur le mariage et notre conception du mariage et à coté de moi il y avait le pasteur qui m’a baptisé… et il était là silencieux et était comme humilié.. et un responsable jeune lui a demandé  » et toi eric? tu penses quoi de tout cela » à ce moment j’ai prié en 5 seconde mm pas g au dit au Seigneur « mon coeur est pret parle moi » je m’attendais à ce que le Seigneur me dise non tu pourras pas te marier ou trouve toi un chrétien mais regarde bien ce qu’a dit le pasteur en question après un grande inspiration:
    « vous savez, je crois qu’il y a des choses c’est au dessus de la Bible (il voulait dire la doctrine que l’homme fait de la Bible je pense) , quand ma femme et moi nous avons commencé à nous fréquenter elle le samedi soir elle était au réunions de jeunes et moi dans les boites de nuits, je sortais, buvait… les jeunes tout le monde à l’eglise lui disait de me lacher que c’était pas dans les plans de Dieu etc… elle a réellement souffert, mais elle a tenu bon. Et si jamais elle avait laché je ne serais pas pasteur à l’heure qu’il est… je ne croierais pas en Christ , vous savez Christ nous lie, il nous a toujours lié et si jamais un de nous deux vient à tourné le dos à Jésus notre foyer devient une catastrophe et tout sera détruit »

    Tu sais quoi miriam, dans la salle tout le monde est resté bête… personne ne souriait sauf une… moi lol
    j’ai cru que j’allais pleuré vraiment…

    Rien n’est impossible à Dieu, tu sais nous sommes dans un temps de grâce pourquoi aurais-je plus le droit à la grâce que mon fiancé? Je crois en mon Dieu où tout est possible .. il n’est pas le dieu de l’échec… oh non… il est le Dieu l’unique qui nous fait gagner et tu sais quoi? Je ne me fais aucun soucis pour ta vie à toi.. car si tu l’as placé entre ses mains.. je suis convaincu qu’il te donnera le meilleur au moment où tu t’y attendras le moins

    soit béni miriam =)

  11. Lise

    Bonjour à toute!!

    Je n’ai pas eu le temps de lire tous vos messages, mais je tenais à partager mon expérience.

    Je suis avec mon conjoint depuis 5 ans et demi, marié depuis 7 mois. Quand j’ai dis aux personnes de ma famille que c’était vraiment sérieux ils n’ont vraiment pas compris.

    Je suis croyante, pratiquante, je ne peux pas vivre sans Dieu, Dieu c’est ma vie. (Il faudrait que je vous raconte ma vie pour que vous compreniez vraiment mais ce serait beaucoup trop long et je n’ai pas beaucoup de temps.) Mon mari est athée. Un vrai athée. Pour lui c’est que des conn… tous ça.
    Et pourtant il me respecte vraiment. C’est même lui qui me passe ma bible tous les soirs et qui me demande pourquoi je ne la lis pas certains soirs, c’est lui qui me pousse à aller au culte quand normalement je ne devrais pas avoir le temps.

    Il fait tout pour que je puisse vivre ma foi de manière épanoui et pourtant il est absolument inconvertible (ça se dit ça?). Il ne supporte pas qu’on essai de lui parler de Dieu de manière à le faire changer d’avis.

    Bien entendu je me suis posé des tas de question quand je l’ai rencontré. J’ai demandé à Dieu de faire quelques choses, de me donner un signe comme quoi j’étais à côté de la plaque. J’ai même « tendu des perches » à Dieu. Mais à chaque fois les signes que je recevais étaient en la faveur de mon mari. Je ne vous raconterais pas ma vie en détails, mais il n’y a absolument aucun doute là-dessus: mon mari, même si il ne croit pas en Dieu, est l’homme que Dieu veut pour moi.

    Si aujourd’hui vous avez un doute sur votre conjoint, demandez l’avis du Seigneur. Je pense que c’est lui qui aura la meilleur réponse à la question.

    J’espère ne pas avoir étais trop brusque, n’avoir choqué personne. J’écris vite et je m’excuses pour les fautes d’orthographe.

    Bonne soirée à toute!!
    Que Dieu vous bénisse et vous guide chaque jours de votre vie!

    • Lydia

      Juste une remarque, quand tu dis « Si aujourd’hui vous avez un doute sur votre conjoint, demandez l’avis du Seigneur… » ça nécessite une petite précision:
      Les questions sur son conjoint, c’est avant le mariage qu’il faut mieux prendre le temps de se les poser, pas après!
      Après on assume sinon on fragilise notre mariage.
      Lydia

    • MJ

      Bonjour Lise,

      Dieu n’est pas pour la séparation des couples, ce qui ne veut pas dire que cela parfois ne se produit pas.

      Ce que tu dis de ton mari, me rappelle le mien.

      Nous nous sommes mariés très jeunes, j’avais 17 ans et lui 21.

      Nous étions alors tous les deux des athées purs et durs. Pour nous la religion, on ne parlait pas de Dieu, était un parapluie pour les faibles.

      Mon mari et moi avons toujours été très unis, partageant énormément, je dis souvent que quelque part nous avons grandi ensemble.

      Quand j’ai accepté la possibilité de l’existence de Dieu, mon mari à pris cela comme une condamnation, pensant que n’étant pas à la hauteur pour me combler, je m’achetais un parapluie…

      C’est un scientifique. Tout comme ton mari, il n’a jamais fait obstacle à ma foi.

      J’ai prié tous les soirs pendant 5 ans. Je vivais ma foi en le respectant, sans rien lui imposer et prenant toujours son avis, avant quelque chose qui concernait une décision pour ma vie de chrétienne.

      J’ai vu, tout comme tu le vois, un homme tout à fait ouvert à ma foi, et fermé quant à sa démarche envers Dieu.

      Et puis un jour, il a accepté Jésus.

      Je n’ai appris le fin mot de l’histoire que quelques années plus tard lorsqu’il a témoigné de sa foi à un couple d’amis non chrétien.
      Heureusement que j’étais assise à ce moment là.
      Il leur a dit : « MJ a tellement changé, que j’ai été convaincu, elle était devenue un havre de paix » (ce qui veut dire quelque part que avant j’étais une harpie :-( )

      En fait pendant ces 5 ans, il m’avait mis à l’épreuve.

      Je ne lui parlais jamais de Dieu, à moins qu’il ne me le demande, mais je vivais Christ en moi en respectant mon mari, et il a senti cette présence, et c’est cela qui l’a convaincu, ce n’est pas moi, c’est Christ en moi.

      Plus tard j’ai trouvé ce verset dans les Ecritures.

      1 Pierre 3.1 « Vous de mêmes, femmes,soyez soumises chacune à votre mari, afin que même si quelques uns n’obéissent pas à la parole, ils soient GAGNES SANS PAROLE, PAR LA CONDUITE DE LEURS FEMMES »

      Nous ne savons pas toujours comment Dieu nous utilisent pour toucher les autres, parfois il ne faut pas parler mais simplement « être ».

      Il faut lui faire confiance.

      MJ

  12. Cheyene

    Je suis mariée depuis environ 8 ans.
    Je savais que Dieu voulait que je dépende de lui avant de me marier et après avoir prier pour ça, car c’était mon désir, Dieu a exaucée ma prière.

    J’ai aimer Dieu et voulu le servir (je le veux toujours) , il a exaucer ma prière, et mon envie de mariage n’était plus si importante car j’avais Dieu. J’en venais à ne plus vraiment avoir envie.

    J’ai ensuite prié Dieu pour que mon futur mari soit un homme qui aime plus Dieu qu’il ne m’aimera. Je voulais un chrétien consacré. Et Dieu a fait mieux que répondre à ma prière puisque non seulement mon mari aime Dieu plus que moi, mais il m’aime tellement qu’il déteste tout ce qui m’éloigne de Dieu et du coup nous avançons ensemble. C’est une grande bénédiction

    Mon mari est le plus beau cadeau(spirituel et humain) que Dieu m’ait fait. A notre mariage nous avons eu à cœur de ne rien nous promettre , car nous nous sentions trop faibles et humains pour réussir à tenir une quelconque promesse. Mais nous avons choisi de suivre Dieu et de dépendre de lui, et que de lui. Ainsi, lorsque l’un des deux va moins bien, l’autre tiens bon, parce qu’il dépend de Dieu. Et ça marche!!

    Avoir un conjoint chrétien est pour moi important, mais avoir un conjoint consacré est le meilleur. Dieu connaissait mon coeur et je suis si heureuse d’avoir un mari qui se soucie de moi, qui m’aime et qui surtout aime notre Dieu plus que tout.

    Lorsque j’ai commencé à éprouver des sentiments pour mon mari, j’ai tout de suite prier (beaucoup) pour remettre ces sentiments à Dieu et qu’il me les redonne comme il avait prévu. je ne voulais surtout plus d’amourachement, qui font trop de mal au cœur.

    Voili pour mon témoignage, très courtement.

    Si je puis encourager les filles et femmes non mariées et qui le désirent. Gardez vos coeurs pur, grâce à Dieu c’est possible. Confiez vous en Dieu, lâcher tout et laisser lui les rennes, il est merveilleux.

  13. Lise

    Coucou!!

    Je suis tout à fait d’accord avec toi Lydia. En fait ça me semblait évident mais c’est bien de préciser. Merci!

  14. Fleur

    Merci à toutes pour vos témoignages.

    Elodie :
    Ton message m’a profondément touché.
    Merci pour ton pardon.
    Quand j’ai relu ce que j’ai écris je me suis vraiment dit que Lydia a raison; j’étais non seulement trop négative mais en plus j’avais la prétention d’affirmer ce que j’écrivais…quand j’étais complètement à côté de la plaque… Il aurait mieux fallu que je me TAISE.

    La conversion et encore plus le mariage sont des sujets très très délicats à partager.

    J’ai vraiment eu l’impression de venir avec un tracteur et de tout faucher sur mon passage…

    Depuis mes écrits, je me pose diverses questions…

    Ai je voulu me réconforter en affirmant que ça venait de Dieu cette rupture ?
    Possible….

    Merci pour le témoignage du mariage de ton pasteur, géant.

    Merci de croire que Dieu me réserve un mari et que ça arrivera au moment où je m’y attends le moins.

    Une dernière chose qui m’a aussi touché, c’est que tu as écrit mon prénom « Miriam » correctement et c’est rare que du premier coup les personnes y prennent garde.

    Merci Elodie et que Dieu te bénisse dans ton chemin avec LUI.

    Gros bisous.
    Miriam

  15. @Fleur : tu me vas me faire rougir lol merci pour tout c’est fou combien on peut s’edifier par commentaire ;)

    ben écoute moi je sais pas … il faut écouter ce que l’Esprit à dire à ce sujet, en faite il faut écouter l’Esprit et non l’ »eglise » ou les « anciens » sur ce qui est de nos projets, nos choix du plus petit au plus grand des choix, car même les petites choses en engendrent des grandes.
    soit béni béni béni et encore =)

    et d’ailleurs vous toutes soyez remplies et que vraiment vous soyez protéger de l’echec car je vois autour de moi des divorces même chrétiens et c’est horrible vraiment.. veillez sur vos maris… veillez les uns sur les autres.
    gros bisous

  16. Fleur

    Coucou à toutes,

    En lisant les commentaires et en voyant les couples autour de moi, on en revient tout le temps a la seule chose principale c’est que CHRIST soit au centre du couple mariés.
    En ayant Dieu, pas de mauvaises surprises…
    Je ne parle pas d’une religion, non d’une relation intime avec Jésus et qui est le ciment d’un mariage qui dure, pour le meilleur et pour le pire toute une vie.
    Je connais un couple, les deux convertis, qui ont passé 15 ans de mariage et quand je les vois, oui je peux affirmer que c’est possible de rester amoureux (se) de son épouse ou de son époux. Je vois cela dans comment ils sont l’un envers l’autre. C’est un témoignage et ça m’encourage me disant que ça existe.

    Comme tu le dis si bien Elodie : avec Dieu tout est possible ;-)

    Amicalement.
    Miriam

  17. Dominique GAILLARD

    TÉMOIGNAGE D’UN COUPLE BANCAL mais Jésus est venu pour guérir les boiteux, les estropiés… enfin ceux qui reconnaissent l’être et avoir besoin de Lui !!! Si cela peut aider certaines, certains à y voir un peu plus clair.

    Bonjour,

    Après 33 ans de mariage, je peux dire que j’aime de plus en plus mon mari. Et cela ne vient pas de moi, je me suis rendue compte plus d’une fois que c’est le St Esprit qui ravive la flamme dans les moments difficiles. Sans cette « garde » continuelle, là aussi je l’ai vérifié souvent, cela devient pénible de vivre à 2 et que dire en famille.

    Bien que mon mari ne soit pas encore converti, je me suis convertie après 12 ans de mariage, c’est lui qui très souvent renoue ou dénoue les relations devenues tendues ! Cela me permet de devenir de plus en plus humble … il sait humilier son âme et dans la bible Dieu dit qu’Il aime les hommes comme David, qui reconnaissent leurs torts, donc mon mari se laisse enseigner par Dieu même s’il n’en n’est pas conscient. Gloire à Dieu seul.

    Tout n’a pas été facile, alors que nous n’étions pas convertis tous les 2, j’étais prête à divorcer lorsque nos 2 enfants étaient en maternelle, puis je suis passée par 5 ans de rebellions de plus en plus constructives.

    Cela n’a pas été plus simple non plus lorsque j’ai fait alliance avec Christ, justement parce que mon conjoint a bien compris l’enjeu spirituel, je l’avais trahi selon ses dires. Aussi il y a eu 5 ans de « persécutions » où j’étais passive, croyant bien faire, mais cela m’a démolie, suivis de 5 ans où j’étais poussée à revendiquer ma place d’épouse dans le foyer (tu n’as pas le droit de me parler, de me traiter comme ça, je suis ta femme, tu dois me respecter…), puis 5 ans où mon mari est devenu de plus en plus respectueux envers moi, et enfin depuis 5 ans environ nous parlons, communiquons de manière de plus en plus directe, sans détour, ni malveillance ce qui ne fut pas toujours le cas…

    Actuellement nous vivons une insatisfaction car il n’y a pas encore partage dans certains domaines notamment le spirituel, cela nous pousse à mieux nous connaître. Et moi, le Seigneur m’oblige à réviser, à revoir ma copie, qui je suis en Lui, à m’accepter telle que je suis, à me sentir bien faible sans Lui, à dépendre de plus en plus de Lui, qui Il est Lui… donc à déceler et refuser toute pression ou manipulation que j’exercerais sur mon mari ou qu’il exercerait sur moi !!! Seul Dieu avec sa grâce peut changer l’être humain pour la vraie vie, l’éternelle, pas mes manigances, ni les plans de mon mari !!!! Voilà où nous en sommes, l’aventure n’est pas terminée.

    Tout concourt au bien de CEUX QUI AIMENT DIEU… Que votre mariage soit bancal ou pas sur le plan spirituel aux yeux des hommes, DIEU CONNAÎT LES CŒURS, les circonstances, etc… et agit comme Il veut, de la manière qu’Il veut, quand, où et avec qui Il veut. Un mariage entre « chrétiens » peut très mal tourner tout comme des inconvertis peuvent se convertir après le mariage. Le tout est de se laisser guider par Dieu qui a toujours le dernier mot SI ON LE LAISSE LIBRE D’AGIR. IL Y A DE L’ESPOIR. Mais le chemin est rarement facile et court, ça il faut le savoir pour garder BON COURAGE ET RÉSISTER AU DIABLE !!!!!

    Salutations aux « Hélikéens ».
    Merci Lydia d’aborder ce thème si cher au cœur de Dieu.

    Dominique G.

    • Lydia

      Merci Dominique pour ton honnêteté et ton courage d’avoir écrit cela. Un témoignage d’un couple « bancal » comme tu dis, çà manquait. Même dans les couples convertis, c’est pas toujours la gloire comme on dit. On serait étonnés de ce qui se passe dans les foyers dits « chrétiens ». On traverse parfois des tempêtes. Mais tu es une femme qui aime Dieu et Dieu le sait. Il va honorer ta persévérance. Biz.
      Lydia

  18. Fleur

    MERCI DOMINIQUE POUR TON TÉMOIGNAGE SI PROFOND.

    Tu dévoiles ce que beaucoup de couples vivent mais ne le montrent pas publiquement.

    Comme le dit si bien Lydia : tu es honnête.

    Je connais des mariages qui sont beaux et qui tiennent juste par le respect, la confiance et l’amour qui les lient, même si les deux conjoints ne peuvent pas partager au niveau spirituel parce qu’ils ne vivent pas la même chose.

    Quand je lis ton témoignage, ça me rappelle combien j’ai pu juger l’homme avec qui je fus pendant 10 ans, de mes 22 ans à mes 32 ans.
    S’il lit un jour ces lignes, je ne peux que te demander pardon d’avoir été une chrétienne si légaliste à l’époque. Logique que tu ne voulais pas de « mon Dieu ». Il n’y avait rien en moi qui pouvait te donner envie de ce Dieu là.
    J’espère que tu rencontreras le Dieu que je suis moi-même entrain de découvrir. J’en suis qu’au début.

    J’apprends a ne plus juger qui que ce soit. Qui suis-je pour juger ? Une femme imparfaite, donc stop aux jugements.

    Tout comme de respecter chaque situation de vie, que ce soit un mariage ou autres.

    De tout coeur.

    Miriam…en chemin et qui n’a jamais autant appris que ces temps…

  19. Fleur

    Hello,

    Le pire contre témoignage c’est « faite ce que je dis, mais pas ce que je fais ».

    J’ai rencontré Jésus très jeune, enfant, et adolescente j’avais une relation intime avec Lui.

    Force est de constater qu’a partir de mes 18 ans ma relation intime avec Jésus s’est effritée, pour laisser place a des principes chrétiens et juste religieux.

    Je rêvais de mariage, mais j’en avais en même temps la terreur.

    J’ai passé les 15 années qui ont suivi dans le monde, la rue, les discothèques, les pubs etc…

    J’étais écœurée des pressions chrétiennes que l’on me faisait porter.
    Au lieu de m’en éloigner de ces pressions, je les ai mises sur le dos de l’homme avec qui je fus pendant 10 années.

    En tout premier pour un couple heureux : c’est le RESPECT face à l’autre.

    Si certaines ou certains se reconnaissent dans ce que j’écris : le seul vrai Dieu est un Dieu qui apporte la Vie, la Liberté intérieur, et un Dieu d’Amour.

    Je suis entraîn de découvrir que je croyais dans un Dieu rempli de « tu dois faire – y a qu’a – il faut etc… ». Ce n’est pas le Dieu de la Bible.

    A celles et ceux qui me liront : Dieu est Amour.
    Yes, pas facile de changer son regard sur Dieu, pourtant IL n’est pas un Dieu tortionnaire, comme je l’ai cru tant d’années.

    Bravo aux épouses qui savent aimer leurs maris (convertis ou non) comme Dieu les aiment. C’est la plus belle preuve d’amour, a mon avis.

    Si Dieu a voulu le mariage, de nouveau c’est par amour pour notre bonheur, et non pas pour nous rendre esclave l’un de l’autre.

    Le mariage est une bénédiction, malgré les épreuves.

    Amicalement.
    Miriam

  20. véro

    Bonjour à toutes et merci pour vos témoignages

    Née dans une famille chrétienne, j’ai toujours idéalisé comment serait mon futur mari, et ce à partir d’un témoignage chrétien que j’avais entendu.
    Donc tout au long de ma jeunesse, j’ai recherché ce garçon qui deviendrait mon futur mari (surtout physiquement) !…

    Mais la vie en a été bien autrement. Du moins ce que j’en ai fait n’a pas été bien glorieux…
    J’ai d’abord voulu avoir des ami(e)s du monde entier pour leur témoigner de ma foi et leur faire partager.

    Et malgré l’exemple de mes parents qui n’ont pas connus d’autre personnes avant leur mariage, j’ai suivi celui du monde et des flirts… Cela aurait pu aller loin parfois, mais le Seigneur m’en a préservé… et ce jusqu’en Israël où je pensais pouvoir de moi-même convertir les juifs… (Romain 7:19-20)

    En octobre 97 j’ai rencontré un Japonais non croyant avec qui je me suis mariée en septembre 99 (entre temps il était reparti au japon d’avril 98 à août 99 !) et ce, contre l’accord de mes parents ! Je pensais alors : « Ce n’est pas parce qu’il n’est pas croyant qu’il ne va pas le devenir ». Mais au fond de mon coeur, « JE » pensais pouvoir le convertir ! (Alors que c’est le Seigneur qui touche les coeurs, c’est Lui qui frappe à la porte, mais JAMAIS il ne fait intrusion dans nos vie si nous ne l’avons pas invité auparavant !).
    D’autant plus qu’au début de notre relation, il semblait assez curieux, il posait des questions sur les juifs surtout et j’avais même prié quelques fois avec lui. Aussi je lui avait offert un nouveau testament en Japonais.
    Mais un jour alors que nous étions ensemble sur les pistes de ski, une petite voix m’a dit « Mais qu’est-ce-que tu fabriques avec un japonais ??? ». Et là, j’aurais dû en finir avec cette relation, mais j’ai préféré faire mourir cette petite voix qui venait du Seigneur comme un avertissement !
    C’est bien simple, ce mariage a été un véritable cauchemar pour moi qui aimait (et aime toujours) vraiment le Seigneur et qui pensais faire Sa volonté. J’ai connu la persécution dans ma foi. Il me disait alors de ne plus prier, de ne plus lire la Bible et d’être athée au moins pendant 10 ans !!! Sans parler des cassettes de témoignages qu’il a détruites et des brochures aussi… Une vraie torture psychologique. Sincèrement, sans l’aide du Seigneur, j’aurais sûrement mal fini (et pourtant j’avais été avertie) !
    Même si cela fait 11 ans maintenant, je continue à prier pour lui et sa famille. Le Seigneur n’en a pas fini avec les Japonais…

    Tout ça pour dire que si l’on veut vraiment être sûre du conjoint que le Seigneur a choisi pour nous, alors il faut d’abord l’écouter nous parler et lui demander SON avis sur la personne qu’on fréquente, et avant c’est mieux !!!

    Après cela, j’étais brisée intérieurement, voulait rester célibataire toute ma vie, ayant même prévenu ma maman que jamais elle ne serait grand-mère !
    Mais le Seigneur et bon envers ses enfants. Un an après notre divorce, j’ai rencontré mon mari dans un cours de danse country ! J’ai maintenant une jolie petite fille de 4 ans et mon mari s’est converti après notre rencontre (super belle histoire aussi…).

    Les filles, le Seigneur attend que vous ayez un cœur contrit, un cœur brisé devant Lui : « J’en ai marre, sans toi je ne peux RIEN FAIRE ! J’ai besoin de ton aide… J’abandonne TOUT entre TES mains = je laisse tomber l’idée de trouver quelqu’un par mes propres moyens, j’en suis INCAPABLE… »
    Personnellement, il a fallu que j’en arrive à ce point là pour que le Seigneur agisse dans ma vie sentimentale et amoureuse.

    Mon Dieu est si Grand, mon Dieu est si Puissant RIEN n’est impossible à Mon Dieu. Alléluia !

    Véronique F.

  21. Roselyne

    Bonjour à toutes

    je ne sais pas trop par quoi commencer?  bon je me lance, Je confirme, le mariage est  une grande bénédiction.
    Nous sommes mariés depuis 13 ans et avons traversé toutes sortes de tempêtes: pour mon mari, comme pour moi, c’est notre deuxième mariage, mais celui-là nous l’avons bâti sur Christ et je vous assure, il n’y a pas photo.
    Non pas que nous n’ayons aucun problème, mais nous les vivons avec le Seigneur qui est toujours là quand on le prie.
    Je voudrais, si vous le permettez parler un peu divorce (c’est peut-être pas trop le sujet mais c’est pour en revenir au mariage dans le Seigneur) car nous l’avons malheureusement vécu, à éviter à tout pris surtout lorsqu’il y a des enfants.
    Nous en avons quatre, ma fille a 28 ans, mon mari a une fille, 22 ans et un garçon 19 ans. Dieu nous a bénis avec notre garçon de 11 ans. Mais que de difficultés pour construire une nouvelle famille!!!
    J’y travaille encore (dans la prière) Sans le Seigneur, on ne traverse pas cette épreuve, sans notre amour avec mon mari, et notre respect mutuel non plus, et sans la conviction que mon mariage était approuvé par Dieu, j’aurais peut-être par moment douté.
    Aussi je voudrais confirmer à toutes comme cela a déjà été dit : le mariage, cela commence à se construire avant, prenez du temps avec le Seigneur, et soyez sincères pour Lui demander de vous conduire dans votre choix, attention, « l’Amour rend aveugle ». Je me permets de vous parler ainsi,, car je l’ai vécu : après mon divorce je n’étais pas encore « convertie » comme on le dit conventionnellement, pourtant je demandais au Seigneur de me donner un mari avec qui je marcherai avec Lui, et j’étais parfaitement sincère.mais il y en a « un » qui voulait me dévier, et mettait sur mon chemin des hommes qui ne me convenaient pas j’aurais pu tomber dans le panneau (l’amour rend aveugle, je l’ai déjà dit…) . J’ai attendu 7 ans. Puis j’ai rencontré « Jésus » Alléluia et ..mon mari.
    Aujourd’hui, je ne regrette rien de ma vie, comment le pourrais-je j’ai une fille merveilleuse, un fils que je n’espérais plus et d’autres enfants que le Seigneur m’a prêtés ; un mari merveilleux …
    Bon j’arrête là en espérant ne pas avoir été trop longue. Que Dieu vous bénisse vous, vos conjoints et vos enfants.

  22. c moi mais c pas que moi

    Il y a de belles choses dans certains commentaires, j’ai pas tout lu ! Le mariage perso c’est une galère dans laquelle on rame plus tout seul, des fois c’est mieux, on rit pas toute seule, on parle pas toute seule, c’est mieux qu’un chien, et quand on rame ensemble on avance plus vite et on peut espérer avancer plus loin. Et puis celà permet d’avoir des enfants qui ont des parents et d’être ensemble une famille. Dans le cas de la famille en général la galère est plus grande. Nous sommes chrétiens, merci seigneur nous savons dans quel sens ramer et dans la galère il fait jour. La lumière c’est bien,quand l’autre vous file un coup de rame tu a plus de chance de le voir venir et de l’éviter, mais ça ne suffit pas à ne pas flipper des coups de rames. Et puis ceux qui arrivent à en parler, bravo, moi il n’aime pas entendre parler du mal qu’il me fait….alors, des fois je hurle, c’est pire, je me tais……………….;et puis je hurle et c’est pire C’est pas tranquille, c’est pas facile,un peu, beaucoup, passionnément, à la folie. Parfois, souvent, mais pas toujours, même avec la lumière on a mal et on se fait mal, on se pardonne mais on flippe quand même et c’est pas cool même si toute seule c’est pas ma vie, l’amour c’est pas facile. Maintenant je chiale, tout compte fait j’aurais mieux fait de me taire, apitoiement arrière de moi. J’ai mon espérance un peu à plat, celle de mon entourage ça va, surtout quand on leur dit que chez nous ça va. On les a saoulé pendant tellement d’années….! Alors aujourd’hui ça va ! mais si c’est d’avoir mal comme ça au fond, dans les coins mal éclairés qui s’appelle faire le choix de l’amour et ben bof quand même, drôle de choix qui ressemble plus à une croix. Et c’est pas facile, et c’est pas léger, même si souvent c’est fabuleux.

  23. Pauline

    @Lise : Lise, je t’ai reconnue! Vous formez un très beau couple avec ton mari, je suis sure qu’il te respectera toujours et je ne désespère pas du tout de le voir se convertir! Ca ne m’étonnerait pas du tout que ça arrive bientôt… Espérance, espérance… Dieu vous garde tous les deux contre son coeur, Il vous aime tellement!
    Je t’aime ma sister (et oui, c’est ma vrai sister, en Christ et biologique aussi!), tu me manques!

  24. pattie

    bonjour,
    Lydia me reconnaitra … je n’ai pas eu le même parcours que la plupart de vos témoignages … j’ai subi de nombreux échecs sentimentaux, j’ai honte de vous dire que j’ai été marié 2 fois, que j’ai vécu 10 ans avec un autre, et que depuis bientôt 3 ans je vis avec celui qui, je le souhaite, sera l’homme de ma fin de vie. Je souhaite me marier avec lui. Je vois le temps passer, et je sais que je pourrais compter sur lui, j’ai besoin de me reposer sur une relation stable. Qu’allez vous penser de tout ça si je vous dis que j’aime Dieu, que je suis issue d’une famille chrétienne, baptisée à 17 ans etc… toujours l’impression d’avoir passé à côté de l’essentiel, n’avoir pas fait les bons choix … Je suis toujours dans mon cœur pour le mariage, les couples unis me font « envie », c’est la seule vraie vie. Il me reste quelques années devant moi j’ai 59 ans, j’y crois toujours fortement … je vous embrasse toutes

    • Lydia

      Ce n’est pas le début qui compte mais la fin de toutes choses. Tu seras heureuse, je te souhaite un mariage réussi! Continue de croire à tes rêves, c’est important! En tout cas tu seras pour toujours dans mon coeur. Lydia

  25. pattie

    @c moi mais c pas que moi : ton témoignage de souffrance me touche beaucoup, pas facile toujours … je te souhaite bon courage

  26. Kévin

    ce billet est fort intéressant, moi j’ai 24 ans, converti depuis quelques mois, je ne suis pas marié mais j’ai mon amie qui viens habiter en France à la rentrée, elle n’est pas convertie mais commence a vouloir lire la Bible, donc je prie pour que Dieu puisse la toucher durant sa lecture…

    J’aurai voulus avoir votre avis sur le fait de vivre ensemble avant le mariage ? Que nous dit la Bible la dessus… je parle du vivre ensemble avant de se marier mais sans avoir de relation sexuelles. Je ne sais pas ou me référer à ce sujet, et je pense qu’une réponse de Chrétiens mures dans la foi serai bonne pour moi.

    amicalement,K.

    • Lydia

      Je vais te donner des pistes de réflexions sans m’engager dans des débats il faut/il faut pas.
      Premièrement, en règle général, habiter ensemble sans se marier pourquoi?
      – Pas de conviction? Dans ce cas il ne fallait mieux pas s’engager si vite.
      – Pas de moyen financier? Dans ce cas viser un mariage moins onéreux.
      – On préfère essayer pour voir si on est compatible? Dans ce cas on revient à la première question.
      Il y aussi la question du témoignage extérieur et de l’exemple.
      Maintenant, précisément dans ton cas, tu as choisi quelqu’un de non convertie (ou pas encore convertie), la donne est différente dés le départ.
      ça va être difficile pour toi de lui faire admettre tes convictions en la matière et en plus vous n’êtes pas fait en bois ( tous les deux!).

  27. serveaux

    bjr Lydia,voila je suis avec quelqu’un nous sommes tous les deux dans la foi mais voila nous eus un rapport et je suis tombée enceinte mais bien avant Dieu nous avait parlé sur le fait d’avoir des relations avant le mariage ont savaient que ce n’étais pas bien mais je suis tombée enceinte aujourd’hui on a une merveilleuse petite fille,mais moi dans mon cœur je sais que tant que nous sommes pas mariée nous devons pas avoir de rapport mais lui pense que maintenant que nous avons un enfant que ce n’est pas grave que dieu comprend et en plus vu qu’ont c’est souvent disputés à ce sujet nous ne sommes pas du tout d’accord sur le sujet il n’est plus sur de vouloir se marier et moi non plus donc j’ai décider d’arrêter toutes relation intimes mais lui me dit qu’il ne peut pas il sait que dieu nous a parlé sur le sujet moi je préfère faire ce que dieu me demande peut être ai-je tort je ne sait plus quoi penser je suis un peut perdu cela fait presque 2 ans que nous sommes ensemble mais c’est tout le tant des disputes dès fois pour rien vue que je ne veut pas avoir de relation intime il m’accuse d’avoir des relation avec d’autres hommes alors que c’est complétement faux,je te remercie pour un conseil et de m’écouter car je ne sait pas a qui en parler merci d’avance

    • Lydia

      Bonjour, déjà pour commencer, si vous êtes tous les deux dans la foi comme tu le dis, qu’est-ce qui vous empêche de vous marier? Parce qu’étant dans la foi tous les deux vous connaissez ce que Dieu attend.
      Vous ne trouvez pas de pasteur? Pas de problème! Mariez vous civilement et régularisez votre situation.
      Ensuite, vous avez fait le choix de vivre ensemble jusqu’à aujourd’hui, vous avez même une descendance alors comment comptes-tu préserver cette union si tu refuses toutes relations intimes?
      La vraie question n’est pas si Dieu te permet d’avoir des relations sexuelles avec lui ou non mais est-ce que tu dois rester avec lui? Sans relations sexuelles, lui ne restera pas avec toi.
      Vous avez un enfant, il faut aussi penser à elle.
      L’amour est un choix (voir le billet – l’amour: arme de construction massive)

  28. NUGUES Catherine

    Bonsoir,
    Après 5 enfants et 20 ans de mariage je suis partie en prévenant mon mari que je n’acceptais plus la violence conjugale ( coups et paroles).
    Nous sommes chrétiens tous les 2 mais de pays différents avec des attentes , des cultures familliales etc…….différents.

    Il a fallu 4 ans de séparation et le divorce pour quand lisant un livre sur le pardon je comprenne mes torts et lui demande pardon.
    Mon ex mari me l’a accordé et à son tour quelques semaines après suite à une longue conversation sur ce que le Seigneur lui a fait comprendre de sa jalousie il m’a demandée pardon.
    Nous nous sommes accordé le pardon l’un à l’autre, le dialogue à éclaircie des attitudes et réactions qui nous avaient bléssé++.
    Aujourd’hui notre relation est calme et nous recommençons à partager dans la paix……..

    Nos enfants ont beaucoup souffert mais le Seigneur veille sur chacun; les 3 ainées sont converties et poursuivent leurs études, le fils en commençant la fac revit et le dernier qui vit avec moi s’ennuie de ses frères et soeurs mais travaille mieux au collège et est sociable.

    Ce témoignage pour vous dire combien se faire respecter pour nous les épouses est dures mais le Seigneur m’a montrée mes responsabilités et il a oeuvré en chacun car nous sommes de bonne volonté.

    L’avenir reste à vivre mais j’ai peur de revenir plus proche de mon ex, la crainte…Que le Seigneur continue de veiller et d’oeuvrer en moi.

    Réglé vos difficultés avant de vous marier et dans la Paix de Dieu soyez heureuse ensuite.

    Rien n’est impossible à Dieu pour ceux qui sont de bonne volonté !

  29. Stéphanie

    Le sujet date un peu mais je ne viens pas souvent ici.
    Je suis comment dire… ce que j’appelle une « mauvaise chrétienne ». C’est à dire que je crois fortement au Christ, je prie chaque jour mais je pêche en étant avec un homme avec qui j’ai des relations. J’ai lu absolument tout les commentaires de cet article et vos témoignage me bouleverse. J’espère réussir à devenir une bonne chrétienne avec l’aide de Dieu, me marier et avoir une belle vie de couple comme Dieu l’entend.
    Merci pour tout vos commentaires qui me rappelle que l’amour n’est pas mort tant que Dieu est la, tout est possible.

    Stéphanie

    • Cendrine

      Ne dis pas que tu es mauvaise chrétienne, il n’y a pas de mauvais chrétiens,Sache que Dieu ne compte pas tes péchés, il regarde au coeur et comme tu le dis rien n’est impossible à Dieu.
      Je voulais rajouter que Dieu est l’essence même de l’amour car Il EST amour alors pourquoi culpabiliser sur cet homme que tu aimes où est ton péché? est-ce parce que vous n’êtes pas marier?

      Tu dis vouloir réussir être une bonne chrétienne, le Seigneur ne te feras pas passer d’examen pour que tu puisses obtenir un diplôme, c’est dans la foi que l’on grandit, et la foi est éprouvée… Dieu l’éprouve

      Tu es bénis soeur en christ.

      Cendrine

      • Moulai

        Bonjour,

        Vivre en concubinage est une bénédiction , faut pas se moquer de D.ieu , cela ne veut pas dire que ns sommes sous la grâce qu’il faut tout se permettre.
        Vieux poste mais fallait que je réponde.

        • kat

          La réponse de Cendrine est une réponse intelligente, sensée, réaliste. Merci pour Stéphanie Cendrine ! Par ailleurs vouloir devenir par nos propres forces un bon chrétien est voué à l’échec… – c’est encore un autre débat-Je jette un pavé dans la marre : le mariage est pure invention de l’homme, désoléé d’en déranger plus d’un !

          • Paddy

            « vouloir devenir par nos propres forces un bon chrétien est voué à l’échec »
            Complètement d’accord
            « mariage est pure invention de l’homme »
            Pas tout à fait d’accord, il y a les noces de l’Agneau.

          • kat

            Bonsoir,

            Je parlais de l’institution du mariage.Il existe des couples non mariés chretiens qui fonctionnent bien et des couples chretiens mariés (qui n’osent pas se séparer parce que cela ne se fait pas le milieu) qui vont mal.Je respecte cependant ceux qui ndécident de se marier à l’église tout autant que ceux qui vivent ensemble sans etre mariés.

          • Paddy

            Juste pour alimenter la question.
            La question du respect des personnes ne se pose même pas, ni celle des fonctionnements de couple. C’est vrai que dans le domaine de vie de couple les chrétiens n’ont ni le monopole du bonheur ni celui du savoir. Un mariage chrétien n’est pas aujourd’hui un label de qualité.
            En France le mariage à l’église n’existe pas, il est interdit. Selon la loi l’église ne peut pas marier elle sa contente d’une bénédiction nuptiale.
            Le mariage civil, on peut en penser ce que l’on veut, est le seul reconnu.
            Dans la Bible le divorce doit être officialisé, pourquoi cette rupture devrait être officielle si l’union ne l’est pas?

  30. kat

    Bonjour,

    Jésus a même condamné le divorce (marc 10 versets 11 et 12) Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre commet un adultère àl’égard de la première….) ; on était bien sous l’ancienne alliance… Jésus était le dernier de la race adamique, il n’a pas détruit la loi il l’a remplacée…Jésus savait très bien que l’homme ne pouvait la respecter seul lui pouvait. La seule chose qui intéresse Dieu est de voir son fils en nous : nous devons diminuer afin que lui puisse grandir et toute chose se fera naturellement pas par nos propres forces mais par ce qu’il vit en nous.
    Aussi à l’égard de nos frères et soeurs chrétiens divorcés nous devons avoir de l’humilité de la compassion comme Jésus en avait et se garder de tout jugement. Je connais quelques chretiens divorcés , il est évident qu’ils portent une souffrance en eux, une blessure, ça se voit ! et quand j’entends dire que ceux qui sont divorcés n’hériteront pas du royaume de Dieu, je suis scandalisée…
    Pour ma part il ne faut pas lire la bible à la lettre mais regarder ce qui se cache derrière les mots ; Jésus parle beaucoup par paraboles.

    • ceux qui sont divorcés n’hériteront pas du royaume de Dieu, je suis scandalisée…
      Pourtant la bible est claire : les adultères n’hériteront pas du Royaume des Cieux et Jésus enseigne aussi clairement que le « re »mariage de personnes divorcées est adultère…
      Pourquoi cela ? simplement parce que le mariage n’a de sens que par le Mariage Divin, de Christ et l’Église.
      Le Mariage EST une Alliance de Sang qui e peut pas être brisée par la faute, mais seulement par la mort.
      L’église n’a rien à dire aux femmes battues : elle a AGIR, dans le spirituel (en exerçant l’autorité spirituelle qui est la sienne) et dans le naturel par les actes – pour subvenir aux besoins.

      • Paddy

        J’ai hésité à publier ce commentaire tellement il est horrible. La seule utilité que je lui ai trouvé c’est la démonstration de toute l’horreur de l’esprit religieux.
        Rien a dire aux femmes battues! Qui seront les prochains sur la liste des exclus de la bonne nouvelle?
        Des slogans, des slogans, tellement moins du concept de l’incarnation.
        Juste pour rappel: ce n’est pas par la rectitude doctrinale, ni par le slogan évangélique que nous sommes sauvés mais PAR SA VIE (Rom.5:10)
        Dans certains cas moins de versets et plus de compassion serait pertinent.

  31. Olivier

    Jésus n’a jamais dit que les divorcés n’hériteraient pas du royaume,
    mais que les remariés commettaient un adultère.
    Grosse nuance…Et pour être plus exact, les remariéEs..(1 cor 7)

  32. kat

    Biensûr Jésus n’a pas dit celà ! mais je connais des Chrétiens qui le disent !
    Par ailleurs que réponds tu à ceux et celles qui sont harcelés moralement ou physiquement et qui sont au bout du rouleau ? voir au bord du suicide… J’ai connu ce cas dans ma famille plus de 10 ans de souffrance ! N’a ton pas le droit au bonheur ? N’a t’on pas le droit à l’amour, à la tendresse ? la personne dont je parle qui est mon frère a trouvé le bonheur avec quelqu’un d’autre et en tant que chrétienne je n’ai porté aucun jugement sur sa vie.
    Dieu regarde le coeur de l’homme…
    Au temps de Jésus, les filles pouvaient être mariées à l’âge de 12 ans et souvent leur mari était choisi alors pourquoi pas à notre époque tant qu’on y est…!!
    Quittons un peu notre royaume bisounours et soyons un peu plus ds la réalité…

  33. Olivier

    Bonsoir Kat,

    si ton frère n’est pas chrétien, c’était la bonne attitude: « Ceux du dehors, Dieu les juge » 1 Cor 5:13

    Mais si ton frère est chrétien, je ne suis pas d’accord :  » Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ?
    Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Otez le méchant du milieu de vous » 1 cor 5:12-13
    Pour une bonne définition du méchant, voir le psaume 50, n’est pas forcément méchant celui qu’on croit…

    Pour le reste, la Parole est claire :
     » Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère. » Matt 19:9
     » A ceux qui sont mariés, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari
    (si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme. » 1 cor 7:10-11

    Ne nous y trompons pas, cette cette parole qui nous jugera.

    Quand aux droits au bonheur, à l’amour, à la tendresse, si ce sont des attentes humaines bien légitimes, je ne crois pas qu’ils doivent être la revendication de quelqu’un qui a été crucifié avec Christ.

    « Celui qui m’aime c’est celui qui garde mes commandements »

    Fraternellement,

    Olivier

    • kat

      Bonjour Olivier,

      Simple question Que dis tu aux femmes chrétiennes qui se font tabasser ..? et il y en a ! Idem pour les hommes j’inclue également les violences morales toutes aussi condamnables…
      Effectivement mon frère n’est pas chrétien mais même s’il avait été à l’époque et si sa décision avait été de rester avec son « bourreau » il serait décédé !(en plus il était gravement malade)
      Il ne faut pas avoir des jugements aussi radicaux, extrêmistes… c’est dangereux !
      Un Pasteur m’a dit un jour  » on est marié pourle meilleur et pour le pire » oui !! a condition que le conjoint ne soit pas le pire.
      Par ailleurs, dans la bible on fait beaucoup de référence au mariage derrière cela il faut comprendre notre relation avec nous l’Eglise et Christ.

      Fraternellement

  34. Croire que Dieu veuille qu’une femme ou un homme(et oui ça existe aussi)qui soit battu reste avec elle ou lui c’est croire que nous avons un Dieu qui joui de cet état de fait. Entre divorcé pour un rien et divorcer par ce que rester avec son question devient une question de vie et de mort il y a un univers entre les deux.
    Utilisé la parole de Dieu pour laisser ses personnes dans la souffrance c’est trop bizarre je trouve.
    Il y a surement des solutions à ce genre de problème avant le divorce, mais si cela persiste il faut en finir avec cette violence un point c’est tout!

  35. Chemin

    Bonjour,

    J’ai hésité à écrire sur ce billet réservé aux femmes, mais franchement devant certaines considérations religieuses et tranchées, manquant tellement d’Amour, je n’ai pu m’abstenir: alors Pardon d’avance. On nous réitère toujours le même verset sur le divorce sans considéré le contexte et surtout la totalité de la bible! La lettre tue, en faisant cela. Première considération, il est écrit Dieu ne change pas, il a autorisé le divorce sous Moise et alors que nous avons il est dit une meilleure alliance, il annulerait cette permission en nous condamnant le droit’ à l’erreur ? Je ne vois pas’ où est alors la meilleure alliance ? A moins qu’il y ait une explication contextuelle du divorce par Jésus. Que nous dit il ? Il nous est dit que déjà les pharisiens cherchaient à piéger Jesus sur la question du divorce. Les pharisiens se représentent comme exemplaire dans leurs sanctifications et l’accomlissement de la loi de sorte qu’ils n’ont besoin d’aucun sauveur. Ils pensent qu’en divorçant ils accomplissent parfaitement la loi. Alors Jésus en répondant sur le divorce leur fait une réponse surprenante en rappelant l’autorisation que leur a accordé la loi mais en leur disant que ce n’est pas la volonté idéal de Dieu pour les confronter à leurs imperfections. Jésus n’annule donc pas la loi donnait par Moise( il est écrit aucun iota de la loi ne disparaîtra avant que le ciel et la terre ne disparaissent) Lisez bien, il leur dit que au commencement cela n’etait pas comme cela. Aux origines, l’homme faisait qu’une seule chaire avec sa femme. Il donne la volonté idéale parfaite de Dieu pour l’opposé à l’imperfection du cœur de l’homme poussant Dieu dans sa bonté à autoriser le divorce: Et Jésus leur dit: C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce précepte. » Marc 10 : 3. Jésus très intelligemment oppose l’ideal de la volonté’ de Dieu et la permission, la bonté de Dieu afin de montrer aux pharisiens que eux qui se targuent d’accomplir la loi pèchent quand même en renvoyant par divorce leur femme car aux commencement cela n’était pas comme cela. Jésus montre que c’est la bonté de Dieu envers la dureté de leurs cœurs qui donne cette permission et qu’ils n’ont rien à retenir fierté ou en mérite envers cette autorisation. Car en vérité, dans l’idéal parfaite c’est un adultère qui commettent. Cet adultère est aussi valable sous l’ancien testament même s’il y a autorisation par’ la loi: tout simplement car il est écrit que c’est en raison de la dureté de notre cœur, de l’homme déchu. Mais avant aux commencements sous entendu avant l’être déchu, il ne serait même pas venu à Adan ou Eve de divorcer. Dieu est un Esprit d’Amour et de Pardon. Il n’y a pas de petits ou de grands péchés, il pardonnerait donc le mensonges, le vol, le meurtre … mais pas le divorce, des erreurs ? Si vous relisez bien le texte, vous verrez bien que Jésus oppose la volonté parfaite du Père’ à sa volonté permissive en raison de la dureté de notre cœur face à des pharisiens se croyant parfait en pratiquant le divorce. Relisez la samaritaine que croise Jesus : est ce qu’il condamne ou dit il ne pèche plus à cette femme qui a eu 5 maris dont le’ dernier n’est pas son mari ? Non et non! Lire la bible c’est dans sa totalité sinon à défaut de la placer dans sa totalité on fait du totalitarisme! Heureusement que l’homme et la femme peuvent avoir encore une chance d’aimer et d’être aimé après s’être trompé dans’ leurs choix. Dieu est un Dieu de pardon pour nos péchés qui signifient manquements et hereusement car il n’est pas bon que l’homme soit seul(genèse). Extraire un verset hors de son contexte tue et conduit d’ailleurs Paul dans son premier Épître à écrire aux Galates retombés sous une loi hors contexte qu’ils étaient sans intelligence. Bref chacun se fera son opinion

Répondre à Marie-Laure Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download