Un gros mot dans le patois de Canaan: culte

fastfood blog
Voulons-nous vraiment en arriver là?

Ce coup-ci nous verrons le mot: CULTE

Lorsque j’étais pasteur, alors que j’avais la tête dans le culte, préparant le message dominical, Jésus fit irruption dans ma préparation.

« Dans ce que vous appelez culte, en quoi me rendez-vous un culte ? »

Juste une question qui me donnait le message du jour mais qui surtout était pour moi le commencement d’une longue méditation sur la fameuse réunion du dimanche.

Il y aurait beaucoup de choses à mentionner, notamment sur sa base historique, sur ses conséquences, sur le fait que parfois, le dimanche matin ressemble à un moment de ségrégation spirituelle, chacun se coupant du reste du Corps et se réunissant avec sa « race dénominationnelle ».

En tout cas, bibliquement, aucune directive à son sujet, aucune mention d’une réunion spéciale le week-end, encore moins d’une réunion appelée culte. Étonnant alors que, ce « culte », soit le fondement de la vie ecclésiale de tant de gens appelés parfois avec raison « chrétiens du dimanche ».

D’un point de vue pastoral, ce culte relève du défi. Il va falloir y inclure, un mot de bienvenue, un temps de louange, un temps d’adoration, un temps de prière, une prédication, le pain et le vin, peut-être un temps de ministère, les annonces et rappeler les offrandes. Le tout sans que ça soit trop long. Un peu comme un gros hamburger dans lequel il y a le pain, la viande, les légumes, la sauce, et le fromage. Un jour, un ami américain me disait:  » le culte, c’est comme le « MacDo », tu viens , tu manges et tu bois, puis tu paies ». Moi je pense personnellement que l’on peut venir à un culte avec le réel désir d’adorer son Dieu.

A l’époque, je n’avais pas trop compris la boutade de mon ami, depuis j’ai poussé la réflexion plus loin.

Qu’est-ce qui différentie un « Mac Do » d’un autre? Pas grand chose diront certains, d’autres évoqueront:

- son emplacement, sa visibilité, son accessibilité

- la taille de son parking

- sa capacité d’accueil

- la rapidité de son service

- les activités pour enfants

- sa qualité de service et la qualité du produit

- son équipe (dynamisme, amabilité, efficacité)

Ces critères ont peu d’impact quand il y a un seul fastfood dans la ville, mais ils ont leur importance quand il y a concurrence. N’empêche que l’on y retrouve à peu près la même chose partout. Pour les « chrétiens du dimanche », les consommateurs de culte, les critères sont souvent identiques et aiguillent leur choix quant au lieu de leur activité dominicale.

Pourquoi allons-nous au Mac Do? Je pense que ce qui prime c’est le côté pratique et rapide. De plus c’est la petite sortie en famille et ça fait plaisir aux enfants. Il n’y a pas de mauvaise surprise, on nous sert ce que nous attendons. Tous ces côtés sont super, maintenant rappelons-nous que tous les nutritionnistes sont d’accord pour dire que trop de ce style de nourriture nuit à la santé.

Parfois je suis effrayé par le christianisme qui se sent obligé de proposer de la restauration rapide, sûrement en réponse à la demande. En effet, le « chrétien du dimanche » est content quand « à l’église » il y a de la place pour se garer, que son église est visible dans la ville, quand ses enfants sont biens pris en charge, quand l’équipe sur place est sympathique, dynamique et efficace, quand on lui sert ce qu’il attend, le tout dans un service assez rapide parce que quand même, c’est dimanche et il a aussi d’autres choses à faire. Alors voilà, tout le monde est rassemblé, joue le jeu et a le sourire comme dans une pub américaine. Puis c’est « au revoir, à la semaine prochaine »

Il y a une différence entre rendre un culte et se rendre au culte. Une différence aussi grande qu’aller à l’église et être l’église. On ne rend pas un culte à Dieu en allant au culte mais en s’offrant à lui comme des sacrifices vivants, nous dit Paul.

macdo

Alors me direz-vous, le culte du dimanche, c’est mauvais? Non pas du tout, si vous ne vous nourrissez pas que de cela.

Notre rassemblement devrait être un vrai « Happy Meal »

Stay Tuned

16 Responses to Un gros mot dans le patois de Canaan: culte

  1. Cocor

    pfffiouu ça me rappel l’époque où j »étais à la louange. On ouvrait la salle, l’installait pour les gens, on choisissait des chants que souvent les gens aimaient bien, on les motivait on dirigeait…bref je vais peut être en choquer plus d’un mais en gros on faisait de bons animateurs !!

    Bien évidement, Jésus agissait souvent au milieu de nous et on le cherchait réellement mais au final, quand la lumière de Dieu s’est fait de plus en plus forte, Jésus m’a révelé qu’en fait on ne venait pas lui rendre un culte, mais on venait pour être servis, pour être bénis, on lui faisait notre commande chacun avec sa prière aie aie aie..des cœurs sincères mais malheureusement sincèrement dans l’erreur.

    En aucun cas ce genre de message se veut être un jugement, mais plutôt une prise de conscience. Arrêtons de jouer les consommateurs et laissons le nous consommer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que lui! Ne venons pas chercher les mets rapides…mais plutôt celui qui bénit pour QUI IL est!

    Pour les amoureux, ceux qui se disent  » ah mais alors comment faire plaisir à mon Dieu, j y allai avec mes chants, mes actions et ma bonne volonté , mais maintenant que faire??? « 

    Réponse: donnes toi completement, et sans limites….un « je t’aime » franc d’un coeur brisé à genoux face à face avec LUI…ça c’est un bon culte!!

  2. Eliah

    ton nouveau message est super !

    Je t’aime à la folie !

    Eliah ( sa fille )

  3. Leroy Emmanuel

    Salut Patrick.
    Je suis entièrement d’accord avec ton message; si on compare avec la « bouffe »,ceux qui mangent plus de calories qu’ils n’en dépensent deviennent obèses et tombent malades !!! dans les églises çà devient pareil,les chrétiens s’empiffrent de tas de messages d’enseignements à longueur d’années mais ne font jamais ou très peu de « sport » pour mettre en pratique ce qu’ils ont appris,
    çà donne des gens qui consomment sans modération, le dernier ministère à la mode ,ou le dernier groupe de louange à succès!!! Je me suis rendu compte de cela dans les derniers rassemblements où je suis allé,les gens venaient pour voir et recevoir encore et encore de l’homme qui est là sur le devant,pour recevoir de « l’or »ou un miracle et s’éclater avec un « super groupe de louange qui « déménage »!!!! Où est le culte à Dieu dans tout çà ?Excuse moi mon frère ,je ne porte pas de jugement car bien souvent j’ai fait pareil,mais je suis fatigué de tout ces shows à l’américaine qui donne la gloire à l’homme plutôt qu’à celui qui doit recevoir toute la gloire Jésus-Christ notre Seigneur !!! Continue mon frère ,tu es sur le bon chemin pour cette réforme tant attendue !!! Que Dieu te bénisse,ainsi que ta famille.

    @Leroy Emmanuel :

    salut Emmanuel, merci pour ton encouragement @+ Paddy

  4. Dominique GAILLARD

    Tout à fait d’accord avec cette attitude de consommateur dont nous sommes tous imprégnés dans tous les domaines : vies spirituelle, intellectuelle, affective, associative, santé, éducation, besoins élémentaires, etc…
    C’est d’une transformation en profondeur dont nous avons tous besoin, une reprogrammation, une reformatation de nos pensées qui seront changées par le Roi des rois, Celui qui a donné Sa vie, la vraie vie pour notre présent mais surtout pour notre avenir éternel auprès du Père dont le désir le plus profond est de nous avoir auprès de Lui.
    Si nos pensées sont converties, elles influenceront nos paroles, puis nos actes, puis nos habitudes et au bout du compte nos caractères et nos destinées afin d’être de plus en plus « petits » et que Dieu progressivement prenne de plus en plus de place en nous, ainsi nos vies sur cette terre seront comme un culte, une adoration au SEUL QUI EST DIGNE D’ÊTRE ADORÉ, CELUI AUQUEL REVIENT TOUTE LA GLOIRE.
    Tout un programme de toute une vie, de toute une génération, sans doute cette génération de la réforme.
    Y’a du pain sur la planche mais j’suis partante pour cette réforme… avec l’aide de Dieu.
    Y’ a d’autres réformes : être responsable de soi, de ceux dont on a la responsabilité, de notre environnement… et pas uniquement la « société », avoir des droits oui, mais des devoirs aussi !!!
    Y’en a tout plein de choses à revoir. Mais à chaque jour suffit sa peine.
    Merci Patrick de nous permettre cette remise en question. C’est une rubrique que j’apprécie, un chamboule-tout salutaire de notre compréhension de la vie avec Dieu. @+

    @Dominique GAILLARD :

    tout à fait d’accord, merci de ta participation. Paddy

  5. JLG77

    Ouah !!!

    Image assurément grinçante mais pourtant bien réelle !
    Image visible d’un état d’être invisible pour ceux qui sont dedans et/ou qui ne veulent pas le reconnaître et le croire ! Nous en étions ! Il nous a fallu une prise de conscience !

    Cela me rappelle l’époque où je faisais partie des « hypers actifs POUR Dieu, mais pas AVEC » et pour l’avoir pratiqué assez longtemps, je sais de quoi je parle ! Je retrouve dans ce qui est écrit beaucoup de vécu. Hélas, mon cœur n’était pas éveillé à la vérité de mon état du moment et je pensais sincèrement que j’étais sur le bon chemin, convaincu que le Seigneur approuvait et bénissait ‘Mon’ service ou ‘Mon’ culte ! Je ne savais pas que ma chair c’était Christianisée !
    J’aimais beaucoup Jésus parce que je savais que j’avais été beaucoup pardonné (Luc7-47). Je voulais à tout prix Lui être agréable ! Et, le Seigneur qui est bon, nous a réellement bénis !
    Je n’avais pas encore compris que c’était à Lui d’opérer par le Saint-Esprit une œuvre nouvelle en moi pour que je devienne celui, que Lui voulait que je sois et non que je fasse quelques choses pour Lui être agréable !
    Je sais maintenant que seules la vie et l’œuvre de Christ en et à travers nous plaisent au Père (c’est l’être et le faire de Christ et non le mien !).

    La vérité du constat d’aujourd’hui, et je pense à nos très chers qui nous entours, c’est que comme les cœurs ne sont pas encore illuminés sur, la réalité de notre être intérieur, et, sur l’utilité des œuvres extérieures que nous produisons et pratiquons, de ces faits, ce qui est écrit, risque fort de faire grincer des dents !

    Cependant, j’aimerai attirer l’attention sur une chose très importante.
    Pour qu’un groupe, une église, une dénomination soient réformés de cœur, il faut que chacun des membres de cette structure passent par un «réveil spirituel personnel» qui mène à une crise.
    Mais, cette réforme de cœur ne « s’invente » pas, ne se « force » pas, ne se « déclenche » pas. Elle
    s’ expérimente lorsque notre cœur est vivement touché par la prédication de la croix !
    Elle ne peut que se désirer ardemment lorsqu’une certaine prise de conscience intérieure est révélée par la vérité et que le constat de notre incapacité à plaire à Dieu, par notre vie et par nos « bonnes » œuvres, soit enfin reconnu et par la suite confessé et pardonné.

    Il n’y a que le Saint-Esprit qui peut opérer cette œuvre en collaboration volontaire avec le disciple..

    C’est la repentance. Elle mène à la conversion et à la circoncision (réforme) de cœur ! Elle mène aussi et surtout à une relation intime avec Dieu. Elle coupe court à tout ce qui est intellectuel et engendre un état spirituel dans lequel la vie de l’esprit est active.

    Pour illustrer un peu cela et pour rester dans l’image du thème. Je parlerais de la nourriture de Dieu et non de Mac Do !

    Concernant, la nourriture La Bible répond :

    Mat 4-4 Mais lui, répondant, dit: Il est écrit: «L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole (rhéma) qui sort de la bouche de Dieu» (Voir aussi, Deut 8-3 et Luc 4-4).

    La nourriture spirituelle de tout disciple de Jésus est la parole de Dieu. La parole de Dieu est le «logos » puis devient «rhéma» lorsqu’elle est révélée par le Saint-Esprit dans le cœur ! Sans trop approfondir et en essayant d’être simple, je dirais que la parole de Dieu reste lettre morte jusqu’à ce qu’elle soit révélée par le Saint-Esprit à notre esprit, elle devient alors esprit et vie dans notre cœur (Jean 6-63).

    Tant que la lumière n’est pas faite, par l’action du Saint-Esprit, sur les motivations réelles de notre cœur pour notre vie chrétienne, la crise ne peut pas s’opérer. Il faut être conscient de son état, et le reconnaître pour être amené à la repentance. Il faut croire que le Seigneur peut et veut nous amener à cette situation de crise et que c’est parce qu’Il nous aime qu’Il le fera si nous Lui demandons avec un cœur honnête et bon (Luc 8-15)
    Nous pouvons écouter, entendre et même comprendre ce qu’est la repentance mais ne jamais la vivre. La vivre c’est ce que Jésus veut pour chacun d’entre nous (2 Pierre 3-9). Il nous faut le croire par le moyen de la foi (nous avons tous reçus une mesure de foi (Rom 12-3)).
    La loi de la parole de vie de l’esprit (logos/rhéma) est valable pour tous les sujets qui ont traits entre Dieu et l’homme. Dieu autrefois a parlé par les prophètes (parole logos) puis par Son Fils (parole vivante) qui soutien toutes choses par Sa parole puissance (parole rhéma)! (Heb 1-1à4)
    Tant que nous ne nous laisserons pas conduire et guidé par le Saint-Esprit, tant que nous ne désirerons pas arrêter (PS 46:10) et entrer dans le repos du Père. Notre chair cherchera toujours à mériter quelque chose (de conscient ou d’inconscient) et la grâce (capacité de Dieu pour nous permettre de marcher dans la vérité cf: PF) ne servira pas efficacement comme elle devrait le faire !

    Mais, alors qu’est-ce qu’un culte ou service agréable selon la parole de Dieu ?

    C’est d’abord, ce que Dieu dit que cela doit-être ! Par exemples : (parole logos jusqu’à ce qu’elles deviennent rhéma) Il faut passer par cet état d’humilité et de brisement opéré par le Saint-Esprit !

    Psa 51-17 Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu ! Tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit.

    Esaïe 57-15 Car ainsi parle le Très-Haut, dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: J’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; mais je suis avec l’homme contrit et humilié, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les cœurs contrits.

    Rom 12-1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
    Rom 12-2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

    Mais c’est aussi,
    Dieu qui s’est donné volontairement en Son Fils Jésus par amour pour nous (offrande spirituelle et aussi charnelle) et qui n’en attend pas moins de notre part. Le problème, c’est que nous ne sommes pas qualifié, aux yeux de Dieu, pour Lui apporter quoique ce soit qui Lui soit agréable. La solution, c’est de croire que Jésus l’a déjà parfaitement accompli pour nous à la croix.

    Comment faire pour répondre à cet amour éternel et expérimenter la transformation de la parole logos en rhéma dans notre vie ?
    Ne rien faire, être dans le repos du Seigneur afin de laisser Jésus agir par le Saint-Esprit en nous et à travers nous, nous rendant de ce fait participant et qualifié, en Lui, pour assurer ce service agréable à Dieu !
    N’oublions pas que Jésus ne faisait rien par Lui même et qu’Il ne faisait que ce qu’Il voyait faire au Père (Jean 5-19) ! N’essayons plus de faire mieux que Lui ! Laissons Lui la possibilité de nous apprendre ! Rendons nous malléable entre ses mains !
    Ne rien faire par nous même, c’est très dur, la chair n’aime pas du tout, nous nous sentons démunis, nous ne maîtrisons plus la situation, nous n’aimons pas car nous ne décidons plus, nous ne commandons plus ! Nous écoutons, nous croyons et nous obéissons par amour, c’est tout ! Et cela s’apprend dans l’école de Christ !
    C’est déroutant de marcher par l’esprit ou marcher par la foi. Pourtant, s’est ce qu’a vécu le maître et si le maître l’a assuré pour nous à plus forte raison les serviteurs y arriverons si ils osent croire ce que le maître leur dira et si ils Lui obéissent par amour ! Jésus doit grandir jusqu’à ce que nous soyons complètement cachés en Lui. Seul Jésus pleinement formé en nous et agissant à travers nous par le Saint-Esprit, comblera notre Père ! Nous entrons dans notre héritage, par la foi, chaque fois que la parole logos est révélée en parole rhéma dans notre cœur par le Saint-Esprit.
    Osons le croire et faisons Lui confiance ! Lorsque nous sommes ensemble apprenons à partager Jésus qui vit dans chacun de nos cœurs par Son Esprit. Ne laissons plus Jésus dehors, laissons entrer le Roi !

    2 Pierre 1:17 Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.

    Cette parole (logos) de Dieu le Père nous est adressée personnellement si nous sommes en Jésus et que nous saisissions par la foi cette parole (rhéma) révélée pour nous !

    PS : Pour mon frère Paddy, c’est courageux d’avoir touché à une vache sacrée toute en permettant le dialogue !
    Que notre Seigneur Jésus continu Son ministère à travers toi et que tu participes à Sa gloire pour le bien de Son peuple !

    Hélikiament votre,

    Jean-Luc

    @JLG77 :

    Merci jean-Luc, s’efforcer d’entrer dans le repos, faire des efforts pour se reposer en Christ, c’est tout le paradoxe de la vie avec Christ. j’ai bien aimé le qualificatif « hyper actif dans le Seigneur, j’en faisais partie! ;-) Paddy

  6. Bonjour, et que la paix du Seigneur Jésus-Christ, sa joie, l’amour du Père, soient avec nous tous !
    Je viens juste de découvrir ton blog.
    Je me demandais vraiment si j’étais la seule à avoir reçu toutes ses convictions dans mon coeur !
    Quelle joie de voir que la « Grande Réforme » opérée par notre Seigneur fait oeuvre et que son Epouse, (comme les vierges sages citées dans la parabole), ne veut pas seulement un peu d’huile, mais veut que sa coupe déborde même si parfois le parcours est douloureux!
    Aujourd’hui en plus qu’avant le peuple de Dieu n’accepte pas que le Seigneur se servent des choses folles du monde pour confondrent les sages !
    Quelle grâce! et Quel Amour ! Merci mon Dieu pour ce que tu conduis avec ce ministère.
    Fraternellement,
    Marie

  7. Sil

    Tellement vrai. Et bravo à Jean-Luc qui refait un sermon dans les commentaires! (joke)

  8. dudu16

    en plein dans le mil.Tu as du en perturbe plus d un.Mais combien vrai. On va pas au culte pour faire le plein de nourriture spirituelle mais pour Celui à qui le culte s adresse. Ce sont nous qui devons etre des sacrifices vivants et ce sont nous qui devons donner ce jour là, offrir nos louanges, notre coeur, en ouvrant notre bouche pour le Roi des Rois.Tout est dans notre attitude de coeur. Savoir pour ki tu vas à l eglise, par habitude ou pour Ton Sauveur pour lui rendre hommage, lui faire la fete, lui rendre grace car son Sang si precieux a coule pour nous.C est avec 1 coeur reconaissant que nous devons nous presenter le jour du culte. Si on y va dans cette optique alors là c est super, notre Dieu est content.Souvent apres le culte tu nous disais de garder bien precieusement la benediction, c est 1 phrase que j entendais mais qui ne resonne pas de la meme façon dans mon coeur aujourd hui je comprends vraiment ce que tu disais alors qu on a pas d eglise locale.Le culte ne s arrete pas à 1 jpour precis de la semaine, c est tous les jours, dans notre relation personnelle avec le Seigneur, dans l intimite de Sa merveilleuse presence, c est nous l eglise amen.Alors pratiquons la parole gal 5 v22 et gloire Au Roi des Rois jean 17v20à23 . Sois comble de toutes sortes de benedictions toi et toute ta merveilleuse peite famille selon 1ch4v10.Amen Bisous fraternels

  9. Jycrois

    Salut !

    Super géniale la photo et quel réalisme dans la comparaison avec l’église ;-) Incroyable !!! Toujours bien inspiré paddy :-)

    D’accord avec la totalité… Je pense même qu’aller plus loin dans le détail du pourquoi le dimanche… les fondements du culte… pourrait être super positif pour beaucoup :-) et ce pour l’avoir déjà entendu ;-) parce que très destabilisateur… et pour quitter nos petites habitudes et nos manières de penser super bien ancrées, on en a besoin !!!

    En effet, comment pouvoir se repentir si on n’a pas la révélation nécessaire à cette repentance ?! qui elle même nous permettra de lâcher et d’avancer :-)

    Bonne continuation à vous tous, Merci Paddy et à très bientôt…
    Sylvie.

  10. Good, good et re-good !

    Cher Patrick je te découvre peu a peu et a chaque fois que je te lis c’est comme si le Seigneur me soufflait a l’oreille : « alors, rassurée ? tu vois ? T’es pas la seule à le penser ! »

    En 3 mots : même longueur d’onde !

    Tes témoignages me touchent, tes exhortations me fortifient ! Et tout ça mis dans le shaker du St Esprit, donne un super milk shake savoureux (du mac do, ou bien… ?) bien consistant mais surtout digeste et nourrissant !

    Que le Seigneur te bénisse, toi et ta famille ! Je prie que notre Dieu d’amour continue a te faire entrer toujours plus dans ce qu’il a préparé d’avance pour toi !

    Je suis de la région de Grenoble. Des projets de visite dans la région ses prochains temps ? (je pose la question, parce que c’est spirituellement très lourd par ici, et que ça manque de « vrai » ministères de Dieu). Donc, c’est une supposition… glissée a ton oreille comme ça, l’air de rien… ;)

    Shalom !

    @worshipper :

    Merci pour l’encouragement, pour la région de grenoble, le plus près prochainement est 21-23 nov à Meyzieu voir Agenda ;-) Paddy

  11. benjamin

    un commentaire pour le punk qui m’a appris a aimer Dieu.
    merci Patrick pour ta patience avec moi

    Benjamin

  12. Mika

    encore bravo et vivement que cette réforme touche tous les chrétiens à la recherche de la vérité, la vraie vie que Dieu veut pour son peuple!!

  13. Love

    Franchement trop bien, j’ai bien ri …. Je suis super heureuse de la réforme,elle m’a rendu libre. Libre en JESUS.Vraiment je tenais à encourager Patrick ainsi que sa famille, merci pour tous ces moments de partage.Ce que j’aime chez eux leur amour pour les gens,leur gentillesse, leur humour car CHRIST est la joie ,je suis sur que la haut ils s’éclatent…Et surtout ils annoncent l’Evangile de Christ qui défrise…Pour ma part étant des îles je dois dire que j’utilise moins de défrisant depuis que j’écoute la réforme…rire.Bonne continuation et toute mon affection en CHRIST.Lovely de la Roche sur Yon

  14. Teddus

    Salut, cela fait un petit bout que je suis les messages que Patrick Fontaine reçoit de la part de notre Maître (environ 6 ans). Ce que je trouve particulier c’est qu’il ressemble à un coeur qui parle avec un haut-parleur !!! Ce coeur dit HAUT ce que d’autres coeurs pensent tout BAS par rapport à l’impact de l’église, du moins de ceux qui sont l’église. Je bosse dans un McDo comme vigile et je peux dire que l’image est assez proche, trop proche d’ailleurs !!! Je ressemble un peu à celui qui doit veiller à ce que les gens mangent en toute quiétude… comme le gars de la sécurité qui veille à ce que personne ne soit dérangé durant le culte, que personne ne fasse ce à quoi on ne s’attend pas; une sorte de gardien de la paix des lieux… On tient tellement à cette paix, à cette quiétude des lieux !!! L’esprit de Dieu doit s’y sentir à l’étroit !!! Quelle paix à tout prix.

    @Teddus :

    Merci pour ce complément très parlant. Paddy

  15. Je suis tout à fait d’accord avec ce triste constat,
    J’ai moi-même été pasteur responsable d’une petite assemblée il y a longtemps et aujourd’hui je ne ressens même plus le désir de me rendre ( au culte ) tellement ça devient une routine religieuse qui n’apporte plus grand chose à personne
    Je me demande simplement que pouvons nous faire d’autre afin de nous retrouver, de nous rassemblés comme les premiers chrétiens le faisaient
    Je pense souvent à une autre manière de faire surtout en allant visiter tous ceux qui sont isolés et ceux qui souffrent.
    En allant au devant d’eux au lieu d’attendre que ce soient eux qui ( viennent à l’église )
    Il y a de plus en plus de chrétiens qui finissent par ne plus aller nulle part et celà n’est pas non plus très bon
    Donc moi aussi parfois je vais dans la rue à la rencontre des gens pour leur parler de l’amour de Dieu
    Sois béni en tout cas mon frère, ça fait du bien de rencontrer un frère comme toi qui bouleverse cette routine épuisante des traditions qui ont mis l’église en sommeil depuis si longtemps

    @mickael :

    hé oui triste constat, mais il faut que l’on passe par cette prise de conscience pour ne plus mettre nos mains dans Ses affaires et Le laisser bâtir Son Eglise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download