Chap.X: Le Retour de Christ en questions 3


Comme promis voici la suite. Qui dit « suite » dit qu’il y a quelque chose qui précède. C’est important, si ça n’est pas déjà fait, de lire les autres chapitres et leurs commentaires et surtout les deux derniers car celui-ci en est une suite directe. De commencer par ce billet c’est comme tenter de monter dans un train en marche.
On continue donc à explorer les différents mots grecs reliés directement ou indirectement à la notion d’un retour du Seigneur. Aujourd’hui ce sont des mots qui ont une même racine, le mot epiphaneia, qui francisé a donné le mot épiphanie, et le mot phaneroo.

Le mot epiphaneia est intéressant à traiter car bibliquement il traite autant de choses passées que de choses à venir. On le rencontre 6 fois dans le NT et on trouve 4 fois le verbe epiphaino qui lui est lié.

Voici des textes (version Segond) où l’accent semble mis sur quelque chose à venir.

2 Thessalonic 2:8 Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat < epiphaneia > de son avènement.
1 Timothée 6:14 ( de garder le commandement, (6-14) et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’à l’apparition < epiphaneia > de notre Seigneur Jésus Christ,
2 Timothée 4:1 Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition < epiphaneia > et de son royaume,
2 Timothée 4:8 Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement < epiphaneia >.
Tite 2:13 en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation < epiphaneia > de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ,

Puis d’autres où l’accent semble mis sur quelque chose de passé.

2Tim.1 : 9-10 qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos œuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps éternels, et qui a été manifestée maintenant par l’apparition < epiphaneia > de notre Sauveur Jésus-Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l’immortalité par l’Evangile.
Tite 2:11 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée <epiphaino>.
Tite 3:4 Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés<epiphaino> ,

 

D’un point de vue historique et traditionnel on a appelé épiphanie la venue des mages d’orient, le baptême de Jésus dans le Jourdain, la multiplication des pains…

Le mot épiphanie signifie simplement apparition, manifestation avec la notion d’éclat.

Certaines traductions sont ambigües et ont traduit epiphaneia par venue, d’autres étrangement ont traduit par avènement les mots parousia et epiphaneia (en 2Tim.4 :1 et 2Tim.4 :8) ce qui a pour conséquence de faire un amalgame obscur. Juste 2Thess 2 :8 qui parle d’une epiphaneia de sa parousia « explose » ce contre-sens et démontre que les 2 mots ont un sens différent.

Donc, « techniquement », une épiphanie c’est une manifestation. Ce n’est pas juste la manifestation passée ni une manifestation quelque part dans un futur indéfini mais aussi une manifestation constante, présente, progressive. Certes la présence (la parousia) de Christ n’ a pas encore été manifestée au monde en général et elle le sera, mais elle continue encore aujourd’hui à se manifester à l’individu et à des ensembles d’individus. La présence intérieure du Christ a besoin d’être révélée et manifestée à l’extérieur, au monde.

Conclusion : epiphaneia ne dénote pas une venue ou un changement de lieu mais l’éclat d’une manifestation. Il y a effectivement une epiphaneia à venir c’est l’epiphaneia de sa parousia (2Thess.2 :8), c’est-à-dire de sa présence actuelle (relire Apocalypse Now VIII).

Pourquoi avoir traduit ce mot par avènement ou venue?

 

Le mot phaneroo est plus simple, il n’y a que trois occurrences qui peuvent être liées avec l’eschatologie.

Colossiens 3:4 Quand Christ, votre vie, paraîtra (phaneroo ), alors vous paraîtrez; aussi avec lui dans la gloire.
1 Pierre 5:4 Et lorsque le souverain pasteur paraîtra (phaneroo ) vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.
1 Jean 2:28 Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra (phaneroo ) nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui.

Quand nous lisons ces versets, nous pouvons croire à partir de ceux-ci qu’il y a une notion de venue. En fait le verbe phaneroo signifie manifester, rendre visible et dans les 3 versets cités il est en fait conjugué au passif et serait mieux traduit par « sera manifesté » plutôt que « paraîtra ».

Ces 3 textes nous parlent de Christ notre vie, souverain pasteur (qui est Christ), et de Christ qui sera manifesté. Etre manifesté ne signifie pas venir.

Jésus a manifesté le nom de son Père aux hommes (Jn.17 :6), il l’a rendu visible, c’est devenu concret pour les témoins. Le nom n’est pas venu.

Ces textes nous parlent de Christ rendu visible et non Christ en train de venir. De choisir de traduire par le verbe « paraîtra » donne l’illusion que Christ d’un coup vient sur le devant de la scène et cela tronque la vision. En fait Il sera rendu visible, manifesté il y a ici une différence de taille.

Ne tirez pas de conclusions hâtives, ni sur ce que je crois, ni sur ce que j’essaye de communiquer. Le but est de se poser les questions justes et de confronter ce que l’on croit aux écritures, sans interférence de tradition. C’est important de savoir en qui l’on croit, ce que l’on croit et pourquoi on le croit. La vérité n’a pas peur d’être éprouvée.

Le prochain verbe traitera de sa venue, en effet celui-ci enfin signifie vraiment: venir, arriver. Là nous approfondirons. En attendant …

 

Stay Tuned

20 Responses to Chap.X: Le Retour de Christ en questions 3

  1. Gil

    Merci pour cette suite. Un pas de plus dans ma conviction que le christianisme n’est finalement qu’une révélation de Jésus-Christ. (Ce qui suppose une infinie progression dans sa connaissance) Que les yeux de nos coeurs s’ouvrent sans cesse! J’en profite pour te saluer…

    • Paddy

      Hey salut l’ami
      C’est ça, tu as compris le cap du voyage.

  2. Binelli jean marc

    Bonjour Patrick,

    merci de nous entrainer dans une relecture des Ecritures.Ce n’est quand même pas facile de relire la Parole comme si on ne l’avait jamais lu, surtout apres presque 40 ans d’écoute de lecture d’ouvrage qui sortent de la tradition. Je pense et ce n’est que ma pensée que bien des recits d’apocalypse se sont déja acccomplis.
    Surtout que la date de redaction est incertaine, car la date de 95 est selon la traditions et on sait la puissance de la tradition.
    Toi qui apprécie les Bibles plutot litteralent que penses tu de la version Osty m^me si je sais que c’est une version catho, moi ce qui m’interresse c’est le texte et je te demande un peu ton avis avant de m’en procurer une.
    Fraternellemnt
    jean marc

    • Paddy

      D’accord avec toi, pas facile de relire avec des yeux neufs, c’est un bon défi.
      Concernant la traduction Osty, Ce n’est pas une mauvaise version ni une version exceptionnelle, elle se veut littérale, mais sur ce terrain la Darby lui est supérieure. Elle est juste un peu plus littéraire que la Darby.
      C’est une traduction dite à « l’équivalence formelle », c’est à dire le même mot dans l’original est traduit presque toujours par le même mot français
      alors que dans la langue d’origine, le sens des mots changent en fonction du contexte.
      Les notes sont tendancieuses, on peut vite voir l’orientation catholiques de celles-ci.

  3. Patrick de Beaumont les Valence

    Bonjour Patrick,

    Pas facile de répondre à ta question « Pourquoi avoir traduit ‘epiphaneia’ ce mot par avènement ou venue? »
    La foi en Jésus incluant une forte attente du retour en gloire du Seigneur, les théologiens ont surement été tentés d’en « rajouter »… Or, ce mot « epiphania » vient de ‘epiphanes’ qui vient de ‘epiphaino’ et l’ensemble signifie ‘éclairer, amener à la lumière’, d’où la notion d’éclat. Je comprend ce mot comme une lumière éclatante qui chasse les ténèbres. La conversion à Jésus est bien un passage des ténèbres à la lumière et donc une ‘epiphaneia’. C’est tout le sens de 2 Tim. 4:8 => ceux qui ont aimés son avènement, se traduirait par ceux qui ont aimé la manifestation de la lumière en nous.
    Ceci dit, dans d’autres passages c’est un sens différent, comme dans 1 Tim. 6:14, Tite 2:13, où le mot est traduit pour définir une apparition du Seigneur à venir, répondant à l’espérance de notre réunion avec lui. Toutefois, ce n’est pas le sens de la 2ème venue du Seigneur, pour laquelle il est plutôt employé le mot ‘parousia’ dans le sens avènement, comme ne Matthieu 24 qui traite du retour du Seigneur et de la fin du monde, (pour reprendre l’expression de la question que posent les disciples à Jésus).
    En conclusion ,ce mot ‘epiphaneia’ traite de choses passées, survenues lors de notre conversion (1ère rencontre avec le Seigneur), mais aussi de choses à venir, lorsque nous serons glorifiés comme lui (2ème rencontre avec le Seigneur). C’est ainsi que je le comprend, dans le sens de rencontre avec le Seigneur, de rencontrer SA LUMIERE!

    En ce qui concerne le mot ‘phaneroo’, le sens de ‘manifester, rendre découvert’ me fait penser au sens de ‘apokalupsis’ = révéler.
    Mais si on prend le verset cité, (Colossiens 3:4 Quand Christ, votre vie, paraîtra (phaneroo ), alors vous paraîtrez; aussi avec lui dans la gloire), il est dit au verset 3 que notre vie est cachée par l’onction (Christ = oint) en Dieu. Peut-on comprendre le verset cité comme une conséquence de l’onction dans notre vie surnaturelle (zoe), liée à toutes les recommandations des versets antérieurs qui nous invitent à nous affectionner aux choses d’en haut et, ensuite, à renoncer aux oeuvres charnelles? Ainsi, par une vie pure, sanctfiée, l’onction de Dieu se manifestera dans notre vie…!
    De même, dans 1Pi.5:4, il est demandé aux pasteurs d’être les modèles du troupeau, alors la nature du souverain pasteur (Jésus) se manifestera ce qui aura pour conséquence l’obtention d’une couronne incorruptible de gloire.
    1 Jean 2:28 Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra (phaneroo ) nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement (parousia) nous ne soyons pas confus et éloignés de lui. => Ici, il nus est bien demandé de demeurer en Lui POUR QU’IL SOIT MANIFESTE EN NOUS, et qu’à l’avènement de Jésus nous soyon bien réunis. Car c’est certain que le retour de Christ sera lumineux et Sa lumière n’attirera que ceux qui posséderont déjà Sa lumière par une réelle communion persévérante.

    En conclusion de la compréhension de ce terme ‘phaneroo’, il semble certain que ça ne parle pas d’une venue de Christ, mais d’une manifestation en nous de sa nature…ce qui déclenche forcément des effets spirituels de la manifestation de Dieu.

    Bon, tout ça me remet fortement en question, non quant à la compréhension de la Bible (un peu quand même) mais surtout par l’exigence de la bonne nouvelle, pour vivre en Christ chaque jour sans compromis…

    Merci Patrick de pousser le bouchon. Et bien entendu, ce que j’ai pu exprimer n’est que ma compréhension personnelle, mais qui est déjà différente de ce que je comprenais autrefois. Cette recherche approfondie que tu as lancé, correspond à ma recherche actuelle, où je scrute les principaux thèmes escathologiques en utilisant une concordance de Bible on line, un lexique hébreux-grec en ligne, et quelques études triées de ci de là.
    Dans ces temps où la Parole est prêchée sans profondeur, j’ai ressenti le besoin d’aller plus loin par des recherches personnelles et approfondies. Cr’est pour cela que j’ai atteri sur ton blog.
    A bientôt. Patrick.

  4. Binelli jean marc

    Bonsoir Patrick

    quelle est la place de cette parole de Jésus
    je vous prendreai avec moi.C’est peut etre pour ca que certain pense qu’il y aura un enlevement?
    Jean 14:3 Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.
    Merci pour ta réponse
    fraternellement
    jean marc

    • Paddy

      Le contexte même nous donne des éléments de réponses.
      Le présent « je viens de nouveau » en grec implique un fait prochain, Jean 14:18 nous montre qu’il ne s’agit pas d’un fait étrès éloigné dans le temps. L’ensemble du chapitre traite de sa crucifixion, résurrection et l’envoi du Saint-Esprit.
      pour ma part, je pens sue depuis que nous avons reçu l’Esprit, nos sommes en Christ, donc assit avec lui dans les lieux célestes, et oui il y a une place pour nous là-haut ;-)

      • Erick-Ralph

        waou!!!!!! alors ça, j’avais pas vu comme ça! c’est tellement vrai et compréhensible maintenant cette histoire de « je viens vous prendre » hahah!! God bless u Paddy!

  5. majorie

    bonjour Patrick,
    cela fait longtemps que je suis tes enseignements sur la guérison divine, et tes enseignements ont été l’occasion pour moi d’un réveil dans ma foi et un tournant décisif dans ma vision de l’église, car comme tu me l’a re-appris: « Jésus Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement ». Je suis cependant perplexe concernant tous tes billets sur la fin des temps, et surtout ta passion à vouloir disséquer les mots. N’y a-t-il pas un risque que « Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit ; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie »?. Loin de moi de vouloir chercher à polémiquer ici, je serais incapable de tenir la route concernant mes connaissances « littérales » de la Parole. Mon souhait était plutôt de te proposer la lecture de certains articles d’Henri Viaud-Murat dont j’affectionne beaucoup les enseignements sur la marche par l’Esprit. Vous êtes deux serviteurs du Seigneur que je respecte énormément par votre amour de la Vérité (bien que je sache que SEUL Jésus EST la Vérité, donc pas d’adulation pour les hommes). Votre démarche est semblable en ce qui concerne la vision du corps de Christ, la guérison (dont il cite un des tes livres), sortir de Babylone pour toi et pour lui fuir l’apostasie…mais voilà que je trouve une grande divergence concernant la fin des temps. J’aurai souhaité que tu me dises ce que tu en penses, sachant que c’est une question de convictions et non de différences doctrinales. Sachant surtout que le plus IMPORTANT c’est de rester les yeux fixés sur Jésus, et de continuer à le chercher LUI PREMIEREMENT.
    Dans la paix de notre Seigneur, salutations.

    • Paddy

      bonjour,
      Concernant Henri, j’apprécie bcp de ses articles. Concernant le sujet qui nous intéresse, mon conseil c’est de ne pas regarder à l’homme (quel qu’il soit) mais de regarder à la parole sans filtre de tradition.
      Sinon le risuqe c’est comme dans les conflits, tu entends une personne, tu sais qui a raison tu entends l’autre et tu ne sais plus (Prov.18:17).
      La parole, traduite avec les bons mots, est le seul terrain fiable.

  6. majorie

    bonjour,
    Merci pour ta réponse. En effet, quand les convictions divergent (et même à chaque instant!), Dieu nous demande de nous fier à son Esprit qui nous conduit dans toute la vérité.
    Ainsi, pour les événements de la fin, tu as raison d’ébranler les acquis théologiques, mais je pense qu’il faut rester les yeux fixés sur le Seigneur qui nous donnera des convictions au fur à mesure, et garder un oeil ouvert sur la situation actuelle.
    En ce qui concerne la Parole traduite avec les bons mots, OUI, pourvu que cela s’intègre avec l’ensemble de la Parole et que nous nous fions à Lui plutôt qu’à nos raisonnements.
    Merci pour ton ministère, une grande bénédiction pour le corps de Christ.

  7. NUGUES Catherine

    Bonjour Patrick,
    Moi qui avait laissé tomber la lecture de l’apocalypse et son étude depuis un certain temps…..je revis en lisant tous les billets et leurs réflexions et les explications que tu nous transmets.
    Un grand merci aussi à tes sources et au Saint-Esprit qui nous parle des « choses » de la part de Christ, qui est lui-même la PAROLE de DIEU? notre PERE .
    A suivre Catherine

  8. Erick-Ralph

    Le billet précédent (sur le retour de Christ) avait beaucoup amélioré ma visibilité sur cette notion. Mais Là je viens d’avoir un EPIPHANEIA de la PAROUSIA pendant même que je lis :-)
    Que le Seigneur soit béni pour cette bonne nourriture. ;-)
    God bless u Paddy!

  9. Jésus se « epiphaino » la vérité le chemin et la vie.

    >> En ne croyant pas ce que Dieu avait déclaré, Adam &co sont sortis de ce plan (entrant dans un plan fictif, de perdition, de mort…incapable de croire la vérité, de retrouver le chemin, de revivre)

    Ce que je comprend, entre autre via tes billets, c’est qu’en tout temps rien n’a changé à part notre façon de vivre la vérité (et du coup ses effets). En tout temps nous sommes dans la présence de Dieu, réconciliés par lui-même: créés en christ par christ pour christ.
    Mais si cette intimité est câlin pour ceux qui passent de la mort à la vie (de l’illusion à la réalité-vraie, du trou au secours) ça reste l’enfer pour ceux à qui ce n’est pas (encore?) manifesté.

    Le plan de base de Dieu c’est d’avoir des images du Vrai qui reflètent le Vrai.
    Donc coup: Il l’a fait.
    sans accro* et même qu’il s’en est reposé.
    *(matt19:26)

    je veux dire il ne se passe rien, même si on regarde les prophéties [1ere Pâque par ex]; à chaque fois ce qui se déroule ne fait qu’expliquer ce qui EST (et non ce qui va arriver) ce qui se déroule un étage plus haut, hors du temps: ce qui est (vraiment) réel et qui ne change pas.
    ça permet de temps en temps de vivre un peu la vérité qui nous été acquise, et non Dieu qui reviens de vacance « tiens si j’intervenait un peu »
    Ça annonce plutôt que c’est comme ça que ça passe et donc que ça sera re-annoncé tout pareil: car il existe quelque chose qui ne change pas.

    Enfin pour la Parole entrant dans le monde, les deux plans qui s’alignent de force, y a des chances que ça soit différent mais je soupçonne que ça sera justement la découverte du prochain billet

    mais bon sinon ça reste ça l’idée?

  10. Cassandra DIBONDO

    C’est encore moi…
    Je suis d’accord avec toutes ces explications du mot,c’est pas faux. Justement sur une manifestation dans le futur, celui-ci n’est pas indéfini, NON, c’est bientôt, le Seigneur le dit dans révélation 22:7, même si on peut penser que apocaplyspe date d’avant 90 (ce qui dénote de tels détours pour faire coïncider les évènements de l’an 70 et après à ceux décrits dans révélation!). Comme vous avez dit qlq part: il faut plus de doi pour croire que apocalypse date d’après 90… j’ai une grande foi, alléluia!

  11. Patrick, plusieurs pensées :
    1. Tu dis : «Conclusion : epiphaneia ne dénote pas une venue ou un changement de lieu mais l’éclat d’une manifestation. Il y a effectivement une epiphaneia à venir c’est l’epiphaneia de sa parousia (2Thess.2 :8), c’est-à-dire de sa présence actuelle (relire Apocalypse Now VIII)».

    Bon voilà ça se clarifie, la boucle est en train de se boucler. Parfois tu dis que tu crois dans un retour de Jésus sous de multiples formes (n’excluant pas un retour physique), voire « posant ses pieds sur le mont des Oliviers ». Ça entretient le mystère, et on reste dans le flou. Mais une déclaration comme celle qui précède rend les choses plus nettes. C’est bien.

    2. «Pourquoi avoir traduit ce mot par avènement ou venue?»
    Pour moi c’est une simple question de sémantique. Parce que le mot “avènement” signifie lui aussi plusieurs choses :

    - le fait d’accéder à un état, à une dignité de caractère élevé, en particulier au pouvoir suprême : “Avènement d’un souverain”.
    - l’installation d’un nouveau régime, de nouvelles institutions politiques dans un État : “l’avènement de la seconde République”.
    - la Venue, l’établissement de quelque chose d’important : “Souhaiter l’avènement d’une ère de justice”.

    Un avènement, c’est une chose (ou une personne) qui arrive et qui n’était pas là (ou pas présent dans la situation). Elle est produite, suscitée, manifestée, elle apparaît. Est-ce qu’elle était en germe ? Possible. Est-ce un processus qui arrive à son terme ? Possible. Est-ce qu’elle était présente mais cachée ? Possible. Est-ce qu’elle était absente ? POSSIBLE AUSSI.

    En français, le terme “avènement” a un sens plus large que “manifestation” ou “apparition” : il englobe non seulement la personne, mais aussi ce qu’elle représente, son autorité, son règne, sa gloire, avec l’idée de changement que ça véhicule.

    L’attente du retour du Seigneur Jésus-Christ (venant lui-même) n’est pas du tout incompatible avec une manifestation corporative de saints qui parviennent ensemble à un stade d’expérimentation de la vie du Seigneur au point qu’ils reçoivent quelque chose de très grand.

    En fait, tout ça nous rapproche de plusieurs visions et enseignements qui circulent au sein de la Nouvelle Réforme Apostolique (NAR) de C. Peter Wagner et qui fleurissent dans les enseignements de certains leaders qui ont l’oreille de beaucoup d’autres leaders. On y parle beaucoup de Christ corporatif, de la manifestation des fils de Dieu, et comme je l’ai déjà partagé, de la victorious eschatology.

    La vision positive du christianisme qu’on y véhicule me dérange personnellement (dominionisme), parce que je ne vois pas (pour le moment) que le peuple de Dieu soit en train d’avancer dans les grands principes historiquement préparatoires à des actions de l’Esprit (repentance, crainte de l’Eternel, respect de sa Parole, obéissance, piété, consécration). Je dirais que ce que je vois, c’est plutôt le contraire. Mais avec Dieu tout est possible.

    Je me suis un peu laissé déborder, désolé, alors je vais me recadrer et reprendre mes lectures:) J’attaque le 11. à+
    Jérôme

    • Paddy

      Ta définition d’avènement est la définition d’un mot français qui a été choisis pour traduire maladroitement un mot grec qui signifie dans son tout premier sens PRESENCE.
      C’est tenace la tentative de classer dans des boites, maintenant la NAR, je ne connais pas et ça ne m’intéresse même pas, C. Peter Wagner je connais un peu, en tout cas ce qu’il disait il y a déjà quelques années, s’il n’a pas changé d’optique, impossible qu’un rapprochement soit envisageable, de toute façon je ne crois pas aux couvertures hiérarchique, ni au système pyramidale (ou pyragmidale parce qu’il me fout les boules). Christ corporatif,je ne pense pas que NAR ait le brevet du terme, manifestation de fils de Dieu, c’est Paul qui en a parlé le premier et victorious eschatology je pense déjà avoir été clair, je ne suis pas prétériste (bien que d’accord avec eux sur certains points comme je suis d’accord avec a peu près tous les « listes et les piques sur d’autres points.
      Pourquoi vouloir a tout prix discerner sous quel influence doctrinale je suis ou de quel mouvement je suis le porte drapeau? Connaissant l’origine de ma démarche et le pourquoi je le fait, ça va faire aller droit dans des mûrs.

  12. Je comprend ton agacement. Mais il faut que tu comprennes aussi qu’il y a un questionnement, qui est inhérent à ta méthode pédagogique : sur le terrain des idées, on a besoin de savoir où on va, c’est normal, et comme je te l’ai déjà dit, tes lecteurs doivent en même temps recevoir par fragments (qui éprouvent seulement un morceau de leur ensemble), mais aussi et surtout doivent discerner l’esprit (le sujet et l’intention). Et c’est plus compliqué de discerner l’ensemble quand on voit que des petits bouts. D’où un questionnement récurrent.
    Et puis tu viens bousculer des visions et des doctrines qui étaient stables depuis la nuit des temps : donc ça brasse. Et c’est pas fini. Si je peux te donner un avis personnel, je trouve ces sujets trop importants pour les aborder de cette manière, c’est pourquoi je t’encourage à donner un message complet, avec une amorce, un développement, et une conclusion, dans laquelle l’auteur assume clairement ses convictions. Le pavé dans la mare. Paf. Après, je suis assez grand pour me positionner, j’ai pas besoin qu’on me biberonne pendant 107 ans:)

    Sur la question du prétérisme ou pas préterisme, NAR ou A-NAR :) tu ne pourras pas l’éviter. Ni moi non plus. C’est vrai qu’il y a des gens qui aiment les étiquettes, qui ne peuvent pas vivre sans classer les choses (ou les gens) dans des cases. Mais c’est vrai aussi que les choses portent un nom (c’est Adam qui a commencé:), parce que si elles n’en avaient pas, ce serait le bazar.

    • Paddy

      « Des visions et des doctrines stables depuis la nuit des temps » là c’est fort, il est temps que je fasse un billet sur l’origine historique de la vue futuriste traditionnelle. Premier élan pendant la contre réforme, avec une intention de séduction envers les protestant pour contrecarrer la déclaration de Luther qui disait que la papauté c’était l’antichrist, puis mis au placard par les catholiques eux-mêmes puis regain d’attention début 19ème siècle, avec Irving et Darby en acteur principal et important relai de Scofield. donc doctrine de l’enlèvement, 70 eme semaine de Daniel, retour du seigneur en deux temps etc… Ces doctrines ont vraiment démarré vers 1830 pas avant, donc courte la nuit ;-)
      C’est volontaire que je ne crache pas tout d’un coup, le pavé dans une mare boueuse ça va en mettre partout. J’assume le côté petit à petit, à coup de questionnement pour une plus grande pédagogie. Mon but n’est pas d’imposé mon point de vue mais de partager un chemin de révélation et d’encourager la réflexion personnelle. Le questionnement est La pédagogie que j’ai choisi.
      Si je ne peux pas éviter les questions prêterist or not etc… alors je leviterai (je passerai par dessus et ferai avec.
      pour ma part, je pense que le discernement doit être spirituel, avoir son origine dans l’Esprit et non en essayant de mettre dans des boîtes.
      Si mon ennemi me donne une pomme qui est bonne, je vais discerner une bonne pomme, ça ne remettra pas en cause la pomme.

  13. cr'dee

    bonjour patrick

    je reviens peut-être avec retard sur le sujet

    bayard: col.3v4
    Quand le Christ, votre vie, sera révélé, alors vous aussi avec lui vous serez révélés avec éclat.

    bible de Jérusalem: col.3v4
    Quand le Christ sera manifesté , lui qui est votre vie, alors vous aussi vous serez manifestés avec lui plein de gloire.
    cette version est de 1956 éditée en 1967

Répondre à jerome prekel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download