Être le sanctuaire de Dieu

lhomme-temple-2-e1530123041251

Qu’a changé la venue de Jésus ? Beaucoup de choses et l’une des plus notables :  l’homme devient sanctuaire de la déité.

Cela commence avec cette parole de Jésus : … l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père […]. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité(1) Cette parole annonce à la fois la fin des lieux saints et leurs prêtrises et la fin d’un âge. Jésus annoncera, peu avant de mourir, la destruction du temple de Jérusalem, la fin d’un âge et le commencement d’un nouvel âge. (2)

L’homme Jésus se sait temple de Dieu. Il est le premier temple humain de Dieu, comme l’illustrent bien ses paroles : Jésus leur répondit : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du sanctuaire de son corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. (3) Sans équivoque, Jésus proclame ici que son corps est le sanctuaire, le lieu où Dieu réside.

Plus tôt il avait dit : … celui qui jure par le sanctuaire jure par le temple et par celui qui l’habite…(4), démontrant ainsi que ce qui est important dans un temple ce n’est pas le temple lui-même, ni même son sanctuaire, mais celui qui y réside. Être un temple c’est être habité !

Paul présente Jésus comme le dernier Adam et le second homme. (5) Le premier Adam avait eu une postérité à son image d’homme déchu, séparé de Dieu. Comme dernier Adam, Jésus met fin à cette fatalité et, comme second homme, il démarre une nouvelle humanité, celle des hommes habités par Dieu, des hommes christophores (porteurs du Christ). Il transmet cette qualité par sa mort, car il fallait que le grain de blé tombe en terre et qu’il meure pour ne pas rester le seul et porter beaucoup de fruit. (6)

Paul exhortera les hommes de son époque et aussi ceux d’aujourd’hui par ces paroles : Ne percevez-vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous? (7) et encore : Ne percevez-vous pas que votre corps est le sanctuaire du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez de Dieu? (8)

C’est là la vraie repentance, le vraie changement de vue et de pensée sur nous-mêmes : accepter que la déité soit à l’intérieur et plus seulement à l’extérieur de nous-mêmes. Dans cette nouvelle alliance de Dieu avec les hommes, l’homme devient le temple, la nouvelle sacrificature se fait d’abord à l’intérieur de lui-même, Dieu se rencontre dans son temple, c’est-à-dire dans l’homme.  Il n’y a plus d’autre lieu saint !

Quand le voile se lève sur cette vérité nous crions avec Jacob, en parlant de nous-mêmes : En vérité, Dieu est ici et je ne le savais pas ! Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu ! c’est ici la porte du ciel !(9)

Quelle glorieuse destinée !

À suivre

(1)   Évangile de Jean,4 :21-24 (2)   Évangile de Matthieu, 24 (3)   Évangile de Jean, 2 :19-22 (4)   Évangile de Matthieu,23 :21 (5)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens,15 :45-47 (6)   Évangile de Jean,12 :24 (7)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 3 :16 (8)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 6 : 19 (9)   Livre de la Genèse, 28 :17

Tiré de mon autre site: https://cap-hesychia.fr/

47 Responses to Être le sanctuaire de Dieu

  1. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    Désolé pour les questions non en rapport direct avec le texte et aussi, par avance, tu me pardonneras des éventuelles erreurs dans mes propos. Je ne suis pas cependant un néophyte en la matière, mais bien loin d’être un bibliste accompli.

    Tu dis que la bible (Ancien et Nouveau Testament) est la parole de Dieu. Dieu est profondément Amour. (Petites précisions, l’Ancien Testament, c’est la Torah et le Talmud, le commentaire de la Torah. Le commentaire inspiré et écrit par les hommes. C’est le Talmud qui dit aux juifs comment lire la Torah.) Pourtant, dans l’AT j’ai découvert des textes extrêmement belliqueux pour les autres nations. Dans ces textes, il y a des élocutions de suprémacisme, de racialisme et de tribalisme… Voici les références : Isaïe (livres 60 et 61), Ezéchiel (livres 25 et 32), Deutéronome VII, 16, Deutéronome XXXII, 41-43, Lévitique XXV, 44-46, Deutéronome VII, 22-24. Pourrais-tu m’éclairer ?

    Autre chose, pour tous ceux qui cherchent, tous les chemins mènent au Chemin du Christ (et sa porte étroite). Quand est-il alors de Bouddha, Yahvé, Krishna et autre Vishnou ? De grands initiés ?

    Certains parlent que le Christ serait déjà présent sur Terre et le surnomme Maitreya et qu’avec ses prophètes ils feront des prodiges. Ils se manifesteront bientôt. D’autres affirment au contraire que ce Maitreya serait l’Antéchrist accompagné de ses faux prophètes pour instaurer leur projet funeste. Quel est ton point de vue sur ce sujet ?

    Merci pour tes réponses
    Belle journée
    Stéphane

    • Paddy

      Hello
      Je vais essayer de répondre en vrac.
      Pour ta première question, je veux rectifier un « détail » qui n’en est pas un. Pour moi, la parole de Dieu n’est pas la bible (ancien et nouveau testament) mais Christ, au commencement était la parole (il n’y avait un une bible qui volait dans les airs, la parole s’est faite chair, c’est Christ qui s’est incarné et non une bible…
      Le Talmud est loin d’etre inspiré, il y a des textes horribles (sur les non juifs, sur les relations sexuelles, sur Jesus…).
      « Christ et sa porte étroite » une autre petite rectification. Christ est la porte étroite.
      La vraie question, sur quoi (ou qui) débouche la porte étroite? A en croire bon nombre d’écrits, quand on regarde derrières les mots culturels ou de la tradition, il y a d’énormes similitudes avec des écrits sacrés de l’Orient, néanmoins Jesus sur La Croix a accompli une œuvre sans précédent ouvrant le salut à tous les hommes quelques soit leur culture.
      Concernant maitreya je ne crois pas une seconde en son existence, sa présence actuelle, ni que ce soit l’antichrist.
      Le nouveau corps au travers duquel se manifeste Christ est l’assemblée «l’Ekklesia » de ce qui qui le suive.

      • Derinoha

        Au sujet de la Parole de Dieu, elle est inspirée dira Paul à Timothée toute parole est inspirée utile pour comprendre, enseigner corriger, il y a une patience et une consolation procurées par les Écritures. Pierre dira que ce n’est pas par une volonté d’hommes qu’ils ont parlé de la part de Dieu mais poussés par le Saint Esprit.
        La parole de Dieu est divine car cette semence nous engendre, à la différence de tout autre livre, son Auteur vient habiter dans tout croyant.
        Le Christ loue l’Eglise de Philadelphie, de ce qu’elle a gardé Sa Parole. Comme dans Jean 17, le Christ reconnaît que les disciples ont gardé Sa parole.

        Les juifs de Bérée dans le livre des Actes contrôlaient ce que disait Paul d’après les Écritures. Elles servent donc à faire la part de ce qui est vrai et de l’erreur.

        Josué a été invité à méditer le livre de la loi, tout comme le psalmiste déclare heureux l’homme qui médite la Parole de Dieu jour et nuit.

        Je trouve dans cette Parole pour ma part toutes les réponses à mes interrogations et les conseils pour la bonne marche dans le Chemin étroit. Le Saint-Esprit m’y conduit depuis longtemp et ne m’a jamais déçu.

        C’est pour cela que je ne suis pas d’accord avec votre affirmation. On commence à connaître Dieu par sa Parole qui nous féconde par la Saint-Esprit.

        Des centaines de versets de l’ancien testament sont repris dans le nouveau. Le ciel et la terre passeront mais mes Paroles ne passeront point dira le Seigneur Jésus-Christ. Oui la Bible est divine. Dire qu’elle ne l’est pas ouvre la voie à ce qu’on la délaisse, qu’on ne la lise pas voire qu’on en interdise la lecture. Pourtant les écritures sont une lampe à nos pieds et une lumière sur notre sentier.
        Au psaume 119 verset 89 je crois, il est dit qu’à jamais la Parole est écrite dans les cieux.

        Si Dieu pouvait être décrit dans un livre ce serait la Bible, s’il devait être un Sauveur venu en chair, ce serait Jésus-Christ, s’il devait nous communiquer sa vie et nous régénérer,ce serait par le Saint Esprit.

        En dehors de la Bible tout livre m’indiffère, en dehors de Jésus Christ rien n’est vrai, en dehors du Saint Esprit, toute source d’inspiration est vaine.

        A Derinoha

        • Paddy

          je comprends bien votre réaction, je la respecte.
          Pour moi aussi les Ecritures sont inspirées et sont précieuses. Jamais je ne prétendrais qu’il ne faut pas la lire, l’étudier et la méditer cependant elles ne pourront jamais remplacer le Christ vivant.
          Maintenant juste deux remarques:
          - Il y a dans le monde plus de 50 000 dénominations qui se basent sur la bible et revendiquent être conduite par l’Esprit.
          - Jésus lui-même a dit dans l’évangile de Jean: vous sondez les écritures pensant recevoir d’elles la vie éternelle or elles témoignent de moi et vous ne venez pas à moi pour avoir la vie.

          • Derinoha

            J’ai reçu cette Vie dont parle Jésus-Christ dans ce passage que vous évoquez, le Saint Esprit qui d’un pêcheur a fait de moi un racheté par sa pure grâce. Le Seigneur est témoin qu’il m’a rempli Lui même de son Esprit. Ce que vous pensez de moi, je ne peux l’empêcher….

            Le Seigneur connaît ceux qui lui appartienne.

            Permettez-moi juste de vous recommander l’humilité et l’amour qui est répandu dans le cœur par le Saint Esprit.

          • Paddy

            Je reçois votre recommandation.
            Sachez que je ne pense rien de vous, je ne vous connaît pas.
            Une petite réflexion en retour.
            La vie ne se reçoit pas qu’une fois, on ne vient pas à lui qu’une fois, on n’est pas rempli qu’une fois, ça doit être continuel.

          • Robert

            Désolé mais ne jette pas la pierre aux dénominations, car tu fais comme elles : un pasteur qui sait tout et interprète la Bible, des ouailles qui écoutent bien soumises, éditions de livres et publications, site internet, séminaires, école biblique. Excuses moi, mais il y a beaucoup d’erreurs, bibliquement parlant dans tes positions.
            Il y aurait bcp à dire, mais comme tu es persuadé, comme les dénominations avoir la vérité ! je n’insiste pas

          • Paddy

            Drôle de perception, je ne suis plus pasteur, à part rencontrer et passer du temps avec des amis, je n’ai plus d’église, je n’ai pas un groupe de gens « qui m’appartient ». Les gens qui participent à nos séminaires viennent d’horizon différents et souvent de dénominations différentes et peuvent y rester ça ne pose aucun problème. Je ne vis pas des « dîmes », je ne sais pas tout et ce n’est pas de la fausse humilité, si vous me connaissiez vous sauriez combien je suis curieux et que j’ai soif de découvrir, j’ai des incompréhensions vis à vis de Dieu, de la Bible mais ça n’atteint pas ma foi.
            Si le fait d’ouvrir Des espaces de partages, d’ecrire Des livres, d’avoir des sites sur internet fait la dénomination alors sûrement j’en suis une à moi tout seul car en plus je serai le seul membre.

        • cr'dee

          Derinoha

          vous dites « comme le psalmiste déclare heureux l’homme qui médite la Parole de Dieu jour et nuit. » vous répondez vous même à la question de la différence entre la bible et la Parole de Dieu.
          Est-ce que Hénoc (genèse 5 v24) avait la bible en main.
          Abraham, Isaac et Jacob ont-ils eu la même révélation que Moïse (genèse 6 v3)

          • Derinoha

            Le psaume 119 v 89 déclare : À toujours ta Parole est écrite dans les cieux. Avant donc que les écrits concernant le Seigneur aient été établis par Moïset et les autres auteurs, Dieu s’est adressé aux hommes : Adam, Enoch, Noé, ainsi de suite…. Comme il s’adresse encore aujourd’hui par le Saint-Esprit.

            Dans l’évangile de Jean le Seigneur nous indique que lEsprit nous conduit dans toute la vérité et nous annoncera les choses à venir.

            Le Saint-Esprit utilise la Parole pour nous conduire psaume 119 verset 130 déclare : La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l’intelligence aux simples.

            Le Seigneur a une autre image dans Matthieu 25 : les vierges ont toutes une lampe, certaines avec de l’huile, d’autre sans.

            La Bible lue sans l’œuvre du Saint Esprit, ne fait que nourrir l’intellect. Mais utilisée par le Saint-Esprit elle devient une Épée, selon Ephesien 6.

            Lorsque le Seigneur (la Parole) a été conduit par L’Esprit pour répondre au Diable, il a répondu par la Parole il est écrit. Satan a aussi utilisé la Parole, mais sans l’intelligence et sans sagesse.

            Paul rappelle aux Corinthiens son évangile, à retenir, sinon ils croyaient en vain. C’est en lisant la bible écrite qu’on peut le découvrir. Jean dira celui qui nous écoute est de Dieu, dans son épître. On a donc besoin de le lire.

            Pour terminer, il y a un ministère du Saint Esprit dans chaque chrétien qui illumine la bible : La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l’intelligence aux simples.

            Que le Seigneur vous bénisse !

  2. Damien

    Bonjour Patrick,

    Alors la bible n’étant pas la parole, peut on se fier à tout ce qu’elle écrit notamment sur des règles qu’elle énonce : pas de sexe avant mariage, pas de remariage quand on se trompe… traditions ? Ou parole de Dieu? Écrit, comment faire du tri dans la bible ?

    • Paddy

      Se fier à tout ce qu’il y a d’écrit et s’y conformer? Non!
      On ne va lapider personne, on va pouvoir se tailler les coins de la barbe et on est pas obligé de porter des ponpons aux 4 coins de nos vêtements. Je sais ces exemples paraissent stupides mais ils font partie de ce qui est écrit.
      La vraie parole est Christ dans notre vie, suivre un livre sans un Christ vivant c’est marcher selon la lettre, la lettre morte.
      Comment faire le tri? Déjà ne pas se tromper d’alliance et deuxièmement entendre sa voix (on ne peut pas se permettre le luxe de ne pas l’entendre).
      Pour rappel, ce qu’on « appelle » l’église primitive ne possédait pas de bible. Il n’y avait pas de rouleau perso de l’AT et le NT n’existait pas encore et pourtant cette église fait envie.

  3. jacques

    Bonjour Patrick,

    Se détacher de la lettre qui tue pour se laisser conduire par l’Esprit qui vivifie, est un chemin qui fait écho dans mon esprit. Dans la cadre de mes recherches, je suis évidemment arrivé à connaître ton parcours et ton invitation a nous connecter au Christ caché en nous.
    Je te contacte pour te demander ton avis sur le livre «  Le Christ en vous »de Miss Alice Mortley dont je suppose que tu dois probablement connaître car ses propos semblent rejoindre les tiens. Cependant, il y a un point qui m’alerte, c’est le fait qu’elle confesse avoir reçu ses révélations de la part d’un entité « Bertha ». Que le St Esprit nous conduise sur le chemin de la Vérité ( Jésus) est pour moi une garantie de ne pas nous laisser séduire. Mais cette certaine Bertha !!??
    je trouve que l’on flirte avec le spiritisme. Il aurait suffi que l’auteur ne parle pas de l’origine de ses révélations pour que je considère son ouvrage comme « éclairé ». Est- ce une signature que le monde occulte a laissé sciemment apparaître ?

    Voici un extrait d’une recommandation de lecture à son sujet :

    Très évoluée spirituellement, et exceptionnellement réceptive psychiquement, l’auteure, une anglaise nommée Miss Alice Mortley, décédée en 1954, pratiquait déjà une sorte de méditation, qui lui permettait de se détacher momentanément du monde extérieur, d’ » »entrer dans le silence » » et de recevoir les instructions qui forment la substance de ces pages. L’entité spirituelle qui s’adressait à elle lui apparaissait comme un «  »être de Lumière » », … une certaine Bertha, qui aurait vécu de longues années auparavant au pays de Galles mais qu’elle n’avait jamais connue. Elle lui dit : «  »Nous désirons ardemment vous aider. Nous sommes plus près de vous que vous ne pouvez le savoir car Dieu est l’Unité réalisée, et c’est en Lui que nous avons la vie. Nous pouvons venir quand une voie s’ouvre devant nous. Dans les mots que vous lirez, vous trouverez une bénédiction et un bienfait. L’Amour pénètre toute vie ; il embrasse tout. Dans l’Amour, nous sommes «  »chez nous » ». Dieu est Vie. Dieu est Amour. Vous pouvez intituler ce livre : «  » Le Christ en vous » ». Lorsque le Christ parle en vous, écoutez et obéissez. » »

    le St Esprit aurait-il utilisé le speudo de « Bertha » pour communiquer avec Alice ?
    Je ne le crois pas une seconde! Curieuses révélations pourtant si séduisantes en substances mais ayant pour signature un « être de Lumière » énigmatique !

    • Paddy

      Hello.
      Non je ne connais pas du tout ce livre. D’après la description, OUI ça semble être du spiritisme. A part le titre et la notion de silence il n’y a absolument aucun rapport avec ce que je partage. Je dirai même: Attention danger!
      le titre est séducteur (Allez moment détente, je vais sortir l’artillerie lourde, la « grosse » Bertha c’est pas canon :))

  4. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    Des 3 religions monothéistes Abrahamiques (Christianisme, Judaïsme et Islamisme), le Coran est le seul texte qui prétend être dicté par Dieu à son prophète Mahomet. Petite parenthèse, il est dit et écrit que c’est l’archange Gabriel (qui se tient devant Dieu) en Arabie Saoudite qui dicta patiemment pendant 22 ans le Coran, sourate après sourate, à celui-ci. Sachant qu’il contient des textes et manuscrits guerriers, que cela t’inspire-t-il ?

    Les textes de la Torah « Ancienne Alliance « ne prétendent pas être dicté par Dieu, mais visent à parler de Dieu à travers notamment les prophètes. Cela me rassure parce que si Dieu est profondément Amour, comment aurait-il pu dicter des phrases pleines de haines et d’outrecuidances à l’égard des autres nations notamment à travers « Le Pentateuque » comme j’ai pu te référencer les extraits dans un courriel précédent. À l’instar, les Évangiles dans la « Nouvelle Alliance « sont un témoignage d’apôtres, d’êtres terrestres, qui racontent la vie et la passion du Christ.

    Pardonne-moi par avance, je ne voudrais pas passer pour un taquin qui cherche la controverse à tout prix sachant que j’en connais peu sur le sujet qui nous intéresse, mais concernant la Bible Parole de Dieu, dans une vidéo Impact de guérison 1/3 intitulé Pourquoi la Bible comme fondement, tu dis qu’elle est la Parole de Dieu (avec l’illustration de la secrétaire et du directeur) et c’est vrai que j’ai déjà lu et entendu moult fois, pour l’Ancien Testament, que ses écritures étaient reconnues écrites sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu. J’avoue que je m’interroge. Qu’en est-il exactement ?

    « Car la nation et le royaume qui ne te serviront point périront; ces nations-là seront entièrement détruites. [...] Les étrangers seront là pour paître vos troupeaux; les fils de l’étranger seront vos laboureurs et vos vignerons. » Isaïe (livres 60 et 61). Comment un homme comme lui qui a écrit des choses magnifiques, et souvent cité légitimement, a-t-il pu écrire ceci ? Prophète ou pas, il demeure un homme assujetti au terrestre et au politique ?

    Merci pour tes réponses
    Belle journée
    Stéphane

    • Paddy

      J’ai aussi un problème avec tous ces versets guerriers, haineux… chaque fois que j’y pense une parole de Jesus revient à la surface, il vous a été dit… mais moi je vous dis…
      Cette autre parole aussi: vous sondez les écritures croyant recevoir d’elles la vie éternelle, or elles témoignent de moi et vous ne venez pas à moi pour avoir la vie.
      Pour ma part je ne marche pas selon ce qui est écrit, selon une lettre morte. Je suis venu à Lui, aujourd’hui c’est Lui ma boussole, et non des écritures (que je respecte bien sûr mais mon allégeance est à celui qui m’a sauvé et qui m’habite).
      Le tournage de la vidéo que tu cites a maintenant plus de 8 ans, aujourd’hui sur ce théme je dirai les choses autrement.
      Pour faire court, je ne souscrit à aucun texte qui promeut la haine, la vengeance, le mépris, le jugement de l’autre, l’effort humain pour parvenir au ciel, la foi exclusive tout ce qui est contraire à l’amour et à la grâce. Mon Dieu est celui de Jesus Christ, mon père est celui de Jesus Christ.
      Je ne crois pas en Dieu je le vis.

      • maria

        Bonjour Patrick,

        Ca soulage beaucoup de lire ta réponse et en complément je suggère à beaucoup d’entre nous (sans prétention) de lire « les quatre accords tolteques » de Don Miguel RUIZ, c’est un livre qui se lit tres facilement et rapidement. Le titre peut « faire peur » ; il n’est pas ésotérique mais permet de faire un travail intérieur intéressant où l’amour divin est prédominant. Je pense que c’est un livre qui peut nous apporter beaucoup dans notre vie chrétienne. Le connais-tu Patrick ?

        • Paddy

          Non je ne connais pas

      • Athanasis

        Bonjour Patrick,

        En affirmant que les Ecritures ne sont pas la Parole de Dieu, mais que seulement la personne de Jésus-Christ peut être considéré comme telle, vous glissez dans une erreur de jugement qui a donné naissance à théologie libérale au siècle passé. Vous vous positionnez ainsi en disciple de Karl Barth, qui considérait que la Bible ne devenait parole de Dieu que lorsqu’elle nous était personnellement révélée par le Saint-Esprit. Je vous propose de lire cet article qui explique le danger de remettre en question le fait que les Ecritures sont la Parole de Dieu, moyen choisi par Dieu pour que ce qu’Il a dit et décrété soit transmis au fil des siècles, jusqu’au retour de Jésus-Christ : http://larevuereformee.net/articlerr/n241/1-l%E2%80%99autorite-des-saintes-ecritures

        • Paddy

          Bonjour, je ne me sens pas concerné, j’ai l’impression qu’on ne parle pas de la même chose.
          Je n’ai jamais remis en cause l’inspiration ou l’autorité des Écritures. Je la médite depuis 35 ans avec toujours autant d’appétit et de plaisir. J’ai juste partagé que le vocable « Parole de Dieu » bibliquement ne s’applique pas à la bible, et je mets en garde ceux qui n’ont comme relation avec Dieu qu’une relation avec la bible, ce qui constitue, à mes yeux une « bibliolâtrie ».
          Disciple de Karl Barth ? Théologie libérale ? Vraiment vous ne me connaissez pas ! Ça ressemble à une farce mais ce n’est pas grave.

          • Martin

            Je reprends votre propos :J’ai juste partagé que le vocable « Parole de Dieu » bibliquement ne s’applique pas à la bible.

            Dans l’épitre de Paul aux Thessaloniciens Paul déclare : C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de dieu, qui agit en vous qui croyez.
            1 Thessaloniciens » chapitre 2 » verset 13.

            Cette épitre comme les autres ont été mises par écrit. En les lisant on ne fait pas de la bibliolatrie. Le Seigneur parle, ses paroles ont été mises par écrit, cela rend sa pensée accessible a tous.

            Dans le cas contraire, bien prétentieux de nous dire ce qu’il faut croire ou non. Dans ce cas à vous écouter on ferait de la « Fontainolatrie ».

            Je reprends mon sérieux le livre de l’apocalypse se termine par ces paroles : 22:18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;

            22:19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

            22:20 Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!

            Est-ce Dieu qui parle ? Ou bien vous allez dire que non ?

          • Paddy

            Je vais faire court.
            je répète, j’encourage la lecture, l’étude et surtout la méditation des Ecritures, qu’on se le dise!
            Pour 1 Thess.2.13 Qu’ont-ils reçu qui agisse en eux? la parole de Dieu qu’est Christ. le NT n’était même pas formé. Le mot parole dans ce texte signifie le message, la prédication. Si on étudie Colossiens, quel était l’objet de la prédication, du message de Paul? C’était le Christ !
            Pour Apocalypse 22:18-20 le livre dont il est question est le livre de l’apocalypse et non la Bible qui est une compilation de plusieurs livres.
            Mon but est de toujours conduire à Christ (et non à moi-même), j’exhorte sans cesse à ne jamais prendre mes paroles (parlées ou écrites) comme « paroles d’évangile » mais de toujours chercher une conviction. Je ne suis pas médiateur, il n’y a qu’un médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme.
            Ceci étant dit, la chair étant coriace, j’ai déjà confondu des « Fontainistes » qui répétaient mes paroles sans cohérence dans leur vie, sans vie intérieure et dans un esprit de dispute voir d’orgueil.
            S’il existe une « Fontainolatrie » j’y suis farouchement opposé.

        • cr'dee

          Bonjour Athanasis

          Je suis donc allé sur le site par le lien que vous avez mis.

          Il y est cité que la Bible est la dictée du Ciel ; donc il est dangereux d’en contester l’origine.
          Il dit aussi que le diable s’est servi de la bible.
          A mon avis , il est grave de penser que le diable peut se servir de la Parole de Dieu.
          Le Saint Esprit n’est pas manipulable ; la bible si.

          2 Thessaloniciens chapitre 2 (par exemple)
          Je ne pense pas que cela se passera dans des lieux de mauvaises vies (genre boîte de nuit)

    • Olive

      Bonjour,

      concernant la difficulté des passages « guerriers » de l’AT, il est intéressant de relire Jean chapitre 6.

      Dans ce passage, Jésus parle à des disciples, des gens qui le suivent, vivent avec lui, mangent avec lui. Il leur parle d’un sujet un peu difficile j’en conviens : manger sa chair et boire son sang.
      Je n’ai pas fait le tour de la question, mais le message ne se trouve pas là.
      Jésus leur dit des paroles, inspirées évidemment, dont il dit lui-même qu’elles sont esprit et vie.
      Ces disciples sont choqués : « cette parole est DURE, qui peut l’écouter ». A partir de ce moment, le texte dit qu’ils cessent de marcher avec lui. Avec qui continuent-ils de marcher ensuite ? Le texte ne le dit pas, mais je soupçonne qu’ils se
      sont trouvé un autre maître…

      Que leur dit le Seigneur : »la chair ne sert à rien »

      Quelqu’un qui ne reçoit pas avec douceur (humilité) les paroles de Dieu (jacques 1:21) est juste charnel.

      Si Dieu, qui est juste, bon, trois fois saint, a décidé de détruire les Amoréens par exemple, on peut penser qu’Il avait de bonnes raisons. Que le péché des Amoréens était à son comble par exemple (genèse 15:16)

      Mais l’homme charnel se croit toujours plus sage que Dieu.

  5. Pascal

    Bonjour Paddy
    Merci pour tes articles qui apportent à ma démarche.
    Je m’interroge énormément sur l’église et je me demandais si lorsque Paul écrit aux Corinthiens les 2 versets que tu cites en (7) et (8), s’il ne s’adresse pas plus au collectif qu’à l’individuel: le « vous êtes le sanctuaire »= vous tous ensemble chrétien de Corinthe; ou « votre corps est le sanctuaire » = le corps qu’ils forment ensemble à Corinthe. Je dis cela car toute sa lettre pousse à l’unité de l’ensemble et le thème du corps et des membres est repris notamment dans 1Corinthiens 11 à 13, je crois…
    J’ai donc vraiment l’impression que les paroles de Paul doivent avoir un impact sur le collectif en tant que sanctuaire même si je sais qu’au départ l’individu doit être percuté aussi par ces vérités.
    Sinon je suis aussi preneur pour un article sur tes convictions par rapport à la bible, la manière de l’aborder et le fait que la Parole de Dieu, c’est Jésus…

    • Paddy

      Tout à fait, mais pour atteindre l’objectif corporatif il faut que chacun soit « installé » dans cette réalité. C’est vrai que Paul parle bcp au niveau corporatif mais il cible aussi l’individu.
      Aux mêmes corinthiens il écrit: celui (l’individu) qui s’attache au Seigneur est un seul esprit avec Lui.
      Une chose est sûre, quand il y a des membres, des organes vivants, il y a un corps.
      Un rassemblement de « prothèses » ne fera jamais un corps. Cette phrase peut paraître rude mais j’ai tant vu de « membres » qui n’en n’étaient pas, ils en avaient l’apparence mais aucun rattachement à la tête.
      Pour les autres sujets, ça ne saurait tarder.

  6. Ludovic

    Bonjour Patrick,
    J’ai compris cela il y a un peu de temps, mais le trajet entre le cerveau et le coeur est parfois un peu long.
    Encore beaucoup de révélations à recevoir.

    Un peu hors sujet, mais pourrais tu faire un post sur l’église locale. Vois-tu, j’ai connu les ADD, puis par blessure, j’ai quitté les « églises locales » et suivi un temps le « mouvement last reformation ».
    Et je suis tombé sur tes articles traitants de l’hésichia. J’ai pratiqué puis la 3ème ou 4ème « pratique », j’ai eu une vision assez dingue (trop long à raconter). Cela m’a ramener dans une église locale, ou j’ai reçu des paroles prophétiques qui ont guéries beaucoup de mes blessures.
    Alors tout ce bla bla parce que ma mentalité religieuse restante me dit: Soit tu es libre comme Patrick (#boutade), soit tu es dans babylone dans une église locale. Pourtant l’esprit m’a clairement amené dans cette église. Mais c’est comme si il y avait un conflit doctrinal dans mon esprit.
    Bon, je sais pas si je me fais bien comprendre par écrit …
    Merci.

    • Paddy

      Beaucoup de ce qu’on appelle « église locale » ne fonctionnent pas comme la manifestation de l’ekklesia locale. Maintenant est-ce que l’Esprit peut y conduire? OUI
      Paul dit dans Romains que les fils de Dieu sont conduits par l’Esprit de Dieu, donc conduits de l’intérieur. Maintenant est-ce qu’il peut de parler par voix prophétique? OUI
      Donc pour « compliquer » ta réflexion, il y a une troisième possibilité, tu peux être libre même dans Babylone. Il y a même une quatrième possibilité, certains pensent être sortis de Babylone en quittant une eglise locale et ne sont toujours pas libres.
      Tout ça pour dire que le spirituel est très dur à classé dans des boîtes.

  7. Ludovic

    Merci Patrick. Et oui, mais mon cerveau aime bien encore mettre des trucs dans des boîtes … et du coup ca donne pas l’impression d’être tout à fait libre.

    Je n’ai pas la possibilité de participer à Cap Hesychia, mais du coup je me suis renseigné sur la méditation chrétienne, la prière de Jésus etc. Et c’est juste un truc de fou et l’on passe à côté de tant de choses et tant de rencontres avec Dieu. C’est en tout cas en suivant ces « préceptes » que j’ai eu cette vision de fou.
    Et un truc est certain, Dieu nous aime vraiment, et Il veille vraiment sur Sa Parole.
    Cdlt,

  8. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    J’aime bien quand tu écris « je ne crois pas en Dieu, je le vis ». Parole forte s’il en est, moi qui suis parfois, plus souvent qu’à mon tour, dans les affres de la déréliction. Mais je n’accroche malgré tout aux branches du Nouveau Testament et scande « Christ en moi ! » dans une oraison quasi quotidienne pour me ramener, me recueillir en moi et tourner autour du bon axe bien ancré avec l’espérance chevillé au corps et à l’esprit. Quand je converse avec des athées (dont j’ai fait parti pendant des lustres avec comme leitmotiv : la seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute, d’ailleurs t’arrive-t-il de douter ? Cela se produisait même chez certains mystiques comme Thérèse de Lisieux) qui discutent ma foi et jouent avec les mots, ils me disent : Croire, ce n’est pas savoir. C’est vrai, mais j’espère qu’un jour, lumineux, je leur rétorquerai : je ne crois pas en Dieu, je le sais.
    J’aime bien aussi quand tu utilises le mot « enthousiasme » qui signifie si je ne me trompe ne pas, avoir le divin en soi, ce qui nous ramène au sujet de tes derniers textes…

    • Paddy

      Oui il m’arrive douter, déjà de moi-même, et aussi de se que je sais. Quelqun’un a Dit il y a longtemps, si je dis que je connais Dieu je suis menteur, si je dit que je ne connais pas Dieu je suis menteur. J’aime cette sentence et j’en l’a prends pour moi. Si je dis je connais Dieu je suis menteur car Dieu est bien au delà de ce que je sais de lui, de ce su’il A bien voulu me révéler de lui etc… si je dis je ne connais pas Dieu je suis menteur, il m’a touché, il m’saisi, il s’est révélé à moi il est pour moi aussi réel que l’air que je respire.
      Le doute et le questionnement sont beaucoup plus sains que les adsolus.

  9. Hugues

    Je n’ai rien à dire sur le texte lui même mais plutôt sur ma façon de vivre ma relation à Dieu.
    L’Esprit réside en nous ou plutôt il nous ‘irrigue’ depuis notre baptême, mais pour que Jésus vienne habiter son temple (notre corps, notre personne) je pense qu’une certaine attitude de notre part est nécessaire. Un mix d’invitation, de repentance et d’ouverture à lui. En quelque sorte c’est Son temple mais il nous l’a confié un peu comme un ami qui prête sa maison et qui est assez délicat pour attendre qu’on l’invite pour venir. Peut-être que je délire ?

    • Paddy

      hello
      la pensée est belle. Mais il est écrit « nul ne vient à moi qui si le Père ne l’attire ». le verbe grec traduit par attirer signifie exercer une attraction, s’i nous attire à l’intérieur c’est qu’il y est déjà. On ne peut pas concevoir une attraction extérieure.
      Maintenant ça n’annule pas la conversion (se turner vers lui), la repentance (changement de pensée), la foi et l’oeuvre de la croix qui rend tout ça possible.

  10. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    Je reviens des vendanges et pendant cette période j’ai souvent pensé et prié intérieurement « Christ en moi, Amen ! ».
    Un ami m’a rappelé l’Évangile de Saint Jean, chapitre 15 versets 1 à 8 et cela a bien résonné en moi :

    01 Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
    02 Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.
    03 Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.
    04 Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
    05 Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
    06 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
    07 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.
    08 Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples.

    Merci

  11. Dams

    Salut Patrick,

    Dans ce sanctuaire que nous sommes, dans ta rencontre avec Jesus, doit on finalement oublier les cultes actuelles dans nos églises ? Comment Jesus selon toi verrait un culte, une église comme il la voudrait ? Et pourquoi a t il laissé faire selon toi, ces églises babyloniennes actuelles ? Pourquoi n’a t il pas communiqué aux pasteurs leurs erreurs ? Il y a des propheties, ils sont pour certains en relation avec Jesus Christ alors pourquoi n’ont ils pas vu qu’ils sont à côté de la Vérité ? Je pense notamment à certains bergers qui font du mal dans nos églises en condamnant et excluant plus que d’aimer et pourtant Dieu leur communique des propheties alors pourquoi n’ecoutent ils pas, s’ils faut qu’ils changent ? Comment tu explique ça ? Toi qui a vécu de près cela puisque Jesus agissait puissamment en toi et pourtant tu faisais erreur? comment comprendre cela?

    • Paddy

      Qu’est-ce qu’on en sait s’il n’a pas parlé à des pasteurs. Un pasteur assez connu m’a avoué que Quelques mois après moi (1er mars 2002), il avait teçu une révélation similaire de Jésus mais que le prix à payer était trop élevé donc il préférait ne pas donner suite. Il a continué des années avec un relatif succès dans le ministère.
      1° Donc on ne sait pas à qui il a parlé.
      2 ° il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.
      3° les « ministères «  ne sont pas avantagés par rapport aux autres, tout le monde peut entendre.
      4° dans l’eglise que Jésus bâtit, il peut parler communautairement, dans l’eglise Des hommes il ne peut parler qu’individuellement.
      5° ce n’est pas parce que Dieu nous utilise qu’il nous approuve, ne soyons jamais aveuglés et séduits par des signes.

  12. Dams

    Ok Patrick, merci. C’est pas simple quand même tout ça. C’est un peu cela que j’ai des difficultés à comprendre. Jesus a déjà payé le prix à notre place et pour lui rien est impossible donc pourquoi notre Père n’interviendrait il pas pour que tout se passe bien surtout si on accomplit son œuvre… C’est compliqué quand même parfois… J’espere que pour toi tout ira bien. Je prierai pour toi aussi.

    • maria

      Bonjour,

      Je pense qu’il faut arrêter de penser à la place de Dieu ; c’est notre « JE » divin qui doit agir, donc non au dualisme.

      • HENRI

        C’est à se demander au final, à quoi croit monsieur patrick fontaine. Car soit il répond par des question, soit il réfute ce que l’on lui affirme.

        Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement !

        • Paddy

          Chacun rendra compte pour lui-même, ce qui compte ce n’est pas en quoi je crois mais en qui.
          Je ne pense pas parler compliqué. Mon but n’est pas de convaincre ou polémiquer mais de provoquer une réflexion et pourquoi pas être un panneau indicateur, pas plus.
          Répondre parfois par des questions est bien plus utile que de « pondre » une réponse toute faite.

        • maria

          Bonjour,

          Désolée Henri, que le seigneur vous benisse… Mais vous me faites penser à ce genre de chrétien qui attend que tout lui tombe dans le bec…
          Or la vie chrétienne ce n’est pas du tout cela,; ce n’ »est pas le « distributeur automatique ». Je parle en connaissance de cause, personnellement je suis passée par des moments douloureux et de grande solitude et je peux t’affirmer que ni un pasteur ni un prêtre m’aurait permis d’arriver à ce stade, on ne peut pas constamment donner des « plats préparés aux chrétiens » et d’apporter des solutions bien enveloppées… C’est à chacun de nous d’aller creuser pour découvrir La Verité.
          Croyez moi, je le dis avec beaucoup d’amour et de compassion.
          Soyez béni

        • Jean P.

          Bonjour Henri,

          je comprends bien votre agacement,si c’est le mot exact à employer ici.
          Si cela peut vous rassurer cher Henri, je ne suis pas un *Fontainiste*, même si j’aime beaucoup La Fontaine ;-)
          Il y a quelques années on me demandait ce que je pensais de Patrick Fontaine alias Paddy.
          Je répondis que je trouvais sa démarche très intéressante,et que Paddy était un amoureux de Jésus,du Vrai!
          Bien que nous soyons différent nos parcours sont similaires, et ce qui nous rejoint est Christ!
          Aujourd’hui je répondrai qu’il est sur le Bon Chemin et que je l’encourage à persévérer…

          j’ai pris conscience que nous sommes membres du même Corps. Chaque membre a sa place et sa fonction.l’important est l’Unité de ce Corps.

          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,et les mots pour le dire arrivent aisément…c’est la citation exacte de Nicolas Boileau que vous vouliez exprimer,il me semble.

          Être concis, tout en restant complet et précis est bien difficile…
          Il y a plusieurs façons de s’exprimer, plusieurs langages…
          L’important est de bien se comprendre.

          Au plaisir de vous lire Henri!

          Jean P.

  13. Dams

    Bonjour,

    C’est dur comme message pour Henri. La recherche peut parfois être individuelle mais Dieu nous a laissé aussi des compagnons de voyage plus éclairés pour s’orienter, s’appuyer au travers d’eux vers une meilleure connaissance de notre Père. Chacun a son parcours unique et pour Henri il est différent sans nul doute d’une Autre personne qui aura trouvé des réponses toute seule comme une grande dans sa propre recherche. C’est pour cela qu’il me semble sage de ne pas comparer les parcours pour éviter de faire des généralités. Pour Henri, peut être que sa compréhension des choses passera par une réponse d’une personne plus éclairées: la bible est marquée d’exemple parlant. Tout ne doit pas tomber dans le bec, mais rappelons nous comment nous sommes venus à Christ, par qui, par quelles paroles ou reponses d’une personne… combien certaines personnes aussi sans m’en savoir ont permis à d’autres de mieux appréhender la Vérité. Je crois que les extrêmes sont dangereux dans les 2 sens: le tout cuit rend inerte à force et l’inverse peut laisser dans l’esbroufe ténèbres l’autre et cela devient une Non assistance à personne en danger. Pour Henri, j’ai l’impression qu’il recherchait simplement des réponses par un être plus éclairé sachant que cet être plus éclairé parfois sur certaines questions a un droit de se tromper, c’est pour cela que tout doit être’ confronté à la parole à la lumière du Saint Esprit dans m’approche de la nouvelle alliance. Il serait dommage qu’une personne plus expérimenté et éclairé sur certaines questions ne fassent pas profiter de cela. Jesus nous indiquait d’aller vers ceux qui sont dans les ténèbres, ils prêchaient la puissance de l’évangile pour libérer, ils déclaraient tout comme Jésus. Il y a un temps pour les questions et d’autres pour affirmer il m’en semble et tout depend de la connaissance de celui qui reçoit la question’ et tout depend’ du rythme entre niveau spirituel et chemin de vie de celui qui demande. Jesus a dit demandé et vous recevrez. Il n’a pas répondu par une question. Il faut un juste milieu, il m’en semble et quand on bénéficie d’un eclairage et d’une expérience plus probante que les autres avec Christ alors il me semble que notre responsabilité est d’assister, de répondre aussi sous réserve que l’on est une réponse sinon le danger est de tomber dans une approche qui tourne en rond. Pour moi, à partir où on a reçu une révélation et une mission, soit on la garde pour nous et je ne pense pas que cela l’approche de Dieu, soit elle sert à être partagée et à faire avancer le visage du christianisme et la personne est investie d’une responsabilité pour guider soyons clair. Il n’y a aucun mal à cela, c’est le principe du berger. En attendant que le berger intérieur’ soit entendu, il y a des étapes essentielles pour chacun de nous et un appui par des pesonnes éclairées consciemment ou non est’ necessaire je pense.

    • cr'dee

      Bonjour Dams

      Je ne vois pas en quoi la réponse a été dure;
       » Jesus a dit demandé et vous recevrez. Il n’a pas répondu par une question »
      Il faudrait relire si vous le voulez bien Marc 11 V27 à V33.
      Si j’ai bien compris , la démarche de Patrick n’est pas de dévoiler ce qui ce passe dans sa tête mais de conduire chacun d’entre nous a un questionnement interne ou intime .
      Cela se passe plus facilement dans le silence du désert que dans le brouhaha d’une assemblée où des « grands frères » ne savent rien parce qu’encrassés par leur « savoir ».

  14. maria

    Bonjour Dams,

    Bravo pour ce magnifique speech… Je le répète, on ne peut pas toujours recevoir les réponses à nos questions, c’est à nous d’aller chercher..Je ne pense pas avoir été « dure » dans mes propos. J’ai relaté des faits et parlé d’un vécu et loin de moi de me sentir supérieure aux autres. J’éprouve énormément de compassion pour mes frères et soeurs en Christ et de surcroît religieux et même plus qu’avant et me réjouis d’être appelée la « grande » moi qu’on surnommée « la petite dame ».
    Sois bénie dans ta recherche intérieure.

  15. Dams

    Bonjour Maria,

    J’avais trouvé la formule à propos d’Henri « tu me fais penser à ce genre…de chrétien » un peu discriminante pour lui. Si tu relis mon message, je n’ai pas dit que tu avais tord, mais que les généralités ou le classement en rangeant les gens dans des « genres de chrétien où tout tombe dans le bec » manquait de nuance et j’ai trouvé cela dur et stéréotypé pour un homme que finalement tu ne connais pas. L’Amour il me semble considéré chacun dans sa différence et n’enferme pas tout le monde dans des genres… c’est tout Maria. Loin de moi de dire que tu ne voulais pas bien faire ou autres…. mais je voulais nuancé la formule genre pour éviter que Henri se sente incompris. Je te rejoins sur la pertinence dû questionnement et de la recherche personnelle mais encore une fois cette aproche n’est pas à mon sens à en faire une généralité. Quelques fois les réponses, un mot, une phrase déclenche la recherche. Il y a un temps pour tout comme pour un enfant : le quatre patte avant d’être debout… bref un temps pour tout… et pour le terme comme une grande : ce n’était pas un reproche mais plutôt une qualité.

  16. maria

    Bonjour Dams,

    Loin de moi d’offenser ou blesser qui que ce soit… Je te rejoins quand tu dis qu’une phrase, un mot, peut déclencher la recherche et une fois de plus j’en parle en connaissance de cause, une phrase m’a bouleversée et à changer ma vie et c’était pas forcément agréable à attendre. Aussi, je suis ok pour dire qu’il y a un temps pour tout, mais c’est pas pour autant qu’il faut nous brosser dans le bon sens du poil. J’ai une compassion énorme pour tous mes amis chrétiens qui vont à droite et à gauche dans les réunions et depuis des décennies qui sont gavés tant et plus et attendent que Dieu agisse ! ils sont dans la dualité à fond et m’entends me dire que j’ai de la chance tout le monde n’est pas à mon stade ! en fait ils attendent la réponse à leur besoin de l’extérieur alors qu’elle est à l’intérieur d’eux-mêmes. Pour finir, je ne me sens pas supérieure à qui que ce soit et j’ai encore beaucoup à découvrir… Aussi je repensais dernièrement à ce qu’avait reçu Patrick « je vais changer l’expression et la compréhension du christianisme en une génération ».
    Sincèrement on est en marche…!

    Sois béni

Répondre à cr'dee Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download