Au commencement était l’avenir

Background with explosion

Voici une septième vidéo faite avec Terres d’amour.
Dans ce message je continue d’explorer le thème de l’intériorité et de se reconnecter à la source en explorant les concepts ego/Christ, crainte/amour, culpabilité/réconciliation et séparation/union.
Et si l’avenir était un retour à l’origine !
Accessible pour tout public et garanti sans discours religieux.

Je rappelle ce que j’écris à chaque fois: Là où certains verront peut-être: compromis, dérapage, apostasie (et vous êtes assez nombreux malheureusement) d’autres certainement verront conquête, progression, foi et liberté (vous êtes aussi nombreux, et ça fait chaud au coeur).

Il est temps de passer du Dieu extérieur au Dieu intérieur

Pour les curieux
les liens des six vidéos précédentes
Vidéo 1 ici
Vidéo 2 ici
Vidéo 3 ici
Vidéo 4 ici
Vidéo 5
ici
Vidéo 6
ici

45 Responses to Au commencement était l’avenir

  1. maria

    Merci Patrick…

    Magnifique vidéo, très profonde, très juste et qui fait du bien dans ce contexte mondial catastrophique. Par ailleurs je te remercie d’avoir mis en avant cet ennemi N°1 tant redoudable qu’est l’égo, il a tellement pris sa place en nous depuis de nombreuses années. La vidéo va nous aider en ce moment car il va falloir mettre en avant Christ et nos pensées les plus noires les ejecter, on aura pas le choix.
    Je pense souvent à ce que tu avais reçu il y a quelques années « Je vais changer l’expression et la compréhension du christianisme en une génération ». Serions-nous déjà à la porte ? Pour ceux qui ne se sentent pas très bien en ce moment, c’est légitime je leur conseille de lire les accords toltèques.
    Ce virus est « très malin » et en voulant s’attaquer à l’homme cela va permettre à celui-ci à s’introspecter, à réfléchir sur la vie, sur sa vie, à avoir un regard différent sur tout ce qui l’entoure etc… faut espérer que le coeur de l’homme change et le virus aura louper son coup.
    Que tout genou fléchisse devant notre seigneur…
    Un grand merci Patrick car tu envisagerais des cours sur l’intériorité sur le net ?
    Ai-je bien compris ?

    • Paddy

      Merci
      Oui tu as bien compris
      maintenant je sais qu’on sera loin de l’objectif d’un séminaire sur l’intériorité en présentiel.

  2. JeanLuc77

    Hello Paddy,
    Whouaaaaa. En écoutant cette vidéo, j’ai clairement entendu que tu as le ministère de la réconciliation pour ceux qui voient mal (compromis, dérapage, apostasie) et pour ceux qui voient bien (conquête, progression, foi et liberté). Merci, c’est merveilleux.
    Dans la vidéo, tu parles de l’Origine, de la Vie et de la mort. Un jour alors que je méditais sur ces trois thèmes. J’ai reçu très clairement la réponse suivante :
    A l’Origine dans la Genèse (Gen 2-16/17 et 3-11), j’ai (dit mon Père Bien Aimé) autorisé la Vie ET interdit la mort. C’est par manque d’amour pour son créateur que l’homme c’est détourné de Lui et que la mort est apparue. Ce n’est pas ce qui était prévu à l’Origine.
    C’est plus tard, que le Père Bien Aimé voyant que l’homme continuait à s’enfoncer dans sa chute et pour lui permettre de revenir à Lui, parce qu’Il nous aime, qu’Il a autorisé le choix entre la vie et la mort tout en orientant le choix pour la vie (Deut 30-19).
    Notre Origine est la Vie. Elle est de la même nature que celle du Père Bien Aimé. La nouvelle création que nous sommes en Christ est vivante car vivifiée par la loi de l’Esprit de Vie en Christ Jésus qui nous affranchi de la loi du péché et de la mort (Rom 8-1/2).

  3. Dams

    Bonsoir Patrick, j’ai raté le direct mais je me suis régalé en décalé. Je pense que ta vidéo va faire beaucoup de bien. Je partage ta vision des choses, mais je préciserai davantage que l’Ego ne disparaît pas. Il est essentiel, il est celui qui fait ce que l’on est, celui qui est libre de faire ou pas faire, de choisir le bien ou le mal et c’est cela dés le début. Il est ce que nous sommes. Le faire disparaître au profit de Christ, reviendra à nous vider de tout ce que nous sommes et ce qui fait notre identité.
    En revanche,je pense que tu voulais dire que notre Ego né de nouveau au travers de Christ ? A mon sens, il est en quelques sortes refait à neuf comme avant la séparation, débarrassé de ce qui nous polluent, en tout cas rentrant dans un processus de sanctification qui le permet, mais en revanche, notre personnalité, notre identité propre débarrassée de ce qui est ancien restent encore là. Je pense que tu seras d’accord, mais c’est important. Paul, Pierre et d’autres étaient renouvelés mais on voit bien que Pierre et Paul restent avec leurs personnalités et leurs manquements. Dés lors on comprend davantage le lieu du combat : dans nos pensées. L’Ego est renouvelé mais les réflexes de l’ancien ont bien conditionné l’Homme. Or, je pense que la déprogrammation est donc importante. En PNL, on parle de programmation et bien avec la renaissance, c’est la déprogrammation qu’il faut mettre en place. Ce sujet est central dans les écritures qu’il soit dans la définition de la foi(au delà de ce que l’on voit) ou dans la logique de compréhension des lois naturelles (l’apesanteur transgresser par Christ et Pierre ou même les morts qui revivent)… Les écritures sont jonchées d’exemples pour nous déprogrammer. Et je pense que c’est une clé importante dans les étapes suivantes. Si les gens naissent de nouveau mais sans apprendre à se déprogrammer alors, il y aura des déceptions. Quand on nait de nouveau, c’est un peu comme un ordinateur qui reçoit un nouveau programme mais qui n’a pas été formaté. Quelques fois les 2 programmes rentrent en conflit d’intérêt et cela créé un bug. La mort de l’Ego, c’est fondamentalement, ce reformatage pas si facile à atteindre car il y a des luttes intérieures avec l’ancien programme. Je pense qu’il faut une réelle révélation de cette nouvelle identité pour que le formatage fasse son oeuvre sans cela on risque fort de faire des vas et viens entre les réflexes anciens et les nouveaux. Par la foi on corrige des limites que nous mettions et l’on s’ouvre sur une autre réalité invisible mais je crois que la clé c’est la déprogrammation de ce que nous savions. Et pour cela c’est accepter de mourir tous les jours pour faire place à notre nouveau moi. C’est pour cette raison que Paul écrit que la sanctification est un processus progressif. Cette course dont parle Paul, dure toute notre vie. C’est pour cette raison que sans sa grâce, nous ne pourrions à mon sens rien remporter car pas un seul ne sort de l’axe. Je voulais aborder ce sujet de la déprogrammation Patrick. Parce qu’elle a mon sens cette mort essentielle qui permet ensuite de déplacer des montagnes. Paul l’avait compris. Il ne prie pas pour plus de puissance car Dieu nous a tout donné, mais il prie que notre intelligence soit renouvelé et que nous puissions voir ce royaume. Mais pour cela, il faut donc accepter de comprendre que nous n’avons rien compris et cela commence par avoir la sagesse d’être humble pour réapprendre au-delà de ce que nous pensions connaître. Mais je crois qu’il y a vraiment une étape à creuser dans cette déprogrammation. Tu l’as d’ailleurs dit à ta manière en disant de ne pas regarder aux craintes, à ce que l’on entend… Aux circonstances visibles… Car il y a une autre réalité plus vraie que celle-ci. Et cela peut donc commencer par déprogrammer les peurs… Enfin là tu as tout un billet à faire, le champ est vaste sur le thème de la déprogrammation.

    • Paddy

      Je suis conscient que le sujet nécessite des suites…
      pour préciser ma pensée sur l’égo, d’abord un rappel, en grec juste Eimi signifie « je suis », il n’y a pas de pronom personnel, ego signifie « moi ». Dans la vidéo j’ai voulu parler d’un changement de « je ». A la chute le « je » s’est muté en « ego ». Quand il est dit que nous sommes morts en Christ, c’est notre ego (appelé aussi vieil homme etc…) qui est mort. A nous d’ajouter foi à ce fait. Et de vivre cette vie remplacée où selon Paul, il y a un changement de « je », ce n’est plus l’ego mais Christ. Souvent la confusion, l’amalgame se fait au niveau du « je » et de « l’ego » mais ils ne sont pas forcément synonymes ! Notre « je » ne disparait pas, il change de principe, il n’est plus alimenté par « l’ego » mais par Christ.

  4. Dams

    merci pour cette précision.

  5. Ahhhh… Patrick, j’aimerais tellement aller à ton école d’intériorité!! Je suis au Québec, au Canada. Si l’opportunité se présente, c’est certain que je vais y aller. Je vais prier pour ça.
    D’ici là, je suis ravie que tu vas faire un travail à plus grande échelle. Le message que tu transmets me touche profondément et m’éclaire beaucoup!
    Il y a plusieurs années, j’ai lu plusieurs mystiques et je comprenais leur langage (enfin, il me semble). J’ai pratiqué l’oraison pendant un certain temps puis… j’ai cessé et suis allée faire un tour de quelques années dans le new age pour finalement revenir au Christ par la voie des pentecôtistes. Mais voilà… je ne suis pas arrivée à retrouver cette relation que j’avais jadis, avant le new age et j’ai été paralysée par la peur de l’enfer et de la perte du salut. Enfin…
    T’écouter me réconcilie avec le Père. OUI, je renonce à mon esprit d’orpheline et j’accueille dès maintenant son Amour.
    Merci, merci!!

  6. mila

    Bonjour Patrick,

    Merci. Ça me réconforte un peu. Difficile d’imaginer que Dieu m’aime, mais j’essaie d’y croire, que c’est possible.

    • Paddy

      Et pourtant, c’est vrai !!!

  7. Seb

    Je ne sais pas si vous écoutez encore de la musique punk « chrétienne » : vous influencez des gens pour vous rejoindre sur ce point. Attention, vous,qui êtes assidus pour consulter ce site : repentez-vous car c’est votre éternité qui en dépend !!!

    • Paddy

      ??? on m’avait dit: La musique adoucit les moeurs ;) pourquoi tant de dureté ? Je ne savais pas qu’il existait une musique « chrétienne » qui nous donnait un passeport pour l’éternité.
      Bref ???

      • Jo

        Très franchement, merci infiniment pour ce commentaire. Je ne peux faire que voir ce dans quoi j’étais: être directement sur la défensive/contre attaque quand des actes, paroles ou autres me bousculaient intérieurement.
        Avoir des avis tranchés sur tout et à juger les personnes sur leurs goûts musicaux, habillement, « actes pécheur » (alors que je n’étais pas mieux). À rejeter tout ce qui ne faisait pas partie de mes dogmes sans réel recherche profonde de ma part. Juger tout ce qui n’entrait pas dans « le cadre ». Je me rends compte à quel point j’avance et à quel point Il travaille mon cœur et mes pensées au quotidien au travers de ces types de commentaires que je n’aurais jamais osé poster mais que j’aurais validé dans le passé.
        Alors merci (et en même temps navré pour Patrick qui doit en recevoir des bien plus rudes). J’ai encore de vieux réflexes, mais Il me fait avancer c’est l’essentiel.
        Du coup, plein d’amour à vous, Seb, et merci Patrick d’être une porte d’entrée pour ceux qui désire avancer. C’est un soulagement pour moi.

  8. Bonjour Patrick et à tous,

    je vous partage ce travail :

    https://verite.github.io/verite/

    Merci.

    • Paddy

      J’ai jeté un coup d’œil rapide sur la bible en français, le côté littéral (dans l’ordre des mots rend bien certains passages clés et la bible grec français, c’est un outil intéressant (un peu ISA interlinear Scriptures Analyser traduit en français), ce qui va rendre service à beaucoup.
      Perso j’ai moins apprécié la page actualité.
      En tout cas merci pour cet immense travail. J’en mesure la somme.

  9. Fabien Gard

    Bonjour,
    Je découvre ce blog avec intérêt.
    Le résumé essentiel est dans cette prophétie : « Je vais changer l’expression et la compréhension du christianisme en une génération ».
    J’ai envie de dire « enfin! » Il était grand temps que le christianisme change, depuis 2000 ans que les « chrétiens » errent !
    Merci pour ce changement que vous apportez en apportant la compréhension de l’Evangile!

  10. Seb

    Dans Genèse 4 v 21, on lit que Youbal était un musicien mais il jouait des mélodies profanes, inspiré par les démons. Pourquoi ? En hébreux, son nom signifie « courant d’eau »: il entraînait ses auditeurs vers Satan. Je n’ai pas vu non plus David coopérer avec des égyptiens pour composer de la musique.

    • Paddy

      Concernant Jubal, ce n’est pas écrit qu’il était inspiré par des démons ! le nom de son frère était naval, qui a la même signification, pourtant il n’était pas inspiré par des démons pour entraîner les gens à vivre sous des tentes (comme Abraham le fera plus tard) construisait pas des tentes pour les démons !Pour ce qui concerne David et une collaboration avec les égyptiens c’est pousser loin quand même !
      Revenons à Jubal, il est dit qu’il est le père de tous ceux qui joue de la harpe (comme David), ça ne fait pas de David son héritier au sens du sang mais peut-être dans le sens « musicien ». La musique est un véhicule neutre, arrêtons ce raisonnement binaire musique du diable/musique de Dieu !Si vous pensez que le label de qualité serait « musique chrétienne » alors oubliez David, il n’était pas chrétien.
      Si on suit votre raisonnement, Caïn a bâtit la première ville donc la notion de ville est un concept démoniaque ? Que fait-on alors de la cité qu’Abraham attendait, la Jérusalem d’en haut ?
      un conseil amical, il y a des discernement bien plus important que de (excusez-moi le terme) faire une « fixette » sur la musique. Toutes vos interventions sont piquantes et remplie d’accusations et de jugements, les commentaires n’ont pas vocation à cela, certes on a le droit de demander des éclaircissements, d’amener une contribution, même de marquer son désaccord mais en restant dans la bien-séance, si vous persévérez dans cette voie je me verrai contraint de ne plus publier vos interventions. Ressaisissez-vous et manifestez Christ.
      Ami Calmant

  11. Seb

    Le piano : les uns vont jouer des mélodies chrétiennes inspirées mais d’autres vont être animés par le diable ! Ce n’est pas uniquement une question d’instrument mais de savoir qui inspire les musiciens : soit c’est Jésus, soit c’est le diable !

    • Paddy

      Personnellement je ne peux pas souscrire à une conception du monde binaire. Un enfant qui joue du piano est soit inspiré par Dieu soit animé par le diable? Je ne peux pas y croire. Si je suis votre raisonnement, que ce passe t’il si quelqu’un « animé par le diable » (comme vous dites) joue une mélodie qui a été divinement inspirée par un autre ? Quels dangers pour l’auditeur ? Je ne vous suis pas dans votre raisonnement. La connaissance du bien et du mal est le principe de la chute. Tout définir en bien et mal, c’est continuer de manger du fruit de cet arbre, attention aux pépins.

  12. Fabrice Parra

    Salut Patrick,
    Je ne suis pas sur que tu ai reçu mon précédent commentaire/questionnaire.
    Qu’importe, en approfondissant dans ton blog j’ai eu des réponses à certaines questions.

    Celle qui demeure est la suivante :
    Ormi en cherchant la face de Dieu (notamment à travers l’hesychiasme) et en (essayant au moins) de « revirginiser » notre lecture de la Bible, de quelle(s) façon(s) des responsables d’église en place peuvent contribuer et préparer la Voie ?
    Quels conseils (spirituels, pratiques etc.) donnerais-tu as un responsable d’église enseignable ?

    S’il te plaît…
    Merci

    Je suis persuadé que nous aurons eu comme lectures communes les sagesses de Frère Laurent de la Résurrection ainsi que le Sadhou Sundar Singh.

    Bien fraternellement
    Fabrice

    Gloire à l’Agneau !

    • Paddy

      Bonjour Fabrice,
      Désolé du délai, ton commentaire (et ta relance) étaient dans les indésirables.
      Quels conseils à un responsable d’église? prêcher, enseigner sur Luc 17:21 litt. « le royaume de Dieu est au-dedans de vous », organiser des groupes de méditation sur ce thème avec l’objectif « comment chercher d’abord le royaume de Dieu en nous ? » Ouvrir des temps de silence dans la confiance que Dieu peut et veut guider ces temps.
      Après, ce n’est pas une pub abusive, mais tu viens à un stage hesychia et tu verras une pédagogie qui alterne théorie, ateliers pratique, interactivité, ça peut aussi t’aiguiller.
      les articles sur le site cap-hesychia peuvent aussi te donner des pistes.
      Bénédictions

  13. Seb

    Pendant plusieurs années, j’ai acheté des synthétiseurs entre 1600 et 2700 euros et je composais de nombreuses musiques qui chatouillaient les oreilles : j’ai eu beaucoup de mal à changer d’inspirateur MAIS le Seigneur m’a délivré de tout ça ! J’étais de plus en plus mal en moi car le Saint-Esprit était attristé. Depuis, je veux jouer les mélodies saintes et célestes. Le problème n’est pas toujours de jouer des mélodies profanes (école de musique) mais si c’est le cas, il ne faut pas y attacher son coeur (Satan était le chef de la louange donc son but est d pervertir la musique).Mais on peut aussi prendre des partitions chrétiennes pour apprendre à jouer d’un instrument.

  14. Dams

    Pardon,mais là je crois qu’il y ait une confusion, une perversion des genres. C’est bien cela le problème, c’est que on y voit du mal là où il n’y en a pas. Pour démêler tout cela, il faut revenir au coeur du problème :le coeur. La musique prend naissance, d’une pensée, d’une histoire qui donne naissance à des vibrations, des harmonies qui racontent une histoire,un état d’âme ou d’esprit. Donc ce qu’il faut regarder ce n’est pas que cela soit profane ou pas, cette problématique ne veut rien dire. Mais surtout observer ce que raconte la musique. Il y a des musiques que vous auriez pu juger profanes qui expriment beaucoup mieux et avec une grande intensité de belles choses, de jolies vérités, rendant parfois sans le savoir un hymne à l’amour, à Dieu. David avec ce raisonnement aurait été jugé profane car il exprimait parfois plus ses états d’ames que une louange concentrée uniquement sur Dieu. Mais évidemment, à l’époque il n’ y avait pas de batterie…mais du tambourin. Bref, faux débat, aux éclats de théories absolumment non fondées. On voit bien combien l’esprit de religiosité tient à tout pervertir pour salir même les belles choses. En conclusion, écoutons ce que raconte la musique avant de juger si facilement pour séparer le bien du mal. Si on commence à juger ce qui est du mal oi non en fonction de si l’autre est chretien ou non ou si la musique parle de Dieu, ce serait s’enorgueillir de penser que les choses sont si simples à discerner. La musique est aussi l’expression d’un état d’âme comme le faisait David, pas forcement une louange spécifique à Dieu. N’oublions pas que certaines musiques permettent aussi de donner l’expression et de parler de ceux qui ont moins de talent pour exprimer ce qu’ils ressentent. La musique a aussi sauvé des vies et elles étaient pour lz plupart aussi profanes comme vous dites mais capable d’apporter la vie là où la mort rodait pour certain. Donc arrêtons ce raisonnement binaire, trop simpliste, cq fait justement le jeu du mal,car ca salit ce qu’un coeur peut exprimer de beux, de fort, de puissant pour quelques fois soutenir, accompagner une vie.

  15. Seb

    Dams : vous êtes dans la confusion (Babylone signifie « confusion par le mélange »).J’étais comme vous mais Jésus m’a ôté du péché et je sors petit à petit de la religiosité.Par exemple, le rap : ce style est né aux USA et les paroles étaient contre les autorités et certains deviennent violents. pouvez-vous imaginer l’archange Gabriel chanter du rap devant le Seigneur ?

    • Paddy

      STOP STOP STOP SVP

    • maria

      Oui j’imagine très bien ! le gros problème chez les religieux c’est qu’ils ont du mal à faire la part des choses ! j’aime jouer Chopin, Mozart au piano sachant très bien que leur vie personnelle étaient loin d’être exemplaire !
      j’aime également la musique du groupe queen notamment quand le leader du groupe chante avec des chanteurs d’opéra c’est tout simplement sublime et pourtant ce leader a eu un comportement de vie auquel je n’adhère absolument pas. J’apprend le piano à mon petit fils pas avec des partitions chrétiennes mais traditionnelles et également sur les airs des beatles où est le mal ? par ailleurs il aime beaucoup Jésus.
      Je suis une chrétienne libérée de tous carcans religieux qui emprisonnent les gens et les font crouler sous la culpabilité – que cela est reposant!

  16. Au final, ce que j’aime dans le titre « au commencement était l’avenir », c’est qu’il nous ramène à nous retourner.
    Nous courons vers Dieu, Christ, Jésus avec toutes les versions et visions que l’on peut attribuer, pour au final, stop, demi tour, revenons au commencement, à ce qui était là dès l’origine.
    Et à l’origine, Dieu fit l’Homme à son image. Quel autre homme a parfaitement vécu à l’image de Dieu? Jésus.
    Ainsi notre avenir, notre projection est Jésus. Impossible de rejoindre la ligne d’arrivée sans retrouver la ligne de départ ;)
    Bon c’est ma conception, chacun aura la sienne.

    • Jean P.

      Bonjour Ludovic,

      Perso, je trouve que tu as une bonne conception.
      Le titre aurait pu se nommer:
       » A l’origine était la Vie « , mais il pourrait être aussi  » Retour vers notre Futur « … ;-)
      Je voulais en profiter pour te dire combien j’ai beaucoup aimé tes derniers podcast sur ton blog !
      Bonne continuation, et bon confinement en Christ ! :-)

  17. Dams

    Bonjour Patrick, je suis désolé, je ne peux pas laisser penser que le RAP est uniquement une musique de violence et que cela lui vient d’une révélation. Il y a des rappeurs tous les jours qui se battent pour écrire des messages sur le Christ et qui participent à faire découvrir au travers du Christ son message. Des artistes de renom comme Flame qui a refusé de signer un gros contrat parce qu’une maison disque ne voulait pas qu’il parle de son sauveur. Que ce monsieur aille lui dire que sa musique est du diable à cette personne qui a refusé un contrat lucratif au profit du Christ… La religiosité a toujours le même principe, elle pense en binaire. Au milieu jamais de gris, tout le monde dans le même panier. Mais en plus outre qu’elle évolue sur une réflexion binaire du bien et du mal, elle atténue le discernement et empêche d’atteindre la vérité. Il y a des personnes qui lisent tous ces billet et je ne voudrais pas que cela salisse tout. Je comprends que le peuple périsse faute de connaissance comment peut on concevoir, même penser que la complexité de la création de notre monde se penserait en binaire. Personnellement, je ne suis pas fan de RAP mais j’ai entendu un rappeur qui a fait un rap un jour sur Jésus qui s’est donné à la Croix et je vous assure que plusieurs pleuraient et se sont vraiment posés des questions. Et oui, très cher monsieur, c’était pourtant du RAP. Et ce jeune qui l’a écrite a été convoité par les plus grandes maisons disques de renom et a refusé toute signature également parce qu’on lui demandait d’atténuer le nom de Jésus. Allez dire à ces artistes qui sont passés à côté de la gloire par amour pour Christ et qu’ils sont de babylone ou autre. Qui est en babylone ? Celui qui voit le monde en binaire ou celui qui sait déceler la beauté, la vérité émergente en chacun de nous ? Comment faisait Jesus quand il allait voir les prostituées, les criminels, les voleurs ? Leur disait il, vous êtes du diable ? ou comme Simon qui se constate lui même pécheur, Jesus avait il vu le vrai coeur à Dieu de chacun plutôt que le péché ? Encore une fois, écoutons ce que la musique raconte avant de juger. Tout le rap n’est pas à la gloire de Dieu, certainement pas. Mais tout le rap n’est pas non plus le mal incarné. Il faut arrêter cela. Cela salit le travail et le sacrifice de ces artistes qui se battent pour transmettre des valeurs au travers soit de l’évangile ou d’un autre biais. Avec ce genre de discours, l’âne au travers duquel Dieu a parlé dans la bible aurait été certainement abbatu avant qu’il ait le temps de finir pour possession diabolique ou autres… Que celui qui veuille entendre, entendre, je dirais.Fin de l’épisode pour moi.

    • Seb

      Certains pleurent en écoutant du rap « chrétiens » ? J’ai une histoire vraie à vous signaler : dans une réunion « chrétienne », un frère a vu de ses propres yeux un homme en chaise roulante qui s’est levé pour marcher. Le frère qui a vu ça a pleuré en remerciant Jésus pour ce miracle. Mais ensuite, il a découvert que c’était un coup monté. Donc soyons très prudents. Un ancien rappeur « chrétien » a dit qu’il remarquait que le rap n’avait aucun rapport avec les mélodies célestes car ces dernières reflettaient la Gloire du Seigneur.

      • Paddy

        STOP STOP STOP SVP, ne généralisons pas. Il y a plein d’exemple de « faux », ça n’empêche qu’il existe de l’authentique. Je répète STOP à vouloir trop argumenter on arrive à ne plus avoir de vrai argument. Donc officiellement, je mets un terme à ce « procès » concernant la musique, qui n’a absolument rien à voir avec le thème de l’article. J’ai fait preuve de beaucoup de patience avec vous mais là je dis STOP.

  18. Merci pour ton message Jean.
    Bon confinement en lui également :)

  19. Jean P.

    A propos des ânes…
    S’il y a une chose qui m’insupporte encore, c’est la manière dont beaucoup méprisent les ânes en se référant à cet animal pour le dénigrer,l’insultant,le réduisant à un animal stupide,idiot etc…
    Quelle Haine,quelle ignorance et quelle paresse pour ne pas dire stupidité de comparer un âne à la stupidité !
    J’ ai appris à les connaître, à les aimer et j’aime maintenant les ânes,les ânesses et les ânons,ce sont aussi de merveilleuses créatures de Dieu !
    Je tiens par ce message à leur rendre hommage et qu’ils puissent retrouver leur dignité !
    L’âne est un animal travailleur, prend des risques, est utile pour transporter.
    N’est ce pas avec des ânes que beaucoup de sentiers, de routes ont pu être voir le jour sur nos belles montagnes?
    N’est ce pas par la voix d’une ânesse que Dieu a pu arrêter la démence du prophète balaam ?
    N’est ce pas sur un ânon que Notre Roi-Messie Jésus le Nazaréen est allé à Jérusalem, accueilli avec acclamations ?
    Si l’âne existe encore aujourd’hui ne faisait-il pas partie des animaux qui sont entrés dans l’Arche ?
    Les ânes sont des animaux bien utiles qu’il faut non seulement préserver mais aussi honorer!
    Cessons de dénigrer les ânes!
    Que beaucoup d’hommes plutôt deviennent comme des ânes et ma joie sera complète…

    Jean P.

  20. En avançant tranquillement, un verset viens m’interpeller sur le commencement et l’avenir …
    Génèse 3:19: Oui, tu es poussière, à la poussière tu retourneras (version Chouraqui).

    Souvent ce verset est pris avec une approche « misérabiliste »: « Oh pauvre de nous, nous sommes rien, et nous retourneront dans la poussière quand nous seront mort ». (c’est en tout cas comme cela que je le comprenais).

    Désormais je le lis avec une approche pleine d’espérance: Nous sommes né de la poussière divine (cette même poussière qui est dans les étoiles et le cosmos) et nous retournerons à cet « état » de poussière divine.

    C’est pour moi un message de retour à notre identité première.

    J’extrapole peut-être beaucoup, mais cette compréhension nouvelle de ce passage raisonne clairement maintenant avec l’intérieur ;)

    • Paddy

      Pas mal, de toute façon on a le droit (et le devoir) de questionner le texte et d’écouter comment il nous parle.
      Toi tu vois la poussière divine, pourquoi pas. Il y a aussi l’approche littéraliste comme le montre Eccl.12:7 en parlant de la mort: …avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné.
      Moi perso, je le lis encore autrement, comme la déclaration d’un retour à ce dont il est constitué naturellement, au naturel sans la « partie » spirituelle qui n’est plus alimentée (ce qui est déjà une façon de mourir).
      maintenant je n’impose pas mon pont de vue, c’est comme ça que me parle le texte actuellement.

      • C’est une réflexion que je me suis faite. On cherche souvent à décoder LE sens véritable d’un verset. Je me dis et si, il pouvait y avoir plusieurs sens (parfois non, ce n’est pas une généralité). Pas dans le sens que chacun s’accommoderai de ce qu’il lui plait d’entendre, mais plus dans le sens que Christ en nous, à la lecture d’un même verset veuille enseigner, révéler une chose différente pour différente personne.
        Un même outils pédagogique, pour révéler des choses différentes chez des personnes différentes. Mais toujours dans le même but, révéler Christ en soi.

  21. Dams

    Dans toute les écritures, il y a cette quête du retour à ce qui fut. Ainsi ce qui est futur n’est que le retour du sens passé originelle. La fin, l’avenir de ce qui fut déjà pensé dans un avenir au tout début. Ainsi tel un cycle, le temps devient éternel, tournant en boucle dans une danse de la vie où le retour à la naissance se conclue dans la mort. L’Homme déchu redevient l’Adam initial alors qu’Adam,le premier des Hommes devient déchu dans son avenir. Le devenir ne s’accomplit donc que dans la fin vers un retour de ce qui fut. Le passé redevient donc l’avenir dans l’accomplissement de ce retour à l’origine de toute création. Ce cycle est donc bouclé. L’avenir, pourrait on dire, ne serait ce pas l’écriture d’une vie vers le retour à ce qui fut ?

  22. Dams

    Bonjour Patrick, pense s’il te plaît à ceux qui te suivent sur ton blog et pas seulement ceux qui sont inscrits sur terre d’Amour. Apriori il y a une date annoncée cette semaine pour une intervention vidéo mais j’ai pas la date. Peux tu s’il te plait, nous indiquer le jour et l’heure ?

    Bon rétablissement

    • Paddy

      Hello
      Ça c’est décidé il y a 5 minutes, prochaine intervention sur Terres d’Amour Vendredi 1er mai à 20h15

      • Cool, je serai de garde donc toute la tranquillité pour regarder ça … enfin si aucune alarme se déclenche.

  23. Iza

    Que ça fait du bien de t’entendre durant cette période Patrick ,sur cette belle vidéo. Merci pour qui TU ES! Tu apportes cela avec tellement de douceur, d’amour, d’intelligence d’esprit, ça m’a fait un bien fou dans un quotidien hyper rythmé en ce moment pour moi. Tu mets des mots sur ce que je ressens alors merci encore.

    • Paddy

      Content que ça te fasse du bien Iza

    • Paddy

      Merci, Content que ça te fasse du bien Iza

  24. Noar

    Patrick est-ce que tu connais la traduction Mirror Bible de François du Toit ? C’est une trad du NT quasi complète et qui insiste beaucoup sur ce thème du retour à l’origine, et sur le fait que Christ est comme le miroir de la personne que nous sommes et que nous aurions toujours du être en Dieu (d’où le nom de la traduction). J’ai lu certaines parties et j’ai trouvé que ça donnait une dimension vraiment intéressante au texte original ! Si tu ne connais pas je pense que ça t’intéresserait.

    • Paddy

      merci pour le conseil, oui je connais depuis plusieurs années (j’ai eu la blue, la red et maintenant la black edition)
      Je la conseille vivement.

Répondre à Ludz Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification, robots spam ou un vrais humain ? *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

patrickfontaine.org download