Être le sanctuaire de Dieu

lhomme-temple-2-e1530123041251

Qu’a changé la venue de Jésus ? Beaucoup de choses et l’une des plus notables :  l’homme devient sanctuaire de la déité.

Cela commence avec cette parole de Jésus : … l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père […]. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité(1) Cette parole annonce à la fois la fin des lieux saints et leurs prêtrises et la fin d’un âge. Jésus annoncera, peu avant de mourir, la destruction du temple de Jérusalem, la fin d’un âge et le commencement d’un nouvel âge. (2)

L’homme Jésus se sait temple de Dieu. Il est le premier temple humain de Dieu, comme l’illustrent bien ses paroles : Jésus leur répondit : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. Les Juifs dirent : Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèveras ! Mais il parlait du sanctuaire de son corps. C’est pourquoi, lorsqu’il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu’il avait dit cela, et ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. (3) Sans équivoque, Jésus proclame ici que son corps est le sanctuaire, le lieu où Dieu réside.

Plus tôt il avait dit : … celui qui jure par le sanctuaire jure par le temple et par celui qui l’habite…(4), démontrant ainsi que ce qui est important dans un temple ce n’est pas le temple lui-même, ni même son sanctuaire, mais celui qui y réside. Être un temple c’est être habité !

Paul présente Jésus comme le dernier Adam et le second homme. (5) Le premier Adam avait eu une postérité à son image d’homme déchu, séparé de Dieu. Comme dernier Adam, Jésus met fin à cette fatalité et, comme second homme, il démarre une nouvelle humanité, celle des hommes habités par Dieu, des hommes christophores (porteurs du Christ). Il transmet cette qualité par sa mort, car il fallait que le grain de blé tombe en terre et qu’il meure pour ne pas rester le seul et porter beaucoup de fruit. (6)

Paul exhortera les hommes de son époque et aussi ceux d’aujourd’hui par ces paroles : Ne percevez-vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous? (7) et encore : Ne percevez-vous pas que votre corps est le sanctuaire du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez de Dieu? (8)

C’est là la vraie repentance, le vraie changement de vue et de pensée sur nous-mêmes : accepter que la déité soit à l’intérieur et plus seulement à l’extérieur de nous-mêmes. Dans cette nouvelle alliance de Dieu avec les hommes, l’homme devient le temple, la nouvelle sacrificature se fait d’abord à l’intérieur de lui-même, Dieu se rencontre dans son temple, c’est-à-dire dans l’homme.  Il n’y a plus d’autre lieu saint !

Quand le voile se lève sur cette vérité nous crions avec Jacob, en parlant de nous-mêmes : En vérité, Dieu est ici et je ne le savais pas ! Que ce lieu est redoutable ! C’est ici la maison de Dieu ! c’est ici la porte du ciel !(9)

Quelle glorieuse destinée !

À suivre

(1)   Évangile de Jean,4 :21-24 (2)   Évangile de Matthieu, 24 (3)   Évangile de Jean, 2 :19-22 (4)   Évangile de Matthieu,23 :21 (5)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens,15 :45-47 (6)   Évangile de Jean,12 :24 (7)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 3 :16 (8)   1ère Épître de Paul aux Corinthiens, 6 : 19 (9)   Livre de la Genèse, 28 :17

Tiré de mon autre site: https://cap-hesychia.fr/

12 Responses to Être le sanctuaire de Dieu

  1. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    Désolé pour les questions non en rapport direct avec le texte et aussi, par avance, tu me pardonneras des éventuelles erreurs dans mes propos. Je ne suis pas cependant un néophyte en la matière, mais bien loin d’être un bibliste accompli.

    Tu dis que la bible (Ancien et Nouveau Testament) est la parole de Dieu. Dieu est profondément Amour. (Petites précisions, l’Ancien Testament, c’est la Torah et le Talmud, le commentaire de la Torah. Le commentaire inspiré et écrit par les hommes. C’est le Talmud qui dit aux juifs comment lire la Torah.) Pourtant, dans l’AT j’ai découvert des textes extrêmement belliqueux pour les autres nations. Dans ces textes, il y a des élocutions de suprémacisme, de racialisme et de tribalisme… Voici les références : Isaïe (livres 60 et 61), Ezéchiel (livres 25 et 32), Deutéronome VII, 16, Deutéronome XXXII, 41-43, Lévitique XXV, 44-46, Deutéronome VII, 22-24. Pourrais-tu m’éclairer ?

    Autre chose, pour tous ceux qui cherchent, tous les chemins mènent au Chemin du Christ (et sa porte étroite). Quand est-il alors de Bouddha, Yahvé, Krishna et autre Vishnou ? De grands initiés ?

    Certains parlent que le Christ serait déjà présent sur Terre et le surnomme Maitreya et qu’avec ses prophètes ils feront des prodiges. Ils se manifesteront bientôt. D’autres affirment au contraire que ce Maitreya serait l’Antéchrist accompagné de ses faux prophètes pour instaurer leur projet funeste. Quel est ton point de vue sur ce sujet ?

    Merci pour tes réponses
    Belle journée
    Stéphane

    • Paddy

      Hello
      Je vais essayer de répondre en vrac.
      Pour ta première question, je veux rectifier un « détail » qui n’en est pas un. Pour moi, la parole de Dieu n’est pas la bible (ancien et nouveau testament) mais Christ, au commencement était la parole (il n’y avait un une bible qui volait dans les airs, la parole s’est faite chair, c’est Christ qui s’est incarné et non une bible…
      Le Talmud est loin d’etre inspiré, il y a des textes horribles (sur les non juifs, sur les relations sexuelles, sur Jesus…).
      « Christ et sa porte étroite » une autre petite rectification. Christ est la porte étroite.
      La vraie question, sur quoi (ou qui) débouche la porte étroite? A en croire bon nombre d’écrits, quand on regarde derrières les mots culturels ou de la tradition, il y a d’énormes similitudes avec des écrits sacrés de l’Orient, néanmoins Jesus sur La Croix a accompli une œuvre sans précédent ouvrant le salut à tous les hommes quelques soit leur culture.
      Concernant maitreya je ne crois pas une seconde en son existence, sa présence actuelle, ni que ce soit l’antichrist.
      Le nouveau corps au travers duquel se manifeste Christ est l’assemblée «l’Ekklesia » de ce qui qui le suive.

  2. Damien

    Bonjour Patrick,

    Alors la bible n’étant pas la parole, peut on se fier à tout ce qu’elle écrit notamment sur des règles qu’elle énonce : pas de sexe avant mariage, pas de remariage quand on se trompe… traditions ? Ou parole de Dieu? Écrit, comment faire du tri dans la bible ?

    • Paddy

      Se fier à tout ce qu’il y a d’écrit et s’y conformer? Non!
      On ne va lapider personne, on va pouvoir se tailler les coins de la barbe et on est pas obligé de porter des ponpons aux 4 coins de nos vêtements. Je sais ces exemples paraissent stupides mais ils font partie de ce qui est écrit.
      La vraie parole est Christ dans notre vie, suivre un livre sans un Christ vivant c’est marcher selon la lettre, la lettre morte.
      Comment faire le tri? Déjà ne pas se tromper d’alliance et deuxièmement entendre sa voix (on ne peut pas se permettre le luxe de ne pas l’entendre).
      Pour rappel, ce qu’on « appelle » l’église primitive ne possédait pas de bible. Il n’y avait pas de rouleau perso de l’AT et le NT n’existait pas encore et pourtant cette église fait envie.

  3. jacques

    Bonjour Patrick,

    Se détacher de la lettre qui tue pour se laisser conduire par l’Esprit qui vivifie, est un chemin qui fait écho dans mon esprit. Dans la cadre de mes recherches, je suis évidemment arrivé à connaître ton parcours et ton invitation a nous connecter au Christ caché en nous.
    Je te contacte pour te demander ton avis sur le livre «  Le Christ en vous »de Miss Alice Mortley dont je suppose que tu dois probablement connaître car ses propos semblent rejoindre les tiens. Cependant, il y a un point qui m’alerte, c’est le fait qu’elle confesse avoir reçu ses révélations de la part d’un entité « Bertha ». Que le St Esprit nous conduise sur le chemin de la Vérité ( Jésus) est pour moi une garantie de ne pas nous laisser séduire. Mais cette certaine Bertha !!??
    je trouve que l’on flirte avec le spiritisme. Il aurait suffi que l’auteur ne parle pas de l’origine de ses révélations pour que je considère son ouvrage comme « éclairé ». Est- ce une signature que le monde occulte a laissé sciemment apparaître ?

    Voici un extrait d’une recommandation de lecture à son sujet :

    Très évoluée spirituellement, et exceptionnellement réceptive psychiquement, l’auteure, une anglaise nommée Miss Alice Mortley, décédée en 1954, pratiquait déjà une sorte de méditation, qui lui permettait de se détacher momentanément du monde extérieur, d’ » »entrer dans le silence » » et de recevoir les instructions qui forment la substance de ces pages. L’entité spirituelle qui s’adressait à elle lui apparaissait comme un «  »être de Lumière » », … une certaine Bertha, qui aurait vécu de longues années auparavant au pays de Galles mais qu’elle n’avait jamais connue. Elle lui dit : «  »Nous désirons ardemment vous aider. Nous sommes plus près de vous que vous ne pouvez le savoir car Dieu est l’Unité réalisée, et c’est en Lui que nous avons la vie. Nous pouvons venir quand une voie s’ouvre devant nous. Dans les mots que vous lirez, vous trouverez une bénédiction et un bienfait. L’Amour pénètre toute vie ; il embrasse tout. Dans l’Amour, nous sommes «  »chez nous » ». Dieu est Vie. Dieu est Amour. Vous pouvez intituler ce livre : «  » Le Christ en vous » ». Lorsque le Christ parle en vous, écoutez et obéissez. » »

    le St Esprit aurait-il utilisé le speudo de « Bertha » pour communiquer avec Alice ?
    Je ne le crois pas une seconde! Curieuses révélations pourtant si séduisantes en substances mais ayant pour signature un « être de Lumière » énigmatique !

    • Paddy

      Hello.
      Non je ne connais pas du tout ce livre. D’après la description, OUI ça semble être du spiritisme. A part le titre et la notion de silence il n’y a absolument aucun rapport avec ce que je partage. Je dirai même: Attention danger!
      le titre est séducteur (Allez moment détente, je vais sortir l’artillerie lourde, la « grosse » Bertha c’est pas canon :))

  4. Stéphane

    Bonjour Patrick,

    Des 3 religions monothéistes Abrahamiques (Christianisme, Judaïsme et Islamisme), le Coran est le seul texte qui prétend être dicté par Dieu à son prophète Mahomet. Petite parenthèse, il est dit et écrit que c’est l’archange Gabriel (qui se tient devant Dieu) en Arabie Saoudite qui dicta patiemment pendant 22 ans le Coran, sourate après sourate, à celui-ci. Sachant qu’il contient des textes et manuscrits guerriers, que cela t’inspire-t-il ?

    Les textes de la Torah « Ancienne Alliance « ne prétendent pas être dicté par Dieu, mais visent à parler de Dieu à travers notamment les prophètes. Cela me rassure parce que si Dieu est profondément Amour, comment aurait-il pu dicter des phrases pleines de haines et d’outrecuidances à l’égard des autres nations notamment à travers « Le Pentateuque » comme j’ai pu te référencer les extraits dans un courriel précédent. À l’instar, les Évangiles dans la « Nouvelle Alliance « sont un témoignage d’apôtres, d’êtres terrestres, qui racontent la vie et la passion du Christ.

    Pardonne-moi par avance, je ne voudrais pas passer pour un taquin qui cherche la controverse à tout prix sachant que j’en connais peu sur le sujet qui nous intéresse, mais concernant la Bible Parole de Dieu, dans une vidéo Impact de guérison 1/3 intitulé Pourquoi la Bible comme fondement, tu dis qu’elle est la Parole de Dieu (avec l’illustration de la secrétaire et du directeur) et c’est vrai que j’ai déjà lu et entendu moult fois, pour l’Ancien Testament, que ses écritures étaient reconnues écrites sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu. J’avoue que je m’interroge. Qu’en est-il exactement ?

    « Car la nation et le royaume qui ne te serviront point périront; ces nations-là seront entièrement détruites. [...] Les étrangers seront là pour paître vos troupeaux; les fils de l’étranger seront vos laboureurs et vos vignerons. » Isaïe (livres 60 et 61). Comment un homme comme lui qui a écrit des choses magnifiques, et souvent cité légitimement, a-t-il pu écrire ceci ? Prophète ou pas, il demeure un homme assujetti au terrestre et au politique ?

    Merci pour tes réponses
    Belle journée
    Stéphane

    • Paddy

      J’ai aussi un problème avec tous ces versets guerriers, haineux… chaque fois que j’y pense une parole de Jesus revient à la surface, il vous a été dit… mais moi je vous dis…
      Cette autre parole aussi: vous sondez les écritures croyant recevoir d’elles la vie éternelle, or elles témoignent de moi et vous ne venez pas à moi pour avoir la vie.
      Pour ma part je ne marche pas selon ce qui est écrit, selon une lettre morte. Je suis venu à Lui, aujourd’hui c’est Lui ma boussole, et non des écritures (que je respecte bien sûr mais mon allégeance est à celui qui m’a sauvé et qui m’habite).
      Le tournage de la vidéo que tu cites a maintenant plus de 8 ans, aujourd’hui sur ce théme je dirai les choses autrement.
      Pour faire court, je ne souscrit à aucun texte qui promeut la haine, la vengeance, le mépris, le jugement de l’autre, l’effort humain pour parvenir au ciel, la foi exclusive tout ce qui est contraire à l’amour et à la grâce. Mon Dieu est celui de Jesus Christ, mon père est celui de Jesus Christ.
      Je ne crois pas en Dieu je le vis.

      • maria

        Bonjour Patrick,

        Ca soulage beaucoup de lire ta réponse et en complément je suggère à beaucoup d’entre nous (sans prétention) de lire « les quatre accords tolteques » de Don Miguel RUIZ, c’est un livre qui se lit tres facilement et rapidement. Le titre peut « faire peur » ; il n’est pas ésotérique mais permet de faire un travail intérieur intéressant où l’amour divin est prédominant. Je pense que c’est un livre qui peut nous apporter beaucoup dans notre vie chrétienne. Le connais-tu Patrick ?

        • Paddy

          Non je ne connais pas

  5. Pascal

    Bonjour Paddy
    Merci pour tes articles qui apportent à ma démarche.
    Je m’interroge énormément sur l’église et je me demandais si lorsque Paul écrit aux Corinthiens les 2 versets que tu cites en (7) et (8), s’il ne s’adresse pas plus au collectif qu’à l’individuel: le « vous êtes le sanctuaire »= vous tous ensemble chrétien de Corinthe; ou « votre corps est le sanctuaire » = le corps qu’ils forment ensemble à Corinthe. Je dis cela car toute sa lettre pousse à l’unité de l’ensemble et le thème du corps et des membres est repris notamment dans 1Corinthiens 11 à 13, je crois…
    J’ai donc vraiment l’impression que les paroles de Paul doivent avoir un impact sur le collectif en tant que sanctuaire même si je sais qu’au départ l’individu doit être percuté aussi par ces vérités.
    Sinon je suis aussi preneur pour un article sur tes convictions par rapport à la bible, la manière de l’aborder et le fait que la Parole de Dieu, c’est Jésus…

    • Paddy

      Tout à fait, mais pour atteindre l’objectif corporatif il faut que chacun soit « installé » dans cette réalité. C’est vrai que Paul parle bcp au niveau corporatif mais il cible aussi l’individu.
      Aux mêmes corinthiens il écrit: celui (l’individu) qui s’attache au Seigneur est un seul esprit avec Lui.
      Une chose est sûre, quand il y a des membres, des organes vivants, il y a un corps.
      Un rassemblement de « prothèses » ne fera jamais un corps. Cette phrase peut paraître rude mais j’ai tant vu de « membres » qui n’en n’étaient pas, ils en avaient l’apparence mais aucun rattachement à la tête.
      Pour les autres sujets, ça ne saurait tarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download