Au jardin des Délices

au jardin des délices

Au jardin des Délices, ce n’est pas l’enseigne d’un magasin de bonbons mais une nouvelle vidéo faite avec Terres d’amour.
Une revisitation de l’histoire du jardin d’Eden avec des concepts clés très utiles pour aujourd’hui.
Et si le jardin d’Eden n’était pas un lieu géographique mais un état de conscience dont l’homme a « chuté » en raison de ses priorités.
Un message qui aborde la vie selon le plan adamique mais aussi l’éveil qui conduit à la vie selon le plan christique.
le plus grave n’est pas de chuter mais de rester par terre. Ce qui importe c’est de s’éveiller et de se relever.

Accessible pour tout public et garanti sans discours religieux.

Je rappelle ce que j’écris à chaque fois : Là où certains verront peut-être : compromis, dérapage, apostasie (et vous êtes assez nombreux malheureusement) d’autres certainement verront : conquête, progression, foi et liberté (vous êtes aussi nombreux, et ça fait chaud au coeur).

Il est temps de passer du Dieu extérieur au Dieu intérieur

Pour les curieux
les liens des huit vidéos précédentes
Vidéo 1 ici
Vidéo 2 ici
Vidéo 3 ici
Vidéo 4 ici
Vidéo 5 ici
Vidéo 6 ici
Vidéo 7 ici
Vidéo 8 ici

26 Responses to Au jardin des Délices

  1. Hélène

    Merci Patrick, de loin ce que j’ai entendu de plus édifiant concernant le jardin d’Eden.
    Un tout autre regard, rafraîchissant, loin de l’approche littérale et culpabilisante habituelle.

    • Paddy

      Merci pour ce retour

      • Christopher

        Vous savez ce qui est merveilleux, c’est que je connais tout un groupe de Chrétiens, des (centaines) pour ne pas dire des milliers à travers la france car j’aspire à ces chiffres qui on eu la grâce d’avoir ces même Dévoilements du ciel et même ca va bien plus loin dans la compréhension des écrits bibliques car Jésus-Christ est sa Parole, l’Épouse de Christ est véritablement caché en lui est elle est un mystère parmis les nations, j’ai vu de mes yeux et contemplé de mes oreilles intérieur et extérieur des coeurs émergé dans cette vie Divine comme ça de nul part, des nouveaux convertis à Christ unis d’une même pensée émergeants dans des maisons, des appartements, sous leurs douches, dans leurs chambres, dans des hôpitaux psychiatriques, en prison sans que personne physiquement ne leurs ai jamais parlé de ce Jésus mort est ressuscité pour nous, car dans le secret des gens on décider et ça depuis longtemps de ce positionner dans la prière et dans le jeûne dans le jardin de leurs cœurs, les vraies combats ils ce gagne dans la prière et dans la chambre de nos coeurs car le vrais combat c’est celui de la foi le vrais combat il est déjà vaincue, c’est seulement le fait de garder nos cœurs en gardant nos yeux (intérieur) fixé sur Christ en Nous !
        PS j’écris ce message sans avoir encore regardé la vidéo

        • Paddy

          Merci pour ces témoignages, j’en ai aussi entendu des similaires de mon coté.
          Garder les yeux de notre coeur fixés sur Christ (en nous) c’est le principe de la foi et ce qui la mène à la perfection.

  2. maria

    Bonjour Patrick,

    C’est la première fois que j’entends l’explication du jardin d’Eden de cette façon et cela m’a apporté une bouffée d’oxygène et une pièce de plus au puzzle !
    vraiment époustoufflant !
    j’attends avec impatience la mise au point sur l’enfer.
    A bientôt sur le net

    Marie-ange

    • Paddy

      Merci, petit à petit on va voir la grande image ;)

  3. Jean-Luc77

    Salut Paddy,
    Fais de l’Éternel tes délices, et Il te donnera ce que ton coeur désire PS37.4.
    Et, si ce que notre coeur désirait le plus était de faire de l’Eternel notre désire, alors le jardin des délices serait en permanence en action pour nous vivifier ! A nous de prendre le temps de Le chercher et d’apprendre à Le connaître là où Il se trouve déjà. Merci pour cette excellente vidéo et pour le message qu’elle véhicule.

    • Paddy

      tout est dit :)

  4. Merci Patrick pour cette vidéo.

    Du coup, je me suis laissé porter sur le sujet ces derniers jours.

    J’en suis là, Adam connaissait Dieu, il avait cette connaissance du vivant. Il n’y avait rien à connaitre de plus.

    Mais Adam et Eve ont cru que le fruit de la connaissance leur permettrai d’être comme Dieu à savoir de connaitre ce qui est bien ou mal. Or la vie divine et que l’on connaisse le Fils, autrement dit Lui en nous et nous en Lui.

    Du coup, la loi est venu expliquer le bien et le mal, et montrer que nul « Adam » ne pouvait l’accomplir et que donc vivre selon la loi, amène la mort. Mais vivre selon celui qui accomplit et surpasse la loi, la connaissance du bien et du mal, nous ramène sur le bon axe de connaissance, la connaissance du vivant.

    Je crois qu’en vivant selon la connaissance du vivant, c’est à dire pour moi, l’échange relationnel avec le divin en moi, me guide naturellement vers ce qui est bon pour sa vie en moi et la mienne en Lui.

    Pas facile de mettre des mots dessus. Mais cela m’a beaucoup fait penser à la notion pendant le séminaire: « gnosis » et « epignosis ».

    Et je crois moins à une norme divine du bien et du mal. Il y a la vie, celle de l’incarnation et la mort, qui vient en opposition, en obstacle, en adversaire, en Satan. S’occuper par ce qui est bien ou mal est pour moi inutile, c’est la religiosité par excellence, cela nous fait oublier que c’est entre la vie et la mort que le « choix » se fait.

    Enfin c’est ma lumière d’aujourd’hui.

    • Paddy

      Ça cogite, ça assimile, c’est bon ça ! Ç a fait plaisir.

  5. axel

    Bonjour Patrick j’aurai quelque questions. comment vivre tout ce qu’il ya dans la bible ?
    Comment vivre dans la santé divine?

    • Paddy

      La réponse va surement ne pas être à la hauteur des attentes mais la vraie question n’est pas de vivre tout ce qu’il y a dans la Bible mais de vivre pleinement tout ce que Dieu a pour nous (il y a une nuance).
      Pour la santé divine le vers.Rom.8:11 est très utile à méditer, à assimiler, à vivre. ce verset ne parle pas de réssurection comme certains le prétendent car le bénéficiaire n’st pas notre corps mort mais notre corps mortel. La vie distribuée à tout notre corps mortel n’est pas la vie « bio », la vie naturelle mais la vie « zoé », une vie spirituelle.

      • axel

        merci pour la réponse

  6. Pierre Laugt

    Dans l’analyse de Patrick Fontaine, j’apprécie fortement le retour au grec pour vraiment rechercher le sens d’un passage. J’apprécie aussi les commentaires sur l’importance de la Septante pour entrer dans le sens réel de l’ancien testament (ça dérange bien des chretiens… et pourtant…).
    Mais je n’ai pas connaissance de la pensée de PF sur la « critique textuelle »… qui, dans le fond ne change rien à la Révélation, mais interpelle quant à bien des croyance religieuse de la chrétienté.
    merci de la reponse si possible

    • Paddy

      Critique textuelle : ni pour ni contre bien au contraire ! Sérieusement ça peut empêcher d’avancer des grosses « bêtises » au niveau interprétation, remettent le texte dans son contexte est toujours positif. Après, selon les textes, la critique textuelle n’est pas unanime et aurait elle-même, parfois, besoin d’être discernée. Pour résumé, j’apprécie la critique textuelle, si elle peut être un garde-fou au niveau interprétation je n’en ferais tout de même pas un juge. C’est de toute façon un travail sur une Lettre qui est morte, un travail « d’autopsie » qui pour être exacte doit se fonder sur une connaissance du Vivant.

  7. Cindy Gombert

    Bonjour Patrick,

    Merci pour ce message encourageant.

    Quand tu dis que serpent veut dire aussi pronostic en hébreu, est-ce que quand nous faisons nous même des pronostic sur ce qui pourrait se passer dans le futur nous tombons dans les pièges de l’ennemi ?

    Fraternellement

    Cindy

    • Paddy

      Non, c’est surtout pronostic dans le sens art divinatoire. Maintenant quand nous projetons nos craintes dans le futur, c’est quelque part tomber dans un piège.

  8. Schulz Christophe

    Une question générale si tu le permet.
    Tout ce que tu vends sur ton site est ‘il encore en adéquation avec ce que tu dit aujourd’hui?
    Et je t’assure que je ne dit pas cela en jugement. Au contraire, je me pose pas mal de question par rapport à « la » foi tel qu’elle est vécu aujourd’hui peu impoprte les dénomination d’ailleurs. Et je trouve que tu mets un pavé dans la marre (ce qui ne me déplait pas) afin de , je dirais, trouver « la vrai » foi, ou tout du moins la vrai source.
    et comme tu n’as pas toujours été sur cette voix (en tout cas c’est ce que je pense) je me pose donc cette question du début.
    Voilà. question c.. mais question quand même ;-)

    • Paddy

      Question légitime !
      En fait, je ne renie rien mais la révélation a évolué depuis la sortie des livres et des cd. Pour les livres, aujourd’hui je rajouterai des chapitres à chaque (notamment en rapport avec l’intériorité) et amènerait plus de clarté dans certains chapitres. Pour les cd, plus ils sont récents plus ils sont en adéquation complète avec ce que je dis aujourd’hui.

  9. wulfranlanydeh

    Bonjour Patrick merci pour tes videos basées sur la reforme. Quand j’ai rencontré Jesus je le cherchait toujousr comme si il ne pouvait pas être en moi.je pensais qu’il pouvait être chez les autres.et un jours en 2019 J’ai ecouter tes témoignages j’écoutais tes message dans une chaine radio au Gabon et tes paroles m’intéressaient et ça me touchait et tes message se basaient toujours sur Jesus en nous sur l’intérieur et un jour j’ai prier et j’ai dit:
    jesus ma vie chretienne ça ne va pas, je ne crois plus, j’ai plus d’espoir jesus fait quelques chose:
    et la il y’a eu une voie interieur qui ma dit « je gueri ta foi »
    et chose étonnante j’ai suivis après une video ou vous faisiez le même principe étonné je comprenais que jésus faisait le même principe et je disais waouh
    Ta rencontre avec JESUS m’a prouvé qu’il etait impossible de lui plaire par nous-mêmes.
    et je vois que c’est bénéfique quand c’est lui qui vit et qui le fait. Patrick soit bénit sur ce chemin intérieur.
    En fait mon temoignage c’est ma contribution pour encourager ta vision je veux dire meme notre vision car elle est pour christ en nous donc voila Patrick comment je contribut je n’ai ni or je n’est rien à part ceux-ci.

    • Paddy

      Merci pour ce superbe témoignage qui fait chaud au coeur. Bonne continuation sur ce chemin.

      • wulfranlanydeh

        merci Patrick

  10. Valentin Müller

    Salut Patrick,
    J’ai 1-2 questions à te poser. Tu parles d’une révélation vécue en 2015. Pour ma part, j’ai beaucoup entendu parler de toi dans les années 2000 (j’avais entre 15 et 25 ans, j’en ai aujourd’hui 35). J’ai assisté à plusieurs de tes conférences lorsque tu étais pasteur (Lausanne, Yverdon…). J’ai lu quelques uns de tes livres. J’y ai trouvé beaucoup de clés pour ma vie spirituelle dans ce que tu as partagé et j’avais l’impression qu’à cette époque là, tu avais déjà reçu une sacrée révélation de la part de Dieu et que ta vie pouvait en inspirer d’autres. D’ailleurs, les fruits de tes enseignements étaient grands, malgré le fait que tes intentions (de ce que tu dis) n’étaient pas 100% pures.
    Actuellement, je t’ai redécouvert au travers de certaines vidéos et j’ai été un peu troublé d’entendre que tu sembles parler de ta période 2000-2015 comme d’une période où tu n’avais pas tout compris, qu’il y a des choses que tu referais différemment… Est-ce que cela signifie que ta vision de Dieu a changé? Que penses-tu alors de toutes les personnes que tu as côtoyé dans les églises à ce moment là, les organisateurs des événements auxquels tu as participé (AIMG par exemple)? Font-ils faux? Est-ce que l’Eglise dont parle la Bible ou la manière dont nous la vivons n’est pas bonne? Nous sommes le corps du Christ mais tu sembles dire que l’Eglise auquel tu as appartenu en tant que pasteur n’était autre qu’une sorte de religion de plus. Alors qu’elle est ta vision de l’Eglise? Comment devrions-nous vivre l’Eglise, la communion fraternelle, le partage de notre foi en Christ? Comment vis-tu l’Eglise maintenant, depuis que tu n’es plus pasteur?

    Voilà, je sais que c’est un peu confus et qu’il y a beaucoup de questions mais l’idée générale, tu l’auras compris, c’est de savoir comment tu regardes les personnes que tu as côtoyé dans ces années là et comment devrions-nous vivre notre foi à la lumière de tes dernières révélations.

    Merci pour qui tu es, pour ta simplicité et ton authenticité.

    • Paddy

      Ta question est légitime. Pour faire court, je n’ai jamais joué avec Dieu, j’ai toujours marché dans la lumière que j’avais. Dieu m’a béni pendant toutes ces années et dans sa grande grâce il a permis que plusieurs soient impactés par mon service pour lui. Ça, je ne peux le nier.
      La compréhension que j’avais à l’époque se résume en cette phrase : je voulais et faisait tout mon possible pour vivre pour Lui. Aujourd’hui, après avoir vécu une rencontre profonde, tout mon paradigme a changé, il résume maintenant ainsi : je vais le laisser vivre en (et au travers de) moi.
      Ces deux visions sont aussi distantes que l’Ouest de l’Est. Rien ne reste intact après une telle conscience, ni ma vision, ni mes paroles ni mes actes.
      Je n’ai plus beaucoup de contact avec les divers organisateurs, j’ignore où ils en sont et ce qu’ils font donc je ne peux me prononcer, j’aurai tendance à dire, que chacun réponde et remplisse son appel. De mon côté c’est ce que je m’efforce de faire.
      Pour ce qui est de vivre l’église c’est une autre question, il faudrait d’abord répondre à: Qu’est-ce que l’église, en ayant la réponse de celui qui l’a bâtit.
      Je sais que ma réponse va sûrement te frustrer un peu mais ces thèmes sont trop importants pour y répondre via un commentaire.
      Paix et révélation sur toi.

  11. axel

    Bonjour Patrick comment aller vous?
    J’ai de nouvelle questions à vous poser.

    Est ce que la bible est la parole de Dieu ?
    Jésus qui est la parole faite chair.
    lorsqu’il parle? »ex: « les Béatitudes » est ce que cela devient la parole de Dieu ?

    Ensuite peut on entendre Dieu sans ouvrir la bible?

    Comment Hénoch a t’il fait pour être en communion avec Dieu puisqu’il n’avait pas de bible,est ce par l’intériorité ?par le Saint Esprit?

    Dans romain 8 verset 2, on parle de la loi de l’esprit de vie,est ce que cela concerne tous les enfants de Dieu ou seulement ce qui sont en Christ ?
    Et pour finir, vous basez vous toujours sur la bible, bien quel ne soit peut être pas la parole de Dieu.
    Merci

    • Paddy

      Toutes vos questions tournent autours du même sujet.
      Je vais donc donner une réponse qui va servir pour toutes. Bibliquement la Bible n’est pas la parole de Dieu, quand la Bible parle d’elle-même elle mentionne « les Ecritures » ou « il est écrit ». Si on étudie le terme « Parole de Dieu » dans les écritures, c’est pour mentionner quelqu’un qui était là dés le commencement (il y n’avait pas une Bible qui volait dans les airs), quelqu’un qui a participé à la création et quelqu’un qui s’est fait chair (Ça ne peut être un livre ou un rouleau). Toute parole inspirée peut être le « parler » de Dieu mais bibliquement ce n’est pas la Parole de Dieu. Dans les Actes, les disciples prêchaient la parole, le nouveau testament n’était pas constitué alors que prêchaient-ils ? CHRIST !!! La plupart des premiers chrétiens ne savaient pas lire, et pour ceux qui savaient il n’y avaient pas de nouveau testament, pourtant leur vie, leur impact dans le livre des Actes nous fait envie. A cette lumière, la Bible n’est pas indispensable mais je dirai recommandée et profitable. Je ferai dans les prochains temps un article sur ce thème très important.

Répondre à Pierre Laugt Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download